La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

19 mai 2014 Comité de Gouvernance de la Base ACV ADEME pour laffichage Comité technique Energie 25 Mars 2011 Service Eco-Conception & Consommation Durable.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "19 mai 2014 Comité de Gouvernance de la Base ACV ADEME pour laffichage Comité technique Energie 25 Mars 2011 Service Eco-Conception & Consommation Durable."— Transcription de la présentation:

1 19 mai 2014 Comité de Gouvernance de la Base ACV ADEME pour laffichage Comité technique Energie 25 Mars 2011 Service Eco-Conception & Consommation Durable (SECCD) ADEME Avec RDC Environment

2 Ordre du jour Quels besoins en ICV ? Quelles demandes du BPX ? Quel niveau de qualité exiger ? Quels besoins globaux vs. quels besoins par techno ? Quelles alternatives pour répondre aux besoins ? Quels procédés disponibles dans les bases ? Identification des origines des différences : Technologiques Méthodologiques Quelles autres données disponibles (IEA, autres) ? Conclusions : quelles préconisations ? Objectif : établir les différentes alternatives et si possible en préconiser une à proposer à la prochaine plénière du Comité de Gouvernance X2 : Pour lélectricité et pour la chaleur

3 Cas de lélectricité 1. Quels besoins ?

4 Que précise le BPX ? A.5Exigences relatives aux étapes du cycle de vie et aux modèles à utiliser A.5.1Modèles énergétiques a)Pour la phase de production, le modèle énergétique retenu est le modèle énergétique du pays dorigine de la production. Pour la phase dutilisation et la phase de fin de vie, le modèle énergétique retenu est le modèle énergétique français. b)Les données relatives aux modèles énergétiques figurent dans la base de données publique mentionnée à lArticle 7 et sont calculées sur la base des impacts liés à la production du kWh moyen des trois dernières années. c)Le cas échéant, la base de données mentionnée à lArticle 7 peut calculer les inventaires dune matière première ou dun procédé de fabrication en se basant sur un mix énergétique européen. d)Dans le cas où les produits sont générés par des industries électro-intensives, des règles particulières peuvent être développées pour rendre compte defforts de gestion de lénergie permettant dappeler lélectricité dans des phases de base et non de pointe. e)Le modèle énergétique peut être remplacé par des modèles représentant la production dune source délectricité dorigine renouvelable si lélectricité est produite et consommée dans un circuit fermé non relié au réseau. A.2Frontières du système A.2.1Inclusions f)Les flux liés aux infrastructures pour le transport et lénergie seront pris en compte lors de lélaboration de la base de données publique mentionnée à larticle 7. Préambule Ce document pourra être amené à évoluer en fonction des difficultés rencontrées lors de lélaboration de la base de données secondaires.

5 Que précise le BPX ? Utilisation de mix moyens de production Moyennés par pays Moyennés sur les 3 dernières années Cas dindustries électro-intensives : Des règles particulières peuvent être adoptées pour prendre en compte un éventuel management spécifique de la demande en phase de base. Cas de production-consommation délectricité dorigine renouvelable en circuit fermé : Utilisation dun mix spécifique Infrastructures : prises en compte

6 Échanges du Comité technique sur la définition du besoin Quels éléments restent-ils à définir sur lesquels le BPX ne précise rien ? les émissions en amont (extraction des matières premières) la prise en compte des pertes liées au transport de lélectricité LAIE préconise des pertes globales comprises entre 5 à 8% en fonction du pays. Faut-il distinguer les pertes du réseau HT, MT et BT ? les « voltages » (high, medium, low) Faut-il distinguer les procédés par type de « voltages » ? Faut-il utiliser des procédés appelant de lélectricité utile ou primaire? la modélisation de chaque technologie / la représentativité technologique et géographique Les technologies sont-elles fort liées aux zones géographiques ou bien sont-elles indépendantes ? la représentativité temporelle : intérêt de garder la moyenne sur 3 ans ?

