La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Cours N°2 Base de Données & Langage SQL Sahbi SIDHOM, ICom Lyon 2 Promo. DESS IM 02/03.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Cours N°2 Base de Données & Langage SQL Sahbi SIDHOM, ICom Lyon 2 Promo. DESS IM 02/03."— Transcription de la présentation:

1 1 Cours N°2 Base de Données & Langage SQL Sahbi SIDHOM, ICom Lyon 2 Promo. DESS IM 02/03

2 2 Plan du cours : 1. Modèle Relationnel et SQL 2. Introduction au modèle relationnel 3. Opérations propres de lalgèbre relationnelle 4. Syntaxe des opérations SQL et requêtes

3 3 III. Les opérations propres à l'Algèbre Relationnelle Opérations de lalgèbre relationnelle – PROJECTION ( ) – RESTRICTION ou « SELECTION » ( ) – JOINTURE ( ou ) – DIVISION ( ÷ ) Opérations ensemblistes – UNION ( ) – INTERSECTION ( ) – DIFFERENCE ( ) – PRODUIT CARTESIEN ( )

4 4 Formalisme : Ri = PROJECTION ( R, {liste des attributs} ) REMARQUES : 1.Cet opérateur ne porte que sur 1 relation. 2.Il permet de ne retenir que certains attributs spécifiés d'une relation. 3.On obtient tous les tuples/n-uplets de la relation à l'exception des doublons. 1. Opération PROJECTION

5 5

6 6 Opération SELECTION Formalisme : Rj = SELECTION ( R, condition ) REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur 1 relation. 2.Il permet de ne retenir que les n-uplets répondant à une condition exprimée à l'aide des opérateurs arithmétiques ( =, >, =, ) ou logiques de base (ET, OU, NON). 3.Tous les attributs de la relation sont conservés.

7 7

8 8 Opération JOINTURE (équijointure) Formalisme : R = JOINTURE ( R1, R2, condition* ) * : avec la condition d'égalité entre attributs. REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur 2 relations qui doivent avoir au moins un attribut défini dans le même domaine (ensemble des valeurs permises pour un attribut). 2.La condition de jointure peut porter sur l'égalité d'un ou de plusieurs attributs définis dans le même domaine (mais n'ayant pas forcément le même nom). 3.Les n-uplets de la relation résultat sont formés par la concaténation des n-uplets des relations d'origine qui vérifient la condition de jointure.

9 9 Remarque complémentaire : Des jointures plus complexes peuvent être réalisées en généralisant l'usage de la condition de comparaison que l'égalité (, =, <>).

10 10 Opération DIVISION Formalisme : R = DIVISION ( R1, R2 ) REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur 2 relations qui doivent avoir au moins un attribut défini dans le même domaine. 2.Tous les attributs du diviseur (ici EPREUVE) doivent être des attributs du dividende (ici PARTICIPER). 3.La relation dividende doit avoir au moins une colonne de plus que la relation diviseur. 4.La relation résultat, le quotient, possède les attributs non communs aux deux relations initiales et est formée de tous les n-uplets qui, concaténés à chacun des n-uplets du diviseur (ici EPREUVE) donne toujours un n-uplet du dividende (ici PARTICIPER).

11 11

12 12 2. Opération UNION Formalisme : R = UNION ( R1, R2 ) REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur deux relations qui doivent avoir le même nombre d'attributs définis dans le même domaine (ensemble des valeurs permises pour un attribut). On parle de relations ayant le même schéma. 2.La relation résultat possède les attributs des relations d'origine et les n-uplets de chacune, avec élimination des doublons éventuels.

13 13

14 14 Opération INTERSECTION Formalisme : R = INTERSECTION ( R1, R2 ) REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur deux relations de même schéma. 2.La relation résultat possède les attributs des relations d'origine et les n-uplets communs à chacune.

15 15

16 16 Opération DIFFERENCE Formalisme : R = DIFFERENCE ( R1, R2 ) REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur deux relations de même schéma. 2.La relation résultat possède les attributs des relations d'origine et les n-uplets de la première relation qui n'appartiennent pas à la deuxième. 3.Attention ! DIFFERENCE (R1, R2) ne donne pas le même résultat que DIFFERENCE (R2, R1)

17 17

18 18 Opération PRODUIT CARTESIEN Formalisme : R = PRODUIT ( R1, R2 ) REMARQUES : 1.Cet opérateur porte sur deux relations. 2.La relation résultat possède les attributs de chacune des relations d'origine et ses n-uplets sont formés par la concaténation de chaque n-uplet de la première relation avec l'ensemble des n-uplets de la deuxième.

19 19

20 20 IV. Syntaxe des opérations SQL et langage des requêtes


Télécharger ppt "1 Cours N°2 Base de Données & Langage SQL Sahbi SIDHOM, ICom Lyon 2 Promo. DESS IM 02/03."

Présentations similaires


Annonces Google