La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Bible, vrai ou faux ? Une présentation basée sur le livre « La bible, Vrai ou faux » 71 affirmations passées au crible par 11 auteurs Ouvrage collectif.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Bible, vrai ou faux ? Une présentation basée sur le livre « La bible, Vrai ou faux » 71 affirmations passées au crible par 11 auteurs Ouvrage collectif."— Transcription de la présentation:

1 La Bible, vrai ou faux ? Une présentation basée sur le livre « La bible, Vrai ou faux » 71 affirmations passées au crible par 11 auteurs Ouvrage collectif dirigé par Alain Stamp Edité par BLF Europe Rue de Maubeugre MARPENT

2 1.L a Bible est véridique 2.I l y a trop de versions de La Bible 3.L a Bible est un livre de légendes 4.U ne Bible et tant de religions 5.L a Bible et les sectes 6.L a Bible nest plus en phase avec le monde daujourdhui 7.P ourquoi lire la Bible ? 8.L a Bible : un message pour tous 9.L a Bible et lavenir 10.L a Bible est un livre comme les autres 11.L a Bible est le livre de Dieu 12.C omment lire la Bible ?

3 1. La Bible est un livre comme les autres

4 Question : la Bible est un livre comme les autres Vrai + Faux

5 Dans les rayons dune librairie, la Bible est bien un livre comme les autres. Prenez-la en main, elle est assez volumineuse, plus de mille pages. La table des matières indique quelle contient 66 livres. Pourtant, il est faux de prétendre que la Bible est un livre ordinaire. Elle est unique par ses origines. Unique par sa constitution sur une période dapproximativement 1500 ans. Unique par sa transmission par des copistes accomplis. Unique également par son inspiration divine. Ce qui fait de Dieu lAuteur de la Bible. Elle est sa Parole.

6 Question : la Bible a des origines incertaines Faux

7 Les périodes où cette révélation de Dieu a commencé et sest terminée sont indiquées dans la Bible. Pas de manière explicite, comme dans un livre moderne. Il faut déduire ces détails de certains indices. Il existe aussi plusieurs indications biographiques concernant la plupart des écrivains. Les Hébreux ont écrit et légué la Bible à lhumanité. Moïse, le prophète dominant de la première partie de la Bible, lAncien Testament (ou Ancienne Alliance), a constitué les cinq premiers livres, appelés la Torah. Certains écrivains rapportent lhistoire des Hébreux, du point de vue de Dieu. Dautres ont mis par écrit les grands messages prophétiques.

8 Le Nouveau Testament (ou Nouvelle Alliance), rédigé après Jésus-Christ, présente les quatre évangiles, un livre dhistoire des débuts de lÉglise et plusieurs lettres adressées aux premiers chrétiens, dont beaucoup sont signées. Cette deuxième partie de la Bible naît de la plume des apôtres et dautres disciples qui avaient reconnu que Jésus de Nazareth était bien le Messie promis dans les textes de lAncien Testament.

9 Question : la Bible est une collection de livres Vrai

10 Parmi de très nombreux écrits, les Juifs ont discerné ceux marqués de lempreinte divine, rédigés principalement en hébreu. Ils les ont gardés. Trente-neuf livres constituent lAncien Testament. LÉglise des premiers temps a compris que seuls vingt-sept livres de leurs écrits composaient le Nouveau Testament, rédigé en grec. Une quarantaine dauteurs, dépoques et de classes sociales différentes, ont contribué à cette rédaction collective. Chacun a écrit selon sa spécificité. Les historiens ont rédigé lhistoire dIsraël; les poètes, les psaumes et cantiques; les sages, les livres de sagesse. Luc, historien, a effectué des recherches sur le terrain avant décrire sa « vie » de Jésus.

11 Aussi, la Bible offre des genres littéraires divers : historiques, textes législatifs, prophéties ou prédictions, paraboles et allégories, visions apocalyptiques, saynètes, courriers et même des chants damour

12 Question : la Bible est inspirée Vrai

13 Mais son inspiration nest pas la même que celle dont un élève a besoin pour rédiger sa dissertation, ou Victor Hugo et Mozart pour créer lune de leurs grandes œuvres. Dieu est linspirateur de la Bible. Dieu a laissé « entendre » sa pensée aux rédacteurs. Ceux-ci lont captée et lont mise par écrit. Ces textes sont donc « inspirés de Dieu ». Linspiration divine na pas forcé la main des écrivains. Ceux-ci ne sont pas devenus des « machines à écrire », ils ont rédigé dans leur style habituel. Ce sont les destinataires qui ont aussi discerné et authentifié leurs écrits comme « Parole de Dieu ».

14 Question : il existe des indices qui confirment que la Bible est inspirée de Dieu Vrai

15 Entre autres, nous pouvons relever que : - Les documents archéologiques découverts depuis 150 ans ont maintes fois démontré lexactitude historique de la Bible. - La Bible ou des parties de la Bible ont été traduites en plus de 2000 langues et dialectes différents. Plus dun demi-million dexemplaires ou dextraits de ce livre sont diffusés chaque année. Cet intérêt universel pour la Bible et son contenu confirme indirectement son inspiration divine.

16 - Les témoignages en faveur de la Bible de la part de philosophes, de littéraires, dhommes dÉtat, de toutes les époques et de tant de pays différents, attestent, eux aussi, que la Bible est une parole inspirée. - Les actions humanitaires inspirées de lÉvangile sont extraordinaires et nombreuses : création dhôpitaux, dorphelinats, décoles, dœuvres philanthropiques comme la Croix Rouge, lArmée du Salut, etc. Seule la « Parole de Dieu » peut produire de tels fruits.

17 Question : la Bible nous est parvenue bizarrement Faux

18 La transmission de la Bible à travers les siècles sest opérée comme celle de tous les autres livres de lAntiquité, par le travail de copistes professionnels. Les Massorètes, copistes juifs, comptaient tous les mots, tous les caractères de leurs travaux, afin de sassurer quaucune erreur ne se soit glissée dans une nouvelle copie. Les secrétaires qui recopiaient le Nouveau Testament, souvent des moines, nont pas toujours travaillé avec le même soin. Cependant le très grand nombre de manuscrits de la deuxième partie de la Bible permet aux spécialistes de reconstituer le texte originel.

19 La découverte des rouleaux de la mer Morte, en 1947, est un exemple éclatant de confirmation de cette fidèle transmission des textes bibliques. Grâce à elle, les biblistes ont pu comparer les copies des Massorètes du Xe siècle après Jésus-Christ avec des textes de lAncien Testament davant Jésus-Christ. Pour découvrir le même texte ! Les spécialistes de la critique textuelle {1}, qui travaillent sur les textes des philosophes grecs comme Platon ou Aristote, aimeraient bien avoir à leur disposition, pour vérifier lexactitude et lorigine de ces textes importants, autant de manuscrits et aussi anciens que ceux dont on dispose pour la Bible. Cest loin dêtre le cas.

20 La Bible détient le record absolu du plus grand nombre et des plus anciens manuscrits disponibles aujourd hui, face à tous les livres de lAntiquité. Plus de 2000 manuscrits en hébreu pour lAncien Testament et plus de 5000 manuscrits en grec pour le Nouveau Testament ! Certains de ces documents remontent à seulement 100 ou 200 ans après la date de rédaction. En comparaison, les plus anciens manuscrits des Commentaires de la Guerre des Gaules datent de 900 ans après leur rédaction par Jules César !

21 La Bible est donc un texte sûr, fiable, authentique. Vous pouvez la prendre au sérieux !

22 Pierre Wheeler Licencié en théologie de luniversité de Londres. Créateur dExpo-Bible. Pasteur, membre du comité national de la Fédération Évangélique de France. Auteur de « La Bible, ce livre extraordinaire » (Éditions Éditeurs de Littérature Biblique, 1998), « Choisir une Église » (Éditions Maison de la Bible, 1998), « Luc » (Collection des témoins, Éditions Ligue pour la Lecture de la Bible, 1998), « Œcuménisme, la grande séduction » (Éditions Barnabas, 1996).

23 2. La Bible est véridique

24 Question : la Bible est la Parole de Dieu Vrai.

25 46% des Français considèrent la Bible comme actuelle et pertinente {2}. Ce monument de la littérature, critiqué à chaque époque avec virulence, continue malgré tout dêtre le best-seller. Le Nouvel Observateur du 18 au 24 juillet 2002 titrait en première page : « La Bible, le vrai et la légende. » Deux spécialistes tentaient de démontrer le côté légendaire et « inauthentique » de la Bible. À la même période, France Culture diffusait une série sur la Bible et la chronologie de lÉgypte, soulignant, dans plusieurs cas, la pertinence des données bibliques. Sur internet, vous découvrirez des centaines, voire des milliers de pages web appuyant linspiration divine contre quelques pages la réfutant. La Bible se prétend « Parole de Dieu ». Environ 3800 fois, ses auteurs déclarent transmettre les « paroles de Dieu » par des expressions comme : « Et Dieu dit... » ou « Le Seigneur déclare... »

26 Question : il existe des preuves de la véracité de la Bible Vrai

27 Blaise Pascal a écrit : « Dieu a donné des marques visibles à ceux qui le cherchent et non à ceux qui ne le cherchent pas. Il a donné assez de lumière pour ceux qui ne désirent que voir et assez dobscurité pour ceux qui ont une disposition contraire {3}. » Pour Pascal, la Bible fait partie de ces marques visibles données à lhomme. Elle contient de « lumière » pour ceux qui désirent voir. Si lon ne peut pas parler de « démonstration irréfutable », plusieurs éléments surprenants font pencher la balance du côté de lauthenticité et de linspiration divine de ce livre unique.

28 Question : la Bible affirme son origine divine Vrai.

29 Lapôtre Paul parle des Écritures Saintes comme étant « inspirées -littéralement, insufflées-de Dieu {4} ». Pierre affirme qu« aucune prophétie de lÉcriture nest le fruit dune initiative personnelle; en effet, ce nest pas par une volonté humaine quune prophétie a jamais été apportée, mais cest poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu {5} ».

