La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Définition Cas où deux ou plusieurs espèces affectent mutuellement (interactions écologiques) leur évolution respective. Exemple: La coévolution Page 51.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Définition Cas où deux ou plusieurs espèces affectent mutuellement (interactions écologiques) leur évolution respective. Exemple: La coévolution Page 51."— Transcription de la présentation:

1 Définition Cas où deux ou plusieurs espèces affectent mutuellement (interactions écologiques) leur évolution respective. Exemple: La coévolution Page 51 1

2 Se produit en présence des relations écologiques suivantes: – Prédateurs / proies - parasite / hôte – Compétition entre espèces – Espèces mutualistes La coévolution Page 51 2 = interaction entre deux (ou plusieurs) espèces, dans laquelle les organismes impliqués tirent tous les deux profit de cette relation (bénéfices réciproques).

3 Exemples – Pollinisation: Plantes / insectes = mutualisme (souvent) – Pollinisation: Acacias La coévolution Page 51 3 = épine creuse = pores nectar c fourmis Mutualisme ?

4 Un cas détude de coévolution Page Ecureuils rouxBecs croisés Pin tordu Prédateur

5 Un cas détude de coévolution Page Ecureuils rouxBecs croisés Pin tordu Défenses Pommes de pins sont larges, lourdes ( difficiles à transporter) et ont peu de graines 12

6 Un cas détude de coévolution Page 52 6 Ecureuils rouxBecs croisés Pin tordu Quelques endroits isolés: Prédateurs Défenses Pommes de pins ont grandes écailles épaisses Becs plus courts et moins courbés sont mieux adaptés

7 Un cas détude de coévolution Page 52 7 Ecureuils rouxBecs croisés Pin tordu Y a-t-il eu coévolution ?

8 Un cas détude de coévolution Y a-t-il eu coévolution ? – Preuves qui suggèrent que les proies (arbres) ont évolué en réponse aux prédateurs (écureuils ou oiseaux) et que les prédateurs ont évolué en réponse aux proies. Scientifiques hypothèses prédictions 8 Page 52

9 Un cas détude de coévolution Les prédictions: 1.Il devrait y avoir des différences géographiques dans les pommes de pin 2.Les différences géographiques chez les prédateurs devraient correspondre à des différences chez les proies 9 Pages

10 Un cas détude de coévolution 1.Il devrait y avoir des différences géographiques dans les pommes de pin OK 10 Page 52 Cônes de Pin tordu adaptés aux écureuils, plus faciles à manger pour les becs- croisés. Cônes de Pin tordu adaptés aux becs croisés, plus faciles à manger pour les écureuils.

11 Un cas détude de coévolution 2. Les différences géographiques chez les prédateurs devraient correspondre à des différences chez les proies OK 11 Page 53 Le bec est moins courbé chez cette femelle bec- croisé. Le bec est plus courbé chez ce mâle bec- croisé.

12 Un cas détude de coévolution Conclusion: 1.Les pins se sont adaptés aux oiseaux et aux écureuils 2.Les oiseaux se sont adaptés aux pins Coévolution 12 Page 52

13 La microévolution Page Climat de nos latitudes Réchauffement climatique Résistances aux insecticides

14 Définition Evolution à petite échelle, dans une population isolée (espèce; une branche de larbre de la vie). La microévolution Page Arbre phylogénétique Insectes Scarabées Espèces

15 Population – Définition Groupe dorganismes qui se reproduisent entre eux, ils partagent tous un pool génique. La microévolution Page Le potentiel de croisement dans la nature définit les frontières dune population.

16 Détection des changements microévolutifs La microévolution Page % allèles verts 60% allèles verts 20% allèles bruns 40% allèles bruns gènes pour la coloration brune gènes pour la coloration verte 1 année après Changements dans la fréquence allélique

17 Ses mécanismes – Mutations – Migrations – Dérive génétique – Sélection naturelle La microévolution Page Fréquence allélique dune pop.

18 Ses mécanismes La microévolution Page % allèles verts 60% allèles verts 20% allèles bruns 40% allèles bruns gènes pour la coloration brune gènes pour la coloration verte 1 année après Quel(s) mécanisme(s) explique(nt) les modifications des fréquences alléliques ?

19 Ses mécanismes – Mutations – Migrations – Dérive génétique – Sélection naturelle La microévolution Page Fréquence allélique dune pop.

20 Mutations La microévolution Page Les gènes mutants résultent en une coloration brune

21 Ses mécanismes – Mutations – Migrations – Dérive génétique – Sélection naturelle La microévolution Page Fréquence allélique dune pop.

22 Migrations ou flux génétique La microévolution Page Résulte en une augmentation de la fréquence des allèles bruns

23 Ses mécanismes – Mutations – Migrations – Dérive génétique – Sélection naturelle La microévolution Page Fréquence allélique dune pop.

24 La dérive génétique La microévolution Page ère génération2 ème génération

25 La dérive génétique – Catastrophe qui élimine une grande partie dune population survivants forment la base dune nouvelle pop ( variabilité génétique) = effet détranglement La microévolution 25

26 Effet détranglement Dérive génétique 26

27 La dérive génétique – Colonisation (petit groupe dindividus) de nouveaux habitats difficiles à atteindre forment la base dune nouvelle pop ( variabilité génétique) = effet fondateur La microévolution 27

28 Effet fondateur Dérive génétique 28

29 Ses mécanismes – Mutations – Migrations – Dérive génétique – Sélection naturelle La microévolution Page Fréquence allélique dune pop.

30 La sélection naturelle La microévolution Page Les prédateurs mangent plus facilement les proies qui ont moins de gènes bruns. Il en résulte une augmentation de la fréquence des gènes bruns.


Télécharger ppt "Définition Cas où deux ou plusieurs espèces affectent mutuellement (interactions écologiques) leur évolution respective. Exemple: La coévolution Page 51."

Présentations similaires


Annonces Google