La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La maladie de Babeth à l’origine de l’association (Photo prise par Paris Match le 27 Juin 2001)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La maladie de Babeth à l’origine de l’association (Photo prise par Paris Match le 27 Juin 2001)"— Transcription de la présentation:

1 La maladie de Babeth à l’origine de l’association (Photo prise par Paris Match le 27 Juin 2001)

2 A toi Babeth... Avril 2000, nous partons mes enfants, mon mari, et toute la petite famille de Babeth à la montagne pendant une semaine. Tout se passe bien, Babeth est en pleine forme, enfin je le croyais. Au mois d'Août elle part en vacance dans l'EST et reviens très fatiguée. Elle travaille la semaine et en plus elle aide une copine fleuriste le weekend. Très vite elle se sent lasse, déprimée ; Elle se décide enfin à consulter un médecin. Prise de sang et examens divers, le diagnostic tombe le 8 décembre 2000, "leucémie aiguë myéloblastique". Leucémie résonne dans ma tête, leucémie pour moi signifie cancer du sang, la peur m’envahit mais je reste confiante, j’y crois et je me dis que c’est peut être une erreur. Elle est hospitalisée d'urgence le vendredi à l’Hôpital Béclère et transférée le mardi matin à Gustave Roussy. Je n'y crois pas, que faire pour l'aider, rien attendre, attendre, espérer, y croire. Elle est prise en main par une équipe au service hématologie. elle est installée directement en chambre stérile, nous ne comprenons pas pourquoi, c’est si soudain cela va si vite. Nous sommes convoqués, son copain, mes sœurs et moi, par le médecin, il nous explique en détail cette maladie que nous ne connaissions pas, j'angoisse, j'ai peur, peur pour elle et peur pour nous bien sur, mais surtout peur de la perdre tout simplement, peur de l’annonce que va nous faire le médecin. Il ne nous cache pas que les séances de chimiothérapie vont être lourdes, intensives, nombreuses et rapides, il faut débarrasser sa moelle osseuse des cellules malades au plus vite car elle est déjà bien atteinte.Le médecin ne nous cache pas qu’elle aura évidemment des effets secondaires, comme nausées, mucytes, perte des cheveux, perte d'appétit, baisse de moral, etc., et qu’il faudra être très présents et qu’il faudra énormément l’entourer. Tous ces effets ne tardent pas à se manifester. Babeth commence à baisser les bras mais nous l’a rappelons à l’ordre. Après quelques semaines de chimiothérapie, fin décembre, nous effectuons une prise de sang, mes deux autres sœurs et moi même et notre frère qui est en Espagne, pour définir notre éventuelle compatibilité avec Babeth, car aux dires des médecins elle aura besoin de greffe de moelle osseuse, et à priori très vite..L’attente est interminable tous les jours, nous demandons aux médecins, avez vous les résultats, et toujours la même réponse, non pas encore. Enfin fin janvier, début février on nous annonce qu'aucun de nous n'est compatible avec notre sœur, tout s'écroule autour de nous, que faire pour lui venir en aide car la greffe est indispensable et urgente. Elle est réfractaire à la chimiothérapie. Elle n’en peut plus, on désespère. On s’inquiète, on est perdu. Fin février j'écris une lettre, un SOS d’une famille en détresse, appel que je lance à toute la population en demandant aux gens d'aller s'inscrire sur les fichiers de moelle osseuse pour laisser une chance à Babeth de s'en sortir. Mobilisation très importante, les journaux me contactent, décident de nous aider, nous vivons un drame., impuissants face à cette maladie.

