La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Terre et son atmosphère Si on rapporte la Terre à une sphère de 30cm de diamètre, son atmosphère mesure 0,5mm dépaisseur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Terre et son atmosphère Si on rapporte la Terre à une sphère de 30cm de diamètre, son atmosphère mesure 0,5mm dépaisseur."— Transcription de la présentation:

1 La Terre et son atmosphère Si on rapporte la Terre à une sphère de 30cm de diamètre, son atmosphère mesure 0,5mm dépaisseur.

2 Lempreinte écologique 85 cm Surface disponible par Terrien et par jour

3 Lempreinte écologique Disponible 1 planète = 1,8 ha/hab. Moyenne Terre 1,25 Amérique Du Nord 5,2 Union Européenne 2,7 Europe Hors UE 2,1 Amérique Latine 1,1 Asie 0,7 Afrique 0,6 France 3,1

4 Développement durable « un développement qui répond aux besoins des générations du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs »

5

6 Les enjeux énergétiques François Menet-Haure – Agence Locale de Maîtrise de lEnergie SQY

7 LALME SQY Statut : –Association de loi 1901 créé par appel à projet européen par la CA SQY Nos partenaires : –LADEME, LARENE, la CA SQY, la REGION, le CG 78, le PNR … Notre structure : –5 salariés localisés à Magny-Les-Hameaux à la MESDD Nos missions : –Sensibilisation et formation dans les domaines de lénergie et de lenvironnement –Animation et organisation de manifestations –Conseils et soutiens techniques dans le domaine de lénergie

8 Évolution de nos actions de 2001 à 2006 Concernant lefficacité énergétique et les énergies renouvelables : De 50 à 1500 personnes sensibilisés par an De 20 à 40 animations scolaires par an De 10 à 20 visites conférences-débats organisés par an De 5 à 20 études thermiques énergétiques par an

9 Evolution de la consommation mondiale d é nergie primaire (en Gtep) [hors biomasse] /2004 = + 81% Énergies fossiles 1973, 89 % 2004, 90 % Source : AIE et Enerdata

10 Consommation moyenne d é nergie par habitant Source ADEME

11 Quelles é nergies pour demain ? R é serves mondiales en é nergie primaire P é trole : r é serves : 150 Gtep, 38 ans Gaz : r é serves : 153 Gtep, 67 ans Charbon : r é serves : 375 Gtep, 135 ans Uranium : r é serves : 60 ans

12

13

14 Les objectifs FRANCAIS Objectifs à atteindre en France pour 2020 : Grenelles de lenvironnement « 3 x 20 » –Réduction de 20 % notre consommation dénergie finale –Réduction de 20 % nos émissions de GES –20 % dENR dans notre consommation finale délectricité

15 Nécessité de diviser par 4 nos émissions de CO 2 dici 2050 En MtC Source : Pierre Radanne

16 Des solutions La Démarche NegaWatts Lénergie la moins chère et la moins polluante est celle… que lon ne produit pas, que lon ne transporte pas, que lon ne consomme pas…

17 La Démarche NegaWatts Des solutions

18 Soutien de lALME Espace Info Énergie Permanences : A la Maison de lEnvironnement à Magny-Les-Hameaux A la médiathèque du canal à Montigny-Le-Bretonneux Agence Locale de Maîtrise de lÉnergie Saint Quentin en Yvelines 6 rue Haroun Tazieff Magny les Hameaux

19 Cest quoi une AMAP ? ( Association pour le Maintien dune Agriculture Paysanne ) Les Amaps défendent lagriculture paysanne, Les Amaps défendent lagriculture paysanne, de proximité, respectueuse de lanimal, socialement équitable et attentive à son impact sur lenvironnement (protégeant lesressources naturelles à long terme) Cette association doit permettre linstallation ou le maintien de fermes de proximité. 1 Partenariat entre agriculteur et un groupe de personnes

