La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Le cinéma et les femmes Film and women Workshop 5 novembre Film festival Kin 2014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Le cinéma et les femmes Film and women Workshop 5 novembre Film festival Kin 2014."— Transcription de la présentation:

1 Le cinéma et les femmes Film and women Workshop 5 novembre Film festival Kin 2014

2 LA PARITE HOMME / FEMME EN FRANCE ET DANS LE MONDE GENDER MALE / FEMALE IN FRANCE AND IN THE WORLD Données générales INSEE (2011) Homme-MenFemme-Women Population Française French people 48%52% Direction des pays et des territoires dans le monde To countries and territories worldwide 90%10% Gouvernement UE EU government 74%26% Députés en France Deputies in France 73%27% Sénateurs en France Senators in France 78%22%

3 HOMMES ET FEMMES DANS LES ARTS ET LA CULTURE Men and women in the arts and culture En 2006 et 2009 ont paru 2 rapports commandés à Reine Prat par le Ministère de la culture et de la communication. Les 2 rapports soulignent la persistance des écarts de répartition des responsabilités et des financements entre les femmes et les hommes dans le domaine de la culture et du spectacle vivant. In 2006 and 2009 appeared in two reports commissioned by Madam Prat Ministry of Culture and Communication. 2 reports emphasize the persistence of differences in distribution of responsibilities and funding between women and men in the field of culture and the performing arts.

4 INÉGALITÉS FEMMES HOMMES DANS LE SPECTACLE VIVANT EN FRANCE Inequalities between men and women in the performing arts in France (Rapport Reine Prat) Dirigeants de l'administration culturelle française Leaders of the French cultural administration Hommes - Men 82% Femmes - Women 18% Direction des théâtres nationaux Management of national theaters 75%25% Direction des théâtres lyriques en régions Branch opera houses in regions 92%8% Direction des opéras Branch operas 96%4% 3

5 -Création un haut-commissaire à l’égalité et un Observatoire de l’égalité au Ministère de la culture et de la communication, (mars 2013) -Au Sénat, La délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances : « Femmes dans le secteur de la culture » confirme le peu de place laissé aux femmes dans les institutions publiques du spectacle vivant et dans les médias. - «La place des femmes dans le spectacle vivant, dans les postes à responsabilité en 2011» Laurence Equilbey. - «L’image des femmes dans les médias», Michèle Reiser et Brigitte Grésy remis en 2009 par la Commission de réflexion sur l’image des femmes dans les médias. - «La place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe» laboratoire de l’égalité et Vivendi (nov. 2013) -Intervention du Conseil Supérieur de l’audiovisuel (CSA) - »La place des femmes dans l’industrie cinématographique et audiovisuelle »(CNC-mars 14) - La place des femmes parmi les auteurs qui écrivent le cinéma français, pour en finir avec les clichés ! Guilde française des scénaristes : Réactions institutionnelles

6 REACTIONS CITOYENNES Le réseau European Women’s Audiovisual - EWA (fondé en Espagne en 2010) Le réseau EWA est engagé dans la promotion de l’équilibre entre les sexes afin d’assurer une plus grande diversité culturelle dans le secteur audiovisuel européen. Naissance du Mouvement HF (2008), 14 collectifs en France qui agit pour une meilleure égalité dans les arts et la culture (tous les domaines). 2 ème Regard, est un réseau de professionnels du cinéma visant à bousculer les stéréotypes de genre dans le cinéma, notamment à travers la question de la place des femmes, dans l'industrie et la création. Réalisatrices équitables, vise à atteindre l’équité pour les femmes dans le domaine de la réalisation au Québec.

7 REACTIONS CITIZENS -The European Women's Network Audiovisual - EWA (founded in Spain in 2010) EWA Network is committed to the promotion of gender balance to ensure greater cultural diversity in the European audiovisual sector. -Birth of HF Movement (2008), 14 group in France is for better equality in the arts and culture (all areas ). -Second look, is a network of film professionals to shake gender stereotypes in film, particularly through the issue of women's place in the industry and creation. -Fair directors, is to achieve equity for women in the field of realization in Quebec.

