La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASSEMBLEE GENERALE 2013. Rapport Moral 2013 Une Année de transition en termes de gouvernance en termes de projet en termes d’adhésions Points à noter.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASSEMBLEE GENERALE 2013. Rapport Moral 2013 Une Année de transition en termes de gouvernance en termes de projet en termes d’adhésions Points à noter."— Transcription de la présentation:

1 ASSEMBLEE GENERALE 2013

2 Rapport Moral 2013 Une Année de transition en termes de gouvernance en termes de projet en termes d’adhésions Points à noter L'activité courses à pied Le courrier de Jean Luc Gantheil La difficulté à relancer nos cotisations La mise en route des échanges Skype Propositions L'édition d'une carte d'adhérent Le changement de présidence

3 DEPENSES 2ème versement Ahina:1000 € Publipostage et frais bancaires: 130,80 € Panneaux: 179,40 € T-Shirts: 242,02 € RECETTES Cotisations: 320 € 40 € rappel cotisations Dons: 103,20 € Solde au 31 décembre ,40 € Rapport FINANCIER 2013

4 Actions « collecte de fonds » prévues Projet Restaurant & expo vente photos et tableaux à la Réunion: Marie Projet Chorale avec l' Harmonie de Plérin: Mary Projet arbre de Noël CE d’Askoria avec Grégoire Mayet et son groupe « Les galipotes »: Michel Projet Tourisme solidaire chez l’habitant: Sylvain

5 PROJETS CAMBODGE Accueil Cambodgien Orphelinat de Siem Riep

6 Paysages et Portraits

7 « Ces tragédies, elles ne m’ont pas directement concernées, mais je ne peux les oublier, et bien souvent, je me heurte aux questions qu’elles nous posent : pourquoi l’homme éprouve t’il si souvent le besoin de dominer son semblable, de l’humilier, de lui ôter la vie ? Comment parvient-il à étouffer sa conscience, sa sensibilité, sa disposition à la pitié lorsqu’il se livre à de telles abominations ? Comment peut-il se faire qu’il ne soit pas ramené à la raison par la vue de la souffrance qu’il cause ? Après avoir perpétré le crime, comment peut-il continuer à vivre ? Et cette autre question non moins dérangeante que les précédentes : dans la mesure où j’appartiens à la même espèce que ces sadiques, ces tortionnaires, ces fanatiques de la mort, ne porté-je pas en moi ces odieux penchants qui les ont conduits à devenir ce qu’ils ont été ? Abîmes de l’être humain. Nécessité d’une constante vigilance. Obligation de monter la garde en permanence contre ces démons qui dorment en nous, sont susceptibles à tout instant de faire irruption et de se déchaîner. » Charles JULIET Journal 1999

8

9

10

11

12

13 ASSOCIATION « ACCUEIL CAMBODGIEN » à KAMPOT LA MAISON DES JEUNES LA CANTINE SCOLAIRE Entretien avec Bernard Berger, fondateur de l’accueil cambodgien en France, et Kakada, coordinatrice d’activités

14 Il existe 2 systèmes scolaires au Cambodge : le public et le privé. Le système public n'assure qu'une partie des cours à titre gratuit.

15  La majorité des adhérents de l’association sont des cambodgiens vivants en France (anciens réfugiés politiques).  Les fonds proviennent des cotisations, de dons, de fondations et de mécénats…  Aujourd’hui, l’association s’ouvre aussi à d’autres donateurs pour :  Stabiliser le personnel  Pérenniser les actions,  Se faire connaître et reconnaître

16 La Maison des Jeunes est un bâtiment de deux étages, avec plusieurs salles de classes, une bibliothèque, une salle de jeux, une salle informatique, une salle de réunion, deux salles de danse et de concert où les jeunes peuvent utiliser différents instruments de musique.