30 Question : le Christ affirme que la Bible est vraie Vrai.

31 Jésus se réfère très souvent aux textes de lAncien Testament comme à une source sûre et infaillible : « Oui, vraiment, je vous lassure : tant que le ciel et la terre resteront en place, ni la plus petite lettre de la Loi, ni même un point sur un i nen sera supprimé jusquà ce que tout se réalise {6}. »

32 Question : la Bible contient des prophéties extraordinaires Vrai.

33 Par la bouche du prophète Ésaïe, Dieu défie les fausses divinités : « Quelles nous annoncent ce qui doit arriver [...], faites-nous entendre lavenir; annoncez les événements derniers et nous saurons que vous êtes des dieux {7}. » En exemple, les quelque trois cents références à la venue du Christ écrites dans lAncien Testament. Quelques-unes sont dune précision époustouflante : comme lannonce du nom du village de sa naissance par Michée {8}, la façon dont il souffrirait par Ésaïe {9}, la période de sa venue par Daniel {10}. Cette prophétie est probablement lune des plus surprenantes puisquelle annonçait, à quelques mois près, la venue du Messie quelque quatre siècles avant lévénement !

34 Examinons maintenant deux objections.

35 Question : il y a des contradictions apparentes dans la Bible Vrai.

36 Pour quelques rares passages, il nest pas facile de concilier les textes entre eux. Les solutions adoptées par certains exégètes qui sattaquent à lauthenticité de la Bible paraissent malheureuses. Quelques petites altérations se sont introduites sur les copies du texte original, malgré le soin extrême des copistes. Si des témoins racontaient un fait exactement de la même façon dans tous les détails, ils jetteraient le doute sur lauthenticité de leur récit. Exemple : les récits de la résurrection semblent parfois contradictoires. Ceci montre plutôt que langle de vue et la perspective sont différents selon les Évangiles {11}.

37 Question : on risque de devenir « fondamentaliste » à prendre la Bible trop au sérieux Vrai + Faux.

38 Ce mot est piégé. Il désigne souvent les extrémistes religieux fanatiques de toutes tendances. En ce sens, la grande majorité du protestantisme évangélique ne se reconnaît pas comme « fondamentalisme ». Ce terme est souvent utilisé par ceux qui contestent lauthenticité des Écritures et tournent en dérision les tenants de la position conservatrice. Pourtant les grands commentateurs des siècles passés comme Augustin, Luther ou Calvin prenaient la Bible au mot. Le choc provoqué par le Siècle des Lumières a conduit à des positions plus libérales. Le protestantisme évangélique a réagi en produisant, à la fin du xixe siècle, en particulier dans les milieux anglo-saxons, une série de publications rappelant les « fondamentaux » de la foi biblique (Fundamentals doù le mot fondamentaliste a été tiré).

39 Il est vrai que certaines dérives sont apparues dans ces milieux, notamment par un attachement « idolâtre » à la lettre plus quà lesprit de lÉvangile. Certains condamnant violemment la science ou la société. Des dérives aussi dommageables pourraient être relevées dans les milieux libéraux par leur rejet de la véracité biblique. La prise au sérieux de la Bible et de ses « fondamentaux » devrait conduire à un plus grand respect et amour du prochain.

40 Question : chacun peut vérifier la véracité de la Bible Vrai

41 En conclusion, largument le plus convaincant en faveur de la véracité de la Bible est que chacun peut la vérifier lui- même. Comment apprécier la qualité dun gâteau, sinon en le goûtant soi-même ? La Bible invite chacun à recevoir son message et son Auteur. Le Christ nous encourage à écouter sa Parole et à mettre notre foi en Dieu pour recevoir la vie véritable et le pardon {12}.

42 La Parole de Dieu est comparée à une nourriture quil nous faut désirer {13}. Des millions de personnes pourraient raconter comment leur foi dans la Bible a transformé leur vie. Je pourrais moi-même expliquer comment la découverte de ce livre ma arraché à mon athéisme. Pierre Chaunu, professeur à la Sorbonne, aime à répéter que plus il lit la Bible, plus il est convaincu de son inspiration divine.

43 Si la Bible ne simpose pas de manière absolue, sa véracité se dévoile néanmoins de manière évidente à celui qui est prêt à prendre au sérieux son message.

44 Reynald Konkani Pasteur, diplômé des facultés de théologie dAix-en-Provence et de Winona (USA). Membre du comité national de la Fédération Évangélique de France.

45 3. Il y a trop de versions de La Bible

46 Question : la Bible est un livre sacré, elle ne peut légitimement pas être traduite Faux

47 Cette affirmation est celle dune bonne partie du monde musulman à propos du Coran en arabe, langue tenue pour sacrée. Le Coran ne peut donc pas être légitimement traduit. Ce nest pas le cas pour la Bible. Lhébreu et laraméen, langues dans lesquelles a été rédigé lAncien Testament, et le grec pour le Nouveau Testament ne sont pas considérés comme des langues sacrées intraduisibles. Sil est vrai que Dieu a inspiré les écrivains de la Bible, il ny a pas eu de « dictée magique ».

48 Au contraire, ce sont parfois les traductions de la Bible qui ont largement contribué à former et à stabiliser certaines langues. Ce nest pas la langue qui a autorité, mais ce qui est dit. Loriginal est divinement inspiré et non pas les traductions, même si elles sont rédigées avec soin. Le défi est de retrouver dans la version moderne non seulement le sens du texte, mais aussi sa « saveur » !

49 Question : traduire la Bible est une entreprise récente Faux

50 LAncien Testament hébreu a été traduit en grec dès le IIe siècle avant Jésus- Christ. Les Juifs dispersés hors dIsraël avaient du mal à comprendre lhébreu. Après quelques générations en exil, ce nétait plus leur langue maternelle. Cette traduction grecque est appelée la Septante. Cest du reste le texte officiel de lÉglise orthodoxe grecque. La Bible a été traduite en plusieurs autres langues anciennes : araméen, syriaque, arménien, éthiopien, etc.

51 Question : les protestants sont les plus attachés à la traduction de la Bible dans des langages populaires Vrai

52 Les protestants sont en effet connus pour leur attachement à la Bible, à juste titre ! Au Ve siècle, Jérôme entreprend la traduction de la Bible en latin. Cette traduction est connue sous le nom de Vulgate, cest-à-dire « simple » ou « populaire », parce quelle utilise la langue du peuple de lépoque. Cette traduction simposera dans le monde catholique, mais par la suite elle ne sera plus comprise de la population ! Le latin est devenu la langue du clergé et la lecture et lexplication de la Bible deviennent sa « chasse gardée ». Il ne faut pas que le peuple puisse contester linterprétation officielle. Pour son instruction, il doit se contenter des images et des statues dans les églises.

53 Les réformes protestantes ont remis à lhonneur la traduction de la Bible dans la langue du peuple. Chaque croyant doit pouvoir lire et comprendre les Saintes Écritures. Luther, par exemple, traduit la Bible en allemand courant. Déjà à la fin du XIVe siècle, John Wycliffe réalise la première traduction complète de la Bible en anglais. Il faudra attendre le début du XVIe siècle pour que soit rédigée une Bible en français traduite à partir des textes hébreux et grecs. Ce sera lœuvre de Pierre-Robert Olivétan, neveu du réformateur français Jean Calvin. La division du texte biblique en versets date du milieu du XVIe siècle. Elle est due à limprimeur parisien Robert Étienne.

54 Question : les différentes versions de la Bible se contredisent Faux

55 Pour lessentiel, il est plus juste de dire quelles se complètent ou séclairent mutuellement. Un premier principe de traduction sintéresse particulièrement au lecteur contemporain. On parle de traduction à équivalence dynamique ou fonctionnelle. On cherche à rendre le sens du texte et à produire sur le lecteur moderne la même impression que le texte original produisait sur le lecteur de lépoque. Ce principe peut aboutir à une paraphrase.

56 Un second principe de traduction sattache au contraire à transposer, autant que possible, la structure de la langue originelle dans la langue moderne. Lobjectif est de se rapprocher le plus possible de la manière dont les choses ont été dites dans loriginal. Ce sont les versions littérales ou à correspondance formelle. Si ce principe est poussé trop loin, le texte devient lourd, difficile à lire et à comprendre. Il faut noter quune langue vivante évolue. Il est donc légitime dadapter la version à cette évolution.

57 Question : chaque traduction a ses avantages et ses inconvénients Vrai

58 Les traductions littérales ont lavantage de moins dépendre de la compréhension du traducteur. Elles sont plus proches du texte original et le lecteur peut découvrir des idées dont le traducteur na pas tenu compte. Le risque est de passer à côté du sens du texte à cause dune formulation qui nest pas familière au lecteur. Les traductions dynamiques ont lavantage de favoriser une compréhension plus immédiate, mais rendent le lecteur plus dépendant de la qualité du traducteur.

59 Question : il y a des versions orientées ou faussées Vrai

60 Il existe malheureusement quelques traductions philosophiquement orientées. Des traductions « politiquement correctes » qui cherchent à gommer la différence des genres masculin et féminin, etc. Dautres sont politiquement engagées ou défendent des présupposés théologiques, comme la Bible des témoins de Jéhovah. Quelle que soit la valeur des idées du traducteur, celles-ci ne devraient pas influencer son travail de traduction. Ce nest pas le cas des grandes traductions reconnues, dorigine catholique ou protestante, qui sont dignes de confiance.

61 Question : la Bible est cohérente, cest une garantie Vrai

62 Toute la Bible est inspirée par Dieu. Elle est donc cohérente en elle-même. Elle ne se contredit pas. Cela implique quil faut lire chaque passage particulier à la lumière de lensemble de la Bible. Et inversement, les grandes vérités doivent se vérifier dans les détails. Il existe, bien sûr, quelques passages plus difficiles. Si une idée nest pas en accord avec la cohérence générale, il faut réexaminer le texte qui semble la soutenir. Il ne sagit pas de retrouver nos idées dans le texte, mais de laisser le texte transformer nos idées.