8 L’HISTOIRE DES FEMMES DANS LE CINÉMA Fin du 19 ème siècle : Naissance du cinéma Les pionnières, Alice Guy, Musidora ou Germaine Dulac. Alice Guy 1873 – 1968 La Fée aux choux, 1896, Alice Guy est la première réalisatrice de l'histoire du cinéma. En 1910, elle est aussi la première femme créatrice d’une société de production de films, la Solax Film Co La Fée aux Choux, 1896 Alice Guy is the first director in the history of cinema. In 1910 she was also the first creator of a film production company wife, Solax Film Co

9 Germaine Dulac En 1915, elle se tourne vers le cinéma et réalise une vingtaine de films. Elle monte une maison de production, « Delia film » et devient une des fortes personnalités de la première avant-garde. Elle devient plus tard directrice adjointe des Actualités Gaumont. In 1915, she turned to the cinema and directed twenty films. She mounts a production house, " Delia movie " and became one of the strong personalities of the first avant-garde. She later became assistant director of News Gaumont.

10 50 ans après… En France, il faut attendre les années 70, soit plus de 50 ans, pour que d'autres femmes cinéastes entrent dans le monde fermé du cinéma. Seules Agnès Varda (Cléo de 5 à 7) puis plus tard Marguerite Duras (India Song) y entreront. Les femmes sont mises en image par des hommes, en France la place des femmes est devant la camera comme objet de désir du regard masculin. C'est seulement grâce aux revendications des mouvements féministes de mai 68 et au changement des mentalités des années 70 que les femmes ont enfin pu passer de l'autre côté de la caméra.

11 50 years after… In France, it was not until the 70s, more than 50 years for other filmmakers women enter into the closed world of cinema. Only Agnès Varda ( Cleo from 5 to 7 ) and later Marguerite Duras (India Song ) will enter. Women are imaged by men in France is the place of women in front of the camera as an object of desire for the male gaze. It is only thanks to the demands of feminist movements May 68 and to change the attitudes of 70 women were finally able to get to the other side of the camera.

12 « Il faut que le cinéma aille plus vite que les mœurs, que les femmes inventent leur propre futur, en modifiant leur propre représentation ». " We need to go to the cinema faster than morals, women invent their own future by changing their own representation ». Agnès Varda, 1974

13 Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda, 1962

14 L’essor de la vidéo - The rise of video Au commencement, il y a le portapack. première unité de vidéo légère (Sony 1965) The rise of video In the beginning, there was the Portapaks, first unit of light video (Sony 1965) 9 Carole Roussopoulos and Paul during the march to Besancon Lip © Association « La vidéo n’était pas prise par les hommes, il n’y avait pas d’école, la vidéo n’avait pas d’histoire … Ce qui compte pour moi, c’est la parole des autres, celle que l’on n’entend jamais.» CR. « The video was not taken by men, there was no school, the video had no history... What matters to me is the word of others, that we never hear ». CR

15 Et depuis ? 3% des femmes cinéastes en Depuis 1990, près de 20% de films réalisés par des femmes chaque année. 23 % des réalisateurs de long-métrage sont des femmes en 2012 (rapport CNC mars 2014), 18,4 en En 2012 un film de femme a un devis moyen de 3,54 millions d’euros, contre 5,66 millions d’euros pour un film d’homme Dans l’industrie cinématographique, les réalisatrices femmes gagnent en moyenne 32 % de moins que les hommes. 27 % des scénaristes sont des femmes (sur les films agrées par le CNC entre 2003 et 2012) Festivals-Prix : Un Oscar décerné à une femme à Hollywood en 83 ans Démineurs en 2010, de Kathryn Bigelow. Une palme d’or décerné à une femme à Cannes en 58 ans, Jane Campion, pour la leçon de piano. Festival de Clermont Ferrand (2014) : 25% de réalisatrices en compétition, 24% de réalisatrices en compétition aux Premiers plans d’Angers (2014). La parité dans les écoles de cinéma existe depuis près de 20 ans à la Fémis, mais peu de changements dans les pourcentages pour les financements, pour les récompenses, les sélections, pour la participation aux commissions et jury. Comment expliquer qu’entre les années 80 et les années 2010 n’est pas suivi cette évolution ? 1-« La place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe » novembre 2013 (laboratoire de l’égalité-Vivendi)