7 Cas de lélectricité 2. Quelles alternatives ?

8 Procédés disponibles dans les BDD Les BDD existantes proposent les 2 types dICV : Mix électrique moyen par pays Mais disponibles pour les pays de lUE essentiellement ICV par source : Gaz naturel Charbon Pétrole Nucléaire Éolien Biomasse Bois Solaire Hydroélectrique Autres (géothermie, marée motrice,…) ?

9 Détail des différentes bases pour les mix pays EcoinventPEDEAMELCDEIMEBilan Carbone Types de voltage High, medium, low IEA Mix Gross Production (low voltage?) LowNon préciséHigh Pays 28 (EU, JP, US, CN) Env. 40 (EU) + 40 JP, US, CN,… Env. 50 (Monde : EU, BR, CN, IN, RU, ZA, …) Env. 40 (EU) Env. 30 (EU, IN, JP, KR, MX) FR Prise en compte des pertes ? Oui Non Prise en compte des infrastructures ? Oui Non préciséOuiNon préciséNon

10 Conclusion sur les mix par pays Les pays considérés par les bases ne permettent pas lexhaustivité des pays qui seront nécessaires pour laffichage. La mise à jour nécessite le réimport annuel des procédés et est fonction des actualisations de lAIE et des fournisseurs. La question des pertes se pose en termes de valeurs à considérer : Les pertes sont toujours prises en compte dans les BDD Quelle valeur prendre en compte ? Les infrastructures sont généralement bien prises en compte Quel périmètre est considéré ? Quel méthode damortissement ?

11 Procédés de production délectricité charbon Accessibilité des ParamètresEcoinventPEDEAM Périmètre Production charbon, transport, production électricité Extraction charbon, Enrichissement charbon, production électricité, transport des déchets (pas de transport amont) Technologies1 technologie non précisée Mix mondial entre les mines à ciel ouvert et souterraines Pays26 (hors EU : US, CN) 36 Standard + further 30 countries beyond standard EU (monde pour la répartition des procédés dextraction) Différences par pays - Rendement des installations - Origine géographique du charbon - Fin de vie cendres charbon - Transport du combustible - Infrastructure de la centrale (Chine ou RER) Remarques transversales à tous les procédés Energie : - Type de valorisation énergétique (électricité ou cogénération) - Rendement de la centrale - Origine géographique du charbon (transport ?) Non Nombre de procédés26 35 Standard + further 30 countries beyond standard 2 Validité temporelle Non définie UnitékWh (utile) ; MJ (primaire)3.6 MJ (utile ?)kg (Production) ; MJ (combustion) Infrastructures (centrale de production) Construction (RER et CN) et fin de vie < 1 % des impacts GES de la production délectricité construction et fin de vie Importance relative ? Non incluses

12 Procédés de production délectricité charbon Sources : ThématiqueEcoinvent PEDEAM TransversalAP (US) 30ène de sources "énergie" pas spécifique au charbon dont - Emission factors, IEA , 2004 ETH Zürich Primary source: 1) Vernon J.L, Soud H.N."FGD installations on coal-fired plants", IEA Coal Research, London ) Braunn H., ANgrüner B., Ecker P., Gschaider R., Sorger A., Wurst F., Ellinger R., "Emissionen bei der Verbrennung", Wien ) Sloss L.L., "Organic Compounds from Coal Utilisation, DRAFT", London Origine géographique du charbon Hinrichs et al 1999, Frischknecht 2003 Olivier Schuller Europe Composition charbonRöder et al 2004Voir biblio ETH Centrales AP (US), Röder et al 2004, Corinair 1991Voir biblio ETH

13 Procédés de production délectricité charbon Principales différences par pays Rendements valeurs Ecoinvent CN : 9,4% FR : 35,2% NORDEL : 41,6% Origine géographique du charbon -> mix importations Infrastructure centrale spécifique pour la Chine et RER pour le reste : Ecoinvent

14 Procédés de production délectricité charbon Conclusions Représentativité technologique : Une seule technologie représentée. Est-elle la seule utilisable? Variabilité géographique est essentiellement liée : Aux rendements A lorigine géographique du charbon Représentativité temporelle : Très différente entre les 2 principales bases de données (10 ans décart !) La notion de « validité temporelle » semble différente entre EI et PE !