63 Question : Quelle version choisir pour débuter ? Le mieux est de commencer par une traduction en français courant ou en français fondamental, comme celle éditée par lAlliance Biblique Universelle. Persévérer avec une même traduction facilite la mémorisation et permet de se repérer facilement dans le texte. Pour approfondir sa compréhension, il est utile de changer de version. Pourquoi ne pas continuer avec la traduction dite du Semeur, éditée par Excelsis ou avec la Nouvelle Seconde Révisée, éditée par lAlliance Biblique Universelle ? En plus de la qualité du texte, elles proposent des notes de traductions facilitant létude du texte.

64 Roland Frauli Pasteur, missionnaire avec lassociation France Pour Christ. Enseignant à lInstitut Biblique de Genève et président de ITEA (Institut de Théologie Évangélique Appliquée).

65 4. La Bible est un livre de légendes

66 Question : la Bible est un livre de légendes Faux

67 Les dernières décennies sont caractérisées par un progrès technologique sans précédent et une course à la conquête de linfiniment grand comme de linfiniment petit, de lunivers à latome. De la conquête de lespace au décryptage du génome humain, notre société saffirme comme vivant à lheure du « scientifiquement correct ». Tout doit être explicable et expliqué par la science. Cest elle qui détermine ce qui peut et doit être accepté et pensé par le plus grand nombre. Face à cet environnement, la Bible semble avoir été écrite dans un contexte dignorance scientifique. A-t-elle donc encore une place, une influence, dans la société d aujourd hui ? Pour plusieurs, elle est une collection de belles histoires pleines déléments mythologiques, de récits incroyables, de fables et de contes. Même si elle contient un message moral, celui-ci na pas dincidence sur notre monde, sur notre vie quotidienne.

68 Non, la Bible nest pas un livre de légendes. Elle ne prétend pas non plus être un ouvrage scientifique. Pourtant, les faits quelle rapporte sont étayés par de nombreuses découvertes archéologiques ainsi que des témoignages dhistoriens et décrivains (cf. chapitres 1 et 2). Larchéologue Nelson Glueck parle de ce quil appelle « la mémoire historique étonnamment précise de la Bible, particulièrement lorsquelle est confirmée par larchéologie ». Et William Albright, archéologue célèbre, déclare : « De découverte en découverte, on a pu constater lexactitude dinnombrables détails qui a redoré le blason de la Bible comme source dinformations historiques {14}. »

69 Question : la Création est une allégorie Faux

70 La Bible retrace lhistoire de lhumanité. Sans donner tous les détails, elle développe quelques grandes lignes de lhistoire de lunivers. La création, dans le livre de la Genèse, en est une. Le message fort de ce texte est que nous ne sommes pas le produit dun hasard et dune nécessité mais les créatures dun architecte omniscient et omnipotent. Pour nous faire réfléchir davantage, la Bible propose un moyen dinvestigation : lobservation de la nature qui nous entoure. Et que dit-elle ? Un éditorialiste résumait ainsi les merveilles du corps humain : « La nature... nest pas diplômée dune école dingénieurs...

71 Chacun des systèmes présentés ici est en soi une merveille... une complexité quaucune science, si parfaite soit-elle, ne saura jamais décrire {15}... » Le biologiste Michael Denton dajouter à propos de notre planète : « Partout où lon regarde, à quelque échelle que ce soit, on trouve une élégance et une ingéniosité dune qualité absolument transcendante. À côté du niveau dingéniosité et de complexité présenté par la machinerie moléculaire, nos objets artificiels, même les plus avancés, paraissent grossiers {16}. » Devant tant de complexités et dingéniosités, devant tant de merveilles dans linfiniment grand comme dans linfiniment petit, un constat simpose et rejoint cette affirmation de Voltaire : « Lunivers membarrasse et je ne puis songer que cette horloge existe et nait pas dhorloger. » Ainsi, au même titre quune horloge est construite par un horloger, notre univers, notre planète et toute vie existent selon le plan dun architecte divin.

72 Question : le déluge est un mythe Faux

73 Dans lhistoire des différentes civilisations, nous retrouvons plus de 270 récits de déluges similaires à celui de la Genèse {17}, indices dune ancienne catastrophe planétaire. Essayons de réfléchir aux conséquences dun déluge comme celui rapporté par la Bible. Des pluies durant quarante jours et quarante nuits (comparées à des écluses qui souvrent), des sources souterraines qui jaillissent et des eaux qui grossissent et sélèvent jusquà recouvrir les montagnes. Les effets dun pareil déluge sont observables sur la planète : sur toute la terre, des cimetières de fossiles constitués de restes danimaux emportés, enfouis, puis fossilisés ensemble ! Des fossiles marins retrouvés jusque sur les plus hautes montagnes et même sur le Mont Everest. Dimmenses canyons, comme le Grand Canyon aux USA, présentant des traces dune catastrophe hydraulique de grande ampleur, etc. Les effets probables du déluge sont visibles aujourd hui.

74 Question : avec les progrès de la science, il nest plus possible de prendre la Bible au sérieux Faux

75 La Bible a traversé les siècles. Son contenu na pas changé. Son message demeure dactualité, au cœur dune civilisation scientifique. Par contre, « la durée moyenne dintérêt dun livre scientifique atteint à peine une dizaine dannées, après quoi, personne ne le lira plus jamais » écrivait Rémy Chauvin, Professeur honoraire à la Sorbonne. Ainsi, pour de nombreux ouvrages scientifiques, quelques décennies suffisent pour les rendre obsolètes et Maurice Allais, prix Nobel déconomie en 1988, de souligner : « La science est en perpétuel devenir, elle doit être modifiée toutes les fois que ses propositions sont contredites par lexpérience... en matière de science, rien nest définitif. »

76 Question : des scientifiques croient en la Bible ! Vrai

77 Cest mon cas, sinon, je ne serais pas en train décrire ces lignes. Jen connais dautres ! Bien que les médias présentent la science comme une discipline qui doit se passer de Dieu et donc de la Bible, jai, dans ma carrière de scientifique, rencontré à travers le monde de nombreux collègues qui croient en la Bible. Lexemple des fondateurs de la science moderne souligne que « science » et « foi » ne sont pas incompatibles. Robert Maxwell, connu pour sa théorie électromagnétique, Robert Boyle, qui proposa la loi de compressibilité des gaz, Isaac Newton, célèbre pour sa théorie de la gravitation universelle et lastronome Johannes Kepler étaient tous de fervents croyants. À propos de lunivers, Newton affirmait : « Les relations merveilleuses entre le soleil, les planètes et les comètes ne peuvent exister que selon un plan et des instructions dun Être omniscient et omnipotent... »

78 Ainsi, la science cherche à connaître les mécanismes de lunivers alors que la Bible nous en présente le sens. La science révèle lœuvre de Dieu alors que la Bible nous révèle Sa Personne.

79 André Eggen Ingénieur agronome. Docteur ès sciences. Chargé de recherche en génétique animale. Membre dune Église évangélique.

80 5. Une Bible et tant de religions

81 La Genèse, premier livre de la Bible, explique lorigine des religions. Au commencement, lhomme, chef- dœuvre de la création, navait pas besoin de pratiquer une religion quelconque. Il vivait dans une harmonieuse relation avec Dieu. Il connaissait Dieu avec lequel il parlait personnellement. Cette communion a été brisée par le péché, avec, comme conséquence funeste, la mort physique et spirituelle de lhomme. La religion des premiers hommes était monothéiste. Pour pouvoir sapprocher du Dieu unique, il fallait présenter le sacrifice dun animal. « Sans effusion de sang, il ny a pas de pardon {19}. » Avec le temps, lhomme sest éloigné de plus en plus de Dieu, est devenu polythéiste et sest tourné vers la magie, les idoles, etc. Cest dans ce contexte que Dieu sest révélé à Abraham.

82 Question : les juifs se basent sur la Bible Vrai + Faux

83 La première partie de la Bible, lAncien Testament, nous a été communiquée par le peuple juif. Voici les grandes étapes de son histoire : Dieu fait alliance avec Abraham, le Père des croyants, et lui promet de bénir toutes les familles de la terre à travers sa postérité. Moïse reçoit la révélation de la loi et rédige les cinq premiers livres de la Bible, la Torah ou Pentateuque. Pendant près de six siècles, Dieu envoie des prophètes pour avertir le peuple dIsraël, souvent désobéissant, avec la promesse de la venue dun grand libérateur, le Messie. Les juifs ont classé leurs écrits sacrés en trois groupes : la loi, les prophètes et les écrits. Plus dun siècle avant la naissance de Jésus, cet ensemble existait déjà. Il constituait ce que Jésus et les disciples considéraient comme leur « Bible ».

84 Au IIe siècle avant J.-C., les Grecs ont voulu effacer les caractères distinctifs des peuples quils dominaient, dont les Juifs. Doù lapparition de plusieurs groupes ou sectes juifs dont linfluence était considérable. Durant cette période, les rabbins ont ajouté aux écrits bibliques un enseignement ayant pour eux la même autorité que ceux-ci, la Tradition, ainsi que des livres apocryphes. Au premier siècle, de nombreux juifs ont reconnu Jésus de Nazareth comme leur Messie. Les autres se sont attachés à la Tradition. Entre le IVe et le VIe siècle, le Talmud a vu le jour. Cest une vaste compilation des traditions juives relatives à lAncien Testament. Il traite de tous les aspects de la vie civile, morale, philosophique, juridique, médicale et religieuse du judaïsme. Les juifs sont certes les dépositaires de la première partie de la Bible mais leur Tradition est venue contredire ou annuler la Parole de Dieu. Ce que Jésus a reproché aux pharisiens : « Vous annulez ainsi la Parole de Dieu au profit de votre tradition {19}. »

85 Question : les catholiques se basent sur la Bible Vrai + Faux

86 Sils reconnaissent la Bible, lAncien et le Nouveau Testament, comme Parole de Dieu, les catholiques ajoutent cependant à celle-ci les livres apocryphes qui nont été reconnus comme canoniques ni par les juifs ni par les premiers chrétiens. Les catholiques accordent aux livres apocryphes la même autorité quaux livres inspirés {20}. Une autre particularité du catholicisme concerne linterprétation des textes : celle-ci nest acceptée que si elle émane de lÉglise catholique, explicitée par les décisions des conciles généraux et les déclarations du magistère {21} et par les travaux des premiers Pères de lÉglise. Enfin, le catholique a besoin dune tradition pour lenseignement et la pratique. Cette tradition a la même autorité que la Bible.

