La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sujet à la mode Vrais services Le faire ou l’acheter : compréhension indispensable. Vers une PKI de l ’enseignement supérieur ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sujet à la mode Vrais services Le faire ou l’acheter : compréhension indispensable. Vers une PKI de l ’enseignement supérieur ?"— Transcription de la présentation:

1 Sujet à la mode Vrais services Le faire ou l’acheter : compréhension indispensable. Vers une PKI de l ’enseignement supérieur ?

2 Les principes 1/2 Chiffrement asymétrique une paire de clefs On déchiffre avec une clef ce qui a été chiffré avec l ’autre Arbitrairement, on décide qu’une des clefs est publique, l’autre privée (secrète)

3 Les principes 2/2 Confidentialité : je chiffre avec la clef publique de mon correspondant, seul le dépositaire de la clef privée associée peut déchiffrer. Signature : je crypte une empreinte du message avec ma clef privée. Vérifier la signature, c’est retrouver l’empreinte avec la clef publique de l’auteur.

4 Supériorité du chiffrement asymétrique : chiffrement symétrique : une clef secrète pour chaque couple de correspondant –nombre de clefs n 2 –comment échanger des clefs qui sont secrètes ? chiffrement asymétrique lent, mais utilisé uniquement pour assurer le partage d’une clef de chiffrement symétrique allouée dynamiquement.

5 Sécuriser les clefs publiques 1/4 Admettons la solidité des algorithmes de chiffrement… Il faut cependant être sur de la validité des clefs publiques que l ’on utilise.

6 Sécuriser les clefs publiques 2/4 Idée de base : faire signer chaque clefs publiques par un tiers. Une clefs publique signée est appelée certificat x509 Le tiers qui authentifie les clefs publiques est appelé autorité de certification.

7 Sécuriser les clefs publiques 3/4 Idée de base : faire signer chaque clefs publiques par un tiers. Une clefs publique signée est appelée certificat x509 Le tiers qui authentifie les clefs publiques est appelé autorité de certification.

8 Sécuriser les clefs publiques 4/4 La clef publique d’une autorité de certification se présente toujours sous forme d’un certificat –autorité racine : certificat auto-signé –autorité subordonnée : certificat signé par une autre autorité Exemples : Thawte, Entrust, Verisign, CertPlus

9 Exemples d’applications TCP/IP SSL HTTPSIMAPSSTELNET IPSEC SMIME SMTP

10 Les produits sont diffusés Apache, Roxen, IIS, oracle, netscape Stunnel, wrap8 OpenSSL netscape, IE5, messenger, outlook, teraterm eudora

11 Les conditions d’utilisation Est-ce que ma clef privée est bien protégée, puis-je la révoquer ? Est-ce que les clefs privées des CA de la chaîne de certification sont solides. Qui sont ces CA? Est-ce que le code que j’utilise fait bien ce qu’il semble faire ? Est-ce qu’il y a des risques d’homonymie ? Ne pas confondre identification d’un tiers et la confiance éventuelle dans ce tiers

12 Public Key Infrastructure Le rôle de la PKI est d’organiser la gestion des clefs. Autorité d’enregistrement Autorité de certification Service de publication Service de révocation

13 CA RA Root CA PublicationRévocation

14 Eléments de service Service d’enregistrement : applique la politique de certification, c.a.d. déroule procédure pour valider l’identité de la personne. Service de certification : valide ce qui arrive de la RA Service de publication de certificat Service de révocation Service de recouvrement

15 Une vision simpliste ? PKIAnnuaire web home Imap/mail sgbd goupware license QUI ? QUOI ? Un seul mot de passe Une seule méthode de gestion

16 Exemples de questions Si on perd une clef privée, impossible de lire ou relire les messages chiffrés. Le service de recouvrement est-il une obligation légale ? Si la RA conserve une copie de la clef privée, il devient possible de révoquer un message. Solution : 2 certificats (au moins), un pour signer, un pour chiffrer, mais les produits...

17 Les enjeux de taille Le battage médiatique sur les PKI prouve l’importance des enjeux économiques. Verisign rachète Thawte puis Networksolutions Le droit de la preuve est modifié

18 Les actions concrètes Une CA de test au CRU basée sur OpenCA / OpenSSL / OpenLDAP S/MIME intégré dans Sympa (1 prototype tourne) Un tutorial l’an prochain


Télécharger ppt "Sujet à la mode Vrais services Le faire ou l’acheter : compréhension indispensable. Vers une PKI de l ’enseignement supérieur ?"

Présentations similaires


Annonces Google