La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

IHM JQuery François BONNEVILLE aricia - Laboratoire d'Informatique de lUniversité de Franche-Comté.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "IHM JQuery François BONNEVILLE aricia - Laboratoire d'Informatique de lUniversité de Franche-Comté."— Transcription de la présentation:

1 IHM JQuery François BONNEVILLE aricia - Laboratoire d'Informatique de lUniversité de Franche-Comté

2 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville2 De JavaScript… à jQuery La naissance de JavaScript 1995 : Brendan Eich développe pour Netscape Communications Corporation, un langage de script, appelé Mocha, puis LiveScript et finalement JavaScript Javascript est intégré dans le navigateur Netscape 2. Succès immédiat. La guerre des navigateurs Netscape et Microsoft (avec JScript dans Internet Explorer) ont développé leur propre variante de JavaScript avec des fonctionnalités supplémentaires et incompatibles, notamment dans la manipulation du DOM (modèle objet du navigateur WEB) 1997 : Adoption du standard ECMAScript. Les spécifications sont rédigées dans le document Standard ECMA-262.

3 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville3 La naissance de la fondation Mozilla Netscape perd des parts de marché face à Microsoft Malgré un procès pour concurrence déloyale, Netscape, racheté par AOL est dissoute en 2004 Netscape, dans ses dernières forces, fonde la fondation principauté Mozilla, et lui livre le code source de Netscape Navigator 5, qui contient les premières briques du moteur de rendu Gecko (aujourdhui au coeur de Firefox). Actuellement, les navigateurs web modernes supportent tous les spécifications ECMAScript Mais chacun a étendu les spécifications pour utiliser au mieux son propre navigateur, ce qui a amené à des différences dimplémentation suivant le navigateur…

4 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville4 JavaScript devenu incontournable Les spécifications ECMAScript ont permis de pérenniser JavaScript JavaScript permet de contrôler quasiment tous les paramètres dune page WEB Cest le seul langage, coté client, capable de changer dynamiquement laspect dune page WEB Avec larrivée de lobjet XMLHttpRequest permettant le développement dapplications AJAX, JavaScript est devenu incontournable dans le développement dinterfaces WEB évoluées (WEB2.0)

5 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville5 Les premiers « Frameworks » Comme il était devenu difficile de coder du javascript pour tous les navigateurs, sont apparus des « Frameworks » permettant une spécification unique, indépendante du navigateur PrototypeJS - script.aculo.us Mootools - mootools.net DoJo Toolkit - Yahoo UI - developer.yahoo.com/yui/ ExtJS - UIZE -

6 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville6 JQuery Une bibliothèque javascript open-source et cross- browser Elle permet de traverser et manipuler très facilement l'arbre DOM des pages web à l'aide d'une syntaxe fortement similaire à celle d'XPath. JQuery permet par exemple de changer/ajouter une classe CSS, créer des animations, modifier des attributs, etc. Gérer les événements javascript Faire des requêtes AJAX simplement

7 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville7 une simple bibliothèque à importer Disponible sur le site de Jquery Ou directement sur Google code

8 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville8 La fonction jQuery() jQuery repose sur une seule fonction : jQuery() ou $(). Cest une fonction JavaScript Elle accepte des paramètres Elle retourne un objet $ : Syntaxe issue de « Prototype »

9 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville9 $('anything') $ accepte un sélecteur CSS en argument $ accepte des ID : $('#nomID') retourne un élément document.getElementById $ accepte des classes : $('.nomClasse') retourne tous les éléments qui correspondent à cette classe $ accepte plusieurs sélecteurs $('.article,.nouvelles,.edito')

10 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville10 $(anything) $ accepte des sélecteurs spécifiques : $(':radio'), $(':header'), $(':first-child') des sélecteurs en forme de filtres : $(':checked'), $(':odd'), $(':visible') plus fort: $(':contains(du texte)') des attributs $('a[href]'), $('a[href^=http://'), $('img[src$=.png]'

11 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville11 Exemple Bonjour disparition

12 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville12 jQuery: un objet les méthodes s'appliquent généralement à tous les éléments sélectionnés $('.classe').hide(); $('.classe').show(); de nombreuses méthodes utilitaires parcourir le DOM:.parent(),.next(),.children(),.parents() ajouter ou retirer des classes CSS: addClass, removeClass manipuler: append, wrap, prepend Intérêt fondamental: la plupart des méthodes de l'objet retournent l'objet lui-même on peut chaîner les appels ! $('anything').parent().find('still anything').show(); Cette propriété est extrêmement puissante !