20 LAMAP du point de vue du consomacteur Lachat au juste prix de produits frais de qualité Lengagement de pré-financer en début de saison les paniers pour lannée La solidarité avec le producteur face aux aléas de la production La possibilité dêtre informé sur lorigine des produits et la manière dont ils ont été produits Manger des produits de saison Laide au fonctionnement (organisationnel) de lAmap

21 LAMAP, du point de vue du producteur Une grande proximité avec le consommateur Une grande proximité avec le consommateur La garantie de lécoulement de ses produits La garantie de lécoulement de ses produits Un engagement à fournir sur lannée une large variété de produits Un engagement à fournir sur lannée une large variété de produits Produire sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse et maintenir, ainsi, la fertilité des sols Produire sans engrais ni pesticides chimiques de synthèse et maintenir, ainsi, la fertilité des sols Pratiquer une gestion économe de leau Pratiquer une gestion économe de leau Utiliser peu ou pas demballages Utiliser peu ou pas demballages Pour chaque saison, une formalisation de lensemble des engagements dans un contrat liant producteur et consommateur Pour chaque saison, une formalisation de lensemble des engagements dans un contrat liant producteur et consommateur

22 Notre future AMAP permettra : U ne autonomie pour développer la distribution dautres produits biologiques : viande, œufs et fruits Un contact plus direct avec les agriculteurs Avec un nombre dadhérents croissant : de faciliter lorganisation logistique dintéresser plus facilement les producteurs denvisager linstallation dagriculteurs à proximité De distribuer un jour dans un lieu communal ? De partager les récoltes de nos jardins De faire parti du réseau des Amap dÎle de France Le développement de cette nouvelle forme de convivialité communale, utile et durable

23 Habitat et économies dénergies Constat: seconde source démission de CO 2 (1ere pour lénergie) forte augmentation prix du pétrole Consommation moyenne pour le chauffage seul: maison davant 1975 au fioul : 187 kWh/m²/an norme 2005 bâtiment neuf : 85 kWh/m²/an Objectif (« facteur 4 ») : bâtiment ancien réhabilité: 50 kWh/m2/an bâtiment neuf: consommation globale <0 (énergie positive) Cest le gisement principal déconomie dénergie exploitable immédiatement (la technique existe déjà)

24 Habitat et économies dénergies Objectifs : 1.offrir un outil simple pour audit énergétique de lhabitat existant 2.conseiller pour lamélioration de lisolation et/ou du système de chauffage 3.créer base de données technique sur les systèmes de chauffage, disolation plus efficaces et sur modes de construction plus écologiques 4.compiler les systèmes daides existantes : Etat, Région... 5.capitaliser les expériences (neuf HQE, réhabilitation)

25 LEnergie, au cœur du développement durable Sécurité dapprovisionnement LUnion Européenne couvre ses besoins en énergie à 50% par des produits importés; Diçi 20 ans, elle sera dépendante à 70% de ces importations. 45% du pétrole importé provient du Moyen Orient, 40% du gaz de Russie La France: une indépendance qui plafonne à 50% depuis la fin des années 80 Raréfaction des ressources et augmentation des prix Des réserves mondiales en voie dépuisement (38 ans pour le pétrole!) Évolution du prix du baril de pétrole: plus de 600% daugmentation entre 1998 et 2008 ! Lutte contre le changement climatique Lénergie est responsable de 80% de toutes les émissions de gaz à effet de serre en Europe.