87 Question : les protestants se basent sur la Bible Vrai

88 Ils sont connus pour leur attachement à la Bible, Ancien et Nouveau Testament. Les réformateurs ont fondé leur doctrine sur la Bible, sur le témoignage quelle rend delle-même. Elle est seule suffisante en matière de foi et de conduite et ne contient pas de livres apocryphes. Il ny a pas de tradition. Les protestants ont adopté le même canon que les juifs pour lAncien Testament. Pourtant, certains protestants refusent le caractère absolu de lautorité de la Bible. Ils ont ramené la Parole de Dieu au niveau dune religion de la raison. Pour dautres, la vie chrétienne ne doit être basée que sur lexpérience et le sentiment religieux.

89 Question : les musulmans se basent sur la Bible Vrai + Faux

90 Dans le credo musulman, il est mentionné, entre autres, que tout musulman doit croire dans les livres de Dieu, Torah, Psaumes, Évangiles et dans le Coran. Le Coran lui-même, livre saint des musulmans, fait référence à la Bible plus dune dizaine de fois. Pourtant les musulmans ne la lisent pas. Ils pensent quils ont lessentiel de la Bible dans le Coran et que celui-ci résume et remplace la Bible qui a été falsifiée ou modifiée par les juifs et les chrétiens. Si un juif, un catholique, un protestant ou un musulman a loccasion de lire la Bible avec un cœur ouvert, il pourra découvrir lamour de Dieu, la certitude du pardon et de la vie éternelle.

91 Question : cest à cause de la Bible que juifs et musulmans se battent en Palestine Faux

92 Lorigine du conflit entre juifs et musulmans nest pas récente. Elle remonte aux débuts de lislam. Et même à lépoque dAbraham, qui a eu deux fils : Ismaël, enfanté par la servante Agar, et Isaac, enfanté par Sarah, lépouse dAbraham. À la suite de ce drame familial, Abraham chasse, à contrecœurs, Agar et son fils Ismaël. Celui-ci reçoit une promesse de bénédiction : de lui sortira une grande nation. Isaac obtient, lui aussi, une promesse. En lui, toutes les familles de la terre seront bénies. Le peuple juif est issu dIsaac et le peuple arabe dIsmaël.

93 Lislam est apparu au VIIe siècle après Jésus-Christ. On distingue deux périodes dans la vie et la prédication de son prophète Mohammed. Pendant la première ( ), Mohammed est très proche des juifs (plusieurs oasis dArabie sont habitées par des juifs qui y ont établi des colonies agricoles). Il prêche lunicité de Dieu, la résurrection après la mort et le jugement dernier. Les musulmans prient en direction de Jérusalem et jeûnent le jour de la fête juive de lExpiation. 622, pour fuir la persécution, Mohammed et les siens se réfugient à Yathrib (devenue Médine). Mohammed, de prédicateur à La Mecque, devient homme détat et chef militaire. La période médinoise marque un tournant dans les relations de Mohammed avec les juifs. Il leur demande de le reconnaître comme le prophète dont parlait Moïse et de se convertir ainsi à lislam.

94 Les juifs de Médine refusent et critiquent Mohammed pour les libertés quil prend avec le texte biblique. Cest la rupture avec les juifs. Les musulmans cessent de se tourner vers Jérusalem pour prier. Ils se tournent désormais vers la Kaaba, temple de La Mecque. Le jeûne musulman est fixé à la période de Ramadan. Mohammed a besoin de ressources pour subvenir aux besoins de sa nouvelle communauté et pour imposer sa vision à toute lArabie. Il expulse deux tribus juives de Médine et confisque leurs biens. Après la guerre des Fossés en 627, il élimine la dernière tribu. Durant cette période, il y a de plus en plus de révélations coraniques anti-juives. Dans le Coran, le peuple musulman remplace le peuple juif comme peuple élu de Dieu.

95 En 638, la Palestine passe aux mains des musulmans. Elle est arabisée et devient lune des principales provinces du monde musulman. La population chrétienne locale se convertit progressivement à lislam. À la fin du XIXe siècle, la population de la Palestine est composée dune majorité de musulmans, dune importante minorité de chrétiens et dun petit nombre de juifs. De nombreux juifs européens viennent sinstaller en Palestine. Cette immigration massive résulte des persécutions dans certains pays dEurope et de lidéologie sioniste qui prône létablissement dun foyer national juif.

96 Au XXe siècle, la Palestine passe sous le mandat des Britanniques qui envisagent létablissement dun foyer national juif. Certains Arabes considèrent ce foyer comme une menace. Des incidents sanglants ont lieu à Jérusalem, Haïfa et Jaffa. Le plan de partage de la Palestine en deux états indépendants, lun juif, lautre arabe, adopté par les Nations Unies en 1947, aboutit à la proclamation de lÉtat dIsraël, le 14 mai Il apparaît que les problèmes entre les deux communautés, tout en ayant leur origine dans un drame familial, ont des causes multiples : économiques, politiques et religieuses. Ils proviennent surtout de ce que les uns et les autres nont pas accepté le plan de Dieu.

97 Le judaïsme na pas reconnu en Jésus le Messie, le prince de la paix dont parlait le prophète Ésaïe {22}. Lislam naccepte pas la mort de Jésus comme sacrifice pour le rachat des péchés. Ni les uns ni les autres ne peuvent donc connaître la paix alors que les promesses de bénédiction de Dieu sont pour chacun deux et quelles se sont accomplies en Jésus-Christ.

98 Antoine Gilardi Pasteur, enseignant à lInstitut Biblique de Genève et missionnaire du Ministère Évangélique parmi les Nations Arabophones.

99 6. La Bible et les sectes

100 La Bible est lobjet dune tentative de récupération de la part dun certain nombre de sectes. Ce qui sème le trouble et la confusion chez bon nombre de gens. LÉvangile de Jean est un chef-dœuvre de spiritualité chrétienne. Cependant, cest aussi le livre le plus prisé des sectes ! Comment expliquer ce paradoxe ?

101 Question : se réclamer de la Bible nest pas suffisant Vrai

102 Se réclamer de la Bible nest pas la preuve absolue de lauthenticité dune croyance ou dune doctrine. Certaines sectes insistent fortement sur le fait que les Écritures sont au centre de leurs pratiques spirituelles. Mais tout dépend de linterprétation quelles en donnent et de la position quoccupe la Bible dans leur doctrine. Cest le cas des mormons. Pour eux, la Bible est un livre excellent. Mais dans la vie religieuse des adeptes, elle noccupe quune place secondaire. Autre exemple frappant : les mormons affirment que Jésus est né à Jérusalem. Or la Bible atteste que Christ a vu le jour à Bethléhem. Cette fausse interprétation découle de ce que la Bible na pas pour eux la valeur ni la place quelle devrait avoir.

103 Question : on peut faire dire nimporte quoi à la Bible Vrai

104 Sans tomber dans le simplisme, les sectes-il y en a plus de 700 dans notre pays ! -ont cette fâcheuse tendance à manipuler les textes bibliques. Ainsi, certaines sectes ésotériques comme la Rose-Croix, Amorc ou le Martinisme, enseignent que Jésus aurait été un initié et quil aurait été au Tibet pour parfaire sa connaissance initiatique ! Dautres mouvements, comme la Théosophie et certaines associations du Nouvel Âge, considèrent que le Christ aurait été un « être cosmique » doué de pouvoirs surnaturels. Certains pensent, comme les témoins de Jéhovah ou la Science Chrétienne, que Jésus nest quun « homme divin » ou bien un « guérisseur ». Pire, une secte « athée », les disciples de Raël en loccurrence, croit que Jésus serait lenvoyé dextra-terrestres, etc.

105 Question : la Bible nest pas en cause Vrai

106 Nimporte quel texte, biblique ou non, peut être lobjet de théories contestables, voire douteuses. Linterprétation polémique résulte des présupposés philosophiques de ceux qui le manipulent. Des a priori, des présupposés faux, font quun même récit peut être interprété de façon contradictoire. Ces divergences sont courantes aujourd hui, tant la pluralité des opinions est à la mode dans notre société. Ainsi, la divinité de Christ serait réduite à néant et tout le plan de Dieu pour le salut des hommes anéanti par certaines fausses doctrines.

107 Question : les sectes ajoutent toujours quelque chose à la Bible Vrai

108 La plus grande tentation de lhomme est de se placer au- dessus de Dieu et de sa Parole. Dans lesprit des fondateurs de sectes, qui ne sont que des faux prophètes, seules leurs idées, souvent bizarres, sont dignes de foi. Pour de nombreuses sectes, la Bible et les écrits des sectaires sont mis sur le même pied. La Bible est rabaissée tandis que des écrits humains sont revalorisés. Ainsi, les maîtres à penser « spirituels » nhésitent pas à ajouter leurs écrits à la Bible. Plusieurs fondateurs de sectes nont pas le moindre scrupule à considérer leurs écrits comme égaux ou supérieurs à la Bible. Ajouter quelque chose à la Bible est une infidélité à Dieu. Ce « plus » nest quune parole humaine ajoutée à la Parole de Dieu. De ce fait, le texte biblique perd ainsi sa saveur et son authenticité au profit dune tradition humaine.

109 Question : certaines sectes déforment lenseignement de la Bible Vrai

110 Certaines sectes déforment ou retranchent des textes, même des livres entiers de la Bible ! Des gourous décident de leur propre chef quels textes sont dignes et ceux qui ne le sont pas. Cette façon de procéder est malheureusement courante. Il est évident que le respect dû à Dieu et à sa Parole nexiste plus. La Bible, par la bouche de lapôtre Pierre, avertit solennellement ceux qui ou tordent le sens de la Parole de Dieu et dont lavenir sera une ruine spirituelle {23}.