16 And since then? 3% of women filmmakers in Since 1990, nearly 20% of films made by women each year. 23% of feature film directors are women in 2012 ( CNC report in March 2014 ), 18.4 in In 2012 a film of a woman average budget of € 3.54 million, against EUR 5.66 million for film rights In the film industry, women directors earn an average of 32 % less than men. 27% of screenwriters are women (about movies approved by the NCC between 2003 and 2012) Festivals Prix : An Oscar awarded to a woman in Hollywood in 83 years in 2010 Hurt Locker, Kathryn Bigelow's. A Golden Palm awarded to a woman in Cannes in 58 years, Jane Campion, for piano lesson. Festival of Clermont Ferrand (2014 ): 25% of directors in competition, 24% of directors in competition at Premiers Plans d'Angers ( 2014). Parity in film schools existed for almost 20 years Fémis (National School of Cinema), but little change in the percentages for funding for the awards, selections, participation in committees and jury. How to explain that between the 80s and the 2010s is not followed this evolution ?

17 Aux Etats-Unis, et en Europe 16,3 % des films européens produits entre 2003 et 2012 ont été réalisés par des femmes, les films européens réalisés par des femmes représentant 8,9 % du total des entrées en Europe au cours de la même période. (Rapport de l’Observatoire européen de l’audiovisuel, étude sur plus de films européens réalisés entre 2003 et 2012 qui représentent plus de 3 millions d’entrées). A Hollywood, Les femmes n'occupaient en 2013 que 16% des fonctions majeures de la création cinématographique, (producteur, scénariste, réalisateur, directeur de la photo, monteur), pas plus qu'en 1998.* Sur ces 250 films, 6% ont été réalisé par une femme. *The Celluloid Ceiling : Behind the Scenes, Employment of woman on the Top 250 film of 2013 (San Diego State University by Martha M. Lauzen, Ph.D 2014)

18 In the United States, and Europe 16.3 % of European films produced between 2003 and 2012 were directed by women, European films made by women, representing 8.9% of total admissions in Europe during the same period. (Report of the European Audiovisual Observatory, a study of more than 9,000 European films made ​​between 2003 and 2012, representing more than 3 million entries). In Hollywood, the women held in 2013 that 16% of the major functions of filmmaking (producer, writer, director, cinematographer, editor), no more than in Of the 250 films, 6 % was directed by a woman.

19 Réalisatrices d’hier à aujourd’hui en France Directors yesterday and today in France Année : Alice Guy, Germaine Dulac, Années : Jacqueline Audry, Nicole Vedrès… Années : Agnès Varda, Marguerite Duras, Danielle Huillet, Nelly Kaplan… Années : Chantal Akerman, Yannick Bellon, Danièle Dubroux, Coline Serreau, Claire Denis, Diane Kurys, Nicole Garcia, Danièle Thomson, Jeanne Labrune, Catherine Breillat, Pascale Ferran, Noémie Lyvosky, Aline Issermann, Anne Fontaine… Années : Laurence Ferreira Barbosa, Agnès Jaoui, Yolande Moreau, Tonie Marshall, Julie Bertuccelli, Dominique Cabrera, Valeria Bruni Tedeschi, Emmanuelle Bercot, Alice Winocour, Patricia Mazuy, Solveigh Anspach, Laetitia Masson, Sophie Fillière… Année : Rebecca Zlotowski, Sandrine Veysset, Valérie Donzelli, Delphine Gleize, Maiwenn, Justine Triet, Katell Quilléveré, Isabelle Czajka, Céline Sciamma, Mia Hansen-Love…Céline Sciamma, Mia Hansen-Love 10

