La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BD WEB 1. Rappels Web 1.0 2. Introduction au Web 2.0 3. Les pages actives ASP 4. Les pages active JSP 5. Les pages actives PHP 6. Conclusion.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BD WEB 1. Rappels Web 1.0 2. Introduction au Web 2.0 3. Les pages actives ASP 4. Les pages active JSP 5. Les pages actives PHP 6. Conclusion."— Transcription de la présentation:

1 BD WEB 1. Rappels Web Introduction au Web Les pages actives ASP 4. Les pages active JSP 5. Les pages actives PHP 6. Conclusion

2 2 1. Rappels Web 1.0 •W3C = Organisme chargé de standardiser les protocoles et langages relatifs au Web •Web 1.0 = Service Internet permettant de naviguer à travers des pages HTML statiques via HTTP •HTTP (HyperText Transfer Protocol) est le protocole le plus utilisé pour envoyer les requêtes et recevoir les pages; il en est actuellement à sa version 1.1. •HTTPS est une version sécurisée permettant de crypter les échanges. Web

3 3 HTML •Langage dérivé de SGML définissant un jeu de balises fixes pour coder et transférer des documents avec présentations intégrées sur le Web. •Les documents sont liés entre eux par des hyperliens 1-1. •Les éléments de données sont marqués par des balises fixées selon leur rôle et mise en forme. SYSTEMES D'INFORMATION SYSTEMES D'INFORMATION XML Georges GARDARIN … Web

4 4 Scénario typique 1.Le navigateur demande l'URL html au browser. 2.Le client envoie la requête POST /test.html au serveur HTTP 3.Le serveur reçoit la requête POST /test.html. 4.Le serveur envoie au client le fichier test.html encapsulé en format MIME. 5.Le client réceptionne l'objet test.html en format MIME. 6.Le navigateur interprète et affiche l'objet test.html. POST / test.html test.html Serveur HTTP Client Web prism.uvsq.fr/test.html blablabla Text/html …

5 5 DHTML (côté client) •HTML 4.01 •Dernière version de HTML, les nouveaux développements portant sur XML (langage à tags ouverts) •DHTML (Dynamic HyperText Markup Language) •Ensemble de spécifications complémentaires au HTML permettant de rendre une page web dynamique côté client: •Jscript •DOM •CSS Web

6 6 Jscript et DOM •Jscript (JavaScript à l’origine, norme ECMA) •Langage de programmation, permettant d’écrire des scripts (programmes en texte) exécutés sur le navigateur du client •DOM (Document Object Model) •définit une arborescence d'objets représentant la structure du document •permet de manipuler l'ensemble des objets contenus dans le document (avec Javascript) Web

7 7 Feuilles de style CSS •Les feuilles de style (CSS - Cascading StyleSheets)feuilles de style •permettent de définir de façon annexe au document les styles de chaque balise •peuvent être incluse dans le même fichier ou référencées. •Un même document peut avoir plusieurs styles selon le terminal d'affichage. Web

8 8 Exemple BODY { color: #000 ; background: #FBFBFF ; margin-left: 9% ; margin-right: 6% ; font-family: "Helvetica", sans-serif ; line-height: 1.35 ; } BODY { color: #000 ; background: #FBFBFF ; margin-left: 9% ; margin-right: 6% ; font-family: "Helvetica", sans-serif ; line-height: 1.35 ; } [... ] TD, TH { font-family: "Helvetica", sans-serif line-height: 1.35 ; } H1, H2 { margin-top: 1.2em ; margin-left: -7% ; color: #900 ; clear: both ; } [... ] TD, TH { font-family: "Helvetica", sans-serif line-height: 1.35 ; } H1, H2 { margin-top: 1.2em ; margin-left: -7% ; color: #900 ; clear: both ; } [... ] Web

9 9 Web 1.0 : Difficultés •Séquence de •synchronisme •Difficulté pour la validation de formulaires / BD •Renvoi du formulaire entier avec marques d’erreurs ! •Paramètres des URL longues •Doublets (nom=’valeur’) en ASCII •Pas de structures objets •Pas de contrats entre client et serveur •Pas de publication de l’interface selon un standard •Problème si changement

10 10 2. Web 2.0: Définition et outils connexes •Terme marketing inventé par O’Reilly Media •D’après Wikipedia, l’encyclopédie du Web 2.0 •« terme souvent utilisé pour désigner ce qui est perçu comme une transition importante du World Wide Web, passant d'une collection de sites Web à une plateforme informatique à part entière, fournissant des applications Web aux utilisateurs. Les défenseurs de ce point de vue soutiennent que les services du Web 2.0 remplaceront progressivement les applications de bureau traditionnelles. » Web 2.0

