La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

18-Jun-09Fiche mémo1 Les verbes Be, Have, Do (1/2) Ces trois verbes sont à la fois des verbes normaux et des auxiliaires qui se combinent avec les verbes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "18-Jun-09Fiche mémo1 Les verbes Be, Have, Do (1/2) Ces trois verbes sont à la fois des verbes normaux et des auxiliaires qui se combinent avec les verbes."— Transcription de la présentation:

1 18-Jun-09Fiche mémo1 Les verbes Be, Have, Do (1/2) Ces trois verbes sont à la fois des verbes normaux et des auxiliaires qui se combinent avec les verbes ordinaires Les auxiliaires portent les marques du temps et de la négation: –Be: arent / isnt / wasnt / werent –Have: hasnt / havent / hadnt –Do: dont / doesnt / didnt Dans les questions lordre des mots est: Auxiliaire Sujet [Verbe ordinaire] –How do you do ? 1 er Do: auxiliaire et 2 nd Do: verbe ordinaire –What did you have ? Ici lauxiliaire Do est au passé –How is he ? Who was here ? Quand be joue le rôle de verbe ordinaire, Be fonctionne tout seul, sans lauxiliaire do –What have you got ? ici, Have est au présent –Was it broken ? ici, Be est au passé Dans les formes où Be et Have sont auxiliaires ils portent la marque de temps et Do napparaît pas Dans les réponses brèves aux questions, lauxiliaire apparaît sans le verbe ordinaire qui reste sous-entendu: –Did you come ? Yes I did. / No, I didnt. –Has he got it ? Yes, he has. / No, he hasnt. –Was it discovered ? Yes, it was. / No, it wasnt.

2 18-Jun-09Fiche mémo2 Les verbes Be, Have, Do (2/2) Relations créées par les verbes ordinaires: « Be » pose une identité, une relation déquivalence entre deux entités ou entre le sujet et un qualificatif attribut (relation symétrique) « Have » pose un lien dappartenance ou dinclusion entre deux entités (relation antisymétrique) « Do » pose un acte du sujet sur lobjet (relation antisymétrique) Le verbe-janus « do » a un visage de verbe auxiliaire vide (« dummy auxiliary »), et un visage de verbe tout à fait ordinaire (= faire) What did they do ? They didnt do anything

3 18-Jun-09Fiche mémo3 Le présent composé Be + v-ING (1/2) Le présent composé nest pas un temps mais un aspect, cest-à-dire une forme verbale qui exprime un point de vue sur la situation et/ou les actions du sujet Le présent composé sert à poser un état présent du sujet comme contexte dautres événements; avec cette forme Be on pose une équivalence entre le Sujet et le participe présent V-ING: « Sujet V-ING » la posture v-ING du Sujet est donc le point important pour lénonciateur à ce point du récit (ou dans la situation réelle) Cet aspect vise à focaliser lattention sur le sujet, comme avec une caméra en train de filmer ce qui se passe « she reads a book »: constat pur et simple « she is reading a book »: on braque la caméra sur la scène, en attente dautres événements:

4 18-Jun-09Fiche mémo4 Le présent composé BE + V-ING (2/2) Effets rhétoriques associés au présent composé: –« Its raining »: on focalise lattention sur la pluie, ce qui pose un contexte pour linterprétation du reste du discours, par exemple: « You cant go out, its raining » « Its raining, dont forget your umbrella » « Dont expect my visit, its raining » (et il nest pas nécessaire que la pluie soit vraiment en train de tomber au moment où lénonciateur sexprime) –« Are you listening ? » ici, lénonciateur questionne lidentité « you listening » parce quil a limpression que son interlocuteur est inattentif... –« Im thinking » ici, lénonciateur justifie son attitude; par exemple, il na pas encore donné son avis dans une discussion, tous les regards sont tournés vers lui... –« The customers are complaining » ici, lénonciateur se focalise sur des plaintes émises par les clients, pour obliger son/ses interlocuteur/s à réagir ; il pose lidentité « clients complaining » comme cadre de la discussion, ce qui ne veut pas dire quil y ait des clients en train de se plaindre au moment même où il parle: il faut dépasser linterprétation naïve du « présent continu » comme processus en cours dans la réalité –« The times are changing » ici, lénonciateur (un certain Robert Zimmerman dit Bob Dylan) porte un jugement sur lépoque, en préalable ou en conclusion justificative à dautres considérations

5 18-Jun-09Fiche mémo5 Comparatifs des adjectifs Comparatif dinfériorité –Syntaxe: is LESS [THAN ] –Forme 1: This question is LESS difficult [than the other ones] –Forme 2: Zoology is LESS abstract THAN mathematics Comparatif dégalité –Syntaxe: is AS AS –Exemple: The UK is AS populated AS France –Pour ne pas oublier quil faut deux AS: Comparatifs de supériorité –SupERiORity appears with –ER or mORe –Long adjectives: modestmore modest difficultmore difficult –Short adjectives: highhigher truetruer longlonger fine /fain/finer /fainə/ thin /θin/thinner /θinə/ heavyheavier 2 syllabes avecnarrownarrower clevercleverer Attention aux trois comparatifs irréguliers: Good / betterBad / worseFar / Farther AS

6 18-Jun-09Fiche mémo6 Superlatif des adjectifs Le superlatif contient toujours « the » et « -st » Long adjectives: modest the most modest difficult the most difficult Short adjectives: high the highest true the truest long the longest fine /fain/ the finest /fainəst/ thin /θin/ the thinnest /θinəst/ heavy the heaviest 2 syllabesnarrow the narrowest clever the cleverest –Attention aux trois superlatifs irréguliers: Good / the best ; Bad / the worst ; Far / the farthest –pour ne pas se tromper de suffixe penser à: Mount Everest is the highest mountain –Et ne pas le confondre avec le comparatif: Mount Everest is higher than Mont Blanc

