La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 1 Initiation au système dinformation et aux bases de données.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 1 Initiation au système dinformation et aux bases de données."— Transcription de la présentation:

1 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 1 Initiation au système dinformation et aux bases de données

2 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 2 Le système dinformation et les bases de données…. Introduction

3 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 3 Le système dinformation et les bases de données…. Introduction Quelles Quelles sont les fonctions dun système dinformation? Comment est-il géré? Comment on le représente? thème thème 2.1 chapitre chapitre 7: le système dinformation Vu après les chapitres 1 & 2 du thème 1 (lentreprise et son fonctionnement) fonctionnement) Quest-ce Quest-ce quune base de données? A quoi sert-elle? Comment est-elle structurée? Comment on linterroge? thème thème 2.3 chapitres chapitres 9: la base de données relationnelle Chapitre Chapitre 10: linterrogation du système dinformation: le langage SQL Comment Comment modélise-t-on une base de données? thème thème 2.2 chapitres 8: le modèle relationnel

4 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 4 La base de données Définition Définition Plusieurs étapes pour la créer (ch8-9) Plusieurs étapes pour la créer (ch8-9) La représentation dune base de données et le modèle relationnel (ch8) La représentation dune base de données et le modèle relationnel (ch8) Lexploitation dune base de données (ch10) Lexploitation dune base de données (ch10) la gestion des droits daccès (ch9) la gestion des droits daccès (ch9)

5 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 5 Définition Définition Ensemble dinformations structurées en tables, dont limplantation, la mise à jour et lexploitation sont réalisées à laide dun Système de Gestion de Bases de Données. Elle est définie par son schéma (sa structure) et son contenu (les valeurs). Ensemble dinformations structurées en tables, dont limplantation, la mise à jour et lexploitation sont réalisées à laide dun Système de Gestion de Bases de Données. Elle est définie par son schéma (sa structure) et son contenu (les valeurs).

6 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 6 Les étapes pour créer une base de données Les étapes pour créer une base de données Etape 1 Etape 1: repérage des différents types de données Etape 2 Etape 2: liste des données et attribution dun nom aux données Etape 3 Etape 3: regroupement des données dans des « tables » Etape 4 Etape 4: comment structurer la « table » de façon rigoureuse Etape 5 Etape 5: la création dune table en tenant compte de « contraintes » Etape 6 Etape 6: la définition de liens entre deux tables: la dépendance fonctionnelle entre 2 tables Etape 7 Etape 7: la création de dépendances fonctionnelles entre 2 tables, respectant les « contraintes dintégrité référentielles » Cas particulier Cas particulier: les tables en dépendance fonctionnelle composée

7 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 7 Etape 1: les types de données Etape 1: les types de données On distingue 2 types de données: saisies D. Elémentaires * Les données saisies par lutilisateur ( D. Elémentaires ) Exemple: N° de commande, Nom du client, Désignation du produit…; calculées * Les données calculées obtenues par traitement des données saisies Exemple: Montant=PrixUnitairexQuantité

8 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 8 Etape 2: la liste des données Etape 2: la liste des données Dans la liste des données (ou dictionnaire des données), on ne retient que les données saisies Dans la liste des données (ou dictionnaire des données), on ne retient que les données saisies nom différent polysèmes On a attribué un nom différent à chacune des données, pour éviter les polysèmes (un même nom identifie plusieurs données) Il ne peut y avoir de « synonymes » Ex: « designproduit » & « libelleproduit» pour le nom des produits On détaille suffisamment les données pour faciliter linterrogation de la base… compréhensible Le nom choisi doit être compréhensible, et être rédigé selon certaines règles NumcomRefprod DatecomDesignprod NumcliPUprod NomcliQuantité AdresseruecliCPclivillecli

9 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 9 Etape 3: les tables Etape 3: les tables ensembles homogènesLanalyse de la liste des données saisies permet de mettre en évidence des ensembles homogènes Exemple: -Données concernant les clients -Données concernant les produits table. * Chacun de ces ensembles est représenté par une table. Exemples : - La table « produit » -la table « client »

10 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 10 Etape 4: la structure des tables Etape 4: la structure des tables Une table se compose: colonnes, attributsDe colonnes, où sont indiquées les différents attributs lignes valeurs attributs.De lignes où sont rangées les valeurs des différents attributs. un enregistrement Lensemble des valeurs dune ligne est appelé un enregistrement. Dépendance fonctionnelle dépendance fonctionnelle. Connaître la valeur de la « clé primaire », cest connaître, de façon unique, la valeur des autres attributs. On dit quil existe entre eux une dépendance fonctionnelle. Exemple: le « numéro de client » permet de trouver son nom, adresse, etc…. « clé primaire », Un attribut principal, appelé « clé primaire », doit permettre didentifier chaque enregistrement, sans ambiguïté. Donc les valeurs de lattribut « clé primaire » doivent être obligatoirement uniques. La clé Primaire est située En 1 ère colonne