11 11 Web 2.0: Des techniques éprouvées •HTTP et HTTPS: Protocoles •URI: Identifiants logiques universels •XHTML: version XMLisée de HTML •CSS 2.0 : Feuilles de style de base •XSL : Feuilles de style pour XML •JScript: langage de script (JavaScript) •Services Web: Composants accédés et décrits en XML •Contrat d’interface défini en WSDL •Passage de paramètres en SOAP •Encapsulation des procédures BD par XML We Web 2.0

12 12 Web 2.0 : Des techniques nouvelles •Ajax: XML sur HTTP en mode asynchrone via Javascript •Résoud le problème du synchronisme •REST: Style d’architecture de services avec appels HTTP •XForms: Saisie déclarative contrôlée en XML •XUL/XAML: Présentation déclarative en XML •RDF: Langage d’annotation de ressource en XML •RSS et ATOM: Syndication de contenus •…

13 13 Un côté social via interactivité et groupes •Création de réseaux sociaux de sites Web dynamiques •Utilisation de moteurs de recherche ciblés sur des sites d’intérêt •Développement de sites composites à partir d’autres par composition et agrégation (mesh-ups) •Partage, collaboration, implication •valeurs fondamentales du Web 2.0 •une évolution des usages au-delà des avancées techniques •Basée sur une interaction forte entre Web et BD •Le Web profond •Content Mangement Systems •Mise à jour avec versions Web 2.0

14 14 Wikis: L’outil de collaboration •Application Web collaborative permettant aux utilisateurs de créer des contenus et à n’importe qui [autorisé] de les éditer sans restriction •Simplification du processus de création de pages Web, avec création incrémental de connaissance en groupe •L’encyclopédie universelle éditable: Web 2.0

15 15 Pages web dynamiques •Faiblesses des pages statiques côté serveur •Gestion de fichiers multiples mais reliés •Maintenance difficile du fait de l'obligation de modifier manuellement chacune des pages •Impossibilité de renvoyer une page personnalisée selon le visiteur •Impossibilité de créer une page dynamiquement selon le contenu d'une base de données •Nécessité de publier des contenus dynamiques •CMS : Content Management Systems •Des données fixes et dynamiques mixées •Il est nécessaire de s'appuyer sur les BD Web

16 16 XHTML/XML dynamique côté serveur •CGI (Common Gateway Interface) et WS (Web Services)CGI •CGI consiste à activer des programmes par des URL longues puis de leur faire renvoyer un contenu HTML/XML •WS consiste à activer des programmes par des documents XML puis de leur faire renvoyer un contenu XML •ASP (Active Server Pages) de MicrosoftASP •permet de simplifier l'écriture de scripts serveurs en manipulant des objets en 20 langages au sein de pages Web XHTML/XML •JSP (Java Server Pages)JSP •permet d'utiliser la puissance de Java pour créer des pages web dynamiques. •PHP (Hypertext Preprocessor)PHP •Langage simple bien adapté au Web pour manipuler des objets côté serveur au sein de pages Web XHTML/XML Web

17 17 Client Serveur Web Prog. CGI Page HTML téléchargement url longue Page HTML données répons e Common Gateway Interface (CGI) •Protocole d’appel dynamique de programme sur un serveur Web depuis un client •Surcouche de HTTP pour passer des paramètres •Programmes ou scripts invoqués par CGI CGI

18 18 Web Service : HTTP, SOAP et WSDL CGI

19 19 3. Les ASP de Microsoft •Standard mis au point par Microsoft en 1996 •Développement d'applications Web dynamiques •Intégration de scripts serveur au sein d'une page HTML à l'aide de balises spéciales •Interprété puis compilé avec la version.NET •Généralisé à XML •Environnement de programmation côté serveur •permettant de représenter sous forme d'objets les interactions entre le navigateur du client, le serveur web, ainsi que les connexions à des bases de données via SQL (ADO) ASP

20 20 Exemple d’accès BD •Intégration à HTML •réception des paramètres du formulaire (URL longue ou Web service) •émission des requêtes BD •récupération des résultats et publication du HTML •Accès par objets à la BD •Accès à la base via ADO •Création d’objets données •Extraction des attributs par méthodes <% Vin=Request.QueryString("NumVin") Set NObj=Server.CreateObject("VINS.NumVin") if NObj.GetCru(Vin)=False then Server.Redirect("NumVin/entryform.htm") %> VIN CHOISI : Degre Millesime Re gion DATE DE SELECTION : ASP

