La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La réduction des émissions pour après-2012 Atelier de travail Congrès Mondial de lIUCN, Barcelone, 7 octobre 2008 Morgane Créach, Réseau Action Climat.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La réduction des émissions pour après-2012 Atelier de travail Congrès Mondial de lIUCN, Barcelone, 7 octobre 2008 Morgane Créach, Réseau Action Climat."— Transcription de la présentation:

1 La réduction des émissions pour après-2012 Atelier de travail Congrès Mondial de lIUCN, Barcelone, 7 octobre 2008 Morgane Créach, Réseau Action Climat France

2 Lutter efficacement contre le réchauffement planétaire : une implication de tous les pays Strict minimum : maintenir le réchauffement de la planète bien en deçà de 2°C dici la fin du siècle. Le GIEC recommande : Urgence : pic des émissions en 2015 Une réduction de 25% à 40% des émissions des pays industrialisés pour 2020 par rapport à 1990 Limitation de la progression des émissions de certains pays en développement Le mandat de Bali : établissement de deux voies de négociations englobant lensemble des pays (industrialisés et en développement) pour négocier les futurs efforts de réduction.

3 Développement versus crise climatique : objectifs concurrents ou concomitants ? Encore deux milliards dêtres humains nont pas accès à lélectricité et presque 3 milliards vivent avec moins de 2$ par jour. Changement climatique : un obstacle de plus au développement des pays du Sud. Impératif pour entraîner les PED vers un nouvel accord sur le climat : que la lutte contre le changement climatique sinsère dans un modèle de développement avantageux pour eux.

4 Équité : base de la différenciation des engagements/actions de réduction des émissions Entre pays industrialisés/pays en développement. A lintérieur de la catégorie des pays en développement : pour refléter les disparités profondes au sein du « G77 ».

5 Les pistes dactions de réduction pour les pays en développement Seul lien actuel du Protocole reliant les pays industrialisés aux pays en développement : le Mécanisme de Développement Propre (MDP) Ses faiblesses : Approche par projets isolés ne permettant pas de réformer un secteur entier Concentré sur les « grands émergents » : peu de projets ont vu le jour en Afrique subsaharienne (- de 3%)

6 La nécessité de passer dune approche par projet à une approche par programme ou politique Développer le MDP programmatique ou le regroupement de projets Investigation des mécanismes sectoriels en particulier les « no lose targets » Politiques et mesures de développement durable (SD PAMs): partent dabord des besoins en développement pour y intégrer laspect climat (ex : habitat, transport, agriculture)

7 Qui doit supporter le coût additionnel des mesures/actions de réduction des émissions ? Le Nord ? Le Sud ? Le Nord et le Sud ? Proposition de EcoEquity : déterminer lobligation dun pays en fonction du pourcentage de sa population située au deçà dun seuil de développement (= capacité) et de sa responsabilité dans le problème du changement climatique.

8 Pour en savoir plus :


Télécharger ppt "La réduction des émissions pour après-2012 Atelier de travail Congrès Mondial de lIUCN, Barcelone, 7 octobre 2008 Morgane Créach, Réseau Action Climat."

Présentations similaires


Annonces Google