11 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 11 Etape 5: la création dune table Etape 5: la création dune table Pour créer une table, il faut: obligatoirementDéfinir obligatoirement une clé primaire. un type de données.Définir, pour chaque attribut, un type de données. On peut aussi préciser dautres caractéristiques, pour plus de sécurité. La clé primaire est déclarée « sans doublon », pour éviter la saisie de valeurs identiques Contrainte de clé primaire (ou de relation) Contrainte de clé primaire (ou de relation) On peut préciser, pour chaque attribut: - le type de données : numérique, texte, date, booléen, … - la taille des données,…. contrôles à la saisie On peut aussi définir des contrôles à la saisie Contrainte de domaine

12 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 12 Etape 6: les liens entre 2 tables: la dépendance fonctionnelle Etape 6: les liens entre 2 tables: la dépendance fonctionnelle Connaître un numéro de commande, cest retrouver le numéro de client concerné dépendance fonctionnelle entre deux tables. (tables « commande » et « client »). On dit quil existe entre eux une dépendance fonctionnelle entre deux tables. (tables « commande » et « client ») pour matérialiser ce lien, on ajoute dans la table « commande », une colonne «numcli »:celle-ci sera appelée « clé étrangère » pour matérialiser ce lien, on ajoute dans la table « commande », une colonne «numcli »:celle-ci sera appelée « clé étrangère »

13 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 13 Etape 7: la contrainte dintégrité référentielle Etape 7: la contrainte dintégrité référentielle Dans notre exemple, lorsque je saisis la commande, il faut contrôler que le numéro de client, qui est saisi comme « clé étrangère », corresponde bien à un numéro de client qui existe! contraintes dintégrité référentielles Il faut donc poser des contraintes dintégrité référentielles: Interdiction de la saisie de la commande dun client inconnu de la base. possibilité de mise à jour automatique du numéro de client dans la clé étrangère, de la table « commande » Interdiction de supprimer un client qui est lié par une commande!

14 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 14 Cas particulier: la dépendance fonctionnelle composée Cas particulier: la dépendance fonctionnelle composée numéro de commande (Numcom)ET référence du produit (Refprod) unique quantité commandée (Quantité)Dans notre exemple, la combinaison du numéro de commande (Numcom) ET de la référence du produit (Refprod), nous donne, de façon unique la quantité commandée (Quantité) dépendance fonctionnelle composée, à On dit quil existe une dépendance fonctionnelle multiple ou composée, à partir des tables « PRODUIT » et « COMMANDE » Ce double lien sera matérialisé par une table supplémentaire « COMPRENDRE », pour saisir les lignes de la commande. concaténation La clé primaire sera la concaténation, des deux clés étrangères: Numprod+Refprof, et lattribut

15 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 15 La représentation dune base de données La représentation dune base de données A) A) Le modèle physique B) B) Le modèle relationnel C) C) modèle relationnel et base de données

16 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 16 A) A) Le modèle physique Ltablesliens MODELE PHYSIQUE.L ensemble des tables et des liens créés par la présence dattributs communs à plusieurs tables (clés primaires + clés étrangères) forment le MODELE PHYSIQUE. Aucune table Aucune table ne peut rester isolée! Le modèle physique peut-être visionné dans le logiciel Access: Le modèle physique peut-être visionné dans le logiciel Access: Menu: Outils Relations - ou Menu: Outils Relations - ou

17 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 17 B) B) Le modèle relationnel Le modèle physique est issu dune analyse préalable et normalisée, appelé modèle relationnel. Le modèle relationnel est une présentation des données, logique et rationnelle, permettant de les rendre exploitables, par nimporte quel logiciel SGBDR. Le tables sont des RELATIONSLe modèle physique est issu dune analyse préalable et normalisée, appelé modèle relationnel. Le modèle relationnel est une présentation des données, logique et rationnelle, permettant de les rendre exploitables, par nimporte quel logiciel SGBDR. Le tables sont des RELATIONS PRODUITS (RefProd, Designprod, PUprod) CLIENT (Numcli, Nomcli, Adresseruecli, AdresseCPville, villecli) COMMANDE(Numcom, datecom, #Numcli) COMPRENDRE(Numcom,Refprod,Quantité) PRODUITS (RefProd, Designprod, PUprod) CLIENT (Numcli, Nomcli, Adresseruecli, AdresseCPville, villecli) COMMANDE(Numcom, datecom, #Numcli) COMPRENDRE(Numcom,Refprod,Quantité) - Nom de la relation -Lattribut clé primaire est indiqué en premier et souligné -La clé étrangère éventuelle, sera placée en dernier, et précédée de # -Lensemble des attributs formant une clé primaire concaténée, sera souligné.

18 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 18 C) C) modèle relationnel & base de données

19 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 19 Lexploitation dune base de données Lexploitation dune base de données A) A) Les opérateurs relationnels B) B) Le requêteur graphique dun logiciel SGBD C) C) Le langage de requête SQL: le cadre théorique de la requête A voir plus tard

20 05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 20 La gestion des droits daccès sur une base de données La gestion des droits daccès sur une base de données A voir plus tard


Télécharger ppt "05/10/09 I&G- chapitres 7 à 11 -Mme Roulaud 1 Initiation au système dinformation et aux bases de données."

Présentations similaires


Annonces Google