17 Environ 200 jeunes sont adhérents, Tranche d’âge : ans en priorité. Les ateliers sont ensuite gratuits.

18 Ci-dessus Mao, directeur de la Maison des Jeunes de Kampot Accueil cambodgien finance 7 salariés permanents et une quinzaine de vacataires

19 Les maîtres en formation viennent le samedi, ce qui leur permet de bénéficier des ressources (livres) en français et anglais de la MJC, mais aussi permet de véhiculer une bonne image de la Maison des Jeunes à l’extérieur.

20 De nouvelles ressources humaines apparaissent au sein de la Maison des Jeunes :  17 jeunes Cambodgiens de la Maison des Jeunes ont bénéficié d'une première formation (BAFA) animée par un éducateur de la fondation d’Auteuil  Aujourd’hui, les jeunes s’approprient l’animation de la Maison des Jeunes.  Une 2 ème session va être organisée.

21 « Les enfants les plus défavorisés s’absentaient le midi pour nourrir leur famille et mendier la nourriture. Ils pouvaient alors rencontrer à cette occasion certains de leurs enseignants et ressentant de la honte, préféraient quitter le collège. Ce qui engendrait un fort taux de déscolarisation » (Bernard Berger). En 2010, Accueil Cambodgien s’empare de cette problématique et en 2013, la cantine voit le jour.

22  L'association a choisi d'être propriétaire du terrain.  Les plans ont été élaborés par un architecte cambodgien, ancien « jeune » de la Maison des Jeunes.

23 Une enquête auprès des directeurs des Établissements scolaires a permisde repérer les familles les plus défavorisées. Au regard des pratiques et enjeux, le public des ans a été particulièrement ciblé. La cantine accueille aujourd’hui 26 jeunes.

24  2 mamans d’enfants de la Maison des jeunes sont cuisinières.  Les jeunes participent au service de la cantine.  Aujourd’hui, la Maison des jeunes et la cantine sont gérées par la même équipe.  Une réorganisation de l'équipe est en cours afin de clarifier le partage des responsabilités entre la MJC et la cantine  Une perspective : Séparer la gestion des 2 établissements et promouvoir Kakada, la coordinatrice actuelle au poste de directrice de la cantine.

25  Les jardins potagers font partie de la culture khmère.  Le bassin à poissons a été construit par un cambodgien.  Le terrain est préparé.  L’objectif de ce jardin est d’alimenter la cantine.

26 L’association élabore le projet d’un restaurant solidaire au sein de la cantine :  Qui accueillerait plusieurs fois par mois des groupes de touristes pour un repas traditionnel solidaire (entre 12 et 15 dollars).  Le menu serait élaboré à partir des spécialités locales.  Le restaurant sera le cadre d’une exposition afin de lier culture, flore et botanique, découverte des légumes et plantes aromatiques avec plaisir culinaire.  La promotion par des agences de voyages solidaires est en réflexion (démarches en cours).

27 No. nom matériel Quanti té Prix dollars/euros 1 Armoire de rangement 1 $250,00181,93 2 Étagères 2 $250,00181,93 3 Jarre de fleur 5 $300,00218,31 4 Étagères d’arrangement 2 $300,00218,31 5 Micro-onde 1 $160,00116,43 6 Moulin 1 $80,0058,22 7 Four à gazFour à gazFour à gaz 1 $350,00254,7 8 Grill pain demi 1 $50,0036,39 9 Thermos 1 $35,0025,47 10 Cocotte 1 $50,0036,39 11 Casserole de fondue 10 $150,00109,14 12 Assiettes lot de 12 4 $40,0029,1 13 Théière et tasses 10 $150,00109,14 14 Boite à garder la viande 5 $50,0036,39 15 Hachoir 1 $10,007,28 16 Grand panier 5 $12,509,1 17 Panier-moyen 5 $10,007,28 No. nom matériel Quantit é Prix dollars/euros 18 Panier-petit 5 $7,505,46 19 Petit couteau 1 $100,0072,76 20 Couteau de sculpture 2 $200,00145,52 21 Couteau sculpture-fruit 2 $20,0014,56 22 Battoir d'œuf 1 $10,007,28 23 Sellière 10 $70,0050,93 24 Poivrière 10 $70,0050,93 25 Sucrière 10 $70,0050,93 26 Tables 5 $250,00181,93 27 Nappes 10 $60,0043,66 28 Chaises 20 $300,00218,31 29 Pot de fleur 2 $20,0014,56 30 Set de table 50 $100,0072,76 31 Serviette 50 $50,0036,39 32 Fer à repasser 1 $35,0025,47 33 Hotel de génie 1 $150,00109,14 Total $3 760, ,10

