La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

On accuse le Dollar ou lO.P.E.P. de tous nos malheurs énergétiques… Une minute de réflexion pour toutes les Vaches à lait de France mais aussi de toute.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "On accuse le Dollar ou lO.P.E.P. de tous nos malheurs énergétiques… Une minute de réflexion pour toutes les Vaches à lait de France mais aussi de toute."— Transcription de la présentation:

1 On accuse le Dollar ou lO.P.E.P. de tous nos malheurs énergétiques… Une minute de réflexion pour toutes les Vaches à lait de France mais aussi de toute lEurope : Chères vaches à lait,

2 Un peu d'histoire : nous avons le Dollar à 0,644 Euro un baril de pétrole qui explose à 76.20$ soit le baril à 59,97 Euros (Oups !) nous avions un Dollar pour 1,2 Euro le baril de pétrole à 60 $ soit le baril à 72 Euros et on payait 1,00 / litre En l'an de grâce 2000 après JC (quand même) De nos jours en 2010 après JC (toujours encore) et…on paye, oui, regardez bien: 1,479 / litre (moyenne) Cherchez lerreur… !

3 on peut se poser la question suivante : Si le baril est moins cher pour nous en Europe qu'en 2000, pourquoi l'essence est-elle 34% plus chère qu'en 2000, alors quelle devrait être moins chère de 1,6% ? Il y en a qui doivent se remplir les poches… ! Alors, très chères Vaches à lait, continuez à travailler sagement, car le jour viendra ou le Dollar remontera, et là… je ne vous dis même pas ! On est peut-être des « Vaches à lait », daccord, mais on nest pas con… Quoique, pas si sûr ! Et là, très chères Vaches à lait, Faites suivre à un maximum de personnes : il faut que tout le monde sen rende compte !

4 Bonne journée quand même & Bonne réflexion, chers amis ! /

5 D'autres PPS sur


Télécharger ppt "On accuse le Dollar ou lO.P.E.P. de tous nos malheurs énergétiques… Une minute de réflexion pour toutes les Vaches à lait de France mais aussi de toute."

Présentations similaires


Annonces Google