20 Approche théorique genrée : Le cinéma instrument privilégié de construction des normes socio-sexuées Geneviève Sellier : Professeure en études cinématographiques à l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3 Le cinéma est une grande fabrique de mythes qui nourrit l’imaginaire social à partir du début du XXème siècle. Les normes sexuées sont construites et transmises par les images qui fonctionnent sur l’illusion de la réalité : le cinéma populaire transmet des normes socio- sexuées dominantes. Le cinéma a toujours été porté par des hommes qui associent maîtrise artistique et masculinité dans la tradition de l ’ art occidentale, Il est souvent l ’ affirmation d ’ une subjectivité masculine. Plaisir instantané, intériorisation des normes : le masculin et le féminin, le cinéma accentue la différence des sexes ; il associe le masculin à la décision, associe le féminin à un corps désirable passif. L’approche genrée du cinéma s’impose car ces films abordent très fréquemment les rapports entre les sexes en les naturalisant. La femme est peu présente dans ce cinéma et n’existe qu’au regard de son rapport à l’homme Marylin Monroe, dans 7 ans de réflexion

21 Gendered theoretical approach : Cinema privileged instrument for building social gender norms Geneviève Sellier : Professor of Film Studies at the University Michel de Montaigne Bordeaux 3 Cinema is a large factory myths that feeds the social imagination from the early twentieth century. Gender norms are constructed and transmitted by the images that work on the illusion of reality : popular cinema transmits dominant social gender norms. Cinema has always been worn by men who combine artistic mastery and masculinity in the tradition of occidental art, it is often an affirmation of male subjectivity. Instant gratification, internalization of standards : male and female, film accentuates the difference between the sexes ; it combines the male decision, combines a desirable female body liabilities. The gendered approach to cinema is necessary because these films frequently address the gender relations of naturalization. The woman is not present in this film and only exists in terms of its relation to man.

22 « Le cinéma c’est l’art de dire de jolies choses à de jolies femmes » « the cinema is the art of saying nice things to pretty women ». François Truffaut L’homme qui aimait les femmes François Truffaut, 1977 Et dieu créa la femme, Roger Vadim, 1956

23 Les scénarios présentent les femmes comme passant beaucoup plus leur temps à se préoccuper de leur apparence que les hommes… Les hommes sont aussi victimes de ces stéréotypes. L’homme de ce cinéma est bien souvent emprisonné dans un rôle de puissance, de pouvoir et de possession. Il est généralement dépourvu de tout sentiment, de toute compassion. Il est le « super héros » indépendant et tout puissant. Le sexisme filmique opère dans les deux sphères, masculine et féminine, comme « assignation de genre », puisque les deux sexes se voient bien souvent confinés dans des rôles qui minimisent leur réelle complexité. Sophia Loren, séances d’autographe à Cannes Super héros masculins Le cinéma populaire

24 The scenarios present women as much from their time worrying about their appearance than men... Men are also victims of these stereotypes. Man this movie is often trapped in a role of power, power and possession. It is generally devoid of any feeling, any compassion. He is the " super hero" independent and omnipotent. The film sexism operates in two spheres, male and female, as " gender assignment " since both sexes are now often confined to their actual roles that minimize complexity. Super male heroes Sophia Loren, autograph sessions at Cannes Popular cinema

25 Représentation des personnages à l’écran Representation of characters on screen -Stacy L. Smith chercheur à la USC Annenberg, en Californie a déquortiqué plus de 100 films entre 2007 et 2010 ; 32 % des personnages sont féminins, 4% sont des réalisatrices. 24% des femmes présentes à l’écran sont représentées partiellement nues…34% de jeunes filles de 13 à 20 ans, 33,5% de 21 à 39 ans… -Stacy L. Smith researcher at the USC Annenberg, California analyzed over 100 films between 2007 and 2010; 32% of the characters are female, 4% are directors. 24% of the women on the screen are shown partially nude % of girls aged 13 to 20, 33.5% from 21 to 39 years… James Gray 2008 Charles Vidor, 1946

