La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Interview de Pierre Brulhet Par Vandebosch Sylvie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Interview de Pierre Brulhet Par Vandebosch Sylvie."— Transcription de la présentation:

1

2 Interview de Pierre Brulhet Par Vandebosch Sylvie

3 Bonjour Pierre Brulhet et merci de consacrer de votre temps pour cette petite interview afin que les lecteurs apprennent à mieux vous connaître Sais c’est moi qui te remercie Sylvie Pouvez-vous nous parler de vous en quelques mots ? Je n’aime pas trop cet exercice mais je vais faire vite : je suis né en 1971, je vis à Paris depuis une douzaine d’années, je suis architecte à plein temps et je consacre mes nuits (lorsque j’ai un moment) à écrire ou à étudier des concepts de bases martiennes. De quelle manière vous est venu la passion pour l écriture et quelle a été votre parcours A vrai dire je ne sais pas car lorsque j’étais petit, je détestais lire ! Je pense que c’était plus le fait qu’on nous obligeait à lire et j’en ai fait une résistance. Le jour où l’on me considéra assez grand (ou peut-être on manifesta un découragement vis-à-vis de mon cas), je me suis mis à dévorer les livres, tout ce qui touchait au fantastique, S-F, poésie.

4 Si un auteur a été une référence dans votre manière d’écrire, de quelle façon l’a t’elle influencé ? Je dirai sans aucune hésitation, P.K. Dick pour les nouvelles et le style journalistique de Richard Matheson pour mes romans. Le style concis, m’a toujours séduit car il est assez proche du script de cinéma qui donne à mon avis, une rapidité et une approche très visuel au récit. Le défaut est que mes livres sont assez courts. C’est le principal reproche que l’on me fait. Il faut que je trouve un équilibre en développant mes descriptions par exemple. Mais je promets que mes prochains romans seront un peu plus long (rires). Pouvez-vous nous citer les auteurs qui ont marqué votre façon de voir la littérature ? Oh là ! Il y en a beaucoup ! Pour en citer quelques uns dans le désordre : Lovecraft, Dick, Herbert, Bradbury, Moorcock, Tolkien, Matheson, Sire Cédric, et j’en oublie… Votre premier roman L’Enfant du Cimetière a été remarqué par les critiques, très favorables. Quelle est votre impression là-dessus

5 Je suis évidemment très touché. Et une autre grande satisfaction est que le livre a eu un très bon retour auprès des lecteurs. Il suffit de voir les commentaires sur le livre d’or de mon site ! Pensez-vous élargir votre façon d’écrire ? Mon prochain roman sera de la Dark Fantasy, une nouvelle expérience pour moi et qui devrait surprendre plus d’un lecteur car assez différent de mes deux premiers livres. Mais je vous rassure, on sera toujours dans le fantastique et le merveilleux. Si vous aviez un message à faire passer à vos lecteurs que serait-il ? Lisez tous mes livres ! (rires) Quel genre d’homme êtes-vous ?

6 Ça, je n’en sais rien, c’est à ceux qui me connaissent de le dire (rires). Quelles sont vos passions en dehors de l’écriture ? J’aime encore beaucoup sortir en soirées (rires). Sinon la lecture quand j’ai un moment et j’adore aller au cinéma. La bonne gastronomie et les grâces matinées sont pour moi le véritable luxe. Les voyages aussi lorsque je peux ! Plus concrètement et parallèlement à mon travail d’écriture, je développe des concepts de bases habitées martiennes. C’est très sérieux et je suis entouré de passionnés et d’ingénieurs dans le domaine spatial. Le plus simple est d’aller voir sur mon autre site : L’Enfant du Cimetière et le Manoir aux Esprits sont-ils des livres pour tous ?www.archi-espace.com L’Enfant du Cimetière est un conte gothique que j’ai écrit pour ma fille lorsqu’elle aura 11 ou 12 ans. Donc clairement c’est une histoire que je souhaitais pour les plus jeunes. Cependant et à ma grande surprise, lorsque la première édition sortit en 2007, la grande majorité des lecteurs fut un public adulte. Le Manoir aux Esprits est un roman fantastique, beaucoup plus sombre et il est destiné à un public plus « adulte ». Je vous remercie Pierre Brulhet d’avoir pris le temps de répondre à ses questions et personnellement je conseille aux jeunes lecteurs comme aux moins jeunes de lire L’Enfant du Cimetière et le Manoir aux Esprits qui sont pour moi très prometteurs.

7 Tout le plaisir a été pour moi Sylvie Dernière question : pouvez-vous nous dire où les lecteurs pourront trouver vos livres ? Et si dans votre agenda des tournées pour les séances de dédicaces son prévues ? L’Enfant du Cimetière, un conte gothique, ressortira mi-avril aux éditions Justes pour Lire, en collection jeunesse. Pour l’occasion, une sublime couverture et une illustration à chaque chapitre de la talentueuse Cécile Rastouil. Il sera disponible dans les Fnac et les bonnes librairies et il sera possible de le commander sinon. Le Manoir aux Esprits peut-être acheté sur le site d’Amazon.com Pour les signatures, je vous invite à consulter régulièrement mon agenda sur mon site brulhet.com mais je serai du 29 au 30 mai au festival « Texte et Bulle » à Damparis et à « Encres de Sang n°5 » le 19 juin à Paris.Amazon.comwww.pierre- brulhet.com

8


Télécharger ppt "Interview de Pierre Brulhet Par Vandebosch Sylvie."

Présentations similaires


Annonces Google