15 Procédés de production délectricité gaz naturel Accessibilité des Paramètres EcoinventPEDEAM Périmètre Production gaz naturel, transport, production électricité. Production gaz naturel, transport, production électricité Production gaz naturel, transport, production électricité. Technologies1 procédé non précisé Pays23 (hors EU : US, JP, RU) 36 Standard + further 30 countries beyond standard Mix entre 5 pays producteurs Différences par pays - Rendements - Origine géographique du gaz Remarques transversales à tous les procédés Energie : - Type de valorisation énergétique (électricité ou cogénération) - Rendement de la centrale - Origine géographique du gaz naturel Nombre de procédés23 36 Standard + further 30 countries beyond standard 1 Validité temporelle Non-définie UnitékWh (utile) ; MJ (primaire)3.6 MJ (net calorific value) Production (kg ; Combustion (MJ) Infrastructures (centrale de production) construction (RER ou GLO) et fonction de la puissance : 400MWe pour cycle combiné, 100 Mwe, 300 MWe,10 Mwe ~ 0 % des impacts GES de la production délectricité construction et fin de vieNon-incluse

16 Procédés de production délectricité gaz naturel Sources : ThématiqueEcoinventPEDEAM Transversal 30ène de sources "énergie" pas spécifique au gaz naturel dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Laboratorium fur Energiesysteme ETH, Zurich, 1996 Teil 1, Erdgas Primary source: OECD/IEA, "Oil and Gas Statistics 1994", Paris 1991adapted by Ecobilan expertise Propriétés des gaz naturels Arostegui 1997, DGMK 1992, SWISSGAS 1999, ExternE 1999, Cerbe et al 1999 Origine géographique du gazVSG 2001, BP Amoco 2001 Production du gazMEZ 2000, OLF 2001, WEG 2001 Transport du gazSnam Technologies Aebischer et al 2002 SVGW 2002, Faist Emmenegger et al 2004, EIA 2001, Heck 2004, KMW 2002 Technologie gaz industriel : Röder et al 2004

17 Procédés de production délectricité gaz naturel Principales différences par pays Rendements : valeurs Ecoinvent FR : 51 % US : 34 % JP : 39 % Origine géographique du gaz naturel -> mix importations

18 Procédés de production délectricité gaz naturel Il existe également dans Ecoinvent des procédés « gaz industriels » 1 procédé chaudière à gaz de coke (co-produit de coke) 1 procédé chaudière à gaz à haut fourneau (co-produit dacier) Un mix par pays (10) FR : 10 % coke et 90 % haut fourneau NORDEL : 27 % / 73 % RER : 46 % / 54 % Faut-il prendre en compte ce moyen de production?

19 Procédés de production délectricité gaz naturel Conclusions Représentativité technologique : Une seule technologie représentée. Est-elle la seule utilisable? Faut-il distinguer les centrales TGV, cogénération,… ? Variabilité géographique est essentiellement liée : Aux rendements A lorigine géographique du gaz naturel Représentativité temporelle ?

20 Procédés de production délectricité à base de pétrole Accessibilité des ParamètresEcoinventPEDEAM PérimètreProduction électricité à la centrale Production d'électricité à la centrale Production électricité à la centrale Technologies1 technologie non précisée Pays21 (EU)16 (hors EU : US)EU Différences par pays - Rendement des installations Remarques transversales à tous les procédés Energie : - Type de valorisation énergétique (électricité ou cogénération) - Rendement de la centrale - Origine géographique du pétrole Nombre de procédés21 (EU)16 (hors EU : US)1 (EU) Validité temporelle Non spécifiée UnitékWh (utile) ; MJ (primaire)3.6 MJ (utile)kWh (utile) ; MJ (primaire) Infrastructures (centrale de production) construction (RER) ~ 0 % des impacts GES de la production délectricité construction et fin de vie construction (RER) ~ 0 % des impacts GES de la production délectricité