111 Question : impossible de discerner le vrai du faux Faux

112 Où est la vérité ? Ou plutôt, peut-on savoir qui dit vrai ? Dieu et sa Parole, ou les sectes ? Pour apporter une légitimation de la véracité de la Bible, il est important de prendre du recul et de tourner notre attention vers le Dieu Créateur, Sauveur et Seigneur. Car notre destinée, comme celle du monde, dépend du vrai Dieu, révélé en Jésus-Christ. Le Christ lui-même a déclaré à Dieu, son Père : « Ta Parole est la vérité {24}. » Cette Parole libère lhomme de lesclavage du péché et de la mort spirituelle tandis que lenseignement des sectes asservit ses adeptes au seul profit du gourou.

113 Le conditionnement psychique et spirituel des sectes atténue, jusquà labolir, la liberté de ladepte. La Bible, Parole vivante de Dieu, affranchit lhomme et le rend responsable dans le quotidien de sa vie. Seule la vérité de Jésus-Christ, Parole incarnée et de la Bible, Parole inspirée, peut donner à toute créature le plus grand trésor qui soit : une vie totalement nouvelle à limage de notre Sauveur et Seigneur, Jésus-Christ.

114 Paul Ranc Professeur dapologétique et dhistoire de lÉglise à LInstitut Biblique de Genève. Conférencier, spécialiste des sectes, historien. Auteur de « La Rose-Croix, mythe ou réalité » (Éditions du Rocher, 1985), « Le Bonheur à tout prix » (Éditions Contrastes, 1987), et de « La Scientologie, une secte dangereuse » (Éditions Contrastes, 1993).

115 7. La Bible nest plus en phase avec le monde daujourdhui

116 Cest ce que croient 54% des Français {25}. Autrement dit, le christianisme serait une religion dépassée, déphasée et déconnectée de la réalité. Bref, une religion dun autre âge. Pourtant, hier comme aujourd hui, des hommes et des femmes ont découvert dans la Bible un livre en phase directe avec leurs préoccupations. Un livre actuel, branché. Et pertinent : enquête.

117 Question : la Bible appartient au passé Vrai + Faux

118 Vrai. Parce que cest un livre très ancien. La Bible fait partie du patrimoine de lhumanité. Elle appartient aussi à chacun. Faux. Parce que son message a marqué positivement lhistoire et certains grands hommes. Exemples :

119 - Au XVIe siècle, grâce à la Réforme et à linvention de limprimerie, la Bible est diffusée dans toute lEurope. Conséquences : lAllemagne, la France, la Hongrie, les Îles Britanniques, la Pologne, la Scandinavie et la Suisse voient leur moralité, leur niveau intellectuel et leur érudition sélever. - La Bible a eu une influence considérable sur des savants comme Copernic, Galilée, Descartes et Newton, fondateurs de la science moderne.

120 Question : aujourd hui encore la Bible marque des vies Vrai

121 Les exemples ne manquent pas dhommes et de femmes dont le cours de la vie, la manière de voir et de penser sont profondément marqués et influencés par la Bible. - « La Bible, cest laxe de ma vie parce que jai découvert la personne du Christ en lisant la Bible » a déclaré Mireille Nègre, danseuse étoile. - Michaël Lonsdale, acteur et metteur en scène, a dit : « La Bible est le Livre des livres, susceptible de nourrir une vie entière. »

122 - Cest encore lexpérience de plusieurs joueurs de léquipe de football du Brésil. Rappelez-vous la finale contre lAllemagne en juin À la fin du match, devant les caméras du monde entier, plusieurs joueurs se sont agenouillés sur la pelouse pour prier Dieu. Dautres ont montré fièrement leur tee-shirt « I belong to Jesus » (Jappartiens à Jésus) ou « 100% Jesus » ! Pour plusieurs vainqueurs de la Coupe du Monde, la Bible occupe une place essentielle dans leur quotidien.

123 Question : la Bible est un frein au progrès de lhomme Faux

124 Là où la Bible a été diffusée, enseignée et surtout appliquée, les hommes ont progressé dans de nombreux domaines. Jugez plutôt vous-même...

125 Dans le Québec nordique, plusieurs villes et villages ont connu de graves problèmes moraux. Durant des années, lalcool, la drogue et loccultisme ont progressivement détruit des vies. Les gens se battaient. La police navait plus dautorité. Les lois étaient bafouées. Les jeunes filles et femmes étaient violentées et abusées sexuellement. En 1991, une équipe de tournage dune grande chaîne de télévision nationale du Québec réalise un reportage sur les nombreux suicides dans le village de Puvinituq. Un taux 20 fois plus élevé dans cette région que dans le reste de la Belle Province. En février 1996, las de cette situation, des hommes et des femmes décident de prier et de mettre en pratique lenseignement de la Bible. En lespace de quelques mois, le taux de suicide et de criminalité chute. Des centaines de personnes arrêtent de boire, de se droguer et de pratiquer loccultisme. Des individus et des familles entières se réconcilient. Lordre est rétabli. Toute la région du Québec nordique prospère à nouveau {26}.

126 LOuganda, pays dAfrique Orientale a, lui aussi, connu de graves problèmes. Sous le régime dIdi Amin Dada et durant les années qui suivirent, ce pays a connu des attentats militaires répétés. Des milliers de personnes ont été massacrées. Léconomie sest effondrée. La morale aussi. À la fin des années quatre-vingt, lOMS prédisait que dici 1997 le SIDA décimerait un tiers de la population. Début 90, chrétiens de toutes dénominations ont décidé de sunir dans la prière et dans létude de la Bible. Les années suivantes, on a enregistré une baisse de la corruption, de la décadence morale et du SIDA. La croissance économique a repris. Un ministère de « léthique et de lintégrité » a été créé. Le 31 décembre 1999, dans le stade de Kampala, la capitale, la première dame du pays, Mme Janet Musevevi, accompagnée du président, a conclu une alliance avec le Dieu de la Bible. Le peuple, les responsables politiques et religieux se sont engagés à respecter et à appliquer le message de la Bible.

127 Question : la Bible contient des directives pour régler les problèmes sociaux et personnels Vrai

128 Comment rétablir lautorité ? Comment enrayer linsécurité ? Comment faire reculer le chômage ? Comment mieux intégrer les étrangers ? Toutes ces questions et bien dautres trouvent des éléments de réponse dans la Bible. La Bible contient aussi des directives pour régler vos problèmes personnels. Lisez-la. Vous y découvrirez des principes pratiques et pertinents. Sur des sujets variés comme : la famille, léducation des enfants, la vie de couple, la sexualité, les complexes dinfériorité, de rejet, la santé et la souffrance, les amis, le travail, largent...

129 Toutes ces directives se résument en une seule. Elle se trouve dans les Évangiles : « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée et tu aimeras ton prochain comme toi-même {27}. » Appliquée, cette directive contribue au développement, à la sécurité, à la prospérité et à lépanouissement dune société et de ses individus. Si vous aimez votre prochain, vous nallez pas lui manquer de respect, le calomnier, le critiquer, lescroquer, le frapper, le voler ou encore coucher avec sa femme. Au contraire, lamour rend service. Essayez de mettre en pratique ce principe. Vous serez surpris du résultat !

130 Question : le message de Jésus dans lÉvangile est révolutionnaire Vrai

131 Mais la révolution que Jésus propose est à lopposé de nos révolutions humaines. Celles-ci proposent de changer la société. En réalité, elles engendrent la terreur, la folie et la destruction. La Révolution française a entraîné deux millions de morts sur 28 millions dhabitants. Un peu cher pour un changement !

132 Jésus, lui, ne propose pas de changer lextérieur, mais lintérieur. Un exemple : lessentiel dans un tableau nest pas le cadre, mais le tableau lui-même. Changer le cadre ne transformera jamais un tableau en un chef- dœuvre. De même, changer votre « extérieur » napportera jamais une transformation durable. Pourquoi ? Parce que la vraie révolution, cest celle du coeur. Jésus change le coeur de lhomme, cest-à-dire notre mentalité, nos idées, nos travers et nos mauvaises actions. Cette révolution est progressive. Mais très efficace. Elle apporte la paix, le pardon, lamour, lentraide et le respect... Bref, elle transforme la vie !

133 Comment lexpérimenter ? Croyez en Jésus et lisez la Bible. Surtout les Évangiles. Vous y découvrirez un message en phase avec vos préoccupations. Un message qui vous fera du bien.

134 Emmanuel Maennlein Pasteur et évangéliste itinérant avec France Évangélisation. Collabore avec des Églises de différentes dénominations en France et à létranger.

135 8. Pourquoi lire la Bible ?

136 La réponse à cette question sera différente suivant les convictions et les présuppositions de celui qui la pose. Mais un fait extraordinaire constitue la meilleure raison : des millions de gens de plusieurs religions affirment que la Bible est la révélation de Dieu, quelle révèle la pensée et la volonté de Celui qui nous a créés et à qui chacun devra rendre compte un jour. Elle est surtout le récit historique de lintervention de Dieu dans la personne de son Fils, Jésus-Christ, qui est appelé le Sauveur du monde. Peut-on réellement connaître Dieu ? Une chose est certaine : si vous ne lisez pas la Bible vous-même, vous ne saurez jamais si oui ou non, elle vient de Dieu. Pourtant lenjeu est important.

137 Même si vous avez du mal à croire que la Bible est inspirée de Dieu, ce livre a marqué, plus que tout autre, notre culture et notre civilisation occidentales. Victor Hugo écrit : « La Bible contient toute la sagesse éclairée par toute la sagesse divine. Ensemencez les villages dévangiles ! Une Bible par cabane {28}. » Il faut la lire ! On aurait tort de se contenter des quelques vagues souvenirs dun catéchisme denfance ou des allégations des uns et des autres. La lire, cest la seule manière de juger pour vous-même la véracité des affirmations de Christ et de la Bible. Vous navez pas le temps ? Vous ny voyez pas dintérêt ? Examinez pendant quelques minutes les points suivants.

