La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Master Physique et Technologies Université Claude Bernard Lyon 1 S. Fleck, J. Meyer, P.F. Brevet, J.C Plénet G. Chanfray, J.F. Gonzalez, L. Bocquet, P.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Master Physique et Technologies Université Claude Bernard Lyon 1 S. Fleck, J. Meyer, P.F. Brevet, J.C Plénet G. Chanfray, J.F. Gonzalez, L. Bocquet, P."— Transcription de la présentation:

1 Master Physique et Technologies Université Claude Bernard Lyon 1 S. Fleck, J. Meyer, P.F. Brevet, J.C Plénet G. Chanfray, J.F. Gonzalez, L. Bocquet, P. Rairoux

2 Voie Recherche Orientation vers une thèse Stage en laboratoire de recherche Voie Professionnelle Orientation vers la vie active Stage en milieu industriel Master Physique et Technologies

3 Voie Recherche Quatre spécialités en prise directe avec les laboratoires de lUniversité : Astrophysique Physique Subatomique Atomes, Molécules, Photons Matières Condensée, Surfaces et Interfaces Des spécialités très ouvertes qui permettent de construire un curriculum adapté au parcours professionnel défini par les étudiants et les responsables du Master.

4 Voie Recherche Un enseignement de haut niveau adapté à la spécialité: Des cours avancés dans les grands thèmes de la physique Mécanique Quantique Physique Statistique et Transitions de Phase Propriétés Physiques du Solide Thermodynamique et Transport Surfaces et Interfaces Physique Atomique Physique du Noyau Symétries et Particules Optique Quantique Des ateliers expérimentaux sur des instruments de recherche Microscopies électronique ou de champ proche Méthodes de chimie théorique ou de perfectionnement (anglais scientifique)

5 Voie Recherche Des enseignements de spécialité sur les thèmes les plus actuels de la recherche en physique effectuée dans les laboratoires de lUniversité (et au-delà) pour préparer lintégration dans les laboratoires pour le stage: Cosmologie - Systèmes gravitationnels - Objets compacts et hautes énergies - Astro- particules Interaction particule-rayonnement, applications biomédicales - Neutronique, cycle électronucléaire - Théories de jauge et QCD - Matière hadronique : des basses aux hautes densités - Outils théoriques Agrégats, nano-objets et matériaux nano-structurés - Optique du solide - Optique non linéaire et interfaces - Physique moléculaire, physique de latmosphère - Simulations quantiques pour atomes et molécules et biomolécules Microscopies à champ proche - Diffraction de rayonnement – Biomatériaux - Liquides et matière molle Des cours proposés par des enseignants-chercheurs et des chercheurs de la spécialité

6 Le Stage Intégration dans une équipe de recherche des laboratoires de lUniversité, de Lyon, de la Région et de France pour un travail de recherche: Les Laboratoires de lUniversité: Institut de Physique Nucléaire de Lyon (IPNL) Laboratoire de Spectrométrie Ionique et moléculaire (LASIM) Laboratoire de physico-Chimie des Matériaux Luminescents (LPCML) Laboratoire de la Matière Condensée et des Nanostructures (LPMCN) Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon (CRAL) Les Laboratoires de Lyon, de la Région et de France: Laboratoire de Physique (ENSL), laboratoire de Mécanique des Fluides (ECL), Laboratoire de Tribologie (ECL), Laboratoire dElectronique et Optoélectronique (ECL), Institut de Recherche sur la Catalyse (CNRS), Laboratoire dAnnecy de Physique des Particules (LAPP), Laboratoire dAnnecy de Physique Théorique (LAPTH), ESRF Grenoble CEA Saclay, CEA Bruyères, CEA Cadarache

7 Astrophysique Quelques stages proposés au CRAL en 2006: Resp. Jean-François Gonzalez

8 Dynamique des barres secondaires et alimentation des noyaux actifs de galaxies Centre de Recherche Astronomique de Lyon Dépouillement de données spectroscopiques de galaxies Modélisation de galaxies double barrées par simulations numériques N-corps

9 Production des courbes de lumière des Doradus pour le champ exoplanète du satellite COROT Observatoire de la Côte dAzur Modélisation des fréquences et amplitudes de pulsation des variables Doradus Discrimination de sources variables observées par le satellite

10 Physique Subatomique et Astroparticules Quelques stages proposés à lIPNL en 2006: Resp. Guy Chanfray

11 Physique Subatomique et Astroparticules Quelques stages proposés à lIPNL en 2006: Resp. Guy Chanfray

12 Contribution à létude du potentiel de découverte par lexpérience CMS au LHC (CERN) du boson de Higgs par la réaction q antiq ou gg t anti t+H lepton+ +X -Préparation dune expérience au LHC -Simulation dévènements dans le détecteur -Utilisation de loutil danalyse des données -Interprétation (modèle standard, supersymétrie, dimensions supplémentaires)

13 Caractérisation dun détecteur pour limagerie bio-médicale - En relation avec le projet ETOILE - Prototype de Tomogaphe à Emission de Positrons pour lhadronthérapie - Un détecteur « physique des particules » pour le contrôle en temps réel du dépôt de dose

14 Atomes, Molécules, Photons Optique et NanoPhysique Quelques stages proposés au LASIM en 2006: Resp. Pierre-François Brevet

15 Atomes, Molécules, Photons Optique et NanoPhysique Quelques stages proposés au LPCML en 2006: Resp. Pierre-François Brevet

16 Photodissociation et recombinaison dune molécule de HgI 2 dans une solution de méthanol, visualisées par la diffraction X picoseconde. European Synchrotron Research Facility - Grenoble 200 ps Dissociation

17 i P trans P réfl P inc Caractérisation dune cavité Brewster pour létude de particules nanométriques

18 Matière Condensée Surfaces et Interfaces Quelques stages proposés au LPMCN en 2006: Resp. Lydéric Bocquet

19 Financement de thèse Sources –Bourses du Ministère (Ecole Doctorale, ~ 15 à 17 ) –Contrat des équipes (ANR, région, privés, ~ 10 ) –Co-tutelle (thèses à létranger, ~ 1 ) Principes dattribution (Bourses du Ministère) –du ressort de lEcole Doctorale –critères: résultats au Master (notes, motivation,…), choix des laboratoires

20 Après la thèse Quelques chiffres au niveau national en Physique: 1 sur 2 étudiants M2 fait une thèse thèses effectuée par an en 1998 En Physique (~ 6 mois après la soutenance de thèse, année 1998) : 22 % en post-docs 22 % en ATER (fin de thèse et « post-doc français », …) 35 % en entreprise 7 % dans les organismes de recherche 3 % dans ladministration La Physique : le plus faible taux de chômeurs après Maths-Infos !

21 Master Physique et Technologies Université Claude Bernard Lyon 1 S. Fleck, J. Meyer, P.F. Brevet, J.C Plénet G. Chanfray, J.F. Gonzalez, L. Bocquet, P. Rairoux Je construits mon projet professionnel


Télécharger ppt "Master Physique et Technologies Université Claude Bernard Lyon 1 S. Fleck, J. Meyer, P.F. Brevet, J.C Plénet G. Chanfray, J.F. Gonzalez, L. Bocquet, P."

Présentations similaires


Annonces Google