26 « 2 fois 20 pour 2020 » Engagements pris par le Conseil de lUnion Européenne en mars 2007: Réduire dau moins 20% les émissions de Gaz à effet de serre dici 2020 Porter à 20% la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique de lUE dici 2020

27 Et Nous? La consommation dénergie finale du résidentiel et du tertiaire: Plus de 40% de la consommation totale dénergie en France et 15% des émissions de CO2

28 Consommation du résidentiel et du tertiaire par énergies Source: Ministère de lindustrie – chiffres 2006

29 Consommation dénergie du résidentiel et du tertiaire par usages Source: Ministère de lindustrie – chiffres 2006

30 Consommation du résidentiel et du tertiaire par énergies – évolution depuis 1973 Source: Ministère de lindustrie – chiffres 2006

31 Pouvons-Nous faire quelque chose à notre niveau? Une commission « Production dénergie » est proposée. Ses missions: Diffuser linformation et les expériences en matière de production « dénergie renouvelable », Faire connaitre les aides existantes (crédits dimpôts, contrat dachat délectricité) Proposer le cadre réglementaire local nécessaire au développement des projets (toit et panneaux solaires, augmentation du cos pour les projets ENR…)

32 Paysages et biodiversité Nos paysages, fruits de lHistoire humaine : 1.Lemprise au sol (répartition zones sauvages/zone humanisée) 2.Lagriculture (intensive/extensive – diversifiée ou pas) 3.Lhabitat (concentré/dispersé) et larchitecture (matériaux locaux) 4.Nouveaux habitants, nouveaux aménagements Des impacts sur la biodiversité: 1.A léchelle mondiale 2.A léchelle locale 3.Les comportements individuels 4.Quelles solutions ? Définir des bonnes pratiques pour protéger la nature à Grosrouvre Comprendre lidentité de Grosrouvre pour la préserver !

33 Quels liens entre Développement Durable et Développement Local ? Pour être durable, le développement dun territoire, quel que soit son échelle, ne doit négliger aucune des trois sphères économique, sociale et environnementale : -Les bases du Développement Durable sinscrivent dans la réalité de nos lieux de vie, mettant en jeu à la fois les ressources de notre cadre de vie (matières premières, terre agricole, eau, énergie) et la façon dont nous lexploitons (composantes socio- économiques et culturelles), -La transition vers un Développement Durable de nos sociétés dépend ainsi du mode de Développement Local de chaque territoire, y compris donc celui de notre petite commune rurale.

34 Ruralité, agriculture et Développement Durable Un Développement Local Durable consiste à trouver des solutions tangibles à des problèmes concrets : Tout en créant de la valeur économique ou sociale localement, il faut garder un œil sur les grands équilibres mondiaux. Notre commune, avec ses spécificités rurales, peut maîtriser son développement en sappuyant sur la richesse de ses ressources (forêt, terres agricoles, espace). Des pistes en harmonie avec la vocation agricole et récréative de notre commune permettent denvisager un développement local tenant compte à la fois de lidentité de notre commune et du mode de vie urbain de la plupart dentre nous, le tout dans une relation positive avec les territoires qui nous entourent.

35 Quelle action pour le Développement Durable de notre commune ? Un Développement Local Durable repose sur une approche coopérative : - le 4ème pilier « Gouvernance, Démocratie Participative » est placé en haut du schéma, car cest limplication de chacun, élu ou citoyen, qui donne corps aux 3 piliers fondamentaux et les fédère. TOUS CONCERNES, TOUS DECIDEURS, TOUS ACTEURS.

36 Communication en ligne : Concept de « portail local communautaire » : Communiquer entre habitants, inter-agir, souder la communauté… Totalement indépendant de la Maire. Grosrouvre.com propose des OUTILS dinformations et déchanges pluri-média. 1.BLOGS (et commentaires) ouverts à tous (pro, asso, perso) 2.Newsletters, et ACTUS locales des assos 3.FORUMS (co-voiturage, demande de conseils, questions ouvertes…), / annonces (dons, ventes, ré-utilisations ex. PC recyclés) 4.LIENS (RSS) vers blogs (écologie, jardinage…) et sites externes (Le Monde.fr, autres actus…) 5.Articles ASSOCIATIONS (4 thèmes de laNPMV + recettes dEva / AMAP)

37

38

39


Télécharger ppt "La Terre et son atmosphère Si on rapporte la Terre à une sphère de 30cm de diamètre, son atmosphère mesure 0,5mm dépaisseur."

Présentations similaires


Annonces Google