La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Thème 6 : la convergence lithosphérique et ses effets Cours 1 : la convergence et la subduction Cours 2 : la convergence et la collision.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Thème 6 : la convergence lithosphérique et ses effets Cours 1 : la convergence et la subduction Cours 2 : la convergence et la collision."— Transcription de la présentation:

1 Thème 6 : la convergence lithosphérique et ses effets Cours 1 : la convergence et la subduction Cours 2 : la convergence et la collision

2 Cours 1 : la convergence et la subduction

3 La subduction se définit comme un mécanisme compensant laccrétion océanique au niveau dune frontière de plaque par: - Enfoncement dune lithosphère océanique dans le manteau sup. une lithosphère continentale: marge continentale active OU Enfoncement dune lithosphère océanique dans le manteau sup dune lithosphère océanique: marge océanique active

4 La subduction se caractérise par des marqueurs: ->Des reliefs (topographiques) Positifs: Chaine de montagnes ou Cordière + arc volcanique (sub CO-CC) Arc insulaire volcanique (sub CO- CO) Négatifs: Fosse océanique (jà m)+ prisme daccrétion sédimentaire (pente océanique plus douce côté continent). Bassin darrière arc (sub. CO- CO) -> Une activité volcanique et sismique importante Subduction océan- continent: doc 4 p.294 Subduction océan-océan: doc 5 p.295

5 -> Des déformations lithosphériques associées aux contraintes compressives(doc 5 c p.295) Plis, Failles inverses, (Souvent présents dans le prisme daccrétion)

6 -> Une double anomalie thermique associée aux zones de subduction Anomalie thermique négative, au niveau de la fosse: elle visualise lenfoncement de la plaque (matériel + froid) dans le manteau supérieur de la plaque chevauchante (matériel + chaud) Anomalie thermique positive visualise les remontées magmatisme-volcanisme (+ chaudes) associées à la subduction au niveau de la plaque chevauchante

7 Tous ces marqueurs témoignent dun mouvement de convergence des plaques lithosphériques

8 I.2 les caractéristiques plus profondes dune subduction associées à la sismicité et au volcanisme: feuille de travail (vous aurez à le refaire jeudi avec le logiciel sismologue)

9 Commentaires:…

10 Remarques: ->Lactivité volcanique en zone de Subduction « commence » à… ->les subductions les plus anciennes ont….

11 bilan

12 I.3) Un des mécanismes de la subduction Un moteur de la subduction :la différence de densité entre la lithosphère et lasthénosphère

13

14 A) Les caractéristiques du magmatisme en zone de subduction I.4 le caractère magmatique des zones de subduction Andésite doc 12 a et c p.300 -> le schéma à faire

15 Rhyolite, Doc 12 b et d p.300 -> le schéma à prendre

16 Granodiorite ou granitoïde (granite) des plutons. Doc 13 c et d p.301 -> Le schéma à prendre

17 Les conditions de mise en place de ces roches magmatiques Andésite et Rhyolite: Présence dune pate vitreuse (verre) -> Présence de microcristaux hydratés (biotite et amphibole) -> Granitoïde: Absence de verre et Roche grenue -> Présence de minéraux Hydratés (biotite et Amphibole) ->

18

19 B.Suivi de lévolution des roches dune croûte océanique depuis sa formation jusquà sa subduction Evolution/locali sation G1: dorsale Type de rochedoc 17 a et b p.304 Basalte / gabbro Minéralogie Schéma dOBS Chronologie relative Lame mince de gabbro: doc 17 a p.304 Conditions de formation Voir graphe Pression/température p.305 Fusion partiel dun magma (manteau supérieur)

20 Evolution/local isation G2-G3: croûte océanique (CO) Type de roche Métabasalte / Métagabbro, faciés à schistes verts Minéralogie Schéma dOBS Chronologie relative Lame mince de Métagabbro: doc 18 a p.305 Conditions de formation Voir graphe Pression/température p.305 G2: plagioclase + pyroxène +EAU -> amphibole G3: amphibole + plagioclase + EAU -> chlorite + actinote Métamorphisme BT-BP et hydratation (minéraux hydratés)

21 Evolution/locali sation G4: CO en début de subduction Type de roche Métagabbro, faciès schiste bleu Minéralogie Schéma dOBS Chronologie relative Lame mince de Métagabbro: doc 19 a p.305 Conditions de formation Voir graphe Pression/température p.305 G4: plagioclase + chlorite (ou actinote) -> glaucophane +EAU Métamorphisme de HP-BT avec déshydratation

22 Evolution/locali sation G5-G6: CO en subduction Type de roche Métagabbro, faciès à éclogites Minéralogie Schéma dOBS Chronologie relative Lame mince de Métagabbro: doc 19 a p.305 Conditions de formation Voir graphe Pression/température p.305 Plagioclase + glaucophane -> grenat + EAU + jadéite Métamorphisme de HP BT avec déshydratation

23 Léloignement à la dorsale de la CO saccompagne dun 1er métamorphisme avec schéma bilan à compléter Diminution de température (éloignement de la dorsale) à pression faible avec infiltration deau Métamorphisme BT BP avec hydratation ( hydrothermal) Roche au faciès de schistes verts Minéraux marqueurs : amphibole (horneblende verte) puis la chlorite et lactinote

24 Lentrée dans la subduction de la C.O provoque de nouvelles conditions de métamorphisme Augmentation de la pression (HP) à température basse (BP) par entrée de la plaque plongeante froide dans la subduction Métamorphisme haute pression-basse température : HP-BT avec libération deau (déshydratation) Roches au faciès de schistes bleus Minéral marqueur : le glaucophane

25 Lenfoncement important de la CO dans la subduction accentue les conditions de métamorphisme Augmentation de la pression (HP) et de la température (HT) par entrée de la C.O dans la subduction profonde Métamorphisme très haute pression- haute température THP-HT. Avec déshydratation Roches au faciès déclogite Minéral marqueur : le grenat et la jadéite

26 Les transferts deau associées aux différents métamorphismes permettent la fusion partielle du manteau Lhydratation du manteau de la plaque chevauchante diminue la température de fusion des péridotites et permet leur fusion partielle: il y a formation de magmas profonds -> schéma À laplomb de larc magmatique, entre 100 et 150 km de profondeur les conditions sont donc réunies pour générer des magmas (moins denses) qui remontent vers la surface -> schéma Ces magmas évoluent chimiquement en roches plutoniques (granitoïde) en restant en profondeur ou en roches volcaniques (andésites et rhyolites) - >schéma NB: De plus les éclogites sont très denses (perte deau) ce qui augmente la masse de la lithosphère de la plaque plongeante et donc son enfoncement…

27

28 Cours 2 : la convergence et la collision


Télécharger ppt "Thème 6 : la convergence lithosphérique et ses effets Cours 1 : la convergence et la subduction Cours 2 : la convergence et la collision."

Présentations similaires


Annonces Google