21 21 Un environnement riche •Objets techniques •Objets de présentation •Objets métiers ASP

22 22 ASP et.NET VBC++JScript…C# ASP.NETADO.NETBCL.NET Common Language Runtime (CLR) Windows et COM+ Services SOAP & XML Toolkits Visual Studio.NET ASP

23 23 4. Les JSP du monde Java •Possibilité de définir des documents mixtes •HTML/XML •Java (Scriptlets) •Appel de servlet (balise ) •Communication par des variables •Utilisation de tags (similaire aux ASP) •Compilés en Servlet •Lors de la première utilisation •Prise en compte automatique des mises à jour •Possibilité d'intégrer des JavaBeans JSP

24 24 Objets d'environnements ObjetDescription requestObjet contenant la requête du client response Objet contenant la réponse de la page JSP. Généralement inutilisé (HTML en flux de sortie) pageContex t Objet contenant des informations sur l'environnement du serveur sessionObjet contenant la session en cours applicationObjet contenant le contexte de servlet outObjet contenant le flux de sortie configObjet contenant la configuration de la servlet pageObjet désignant la page elle-même exceptionObjet représentant une exception non interceptée JSP

25 25 Les servlet Java •Servlet •Moteur multi-thread d'exécution de classe côté serveur •Approche API objet (e.g., services, httprequest) •L’utilisateur surcharge de méthodes standards •Dialogue au-dessus de HTTP, RMI, … via CGI améliorée •Accès aux BD •JDBC : interface type ODBC (CLI RDA) depuis Java •SQLJ : incorporation d'ordres SQL dans Java pré-compilés JSP

26 26 Accès BD : JDBC // Connexion Connection con = DriverManager.getConnection(url); // Création d'une instruction Statement statement = con.createStatement(); // Exécution d'une requete String query = "SELECT * FROM Employés"; ResultSet resultset = statement.executeQuery(query); // Traitement des résultats while(resultset.next()) { System.out.println(resultset.getString(2) + " " + resultset.getString(3)); } // fermeture de la connexion con.close(); } Application Serveur de données Base de données SQL ResultSet JSP

27 27 JSP et J2EE Conteneur web Conteneur EJB Servlet JSP RMI JNDI JTA JDBC JMS Java Mail JAX RMI JNDI JTA JDBC JMS Java Mail JAX EJB Serveur d'applications Base de données Autres ressources JSP

28 28 5. PHP de Apache (Open Source) •Langage de scripts intégré aux pages HTML •Très populaire pour site Web personnel et CMS •Compilé en V4 et V5 •Moteur Zend •Package easyphp •PHP + Apache + MySQL •www.easyphp.org •Langage simple et complet •calculs •contrôle •tableaux •objets (complet en PHP5) •fonctions •bibliothèques riches •Les scripts PHP sont entre balises ou •Possibilité de récupérer les variables de formulaires HTML •$variable •Exemple : Hello World PHP

29 29 Accès aux formulaires •PHP transforme tous les champs en variables d' environnement (globales) •Directement accessibles par nom •Également accessibles dans les tableaux associatifs $HTTP_POST_VARS et $HTTP_GET_VARS •suivant la méthode d' envoi GET ou POST •Attention: •Il ne faut pas avoir deux zones de formulaires avec le même nom sur la même page ! PHP

30 30 Accès aux BD •Méthode similaire quelque soit le SGBD: •Oracle, Sybase, DB2, MS SQL Server •MySQL, PostgreSQL, InterBase •Pilote ODBC •Il faut suivre la séquence : •1.Connexion •2.Requête •3.Exploitation des résultats •4.Fermeture de la connexion PHP

31 31 Exemple: Publication d'une table Affichage des vins PHP

32 32 6. Bilan : Un Web en évolution rapide •HTML statique et dynamique côté client (1.0) •Pages actives = Mixage HTML/XML + petits programmes côté serveur + accès aux BD intégrés •Web 2.0 = l’interactivité et l’implication de l’utilisateur possible par les techniques •Évolution vers le Web Sémantique •Des contenus mieux décrits •De l’information à la connaissance •L’inférence possible •Le Web va-t-il changer les BD ? BD WEB


Télécharger ppt "BD WEB 1. Rappels Web 1.0 2. Introduction au Web 2.0 3. Les pages actives ASP 4. Les pages active JSP 5. Les pages actives PHP 6. Conclusion."

Présentations similaires


Annonces Google