28 Mise en contact avec Croq'Nature pour le restaurant solidaire Financer le matériel de stockage d’eau derrière la cuisine ou un lave linge (Bernard) Collecter pour la MJC des jeux de société et leur faire parvenir.

29 L’ORPHELINAT à SIEM RIEP Entretien avec Mme Soum Savang et le pasteur

30 « Voici quelques informations suite à la visite de votre équipe à l'orphelinat de Siem Reap au Cambodge, le 09 mars Nous sommes un comité de volontaires travaillant avec les jeunes et les enfants. Nous étions très heureux de vous rencontrer et nous remercions Dieu de vous avoir amenés jusqu’à notre église. Vous nous avez questionnés sur notre comité et la vie quotidienne d'un orphelin dans notre orphelinat. Travailler pour apporter de l'aide aux jeunes et aux orphelins au Cambodge, c'est montrer notre fierté pour le Cambodge. DIEU a répondu à notre prière en apportant l'émissaire de votre pays pour aider cette génération à avoir une meilleure vie. Nous tenons à vous remercier pour votre gentillesse, et votre volonté pour aider les orphelins de notre Eglise, pour que leur alimentation, leur sommeil, leurs études et leur vie soient meilleurs. Maintenant nous prions pour que la cuisine et la salle à manger soient construits. Cela est très difficile pendant la saison des pluies. En ce qui concerne toutes les informations que nous vous avons décrites ci-dessous, nous aimerions simplement vous informer que, tout notre soutien, tous les dons qui sont offerts à Dieu, nous l’utilisons dans notre église pour soutenir les enfants. Actuellement, nous avons deux points difficiles pour lesquels nous prions Dieu, et nous aimerions que votre équipe nous aide pour cela. Nous prions pour la construction de la cuisine. Nous prions pour la construction d’un mur autour de l'église. Merci pour votre soutien et vos prières ».

31  Notre église se trouve dans les villages de Steng Thmei, Svay Dongkum Commune de Siem Reap au Cambodge.  L’église et l’orphelinat sont dans le même bâtiment. - Au rez de chaussée, nous avons l’église et une salle d’activité - Au 1 er étage, se trouvent les dortoirs pour les orphelins  A droite de l’église, se trouve un bâtiment. Il sert aux jeunes qui n'ont pas de maison ou qui viennent d’une autre province afin qu'ils puissent y vivre.  Il ya 2 salles de bains, derrière l'église: une pour les femmes et une pour les hommes.  Il ya 2 puits, un en face de l'église et l'autre près de la cuisine. Cela permet d’avoir l'eau que nous utilisons tous les jours.  Nous avons 7 vélos pour les enfants qui vont à l'école.  Un très ancien bâtiment nous sert de cuisine, pour la cuisson des aliments et de salle à manger où les enfants mangent.

32 Ceci est notre vieille cuisine avec l'endroit où nous mangeons à l'intérieur. C’est très difficile pendant la saison des pluies avec les inondations. « Maintenant nous discutons sur le projet de construction de la nouvelle cuisine. Nous aurions besoin d’une dalle en béton.»