138 Question : lire la Bible est compliqué et... complique tout Faux

139 Elle a été donnée pour éclairer, non pour obscurcir. Lauteur du psaume disait : « Ta Parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier {29}. » Lorsque nous lisons un auteur, nous cherchons à connaître ses idées, sans y insérer les nôtres. De la même manière, il nexiste quune seule interprétation correcte dun texte biblique : celle qui restitue le plus fidèlement la pensée de lAuteur. Toute interprétation qui tord le sens du passage peut effectivement embrouiller le lecteur. On a bien dit quun texte sorti de son contexte est un prétexte. Celui qui aborde honnêtement le texte trouvera bien des éclaircissements pour sa vie. Il est possible de vivre sans connaître les voies de Dieu révélées dans sa Parole, mais cest comme marcher dans la nuit sans lampe de poche. La lumière permet déviter beaucoup de détours et de pièges. La Bible permet à celui qui suit ses conseils déviter bien des erreurs et des superstitions. Elle est un guide de la route fiable et sûr.

140 Question : si je commence à appliquer la Bible, je ne vais plus pouvoir profiter de la vie Faux

141 Croire que vivre selon la Bible, cest se condamner à une vie triste et démodée, à suivre une moralité impossible à mettre en pratique, culpabilisante et écrasante, est une fausse conception du christianisme ! Jésus nest pas venu dans le monde pour écraser les gens, mais pour quils aient la vie en abondance. Certes, Dieu demande une vie et une moralité irréprochables. Le Dieu de la Bible nest pas un tyran, mais un Père plein damour qui veut le bonheur et le bien de tous ceux qui se tournent vers Lui. Jésus-Christ a déclaré que celui qui écoute ses paroles et les met en pratique est semblable à un homme sage qui construit la maison de sa vie sur un roc-une maison qui va tenir ferme face à toutes les tempêtes qui peuvent lassiéger {30}.

142 Question : je crois en Dieu, cest lessentiel : lire la Bible est superflu Faux

143 Cette attitude ressemble à celle dun homme qui dirait : « Jaime ma femme, mais je ne lécoute jamais. » Comment quelquun peut-il aimer une personne quil ne connaît pas ? Jésus lui-même a déclaré à ses disciples : « Celui qui maime vraiment, cest celui qui retient mes commandements et les applique. Moi aussi, je lui témoignerai mon amour et je me ferai connaître à lui {31}. » Jésus-Christ a affirmé que celui qui croit en Lui a la vie éternelle et ne périra jamais {32}. Mais croire en Christ, ce nest pas seulement accepter son existence. Cest se confier en Lui en reconnaissant la véracité de ses paroles. Comment avoir confiance en Lui et ignorer ce quIl dit ?

144 La relation que Dieu veut établir avec chacun de nous est comparable à un mariage entre deux êtres qui saiment. Après avoir fait connaissance, lintimité se développe grâce à une communication et à une connaissance de plus en plus approfondies. Cest la relation que Jésus offre à chacun de nous. Celui qui vient à Lui et qui Lécoute pour mettre en pratique ses paroles va vivre une relation intime avec Lui et son Père. Pour connaître Dieu, il faut Lécouter ! Cest la raison par excellence de lire et de méditer les textes de la Bible.

145 Question : la Bible est un gros livre Vrai

146 Certes, la Bible est un livre de taille. Il faudrait toute une vie pour la connaître ! Certains textes peuvent paraître obscurs au premier abord. Cest pourquoi, à la fin de ce livre, vous trouverez quelques conseils pour vous aider à mieux lire et comprendre la Bible. Il faut un peu de temps et deffort pour lapprécier. Le roi David disait que les paroles de Dieu sont « plus précieuses que lor, même que beaucoup dor fin... celui qui les observe en tire un grand profit {33}. » Lhomme, en tant que créature de Dieu, ne peut pas vraiment sépanouir sans son Créateur. « Lhomme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu {34}. »

147 Henry Bryant Ingénieur diplômé de lInstitut de Princeton, USA. Titulaire dune maîtrise de théologie. Pasteur, enseignant à lInstitut Biblique de Genève. Auteur des ouvrages suivants parus aux Éditions CLÉ : « Et Après », « Catholique et Chrétien ? », « Noël le plus beau cadeau », « Si Dieu est bon pourquoi la souffrance ? », « Le message de la Bible ».

148 9. La Bible : un message pour tous

149 Connaissez-vous la Bible ? Si vous êtes comme plus de 90% des Français, la réponse est vraisemblablement : « Non ! » Elle ne vous intéresse même pas. Peut- être avez-vous appris quelques versets si vous avez eu une éducation religieuse. Il est peu probable que vous ayez approfondi votre connaissance de ce livre.

150 Question : la Bible naborde que des questions spirituelles Faux

151 Alors que dautres livres, qui prétendent donner une direction spirituelle à lhomme, se limitent le plus souvent à un seul domaine de la vie, la Bible apporte des réponses pratiques et applicables qui touchent à tous les aspects majeurs de lêtre humain.

152 Question : la Bible parle du sens de notre vie Vrai

153 Cette question nest pas la seule préoccupation de lhomme. La vie est-elle plus que manger pour pouvoir travailler et travailler pour pouvoir manger... en attendant la mort ? À quoi bon vivre, si cest pour finir entre quatre planches ? Si tout est le fruit du hasard, la vie na réellement aucun sens puisque le hasard est arbitraire. La Bible montre que Dieu nous a créés et que, malgré notre éloignement de Lui et notre péché, Il ne nous a pas abandonnés. Il nous propose toujours un avenir glorieux.

154 « [Dieu] rendra son jugement entre de nombreux peuples, il sera un arbitre pour de puissantes nations, même lointaines. De leurs épées, elles forgeront des pioches et de leurs lances, elles feront des faucilles. Il ny aura plus dagression dune nation contre une autre, on ne sexercera plus à la guerre. Chacun cultivera en paix sa vigne et ses oliviers sans que personne ne lui cause deffroi. Voilà ce que déclare le Seigneur de lunivers {35}. »

155 Question : la Bible traite de justice sociale Vrai

156 La Bible na pas pour but principal de révolutionner la société. Elle donne de nombreux enseignements à propos de la gestion de la société et recommande un modèle dorganisation remarquable. Celui-ci empêche les riches de senrichir toujours plus aux dépens des pauvres, exploités, sans pour autant favoriser lassistanat qui est souvent la contrepartie de nos programmes sociaux. Il garantit à chacun la possibilité de pourvoir à ses besoins, sans le priver de sa responsabilité personnelle. Ce système est décrit dans différents textes de la Bible {36}. Celui-ci na jamais été entièrement mis en pratique. Sil était appliqué, le monde sen porterait mieux.

157 Question : la Bible indique comment régler les relations humaines Vrai

158 Les conflits, malentendus, hostilités et animosités que nous connaissons avec ceux qui nous entourent, constituent une des plus importantes sources de contrariété de la vie. Nous avons besoin de partager des relations profondes et sincères avec dautres. Le plus souvent, nous sommes contraints de nous protéger en gardant à distance même nos amis et les membres de notre famille. Nous nous contentons de relations superficielles, avec toutes les frustrations que cela implique et évitons de trop nous approcher de ceux qui pourraient nous faire mal.

159 Pourtant, la Bible nous donne une quantité impressionnante de principes pour gérer de façon agréable et profitable les relations personnelles. « Chacun de vous doit aimer son prochain comme lui-même {37}. » « Faites pour les autres tout ce que vous voulez quils fassent pour vous {38}. » « Supportez-vous les uns les autres et pardonnez-vous réciproquement, toutes les fois que lun de vous a une raison de se plaindre dun autre {39}. » « Sil est possible, et dans la mesure où cela dépend de vous, vivez en paix avec tous les hommes {40}. »

160 Question : la Bible montre la source du vrai bonheur Vrai

161 De tout temps, lhomme court après le bonheur sans jamais le trouver de façon durable. Tant de personnes sont déçues de la vie, aigries et déprimées. Ce quelles ont essayé ne leur a pas apporté la satisfaction escomptée. Que de déceptions en ce qui concerne le mariage, le travail, le sport, la richesse, même la religion. Pourtant, je nai jamais entendu quelquun dire : « Quest-ce que je regrette davoir donné ma vie à Dieu, de Lavoir accepté comme Maître pour quIl me dirige tous les jours. » Déçu de la religion dans ma jeunesse, jai découvert un jour que le message de la Bible est différent de ce que javais entendu à lÉglise. À présent, je suis heureux et jai lassurance que je connaîtrai le bonheur parfait dans léternité.

162 Ces quelques exemples suffisent pour montrer que le message de la Bible est dune actualité dont nul ne peut douter. Beaucoup croient que la Bible est, du moins en partie, la source des conflits et troubles que le monde connaît actuellement. Si le message de la Bible était connu, appliqué par chacun de nous, notre pauvre monde se porterait nettement mieux aujourd hui. La Bible contient les réponses que cherche notre société. Ne croyez pas que la Bible soit un livre dépassé, ésotérique ou sans importance. Au contraire, elle a un message crucial et extrêmement pertinent pour vous.

163 David Shutes Pasteur, conférencier, enseignant à lInstitut Biblique de Genève, responsable dun mouvement de scoutisme, entraîneur dathlétisme. Auteur de « Dieu, les autres et moi » et de « Lunité dans la vérité » (Éditions Maison de la Bible).

164 10. La Bible et lavenir

165 Question : la Bible a une vraie autorité pour parler de la mort Vrai

166 Décrire lau-delà est facile ! Personne ne peut confirmer ou démentir ce qui est dit. Que croire devant la multitude de théories contradictoires ? Un scientifique canadien a écrit : « En examinant les religions, je me suis posé deux questions : quelquun a-t-il jamais conquis la mort et, si oui, ma-t-il donné le moyen de la vaincre également ? Or je sais que Bouddha, Confucius et Mahomet sont morts. Mais la tombe du Christ est vide. Il ny en a quun qui ait vaincu la mort. Et il a dit : Parce que je vis, vous vivrez également {41}. Christ est le seul qui soit revenu de la mort pour en parler {42}. » Ses propos revêtent une autorité singulière.