7 18-Jun-09Fiche mémo7 Comparatif et superlatif: notions avancées La forme du superlatif limité à deux éléments est le comparatif, mais il est précédé par un article défini comme dans un superlatif: –« the sooner, the better » –« the stronger hand is usually the right one » (cette règle est parfois désignée par son nom latin mnémotechnique: « validior manuum ») On rencontre parfois un emploi humoristique de la forme en –er avec des adjectifs longs: « Well, he certainly is very agreable, and I give you leave to like him. You have liked many a stupider person » (J. Austen – Pride and Prejudice) Pour les adjectifs « courts » à deux syllabes, on trouve souvent le comparatif composé, en particulier avec « more and more »: –On aura: « Stronger and stronger », mais on aura: –« More and more happy » se construisant comme: –« More and more difficult » Quand « most » est associé à larticle indéfini « a » il ne sagit pas dun superlatif, mais dun équivalent de « very »: « The real heir suddenly found himself rich and free, but in a most embarrassing situation. » (M. Twain – Puddnhead Wilson) A Most Wanted Man (John Le Carré)

8 18-Jun-09Fiche mémo8 Les modaux: morphologie et syntaxe Les auxiliaires modaux sont un témoignage des origines germaniques de langlais (en allemand moderne, on a les formes « werde/würde » de lauxiliaire « werden » qui sont équivalentes à « will/would », et les six verbes dits « prétérito-présent ») Les modaux ont quatre propriétés en commun avec les autres auxiliaires (Be, Have et Do): –Ils précèdent le sujet dans une question –Ils se combinent avec les verbes ordinaires –Ils portent la marque du temps –Ils portent la marque de la négation Ils ont quatre propriétés additionnelles : –Ils nont pas de formes infinitive ou participiales (pas de «TO + m », ni de m-ING, ni de m-EN) –ils ne prennent pas s à la 3 ème personne du singulier –Ils sont associés directement aux bases verbales de Be, Have ou des verbes ordinaires (pas de forme de type modal + v-ING, modal + v-ED ou modal + v-EN ni de TO entre le modal et le verbe ordinaire) –Dans une forme verbale complexe, le modal est unique et se trouve toujours au début Si vous faites toujours des erreurs de syntaxe, apprenez ces huit règles par cœur puis faites des exercices jusquà ne plus vous tromper...

9 18-Jun-09Fiche mémo9 Les modaux: sémantique (1/3) Comme leur nom lindique, les auxiliaires modaux « modulent » le sens des verbes ordinaires quils précèdent: –CAN exprime la capacité, la possibilité –MAY exprime la permission, la possibilité –MUST exprime lobligation, le devoir –SHALL exprime la nécessité, lexigence –WILL exprime lintention, la volonté Quatre modaux se répartissent selon deux oppositions fondamentales: –Adhésion / contrainte –Possibilité / nécessité CANWILL MAYSHALL Adhésion du sujet Contrainte sur le sujet PossibilitéNécessité MUST ou MUSTNT invoquent le consentement du sujet à une obligation (MUST= devoir ; MUSTNT= interdiction)

10 18-Jun-09Fiche mémo10 Les modaux: sémantique (2/3) Les modaux ont des prétérits: –CAN COULD –MAY MIGHT –MUST MUST (pour la concordance des temps) –SHALL SHOULD –WILL WOULD Le prétérit sutilise de deux façons: –Pour représenter un décalage dans le temps (vers le passé) –Pour représenter une atténuation de la valeur du modal (irréel, conditionnel, ou simple formule de politesse) ; en voici trois exemples: COULD de politesse: Quand « Can you help me ? » peut sembler trop direct, un peu brutal, on dit: « Could you help me ? » SHOULD de conseil: « You shall do that » donne un ordre, alors que « You should do that » donne un conseil MIGHT de suggestion: « You may park your car here » sert à donner une autorisation formelle, alors que la formule: « You might park your car here » fait une simple suggestion

11 18-Jun-09Fiche mémo11 Les modaux: sémantique (3/3) Les modaux peuvent aussi sutiliser pour exprimer une estimation de probabilité dun certain évènement: on appelle « valeur épistémique » cette façon particulière de les utiliser (qui existe aussi en français avec « pouvoir » et « devoir ») On peut ainsi construire une échelle descendant du quasi-sûr au très incertain en passant par différents degrés qualitatifs de probabilité: –MUST/WILL: quasi-certitude –SHOULD: forte probabilité –CAN-MAY: possibilité –COULD: possibilité atténuée –MIGHT: faible possibilité Quelques exemples: –« This siren, it must/will be the police » –« There should be another solution » –« Your offer cant be serious ! » –« Our situation could improve soon » –« They might be interested »

12 18-Jun-09Fiche mémo12 Le « present perfect » Syntaxe: HAVE/HAS + v-EN Comme son nom lindique, le « present perfect » est une forme verbale du présent, puisque lauxiliaire qui marque le temps est au présent Comme le présent composé de BE+ v-ING ce nest pas un temps mais un aspect La combinaison de lauxiliaire Have au présent et dun participe passé v-EN représente lacquis présent dune activité passée (terminée ou non) Exemples: –I have never been to Chicago –Have you found a job ? –She hasnt taken any vacation HAVE V - EN Conséquence présente, résultat considéré acquis Forme enracinée dans une activité passée ASPECT DIT: « PERFECTIF »


Télécharger ppt "18-Jun-09Fiche mémo1 Les verbes Be, Have, Do (1/2) Ces trois verbes sont à la fois des verbes normaux et des auxiliaires qui se combinent avec les verbes."

Présentations similaires


Annonces Google