3 Des articles paraissent dans la presse, dans le Parisien, dans le Figaro, et un article de 4 pages dans Paris Match, un appel au secours est lancé dans l'émission Sans Aucun Doute de Julien COURBET, super cette solidarité, les coups de fils affluent de toute part, on nous propose de l’argent, d’héberger Babeth au bord de la mer, je suis presque sure que l'on va trouver quelqu'un de compatible avec notre sœur, mais malgré toute l'écoute des gens, toutes les inscriptions, on ne trouvera personne pour notre sœur La chimio reprend, la chambre stérile, les heures d'attente à se relayer avec ma famille, les angoisses de croiser les médecins, cette peur qui ne nous quittera pas tout au long de sa maladie. Après 3 mois de chambre stérile, Babeth sort de l'Hôpital on espère, on attend que le téléphone sonne en nous annonçant qu'enfin il y a quelqu'un pour elle ! Au mois de juin nous fêtons l'anniversaire de ma nièce chez ma sœur, elle est gaie,elle est belle, elle a mis du vernis sur ses ongles, un peu de rouge à lèvre, elle a juste envie de boire un petit porto je m'en souviens comme si c'était hier, elle a envie de cerises que je lui lave avec de l'eau de javel, conseil du médecin, pour éviter les microbes, elle passe une journée formidable, du moins je l'espère, elle s'est amusée, elle a vu toute sa famille. Babeth ne perd pas espoir, elle reprend courage et comme nous elle y crois. On fait même des projets d’Association que l’on veut monter toutes les 2 afin de venir en aide aux gens malades comme elle. Le Jeudi 21 Juin je l'emmène se faire transfuser en sang et en plaquettes, la journée se passe bien, les infirmières la trouve en pleine forme ainsi que le médecin qui l’ausculte et ne manque pas de lui faire des compliments, " tu es radieuse aujourd'hui Elisabeth" oui je suis en forme, tout va bien. On mange toutes les deux à la cafétéria de l’hôpital. Je la ramène le soir chez mes parents et sur la route elle fait des projets. Pendant la nuit une poussée de fièvre se déclare pourquoi je ne sais pas, a t elle attrapée froid, je ne crois pas il a fait une journée bien ensoleillée et chaude, tout allait si bien hier. Le Vendredi matin maman appelle le médecin, il faut la transporter d’urgence à l'hôpital, car elle a 40 de température, je l'emmène et là elle n'en sortira jamais. J'ai conduis Babeth faire des radios, des examens divers, je l’ai massée, nous avons parlé et cela n'allait pas trop mal, on m'a dit ne vous inquiétez pas elle a de la fièvre mais cela va aller. Je suis partie confiante. Avec mon mari nous sommes aller accompagner mes enfants avec leur grand mère à la campagne pour y passer les vacances. Le samedi matin maman m'appelle en me disant qu'il fallait que je rentre d'urgence, Babeth était dans le coma, et que c'était grave. Je ne comprends pas ce qui m’arrive, j’ai peur.Avec Serge nous prenons la route, nous laissons notre petite famille à la campagne. J'arrive à l'hôpital, quand je rentre dans la chambre de Babeth, je la vois étendue dans son lit sous oxygène et dans le coma, je n’y crois pas, je rêve, j’en suis sure, cela ne peux pas être elle. Aujourd’hui je reste persuadée qu'elle a su que c'était moi, elle a reconnu ma voix. Mon frère est arrivée d’Espagne, nous l'avons veillée toute la nuit du samedi et le dimanche toute la journée.Le dimanche 1 juillet à 20 h heures, son cœur s’est arrêté de battre, j’ai posé ma main sur son cœur et là rien aucun souffle, aucun battement. Elle a décidé de tirer sa révérence, de nous laisser dans notre chagrin de s'en aller de l'autre coté, là ou la souffrance n'existe pas, ou les cris sont remplacés par les rires.Cela va faire 7 ans que tu nous as quittés, 7 longues années que nous n’entendons plus ta voix, tes éclats de rires, mais je sais que de là ou tu es tu nous protèges, tu nous aides à supporter ton absence en nous rappelant les bons moments que nous avons passé avec toi.

