La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Raphaël, Madonne Sixtine (1551). Vélasquez, Les Menines (1656)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Raphaël, Madonne Sixtine (1551). Vélasquez, Les Menines (1656)"— Transcription de la présentation:

1 Raphaël, Madonne Sixtine (1551)

2 Vélasquez, Les Menines (1656)

3 Rembrandt, Les Syndics (1662)

4 Rembrandt, Portrait dun universitaire (1631)

5 Greuze, La lecture de la Bible Un père de famille lit la Bible à ses enfants ; touché de ce quil vient dy voir, il est lui-même pénétré de la morale quil leur fait : ses yeux sont presque mouillés de larmes ; son épouse assez belle femme & dont la beauté nest point idéale, mais telle que nous pouvons la rencontrer chez les gens de sa sorte, lécoute avec cet air de tranquillité que goûte une honnête femme au milieu dune famille nombreuse qui fait toute son occupation, ses plaisirs, & sa gloire. Sa fille à côté delle est stupéfaite & navrée de ce quelle entend ; le grand frère a une expression aussi singulière que vraie.

6 Abbé de La Porte Le petit bonhomme qui fait un effort pour attraper sur la table un bâton, & qui na aucune attention pour des choses quil ne peut comprendre, est tout-à-fait dans la nature ; voyez-vous quil ne distrait personne, on est trop sérieusement occupé ? Quelle noblesse ! & quel sentiment dans cette bonne maman qui, sans sortir de lattention quelle a pour ce quelle entend, retient machinalement le petit espiégle qui fait gronder le chien : nentendez-vous pas comme il lagace, en lui montrant les cornes ? Quel Peintre ! Quel Compositeur ! (cité par M. FRIED, I, p. 24)

7 Abbé de Laugier/Chardin, Un philosophe occupé de sa lecture Ce caractére est rendu avec beaucoup de vérité. On voit un homme en habit & en bonnet fourré appuyé sur une table, & lisant très- attentivement un gros volume relié en parchemin. Le Peintre lui a donné un air desprit, de rêverie & de négligence qui plaît infiniment. Cest un Lecteur vraiment Philosophe qui ne se contente point de lire, qui médite & approfondit, & qui paraoît si bien absorbé dans sa méditation quil semble quon aurait peine à le distraire. (cité par M. FRIED, I, pp )

8

9

10 Le peintre est légèrement en retrait du tableau. Il jette un coup dœil sur le modèle ; peut- être sagit-il dajouter une dernière touche, mais il se peut aussi que le premier trait encore nait pas été posé.

11 Vélasquez, Las Meninas (1656) Le peintre est légèrement en retrait du tableau. Il jette un coup dœil sur le modèle ; peut- être sagit-il dajouter une dernière touche, mais il se peut aussi que le premier trait encore nait pas été posé.

12 Pablo Picasso, Las Meninas (1957) Le peintre est légèrement en retrait du tableau. Il jette un coup dœil sur le modèle ; peut- être sagit-il dajouter une dernière touche, mais il se peut aussi que le premier trait encore nait pas été posé.

13 Richard Hamilton, Picasso s Meninas (1973) Le peintre est légèrement en retrait du tableau. Il jette un coup dœil sur le modèle ; peut- être sagit-il dajouter une dernière touche, mais il se peut aussi que le premier trait encore nait pas été posé.

14 Goya, Charles IV et sa famille (1800) Le peintre est légèrement en retrait du tableau. Il jette un coup dœil sur le modèle ; peut- être sagit-il dajouter une dernière touche, mais il se peut aussi que le premier trait encore nait pas été posé.


Télécharger ppt "Raphaël, Madonne Sixtine (1551). Vélasquez, Les Menines (1656)"

Présentations similaires


Annonces Google