21 Procédés de production délectricité pétrole Sources : ThématiqueEcoinventPEDEAM Transversal 30ène de sources "énergie" pas spécifique au pétrole dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Laboratorium fur Energiesysteme ETH, Zurich, 1996 Teil 1, Erdol Page Production pétrole Jungbluth 2004, Frischnecht et al 1996, Faist Emmenegger et al 2003 Primary source: 1)Schmidt K.H, Romey I, "Kohle, Erdöl, Erdgas; Chemie und Technik", Würzburg )2) Concawe (Hrsg.), "quality of aquous effluents from oil refineries in western europe", Concawe report n°84/53, Brussels ) Concawe (Hrsg.), "oil refineries waste survey - disposal methods, quantities and costs", Concawe report n° 5/89, Brussels Imports / exports pétrole BP Amoco 2001 Raffineries Doka 2003, Jungbluth 2004

22 Procédés de production délectricité pétrole Précisions sur les différences par pays Rendements : valeurs Ecoinvent FR : 43 % BE : 35 % IT (67% de lUCTE) : 38 % Origine géographique du pétrole-> mix importations uniquement chez PE

23 Procédés de production délectricité pétrole Conclusions Représentativité technologique : Une seule technologie Quelle représentativité? Variabilité géographique est essentiellement liée : Aux rendements Représentativité temporelle ?

24 Procédés de production délectricité nucléaire Accessibilité des Paramètres EcoinventPEDEAM PérimètreProduction électricité à la centraleProduction d'électricité à l'usine Production électricité à la centrale Technologies - Pressure water reactor (PWR) - Boiling water reactor (BWR) Mix PWR et BWR? PaysCH, DE, US, UCTE, FR, CNGLOFrance ? Différences par pays - Infrastructure (centrale) - Uranium - Facteurs d'émissions - Nombre de procédés 14 : 4 mix PWR et BWR : CH, DE, US, UCTE 4 BWR : CH, DE, US, UCTE 6 PWR : CH, DE, US, UCTE, FR, CN 1? Validité temporelle UnitékWh3.6 MJ (utile)MJ Infrastructures (centrale de production) construction - PWR par pays - BWR par pays Entre 10 et 20 % des impacts GES de la production délectricité Construction et fin de vie? (probablement exclue)

25 Procédés de production délectricité nucléaire ThématiqueEcoinventPEDEAM Transversal Nuclear Electricity (seventh edition) ène de sources "énergie" pas spécifique au nucléaire dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Base de données du cycle électronucléaire Emissions vers eaux souterraines Dreesen et al 1982 Projet archivé à rechercher pour plus de détail (date 1998) Production uraniumSenes 1998, EPA 1983 Enrichissement uranium Eurodif (FR), USEC (US), Urenco (DE, NL, UK), TENEX (RU) Emissions radioactives EU publication Stricht et Janssens 2001 ; BAG (CH) Sources

26 Procédés de production délectricité nucléaire Procédés Ecoinvent uniquement Précisions sur les différences par pays Infrastructure de la centrale Origine de luranium Facteurs démissions Précisions sur les différences par technologies : BWR et PWR Infrastructure de la centrale Production uranium

27 Procédés de production délectricité nucléaire Conclusions Représentativité technologique : Deux technologies : PWR et BWR Variabilité géographique est essentiellement liée : Au mix PWR / BWR Type et origine du combustible Représentativité temporelle ?