167 Question : selon la Bible, « on ira tous au paradis » Faux

168 La Bonne Nouvelle est précédée dune mauvaise ! La condamnation éternelle existe. Jésus souligne la gravité de la mort et insiste sur la réalité de lau-delà. Il parle dune porte « large et facile » qui mène à la perdition, empruntée par une foule nombreuse {43}! Il y aura un jugement de Dieu et Jésus répartira les hommes en deux groupes : « Ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle {44}. »

169 Évoquant la fin des temps, Il dit : « Le Fils de lhomme enverra ses anges, ils élimineront de son Royaume tous ceux qui détournent de la foi les autres et ceux qui commettent le mal et ils les jetteront dans le feu de la fournaise; cest là que beaucoup pleureront et grinceront des dents {45}. » Laffirmation est brutale; la Bible dit plutôt : « On ira tous en enfer ! » Pourquoi ? Parce que lhomme naît séparé de Dieu, aliéné par une nature qui le conduit loin de lamour et de la sainteté que Dieu exige pour nous accepter en sa présence. Paul écrit : « Il ny a pas de distinction : tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu {46}. » Doù limportance de saisir personnellement la perche que Dieu nous tend en Jésus-Christ.

170 Question : la Bible enseigne la réincarnation Faux

171 LAncien comme le Nouveau Testament affirment que lhomme ne vit quune seule fois {47} : « Tout être humain est destiné à mourir une seule fois, puis à être jugé par Dieu {48}. » La réincarnation suppose que lon puisse, au travers de vies successives, atteindre deux objectifs : payer la dette de ses fautes et saméliorer suffisamment pour briser le cycle des réincarnations. Le karma est une loi de régulation qui ajuste souffrances et récompenses, dune vie à lautre.

172 Dans ce système, lhomme acquiert son salut grâce à sa persévérance à faire le bien et son endurance à la souffrance. Cest lopposé de ce qua enseigné Jésus- Christ. Sur trois points : - Jésus-Christ a porté la condamnation des hommes (tout karma) une fois pour toutes. Lorsque Il est mort sur la croix, Il a payé le prix de toutes les fautes des hommes. « Cest ainsi quIl nous a obtenu une rédemption éternelle {49}. » - Lhomme est si gravement atteint par légoïsme, son coeur est si dur, quil ne peut en aucun cas se hisser à la perfection par son comportement. « Ce salut ne vient pas de vous, il est un don de Dieu; il nest pas le résultat de vos efforts et ainsi personne ne peut se vanter {50}. » Tenter de le faire, cest essayer datteindre la lune en empilant des chaises !

173 - Le pardon (le salut) est donné gratuitement par Dieu. « Car le salaire que paie le péché, cest la mort; mais le don que Dieu accorde gratuitement, cest la vie éternelle dans lunion avec Jésus-Christ notre Seigneur {51}. » Il ne se mérite jamais, même au travers dune multitude de vies. Il se reçoit. Il doit être simplement accepté avec foi, avec confiance. Lidée du karma est à lopposé de la grâce de Dieu. En effet, le karma pousse lhomme à compenser ses fautes en tentant daccomplir le bien. La grâce, elle, affirme que Jésus sest substitué à lhomme, qui Laccepte, pour le rendre parfait. « Le Christ était sans péché, mais Dieu la chargé de notre péché, afin que, par Lui, nous ayons part à lœuvre salutaire de Dieu {52}. »

174 Question : après la mort chacun aura une seconde chance Faux

175 La notion de purgatoire est enseignée par lÉglise catholique. Son catéchisme affirme : « Ceux qui meurent dans la grâce et lamitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien quassurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin dobtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel {53}. »

176 Pourtant la Bible est sans ambiguïté :

177 - Un homme est déclaré juste une fois pour toutes, lorsquil reçoit le salut de Dieu. « Ainsi, par une seule offrande [le sacrifice de Christ], Il a rendu parfaits pour toujours ceux quIl purifie du péché {54}. » - Lhomme nest pas justifié de ses fautes par la souffrance. Ni souffrance actuelle, ni une hypothétique souffrance future. Ce nest que par la foi en Jésus-Christ que lhomme accède au pardon de Dieu. Jésus a dit : « Car Dieu a tellement aimé le monde quil a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne soit pas perdu mais quil ait la vie éternelle {55}. » - La mort est le passage définitif vers une éternité avec ou sans Dieu. La souffrance de lenfer est éternelle. Si feu il y a, il « ne séteint pas {56}. »

178 Question : selon la Bible, il est possible dêtre sûr de notre avenir éternel Vrai

179 Cest la bonne nouvelle de ce chapitre ! Lapôtre Jean écrit : « Dieu nous a donné la vie éternelle et cette vie nous est accordée en son Fils. Celui qui a le Fils a cette vie; celui qui na pas le Fils de Dieu na pas la vie. Je vous ai écrit cela afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu {57}. »

180 Affirmation catégorique. Cest plus quune espérance, cest une assurance. Jésus est venu « pour sauver le monde et non pas pour le condamner {58}. » Jai vu des hommes mourir. Des familles pleurer leurs proches. On ne triche plus devant la mort. Le passé refait surface, les regrets émergent. Le décès fait peur. Les croyants unis à Christ sont riches dune paix particulière. Même si linconnu du passage de la mort provoque certaines angoisses. Ils entendent clairement ce que Jésus a dit au brigand repenti qui agonisait sur une croix voisine : « Je te le déclare, cest la vérité : aujourd hui tu seras avec moi dans le paradis {59}. »

181 Question : la Bible annonce que Jésus-Christ reviendra Vrai

182 Des chapitres entiers de la Bible sont consacrés au retour du Christ. Parlant des chrétiens authentiques, Paul écrit : « Nous sommes citoyens des cieux, doù nous attendons que vienne notre Sauveur, le Seigneur Jésus-Christ {60}. » À son retour le Christ accomplira plusieurs choses :

183 - Il jugera les hommes qui lont rejeté et dont les actes, par conséquent, ne sont pas effacés par sa mort. Un passage dramatique de lApocalypse décrit le jugement à venir : « Puis, je vis un grand trône blanc et celui qui y siège. [...] Ensuite, je vis les morts, grands et petits, debout devant le trône. Des livres furent ouverts. Un autre livre encore fut ouvert, le livre de vie. Les morts furent jugés selon ce quils avaient fait, daprès ce qui était écrit dans les livres. La mer rendit les morts quelle contenait. La mort et le monde des morts rendirent aussi leurs morts. Et tous furent jugés selon ce quils avaient fait {61}. »

184 - Il rassemblera ceux qui ont vécu en relation intime avec Dieu. Jésus leur prépare une place dans la demeure du Père : « Et après être allé vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai auprès de moi, afin que vous soyez, vous aussi, là où je suis {62}. » - Il installera une nouvelle terre, un règne parfait, sans mal ni larmes. Le prophète Daniel annonce : « La souveraineté, la gloire et la royauté lui furent données, afin que les populations de tous pays, de toutes nations et de toutes langues le servent. Sa souveraineté durera éternellement, elle naura pas de fin et son royaume ne sera jamais détruit {63}. »

185 Le jour vient où Dieu fera cesser le mal. Il en jugera les responsables. Cest pour cela quaura lieu ce jugement dernier. À ceux qui auront aimé le Christ au point de Le suivre, Il offrira de vivre selon une justice parfaite. Cette irruption de Dieu dans lHistoire surprendra. Elle pourrait avoir lieu avant que vous ne terminiez la lecture de ce livre comme dans plusieurs siècles. Nul ne connaît la date. Mais elle se produira. Comme disait Jésus, « quand le Fils de lhomme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre {64}? »

186 Florent Varak Pasteur à Villeurbanne, conférencier et enseignant à lInstitut Biblique de Genève. Auteur de « La réincarnation : examen des preuves et perspective biblique » (Éditions CLÉ, 1990), « La foi charismatique, une évaluation » (Coédition Maison de la Bible et Éditions CLÉ, 1992), « Le repas du Seigneur et les églises évangéliques des frères » (avec Paul Klawitter, Éditions CLÉ, 1994).

187 11. La Bible est le livre de Dieu

188 Près de 80% des personnes interrogées pensent que Dieu existe. Pourtant si peu connaissent Dieu personnellement.

189 Question : Dieu est une invention des hommes Faux

190 La Bible affirme, sans ambiguïté, que Dieu existait avant toutes choses et quIl était avant la création de toutes choses. « Voici ce que déclare lÉternel qui a créé le ciel, lui qui est Dieu, qui a créé la terre, qui la formée et affermie, il ne la pas créée afin dêtre un chaos, mais il la façonnée pour que lon y habite : "Moi, je suis lÉternel; il ny en a pas dautre {65}..." » Il ne peut être une invention des hommes. Il est possible que ceux-ci aient une vision fausse, tronquée ou déformée de leur Créateur au point de sêtre inventés un autre ou dautres dieux.

191 Question : chacun a son idée de Dieu Vrai

192 Chacun a une idée sur tout, donc une idée sur Dieu ! Celle-ci résulte de la méconnaissance de la Bible. Une lecture de la Bible renverserait vos idées fausses ou préconçues sur votre Créateur !

193 Question : Dieu est partout, en tout Vrai + Faux

194 Dieu est partout puisquil est omniprésent. Ce nest dailleurs pas sa seule qualité. Il sait tout. Il voit tout. Il entend tout. Il connaît tout. Il vous connaît. Dieu est esprit. Il nest pas dans la matière. Il est donc faux de « voir Dieu dans la nature », dans un arbre ou une fourmi comme le pensent les panthéistes, certains écologistes ou certaines religions. La création démontre, prouve la perfection de Dieu {66}.

195 Question : Dieu est une Personne Vrai

196 Tout au long de la Bible, vous lirez : « Dieu aime », « Dieu dit », « Dieu fait ». Dieu nest pas limité par un corps physique. Il agit comme une personne. Il aime, Il pense, Il sent, Il voit, Il pardonne, Il vous comprend. Il veut vous aider dans vos difficultés et vous consoler dans vos souffrances.