26 Alison Bechdel, dessinatrice américaine, gênée par l’image stéréotypée des femmes dans la littérature de jeunesse, propose un test dit test de Bechdel, il apparaît dans sa bande dessinée, A suivre en Ce test peut être considéré comme un indicateur de sexisme, dans la mesure où il montre l'absence ou l'aspect restrictif des rôles féminins au cinéma, qui sont soit inexistants, soit utilisés comme faire-valoir du héros masculin. Plus largement, il permet d'avoir un regard critique pour analyser les images que les spectateurs voient au quotidien. Notons que l'immense majorité des « blockbusters » échoue à ce test. Il suffit de poser trois questions : Que le film comporte au moins 2 personnages féminins, Que ces deux personnages aient au moins une conversation, Que la conversation porte sur autre chose que les hommes.

27 Alison Bechdel, American cartoonist, embarrassed by the stereotypical image of women in children's literature, proposes a test said Bechdel test, it appears in his comic strip, to follow in This test can be considered an indicator of sexism, insofar as it shows the absence or restrictive aspect of female movie roles, which are either absent or used as stooges of the male hero. More broadly, it helps to have a critical eye to analyze the images that viewers see every day. Note that the vast majority of "blockbusters" fails this test. Just ask three questions: The film has at least two female characters, That these two characters have at least one conversation, that the conversation is about something other than men.

28 Cinéstéréotype : décrypter les stéréotypes de genre véhiculés par l’image de la femme dans le cinéma français Cinéstéréotype : decrypt gender stereotypes conveyed by the image of women in French cinema. Méthodologie Choix d’un corpus de films dit « grand public » qui ont fait plus de mille entrées en Soit au total 18 films totalisant environ 35 millions de spectateurs Sur ces 18 films, un seul est réalisé par une femme. - Methodology Selecting a corpus of films called " general public" who made more than entries in A total of 18 movies totaling about 35 million viewers Of these 18 movies, only one is performed by a woman. 12

29 Films français ayant réalisés plus de entrées en 2012 French films made ​​more than 700,000 entries in 2012 Sur la piste du marsupilami d’Alain Chabat Entrées : 5,3 millions Coût du film : 40 millions d’€ Mince alors ! de Charlotte De Turckheim Entrées : 1,4 millions Coût du film : 5,5 millions (2 films de réalisatrices en 2013 dépassant les 10M€ de budget : Valérie Lemercier « Cachemire »15M€ et Danielle Thomson « des gens qui s’embrassent », 17M€) La vérité si je mens 3 de Thomas Gilou Entrées/entries : 4,6 millions Dans la maison de François Ozon Entrées : 1,2 millions Le prénom de Alexandre de La Patellière et Matthieu Delaporte Entrées : 3,3 millions Un plan parfait de Pascal Chaumeil Entrées : 1,2 millions Les Infidèles Entrées : 2,3 millions Les Vacances de Ducobu de Philippe de Chauveron Entrées 1 million De rouille et d'os de Jacques Audiard Entrées : 1,9 millions Populaire de Regis Roinsard Entrées : 1 million Stars 80 de Frédéric Forestier et Thomas Langmann Entrées : 1,8 millions Les Kaira de Frank Gatambide Entrées : 1 million Un bonheur n'arrive jamais seul de James Huth Entrées : 1,8 million Les Saveurs du palais de Christian Vincent Entrées : Cloclo de Florient Emilio Siri Entrées : 1,8 millions L’amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder Entrées : De l'autre côté du périph de David Charhon Entrées : 1,2 millions Radiostars de Romain Lévy Entrées :

30 Affiches de films, révélatrices du public qu’ils veulent capter Movie posters, telling the public that they want to capture 14