28 Procédés de production délectricité hydraulique EcoinventPE / ELCD PérimètreProduction électricitéProduction d'électricité Technologies - Barrage réservoir (alpin ou non alpin) - Barrage de rivière Mix par pays (rivière et réservoir) < 1kV Pays27PE : 18 / ELCD : RER Différences par pays Part d'utilisation entre réservoir (alpin ou non), rivière Type de réservoir : rivière et réservoir Nombre de procédés27PE : 18 / ELCD : 1 Validité temporelle Mix : 2000 Technologies : UnitékWh (utile)3.6 MJ (utile) Infrastructures (centrale de production) Construction (barrage rivière ou réservoir) Entre 40 et 99 % des impacts GES de la production délectricité Construction et fin de vie

29 Procédés de production délectricité hydraulique Sources ThématiqueEcoinventPE / ELCD Transversal 30ène de sources "énergie" pas spécifique à l'hydro dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Production électrique Frischknecht et Faist Emmenegger 2003 Construction barragesNOK 1956, EPA 2002

30 Procédés de production délectricité hydraulique Précisions sur les différences par pays Mix barrages réservoir / rivière : valeurs Ecoinvent FR : 16 % réservoir / 84 % rivière IT : 64 % / 36 % BE, DK : 0 % / 100 % Précisions sur les différences par technologies : réservoir et rivière Infrastructure Puissance

31 Procédés de production délectricité hydraulique Il existe également dans Ecoinvent des procédés de barrage avec pompage de leau Consommation électrique pour pomper leau en aval et ensuite produire de lélectricité grâce à cette eau On pompe leau pendant une période de faible demande et on produit et vend de lélectricité pendant des périodes de faible demande Il existe un procédé par pays (28) Faut-il prendre en compte ces procédés? Est-ce pertinent par rapport à la production globale dhydroélectricité?

32 Procédés de production délectricité hydraulique Conclusions Représentativité technologique : Deux technologies : réservoir et rivière Variabilité géographique est essentiellement liée : Au mix réservoir / rivière Sur quelles données se baser pour obtenir le mix délectricité hydraulique du pays ? (AIE ne distingue pas les deux sources) Représentativité temporelle ?

33 Procédés de production délectricité éolienne EcoinventPE / ELCD PérimètreProduction électricitéProduction d'électricité Technologies - Offshore (OCE) - 600kW (CH) kW (CH, RER) - cas de deux sites particulier : Grenchenberg 150kW et Simplon 30kW Axe horizontal et 3 pales < 1kV PaysCH, RERPE : RER, GLO et DE / ELCD : RER Différences par paysMix entre technologies - Pas de différence entre GLO et RER - DE utilise une puissance différente Nombre de procédés8PE : 3 / ELCD : 1 Validité temporelle UnitékWh3.6 MJ (utile) Infrastructures (centrale de production) Construction éoliennes ~ 90 % des impacts GES de la production délectricité construction et fin de vie

34 Procédés de production délectricité éolienne Sources ThématiqueEcoinventPE / ELCD Transversal 30ène de sources "énergie" pas spécifique à léolien dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Rendements éoliennes Meteotest 2002, Juvent 2003 Equipements Hagedorn 1991, Nordex 2001, Steinemann 2001, ABB

35 Procédés de production délectricité éolienne Conclusions Représentativité technologique : Deux technologies principales : offshore et intérieur Les gammes de puissances disponibles sont –elles représentatives? Pas de variabilité géographique identifiée Est-ce pertinent ? Représentativité temporelle ?

36 Procédés de production délectricité renouvelable : biogaz EcoinventPE Périmètre Cogénération Prise en compte de la production de la biomasse (attention aux choix méthodologiques !) ? Technologies - Type de machine - Puissance - Type de biomasse ? PaysCH, BR? Nombre de procédés35 CH, 2 BR? Validité temporelle ? UnitéMJ, kWh? InfrastructuresConstruction machine?

37 Procédés de production délectricité renouvelable : biogaz Détail des différences par technologie Type de machine PEM (Proton exchange membrane) SOFC (Solid oxide fuel cell) Ignition Microturbines Puissance Biomasse Canne à sucre Sorgho (-> Brésil) Petit lait Purin Herbe + Mix agriculture

38 Procédés de production délectricité renouvelable : bois Ecoinvent Périmètre Chaleur Cogénération Technologies Puissance Type de bois Type de forme bois Provenance du bois Pays CH Nombre de procédés 78 (chaleur) + 46 (cogénération) Validité temporelle 2001 Unité MJ Infrastructures Construction chaudière / unité de cogénération

