La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Par un beau matin ensoleillé, au Pôle Nord, un petit pingouin joufflu, mais surtout très charmant, nommé Bobby, se promenait sur le bord de la banquise.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Par un beau matin ensoleillé, au Pôle Nord, un petit pingouin joufflu, mais surtout très charmant, nommé Bobby, se promenait sur le bord de la banquise."— Transcription de la présentation:

1

2 Par un beau matin ensoleillé, au Pôle Nord, un petit pingouin joufflu, mais surtout très charmant, nommé Bobby, se promenait sur le bord de la banquise scintillante. Celui-ci s’avança un peu et il vit une immense maison rouge et verte. Il décida d’aller jeter un coup d’œil à cette magnifique demeure. Il se rendit dans la cour arrière où il vit une toute petite grange brune. La petite bouboule noire et blanche alla voir par la fenêtre de celle-ci. À sa grande surprise, Bobby vit de majestueux rennes! -C’est les rennes du Père Noël!!!,cria le petit pingouin. Il y en avait quatre : Robert, le renne dodu au nez rouge, Gontrand, le renne musclé, Jacques, le renne mince comme un cure-dents et finalement Monique qui avait le corps parfait. Le petit pingouin courut vers la maison du Père Noël! Il cogna. N’ayant pas de réponse, il entrouvrit la porte et cria : -Père Noël!

3 N o n, n o n, n o n ! Encore une fois, personne ne lui répondit. Tout à coup, il sentit une bonne odeur parvenant de la cuisine. Le petit bonhomme joufflu se dirigea vers celle-ci. Quand celui-ci arriva, il vit un petit bonhomme en pain d’épice et commença à lui parler. Il lui dit : -Bonjour, mon nom est Bobby et je viens voir le Père Noël. Sais-tu où il est? -Non, non, non!,dit le petit biscuit. -Ha! Ce n’est pas grave. Mais sais- tu quoi? -Non, non, non! -Je veux devenir un renne! -Non, non, non! -Je vais le devenir si je veux! -Non, non, non! -Arrête, ou sinon je vais te manger le… -non, non, non! Il prit une bouchée du pain d’épice, le recracha immédiatement et dit : -Mais ce n’est pas comestible cette chose!

4 D’un seul coup, il entendit une porte claquer. Bobby courut vite se cacher derrière le comptoir de la cuisine. Il vit un homme à la barbe blanche. C’était le Père Noël qui venait de terminer ses commissions. D’un pas pressé, le pingouin se dirigea vers l’homme barbu. Il cria : -Père Noël, Père Noël! -Vous m’avez fait une de ces peurs! -Oups…Désolé. Mais…Je voudrais vous poser une question. -Je vous écoute très cher! -Hum… je voudrais… devenir un… RENNE! -Désolé mon grand, mais c’est impossible. -Mais pourquoi? -Bon, assez parlé, maintenant, va t’en! Et en passant, c’est très impoli d’entrer chez les gens sans leur permission. -Oui, oui…Je sais, dit Bobby en refermant la porte derrière lui. Il s’en alla le cœur gros.

5 Après une bonne nuit blanche à réfléchir à ce qu’il allait faire, Bobby eut une brillante idée. Celle de faire une potion magique pour que le Père Noël dorme pendant 4 jours. Une fois celle-ci terminée, il alla frapper à la fabuleuse demeure de l’homme à la barbe blanche.

6 Celui-ci répondit : -Oh! C’est encore toi mon garçon! Qu’est-ce que tu veux encore? -Eh bien, j’aimerais m’excuser pour hier… Allons dans la cuisine. -D’accord, suis-moi. Tandis qu’ils se rendirent dans la cuisine, le petit pingouin vit le petit biscuit en pain d’épice dans la poubelle qui disait toujours : -Non, non, non !

7 Tout d’un coup, Bobby dit: -Hé! Père Noël! -Quoi? -Hier, quand je suis allé dans la cuisine, il y avait un bonhomme en pain d’épice qui me disait toujours : « Non, non, non! » -Ah ça! C’est ma minuterie, elle est un peu brisée. Avant elle faisait : Oh, Oh, Oh! -Bon, qu’est-ce que tu voulais me dire? -Ah! Oui! Je voulais vous donner cette eau, elle est remplie de vitamine C. -Oh! Merci beaucoup! Père Noël prit le verre d’eau et au moment où il posa le verre sur sa lèvre inférieure, Mère Noël arriva avec sa nouvelle prise de Kung-fu et donna un féroce coup de pied sur le verre. Celui-ci s’écrasa rudement sur le mur. Oh non! La mission de Bobby avait échoué.

8 -Je vais creuser un trou! Lorsqu’il passa devant la petite cabane où se trouvaient les rennes, il lui vint une superbe idée! Maintenant, ça allait marcher. Il allait faire disparaître les rennes avec sa recette qui contenait de l’arm and hammer! La recette terminée, Bobby entra par infraction dans la grange. Il mit de celle-ci un peu partout à l’intérieur. Un coup fini, il se sauva et attendit au lendemain pour voir le résultat. Le matin suivant, il alla regarder si tout cela avait fonctionné, mais quand ce petit bonhomme rentra, il vit quatre rennes de plus! Mais qu’allait-il donc faire? Il réfléchit un bon trente minutes, jusqu’à ce qu’une idée lui vienne à l’esprit. Puis, sur un ton décidé il dit :

9 Ce petit oiseau joufflu passa tout l’après-midi à creuser. Quand il eut fini, il n’alla pas chercher les rennes tout de suite, il attendit la tombée de la nuit pour mettre les quatre autres rennes dans le trou. Une fois le premier pris, Bobby essaya de le rentrer dedans, mais il resta coincé. -À quoi ai-je donc pensé? Maintenant, celui-ci est coincé!, dit-il. Mais tout à coup, il se dit que s’il refaisait la recette et la donnait aux quatre nouveaux rennes, cela pourrait peut-être les démultiplier.

10 . Il fit de même et attendit encore une fois de plus jusqu’à la tombée de la nuit. Lorsque le temps fut venu, il se rendit à l’endroit où il avait creusé le trou et appliqua un peu de sa recette sur le pauvre renne. Ensuite, il s’en alla dans la grange où se trouvaient les trois autres rennes. Il en mit sur ceux-ci en faisant très attention de ne pas en appliquer sur ses quatre rennes : Robert, Gontrand, Jacques et Monique. Il revint le jour suivant et tout avait fonctionné à merveille! Quelques heures plus tard, il prit son courage à deux mains et alla tout avouer au vieillard barbu. Celui-ci accepta les excuses de Bobby et lui proposa de passer Noël avec lui.

11 La veille de Noël, à 11 h 24 précisément, le petit pingouin se dirigea vers le traîneau du Père Noël. Celui-ci aida Bobby à monter sur Robert où un beau petit banc pour bébé l’attendait. Père Noël l’attacha sécuritairement et prit place sur son traîneau. Ils s’envolèrent dans le ciel noir étoilé où Bobby vit une étoile filante passer et fit le vœu que tout le monde vive en paix. Tout est bien qui finit bien. Joyeux Noël!

12 Écrit par: Lisa Romary, Marie-Lou Messier & Julie- Pier Boutin Merci, nous espérons que vous avez apprécié notre histoire! Joyeux Noël à tous et à toutes !!!!!!!


Télécharger ppt "Par un beau matin ensoleillé, au Pôle Nord, un petit pingouin joufflu, mais surtout très charmant, nommé Bobby, se promenait sur le bord de la banquise."

Présentations similaires


Annonces Google