31 15

32 16

33 Analyse des résultats Sur ces 18 films, un seul film répond positivement au test : -Le film de Charlotte de Turckheim, « Mince alors ». Les personnages féminins sont dans un processus de réparation, puisque elles participent à un séjour d’amaigrissement, pour être davantage dans les canons de beauté et plaire aux hommes. -Un seul film dont le personnage principal est une femme « Les saveurs du palais ». Caractéristique du personnage ; elle est une cuisinière et fait une cuisine « grand-mère », elle n’est pas un « grand chef » mais une femme qui transmet ce que sa grand mère lui a appris. -Tous les personnages féminins (en dehors du film de C. De Turkheim) ont un rôle secondaire, elles sont au mieux la compagne, la femme d’un homme (Le Prénom, Dans la Maison) au pire sont trompées et /ou « baisés » dans radiostar et les Infidèles, elles sont aussi handicapées (De rouille et d’os).

34 Analysis of results -Of these 18 films, one film responds positively to the test: -The Film Charlotte de Turckheim, " Gosh." The female characters are in the process of repair, as they participate in a holiday weight loss, to be more in the canons of beauty and pleasing men. -One Film whose main character is a woman " flavors of the palace." Characteristic of the character ; she is a great cook and made ​​a " grandmother " kitchen, it is not a "great leader" but a woman who conveys what his grandmother taught him. -All Female characters (outside of film C. Turkheim ) have a secondary role, they are the best partner, the wife of a man ( The First, In the House) at worst deceived and / or " fucked "in radiostar and infidels, they are also disabled («Rust and Bone ).

35 Suzanne Bier, (réalisatrice danoise) Pendant la Grande Dépression, George Pemberton et sa femme Serena s'installent en Caroline du Nord pour y développer une grande entreprise de bois de construction. Bien qu'étrangère à cette région inhospitalière, Serena s'impose rapidement comme l'égale des hommes à la tête d'un empire forestier. During the Great Depression, George Pemberton and his wife Serena settled in North Carolina in order to develop a large business of timber. Although a foreigner in this inhospitable region, Serena is quickly becoming the equal of the men at the head of a timber empire.

36 Rowan JoffeRowan Joffe, réalisteur Suite à un accident quatorze ans plus tôt, Christine est affectée d’un cas très rare d’amnésie : chaque matin, elle se réveille sans se souvenir de rien, ni même de son identité. Son dernier espoir réside dans son médecin, Ed Nasch, qui lui conseille de tenir un journal vidéo entrées entrées en France Following an accident fourteen years earlier, Christine is assigned a very rare case of amnesia : every morning she wakes up remembering nothing, not even his identity. His last hope lies with her ​​doctor, Ed Nasch, who advised him to keep a video diary.

37 PROBLÈMATIQUES Quatre grandes problématiques. -Combattre les stéréotypes véhiculés dans les contenus culturels, (Tv, médias de masse, jeux vidéos…) -Donner leur place aux créatrices, “invisibilité des créatrices”. -Promouvoir la femme dans les postes de direction. Le « plafond de verre » : les femmes n’accèdent que très rarement aux postes à responsabilité. -Assurer une réelle diversité des représentations de notre monde.

38 Problematics Four major issues. Combattre Stereotypes in cultural content ( TV, mass media, video games... ), -Give Place for creative, «invisibility creative », -Promote women in leadership positions. The "glass ceiling " women rarely have access to positions of responsibility. -Provide A real diversity of representations of our world.

39 « Ce n’est pas de parité dont il est question, mais de travail, d’égalité des chances et de traitement, mais bien à l’accès à l’outil de travail et à l’égalité de traitement » « This is not parity in question, but to work, equality of opportunity and treatment, but access to the tool and to equal treatment »


Télécharger ppt "Le cinéma et les femmes Film and women Workshop 5 novembre Film festival Kin 2014."

Présentations similaires


Annonces Google