39 Procédés de production délectricité renouvelable : bois Détail des différences par technologie Puissance 50 à 1000 kW pour chaleur 1400 et 6400 kW pour cogénération Type de bois Feuillu Conifère Type de forme bois Copeaux Buches Provenance du bois Forêt Industrie

40 Procédés de production délectricité renouvelable : solaire Ecoinvent Périmètre Electricité Technologies Cellules photovoltaïques Orientation Installation Pays 26 (pas de différence entre pays) Nombre de procédés 16 combinaisons des technologies Validité temporelle 2005 Unité kWh Infrastructures Construction panneaux

41 Procédés de production délectricité renouvelable : solaire Technologie Répartition proposée Position Répartition proposée Installation Répartition proposée Multi-Si52 %Toit incliné77 %Fixé89 % Single-Si38 %Toit plat14 %Intégré11 % a-Si5 %Façade9 % Ribbon-Si3 % CdTe1% CIS < 1 % Détail des différences par technologie La répartition proposée est-elle représentative ?

42 Procédés de production délectricité renouvelable : solaire Différences par pays Même mix pour mes 16 pays représentés Mix 45 % : Toit incliné, panneau multi-Si, fixé sur le toit 33 % : Toit incliné, panneau single-Si, fixé sur le toit 22 % : Autres combinaisons

43 Procédés de production délectricité renouvelable Sources : Transversal BFE 2000 BUWAL 2003 Doka 2007 Zah et al 2007 Biogaz Nemecek et al 2007 Maier et al 1998 Walther et al 2001 FAL 2004 Bois Werner et al 2003 Solaire Jungbluth 2003

44 Procédés de production délectricité renouvelable Conclusions Représentativité technologique : Plusieurs technologies différentes et spécifiques au site de production Variabilité géographique : Très souvent de procédés pour le Suisse, parfois étendus à lEurope Représentativité temporelle : Importance de la modélisation de la production de la biomasse Importance de la modélisation des infrastructures (production et FDV) Enjeux à relativiser en fonction de la part des EnR dans les mix nationaux

45 Cas de lélectricité 2. Quelles autres données disponibles ?

46 Données statistiques disponibles Les données des mix électriques de production sont disponibles pour tous les pays via lAIE mais datent de 2008 Pertinence de moyenne Les pertes moyennes pour le réseau HT et BT sont disponibles: Via AIE : pertes différentes par pays varient entre 5 et 9 % Via EcoInvent : reventilation des pertes totales AIE entre high->medium et medium-> low en fonction des données pour la Suisse Selon les électriciens les pertes physiques devraient être plutôt proches de 1 %.

47 Cas de lélectricité 3. Conclusions : Quels choix et préconisations ?

48 Conclusion sur les procédés à retenir pour lélectricité Mix électrique « unitaire » et/ou mix par pays ? Critères de qualité minimum à respecter : Quelle représentativité technologique : par pays/régions/global ? Quelle représentativité temporelle ? (ex : > 2000) Inclusion des infrastructures : O/N Inclusion des pertes : O/N (quelle valeur ?) Inclusion des émissions amont (production des matières premières) : O/N (modélisation de la biomasse ?) Autres ? 48

49 Cas de lélectricité 4. Points spécifiques

50 Points spécifiques Electricité pour les industries électro-intensives Comment les identifier ? (méthode à fournir aux GT sectoriel) Quels mix retenir ? Si lon choisit des mix par pays, il conviendra de spécifier des mix jour/nuit/ semaine Si lon choisit des mix par source, ce sera plus simple (mais il sera nécessaire de fixer des règles pour les déterminer). Production délectricité renouvelable et utilisation sur site Comment prendre en compte les législations locales (certaines imposent une revente au réseau et dautres pas) ?