197 Question : Dieu existe en chacun Faux

198 Vous avez été créé à limage de Dieu, cest vrai. Cest pourquoi vous êtes doté, malgré vos limites, dune personnalité, de raison et de sens moral, dintelligence, de sensibilité. Ces caractères sont analogues à ceux de Dieu. Mais les hommes se sont détournés de Lui et Lont rejeté. Paul explique : « Ils [les hommes] ont délibérément échangé la vérité concernant Dieu contre le mensonge; ils ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur [...] Ils nont pas jugé bon de connaître Dieu, cest pourquoi Dieu les a abandonnés à leur pensée faussée, si bien quils font ce quon ne doit pas {67}. » Et Dieu nest plus en relation avec vous, ni en vous !

199 Question : chacun peut trouver Dieu à sa manière Faux

200 Certains disent que lessentiel est dêtre en recherche. Non, limportant est de trouver, de découvrir Dieu, de rencontrer Dieu, de Le connaître, de recevoir son amour et la vie nouvelle quIl accorde à ceux qui Lui font confiance.

201 Question : Dieu sintéresse à votre vie Vrai

202 « Car moi, je connais les projets que jai conçus en votre faveur, déclare lÉternel : ce sont des projets de paix et non de malheur, afin de vous assurer un avenir et une espérance {68}. » Dieu a un plan pour vous, une proposition à vous faire. « Voici ce que déclare lÉternel [...] Dun amour éternel, je taime, cest pourquoi je tattire à moi par laffection que je te porte {69}. »

203 Question : Dieu est saint et juste Vrai

204 Du début à la fin, la Bible présente Dieu comme une personne parfaite dans chaque détail, sainte et juste. LÉcriture explique quIl est lumière, quil ny a ni ténèbres ni ombres en Lui {70}. LÊtre suprême est sans défaut et sans tache. Il vous est très difficile dimaginer le gouffre qui vous sépare de Dieu. Lui parfait, juste, saint, vous pécheur, égoïste, jaloux, centré sur vous- même et pas sur Dieu. La Bible rappelle sans cesse la réalité infranchissable de labîme que le péché a creusé entre lhomme et Dieu. Cest parce que Dieu est saint quil y a un vide incommensurable entre Lui et vous. La sainteté de Dieu est cette incompatibilité totale qui existe entre Lui et le mal. Il ne peut voir le péché. Il est parfaitement pur.

205 Sa justice empêche Dieu dignorer le péché dans votre vie et de faire comme sil nexistait pas ! Parce que Dieu est juste, aucun péché ne restera impuni. Cela vous choque ? Le contraire serait insupportable ! Les hommes pourraient-ils tuer, assassiner, voler, violer, tromper leurs semblables, se moquer de Dieu, Le rejeter sans rendre compte un jour ? La sainteté et la justice de Dieu expliquent pourquoi le Christ est mort à la croix. Lhomme pécheur est incapable de changer son comportement aussi bien vis- à-vis de Dieu quà légard des autres. Dieu ne peut passer un coup déponge sur le mal. Alors, Il a offert son Fils, le Christ, vrai homme et vrai Dieu. Celui-ci est mort sur la croix en se chargeant de toutes les fautes et de tous les péchés des hommes.

206 Question : Dieu est amour Vrai

207 Le mot amour est trompeur. Cest peut-être pourquoi on appelle le Dieu damour de la Bible le « Bon Dieu ». Il y a risque de confusion. Il sintéresse à vous. Il veut échanger, être en relation intime avec vous. Il se propose de régler la question de votre péché. Pardonné, vous serez en paix avec Lui. En paix avec vous- même et avec les autres. Vous retrouverez le sens de votre vie, le goût de vivre, la joie et le bonheur. Ses promesses sont pour vous. Il veut vous accorder son aide, son soutien, sa protection.

208 Question : le Christ nest pas indispensable pour connaître Dieu Faux

209 Jésus a été particulièrement précis sur cette question. Il a souligné que tout dans sa vie avait pour but de vous faire connaître Dieu, de vous Le révéler. Si vous étudiez la vie du Christ, dans les Évangiles, vous découvrirez le meilleur portrait possible de Dieu. Au point que Jésus a dit : « Celui qui ma vu a vu le Père {71} ! » Et pour que vous ne vous égariez pas dans votre façon daborder Dieu ou dans votre recherche spirituelle, le Christ a précisé : « Personne ne va au Père sans passer par moi {72} ! » Cest parce quIl est mort sur la croix afin de porter le prix et la conséquence du péché qui vous sépare de Dieu, quil vous faut passer par Lui. « Le Christ Lui-même a souffert la mort pour les péchés, une fois pour toutes. Lui linnocent, Il est mort pour des coupables, afin de vous conduire à Dieu {73}. »

210 Question : Dieu est un Dieu de pardon Vrai

211 Voici ce que dit Ésaïe : « Cest de nos maladies quIl sest chargé, et ce sont nos souffrances quIl a prises sur Lui, alors que nous pensions que Dieu lavait puni, frappé et humilié. Mais cest pour nos péchés quIl a été percé, cest pour nos fautes quIl a été brisé. Le châtiment qui nous donne la paix est retombé sur Lui et cest par ses blessures que nous sommes guéris. Nous étions tous errants, pareils à des brebis, chacun de nous allait par son propre chemin : lÉternel a fait retomber sur Lui les fautes de nous tous {74}. »

212 Le châtiment qui vous donne la paix est retombé sur Jésus-Christ tandis quil mourait à la croix. Cest pourquoi Dieu peut vous pardonner désormais. Accordez votre confiance à Christ. Remerciez-le davoir pris vos péchés sur Lui. Croyez quainsi plus rien ne fait obstacle à votre relation personnelle avec votre Créateur. Une nouvelle vie souvre à vous. Vous êtes désormais en relation personnelle avec Dieu. Il va implanter en vous une nouvelle vie spirituelle. Une vie vraie, pleine, qui naura pas de fin et se prolongera jusque dans léternité. Noubliez pas que le Christ est ressuscité trois jours après avoir été crucifié. Il est vivant, capable dimplanter en vous sa vie. Une vie nouvelle qui vous attend.

213 Un dernier conseil. Partagez vos questions et vos découvertes avec dautres croyants qui lisent et mettent la Bible en pratique. Prenez contact ou renseignez-vous. Vous serez encouragé de pouvoir échanger avec dautres et vous irez plus loin dans votre découverte de la Bible et de Dieu.

214 Alain Stamp Évangéliste avec lassociation France Pour Christ, conférencier, chargé de communication de la Fédération Évangélique de France. Enseignant à lInstitut Biblique de Genève. Auteur de « Enquête de vie » (Éditions CLÉ, 1994-épuisé, consultable sur voir explorer « Réponses pour vivre » (Éditions ÆS, 1996) et « Itinéraire Bis » (Éditions CLÉ, 1997 voir explorer

215 12. Comment lire la Bible

216 Question : pour tirer profit de votre lecture

217 - Lisez un crayon à la main. Soulignez ce qui vous paraît important, ce qui vous parle. Notez dans un carnet vos réflexions, vos remarques, vos interrogations. Puis réfléchissez-y. Posez- vous les quelques questions suivantes : * Dieu sadresse-t-Il à moi ? * Me donne-t-Il certains conseils pour ma vie, un ordre auquel je devrais obéir, mindique-t-Il une démarche à accomplir ? * Quai-je appris sur Dieu, sur le Christ ou le Saint-Esprit au travers de cette lecture ?

218 Soyez prêt à vous soumettre à ce que Dieu vous dit au travers de sa Parole. - Persévérez dans votre lecture. Prenez un temps régulier pour lire votre Bible. Un moment au calme où vous avez le temps de réfléchir, de méditer. Vous avez besoin dinstants de qualité comme ceux-là. - Priez avant de commencer. Cest-à-dire parlez à Dieu, simplement, comme vous vous adresseriez à un ami. Demandez-Lui de guider votre lecture et de vous parler. « Ouvre mes yeux pour que je voie les merveilles de ta Loi {75}! » Quand, tout à coup, Dieu va vous parler au travers de sa Parole, vous révéler quelque chose de personnel, vous allez vivre des moments inoubliables. Des moments qui pourraient bien être décisifs pour votre vie.

219 Question : du début à la fin ?

220 Ne commencez pas à la première page en espérant terminer à la dernière. Lisez en parallèle le Nouveau et lAncien Testament. - Dans le Nouveau Testament, au risque de vous surprendre, nous vous conseillons de commencer par la lecture de lÉvangile de Luc. Puis par la lecture des Actes des Apôtres. Dun abord facile, cette lecture va vous permettre de découvrir le Christ et les débuts de lÉglise. Vous vous étonnerez de la simplicité de Jésus, sans luxe ni apparat. Continuez par la lecture des lettres aux Thessaloniciens ou des épîtres de Jean. Lisez un autre Évangile, Jean par exemple, et la lettre de Paul aux Romains. Et ainsi de suite.

221 - Dans lAncien Testament, commencez par lire le livre des Psaumes. Ce sont des prières écrites parfois dans des circonstances difficiles, auxquelles vous pourrez vous identifier. Vous serez encouragé. Continuez par le livre de la Genèse, celui de lExode puis les livres historiques, de Josué à Esther. Relisez les Psaumes puis les Proverbes. Nhésitez pas à sauter un passage difficile. - Une adresse figure ci-après {76}. Prenez contact ou renseignez-vous. Vous pourrez participer à un groupe de lecture et détude de la Bible proche de votre domicile. Vous serez bienvenu et vous aurez loccasion de poser toutes les questions qui surgissent lors de votre lecture. Il est essentiel que vous obteniez des réponses claires, vraies, fondées sur la Bible. Vous avez aussi besoin dêtre encouragé par le contact et le partage avec dautres croyants.

222 Bonne lecture ! Alain Stamp


Télécharger ppt "La Bible, vrai ou faux ? Une présentation basée sur le livre « La bible, Vrai ou faux » 71 affirmations passées au crible par 11 auteurs Ouvrage collectif."

Présentations similaires


Annonces Google