13 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville13 Ajax JQuery possède toute une panoplie de fonctions permettant de simplifier les requêtes Ajax La plus simple : $('#maDiv').load('page.html'); Plus complexe : $.get('test.html', function(data) { faire quelque chose ); Générale : $.ajax({ url: 'document.xml', type: 'GET', dataType: 'xml', timeout: 1000, error: function(){alert('Erreur chargement'); }, success: function(xml){faire quelque chose} });

14 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville14 Inconvénients dAJAX / XML XML est délicat à parser en Javascript/jQuery $.ajax({ type: "GET", url: "courses.xml", dataType: "xml", complete : function(data, status) { var products = data.responseXML; var html = ""; $(products).find('product').each(function(){ var id = $(this).attr('id'); var name = $(this).find('name').text(); var price =$(this).find('price').text(); html += " #"+id +" - "+name+" : " +price+" "; }); $("#cousesList").html(html); }});

15 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville15 Inconvénients dAJAX / Sécurité pour des raisons de sécurité, les navigateurs interdisent de faire du « cross-domain » avec XMLHttpRequest dont le résultat serait du XML (et donc du HTML) ….mais pas pour des scripts Javascript ! Doù lidée de définir un modèle de données sous la forme dobjet Javascript JSON

16 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville16 JSON (JavaScript Object Notation) format de données textuel, générique, dérivé de la notation des objets de JavaScript permet de représenter de l'information structurée. décrit par la RFC 4627 de lIETF. Exemple : { "Image": { "Width": 800, "Height": 600, "Title": "Vue du 15ème étage", "Thumbnail": { "Url": "http://www.example.com/ ", "Height": 125, "Width": "100" }, "IDs": [116, 943, 234, 38793] } }

17 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville17 Les avantages de JSON Type de données générique et abstrait pouvant être représenté dans n'importe quel langage de programmation représenter n'importe quelle donnée concrète. simple à mettre œuvre tout en étant complet. peu verbeux, lisible aussi bien par un humain que par une machine facile à apprendre, syntaxe réduite types de données sont connus et simples à décrire indépendant du langage de programmation (bien qu'utilisant une notation JavaScript) Le type MIME application/json est utilisé pour le transmettre par le protocole HTTP (notamment en Ajax)

18 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville18 Les avantages de JSON Vis-à-vis de JavaScript, un document JSON représente un objet, d'où son nom. Il est donc plus facile à interpréter qu'un XML. var donnees = eval('('+donnees_json+')'); Le site json.org fournit une liste de parseurs pour d'autres langages Il peut aussi être utilisé pour : la sérialisation et déserialisation d'objets ; lencodage de documents ;

19 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville19 jQuery et JSON jQuery.getJSON( url, [ data ], [ callback(data, textStatus) ] ) Exemple : $.getJSON("http://api.flickr.com/services/feeds/photos_public.gne?tag s=besancon&tagmode=any&format=json&jsoncallback=?", function(data){ $.each(data.items, function(i,item){ $(" ").attr("src", item.media.m).appendTo("#images"); if ( i == 3 ) return false; });

20 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville20 jQuery UI Un ensemble de composants graphiques téléchargeable à l'adresse un noyau (Core) des « comportements » ( interactions ) draggable : pour glisser-déplacer un élément droppable : pour « déposer » un élément resizable : pour redimensionner un élément selectable : pour sélectionner des éléments à la souris sortable : pour trier des éléments

21 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville21 jQuery UI des « widgets » « accordéon » « calendrier » boîte de dialogue barre de progression curseur onglets des « effets » Clignotement, disparition, apparition, éclatement, transition… Une collection de thèmes

22 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville22 jQuery Plugins On peut étendre facilement jQuery en utilisant des « plugins » Les méthodes ajoutées sont au même niveau que les méthodes natives Ils conservent les mêmes sémantiques que les méthodes natives: retourner l'objet jQuery, appliquer la méthode à tous les éléments représentés Des centaines plugins existent d'ores et déjà, de qualité variable; certains mis en avant par l'équipe de développement des menus Galerie photo : VisualLightbox

23 Intefaces Hommes-Machines - François Bonneville23 Conclusion jQuery est un framework complet et facile à utiliser Bibliothèque légère à charger Simplifier et unifie la syntaxe daccès au DOM Permet de faire des requètes AJAX simplement UI et nombreux plugins complémentaires Dautres frameworks sont disponibles et ne sont pas à oublier : il est possible de combiner les frameworks


Télécharger ppt "IHM JQuery François BONNEVILLE aricia - Laboratoire d'Informatique de lUniversité de Franche-Comté."

Présentations similaires


Annonces Google