51 Cas de la chaleur 1. Quels besoins ?

52 Que précise le BPX ? Rien ! (hormis infrastructures)

53 Que précise les référentiels sectoriels ? Données spécifiques ou semi-spécifiques Consommations dénergie thermique MAIS pas dindication sur les compositions des mix

54 Échanges du Comité technique sur la définition du besoin Quels éléments restent-ils à définir sur lesquels le BPX ne précise rien ? Faut-il constituer des mix de chaleur par pays ou par source dénergie ? Faut-il raisonner sur des mix de production ou de consommation ? Faut-il utiliser des procédés appelant de la chaleur utile ou primaire? La modélisation de chaque technologie / la représentativité technologique et géographique Les technologies sont-elles fort liées aux zones géographiques ou bien sont-elles indépendantes ? Quelle représentativité temporelle ?

55 Cas de la chaleur 2. Quelles alternatives?

56 Procédés existants dans les bases de données Types de combustibles : charbon, gaz naturel, fuel Combustibles renouvelables Autres procédés : cogénération sur site Cf. électricité : biogaz à partir de différentes sources de biomasse, bois

57 Chaleur à partir de charbon EcoinventPE Périmètre Production charbon, transport, production chaleur Technologies - Anthracite 5-15kW - Briquette 5-15kW - Coke 5-15kW - Chaudière industrielle 1-10MW - vapeur (15) - chaleur (8) PaysRER15 (hors EU : US) Différences par pays- Remarques transversales à tous les procédés Energie : - Type de valorisation énergétique (chaleur ou cogénération) - Consommations énergétiques de lunité de production - Origine géographique du pétrole - Spécificités des technologies - Rendements Nombre de procédés2x4 = = 23 Validité temporelle UnitékWh (utile) ; MJ (primaire)1 MJ (utile) Infrastructures (unité de production) construction (chaudière 5-15kW et 1-10MW) ~ 0 % des impacts GES de la production de chaleur construction et fin de vie

58 Chaleur à partir de charbon Sources ThématiqueEcoinvent PE TransversalAP (US) 30ène de sources "énergie" pas spécifique au charbon dont - Emission factors, IEA , 2004 Origine géographique du charbon Hinrichs et al 1999, Frischknecht 2003 Composition charbonRöder et al 2004 Centrales AP (US), Röder et al 2004, Corinair 1991

59 Chaleur à partir de charbon Précisions sur les différences par pays : PE Rendements vapeur entre 80 et 89 % : valeurs PE Rendements chaleur entre 84 et 94 % : valeurs PE Origine géographique du charbon -> mix importations Facteurs démissions Précisions sur les différences par technologie : Ecoinvent Puissance 5-15 kW 1-10 MW Type de charbon Anthracite Briquette Coke

60 Chaleur à partir de charbon :Conclusions Représentativité technologique : Plusieurs technologies Dépend du site de production Que choisir entre vapeur (énergie finale connue) / chaleur (carburant connu) ? Variabilité géographique : Pas de différenciation pour Ecoinvent (que RER) Représentativité temporelle : très différente entre les 2 principales bases de données (20 ans décart !) Laquelle choisir?

61 Chaleur à partir de pétrole EcoinventPE Périmètre Production pétrole, transport, production chaleur Technologies Fioul léger Fioul lourd - vapeur (9 fioul léger et 9 lourd) - chaleur (9 fioul léger et 9 lourd) PaysRER, CH9 (hors EU : US) Différences par pays- Remarques transversales à tous les procédés Energie : - Type de valorisation énergétique (chaleur ou cogénération) - Consommations énergétiques de l'unité de production - Origine géographique du pétrole - Spécificités des technologies - Rendement Nombre de procédés84x9 = 36 Validité temporelle UnitékWh (utile) ; MJ (primaire)1MJ (utile) Infrastructures (unité de production) Construction 10kW, 100kW et 1MW ~ 0 % des impacts GES de la production de chaleur construction et fin de vie

62 Chaleur à partir de pétrole Sources ThématiqueEcoinventPE Transversal 30ène de sources "énergie" pas spécifique au pétrole dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Production pétrole Jungbluth 2004, Frischnecht et al 1996, Faist Emmenegger et al 2003 Imports / exports pétroleBP Amoco 2001 RaffineriesDoka 2003, Jungbluth 2004