33 Notre association de bénévoles avec les jeunes et les orphelins.

34  Mme Soum Savang est la responsable du comité de bénévoles.  4 comités travaillent avec les jeunes et les enfants. Ces comités organisent également le culte dans l'église protestante.  3 enseignants enseignent l'anglais et le khmer aux enfants dans la soirée. Ils sont enseignants volontaires et ils suivent aussi des élèves à l'école secondaire.  Il y a d’autres jeunes qui occupent différentes positions et travaillent avec nous.  Nous accueillons 33 enfants dans notre orphelinat. 12 garçons et 21 filles. Ils sont âgés de moins de 15 ans.  Nous avons 3 cuisinières qui préparent les repas pour les enfants. Elles sont volontaires et vivent également dans l'église.

35 Tous les enfants sont orphelins. Certains n‘ont que leur père ou leur mère mais d'autres n'ont plus de parents ou de famille. A Siem Reap, pour la plupart des enfants, les parents sont divorcés ou décédés après leur naissance. Leurs familles très pauvres ne peuvent pas prendre soin d’eux ou les envoyer à l'école. Aussi, certains voisins ont récupéré les orphelins. Certains sont venus de l'hôpital. La plupart d'entre eux sont arrivés âgés de moins d'un an et leur vie a été très difficile.

36  Nous avons une règle à l’orphelinat.  Nous signons un document d'accord avec le parent avant de prendre soin de l’enfant que nous recueillons: la famille ou le parent qui laisse son enfant à l’orphelinat, ne peut pas le reprendre.  L’enfant vit à l’orphelinat jusqu'à ses 18 ans. Mais sa famille peut venir lui rendre visite ou le soutenir lorsqu’elle le souhaite.  A ses 18 ans après avoir terminé l'école secondaire, le jeune a le choix de vivre sa vie. Il peut continuer à rester dans l’orphelinat encore un temps ou trouver un emploi et vivre à l'extérieur. Il peut continuer s’il le souhaite, venir à l’église chaque dimanche.  Et nous continuons à l’accompagner s’ il en a besoin et qu’il souhaite que nous l’aidions.

37  Tous les enfants ont 3 repas par jour: Petit déjeuner, déjeuner et dîner.  Ils étudient à l'école publique (école Khmer)  Ils peuvent étudier l'anglais ou une autre langue.  Nous prévoyons le transport pour aller à l'école ainsi que la cantine à l’école.  Nous fournissons les draps et autres choses.  Nous prenons soin de leur santé  Et tout autre soin lorsqu’ils ont un problème.

38  Coût moyen par jour pour les 33 enfants: 40 $ à 50 $ (30 à 36 €), dont: - petit déjeuner: 10 $ ou 7 € - déjeuner: 15 $ ou 11 € - dîner: 15 $ ou 11 €  Coût moyen par mois pour les 33 enfants: - vêtements 30 $ ou 22 € - cantine de l’école 30 $ ou 22 € - soins de santé 50 $ ou 36 € - électricité 100 $ ou 73 €  Dépenses mensuelles: total de 1000 $ à 1500 $ par mois pour les 33 enfants ou 734 à 1100 €

39 Notre projet de construction EscaliersSalle à Manger 4 chambres 1 er étage Cuisine  Long: 20 mètres  Hauteur: 1 étage  Rez de chaussée: cuisine et grande salle à manger  1 er étage: 4 chambres  Escalier sur la gauche  Jardin devant le bâtiment

40 Cuisine et grande salle à manger CUISINE Escaliers Salle à Manger Fenêtre 3 Fenêtres Porte

41 1 er étage: 4 chambres avec salle de bains Escaliers Balcon

42 ORPHELINAT DE SIEM RIEP : NOS PROPOSITIONS Financer la dalle en béton de la cuisine Voir avec Emmanuel si cela pourrait rentrer dans un projet international de la Fondation d'Auteuil.

43 Lear Hey Au revoir


Télécharger ppt "ASSEMBLEE GENERALE 2013. Rapport Moral 2013 Une Année de transition en termes de gouvernance en termes de projet en termes d’adhésions Points à noter."

Présentations similaires


Annonces Google