4 Depuis ce jour là j'ai décidé de créer cette association qui porte son prénom BABETH GREFFE ESPOIR MOELLE, et j'espère qu’elle vivra longtemps et que nous arrivons à aider les gens aussi bien qu‘ ils l'ont fait pour elle. Que les fichiers de don de moelle osseuse arriveront un jour à « saturation » et que tout le monde se mobilisera au don de plaquettes. Maria MIGONNEY Babeth et moi consultant le courrier de soutien suite a notre appel a la mobilisation pour le don de moelle osseuse

5

6 Eric dit « BEUCH » Le petit Gary L’association vient en aide aux enfants et à leur famille

7 Guillaume dont l’association a pu réaliser le rêve: rencontrer Yannick Noah Thomas à qui l’association a offert le maillot de L’OLYMPIQUE LYONNAIS

8 Mon ami Rocheteau a eu besoin de soutien lui aussi pour affronter la maladie, maintenant en rémission il soutien les autres au sein de l’association

9 Tout le monde soutien activement l’association Maxime ambassadeur d’un jour est allé en famille au concert de Yannick Noah son idole Mon chien Bandit s’associe à notre cause

10 L’association intervient de manière ponctuelle auprès des familles pour leur permettre d’oublier le quotidien difficile Marouane a pu se rendre à Eurodisney avec sa famille Clément venu de l’île de la Réunion a pu avoir un séjour agréable et des vêtements chauds

11 Nous avons activement soutenu Nancy dans son combat pour trouver un donneur compatible, elle a milité fermement pour le don de moelle osseuse.

12 Le Dépliant de l’association recto

13 Le Dépliant de l’association verso expliquant le don de moelle osseuse

14 Maria montre l’exemple en donnant ses plaquettes Actuellement, un manque important de donneurs de plaquettes et de sang sévit sur l'Ile de France et la France n'oubliez pas que les malades ont toujours besoin de nous, et attendent leurs transfusions de plaquettes ou de sang. Alors reprenez vite contact avec votre Etablissement Français du Sang pour un prélèvement.Le don dure environ 2 heures, il est indolore, il faut savoir que chaque jour 800 dons de plaquettes sont nécessaires. Merci Mobilisons nous tous pour le don de plaquettes, les enfants en ont un besoin vital et attendent leur transfusion de plaquettes avec impatience

15 Quelques exemples de manifestations organisées par l’association La foulée Meudonnaise en 2005 soutenu par Sylvain MARCONNET rugbyman international Soirée Mousse à la patinoire de Meudon en 2006

16 L’association organise un loto 2ou3 fois par an qui rencontre un réel succès a chaque fois Les bénévoles se mobilisent pour l’association chacun à leur manière Merci à tous pour votre investissement

17 L’association offre des cadeaux de Noël aux enfants hospitalisés chaque année Mon mari est mis a contribution pour chaque manifestation Les enfants attendent avec impatience l’arrivée du Père Noël

18 BABETH Déjà 7 ans se sont écoulés depuis ton départ soudain, Où tu t’envolais vers ce pays lointain. La vie a voulu que tu empruntes une nouvelle route. Tu étais si jeune et si belle pour partir et nous priver de ta présence. Malgré mon chagrin, je continue mon chemin, Mais si tu pouvais me parler, tu me dirais sans doute, « Continue ce combat qu’ensemble on voulait mener, Ne sois pas triste, rappelle toi tous les bons moments que nous avons partagés » Tu es loin de moi mais tu es toujours dans mes pensées et Dans mon cœur. Lorsque je traverse des moments de solitude et d’angoisse Je penses à ce que tu as du ressentir durant ces 6 mois de Souffrance alors je me souviens de ton visage, de ta joie De vivre, de tes éclats de rire et cela m’aide à surmonter ma peine Et ma tristesse. Aujourd’hui je me console en me disant que tu ne souffres plus, Et que tu peux enfin te reposer en paix. Continue de me donner toujours la force de continuer ce que J’ai fondé, ton association « BABBETH GREFFE ESPOIR MOELLE » Alors petite sœur saches que tu resteras à jamais dans on cœur. Je t’aime, ta grande sœur.

19 N’OUBLIEZ PAS MEME SI JE NE SUIS PLUS LA LE COMBAT CONTINUE…


Télécharger ppt "La maladie de Babeth à l’origine de l’association (Photo prise par Paris Match le 27 Juin 2001)"

Présentations similaires


Annonces Google