63 Chaleur à partir de pétrole Précisions sur les différences par pays : PE Rendements vapeur entre 90 % : valeurs PE Origine géographique du pétrole -> mix importations Facteurs démissions Précisions sur les différences par technologie Fioul léger 10, 100 et 1000 kW : valeurs Ecoinvent Fioul lourd (chaudière industrielle) 1000 kW : valeurs Ecoinvent

64 Chaleur à partir de pétrole : Conclusions Représentativité technologique : Plusieurs technologies Dépend du site de production Que choisir entre vapeur (énergie finale connue) / chaleur (carburant connu) ? Variabilité géographique : Pas de différenciation pour Ecoinvent (que RER et CH) Représentativité temporelle : très différente entre les 2 principales bases de données (10 ans décart !) Laquelle choisir?

65 Chaleur à partir de gaz naturel EcoinventPE Périmètre Production gaz naturel, transport, production chaleur Technologies - Puissance - Technologie - vapeur (9) - chaleur (9) PaysRER9 (hors EU : US) Différences par pays- Remarques transversales à tous les procédés Energie : - Type de central - Consommations énergétiques de lunité de production - Origine géographique du pétrole - Spécificités des technologies - Rendement vapeur Nombre de procédés1118 Validité temporelle UnitékWh (utile) ; MJ (primaire)1MJ (utile) Infrastructures (unité de production) construction (RER) : - chaudière industrielle >100kW - chaudière 10kW ~ 0 % des impacts GES de la production de chaleur construction et fin de vie

66 Chaleur à partir de gaz naturel Sources ThématiqueEcoinventPE Transversal 30ène de sources "énergie" pas spécifique au gaz naturel dont Emission factors, 2004 IEA , 2004 Propriétés des gaz naturels Arostegui 1997, DGMK 1992, SWISSGAS 1999, ExternE 1999, Cerbe et al 1999 Origine géographique du gazVSG 2001, BP Amoco 2001 Production du gazMEZ 2000, OLF 2001, WEG 2001 Transport du gazSnam Technologies Aebischer et al 2002 SVGW 2002, Faist Emmenegger et al 2004, EIA 2001, Heck 2004, KMW 2002 Technologie gaz industriel : Röder et al 2004

67 Chaleur à partir de gaz naturel Précisions sur les différences par pays : PE Rendements vapeur entre 90 % Origine géographique du pétrole -> mix importations Facteurs démissions Précisions sur les différences par technologie : Ecoinvent Puissance que 100 kW Autres caractéristiques Chaudière à modulation Chaudière à bas taux de NOx Chaudière avec chalumeau Chaudière industrielle

68 Chaleur à partir de gaz naturel : Conclusions Représentativité technologique : Plusieurs technologies Dépend du site de production Que choisir entre vapeur (énergie finale connue) / chaleur (carburant connu) ? Variabilité géographique : Pas de différenciation pour Ecoinvent (que RER) Représentativité temporelle : très différente entre les 2 principales bases de données (10 ans décart !) Laquelle choisir?

69 Cas de la chaleur 2. Quelles données?

70 Données statistiques disponibles Les données de lAIE pour les mix chaleur de production ne sont pas disponibles pour les pays hors OCDE hormis la Chine

71 Cas de la chaleur 3. Conclusion : quelles préconisations ?

72 Conclusion sur les procédés à retenir pour la chaleur Mix de chaleur « unitaire » et/ou mix par pays ? Quelles données pour les mix par payx Quelle approche (énergie utile ou primaire, mix production ou consommation) ? Critères de qualité minimum à respecter : Inclusion des émissions amont (production des matières premières) : O/N Inclusion des infrastructures : O/N Quelle représentativité technologique ? Quelle représentativité géographique ? Quelle représentativité temporelle ? (ex : > 2000) Autres ? 72


Télécharger ppt "19 mai 2014 Comité de Gouvernance de la Base ACV ADEME pour laffichage Comité technique Energie 25 Mars 2011 Service Eco-Conception & Consommation Durable."

Présentations similaires


Annonces Google