La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASSOCIATION DES CENTRALIENS CONFERENCE DE MARS 2002 7 mars 2002 Luxembourg Lavènement des Web Services Johann DUMSER – Centrale Lille – Promo 2002.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASSOCIATION DES CENTRALIENS CONFERENCE DE MARS 2002 7 mars 2002 Luxembourg Lavènement des Web Services Johann DUMSER – Centrale Lille – Promo 2002."— Transcription de la présentation:

1 ASSOCIATION DES CENTRALIENS CONFERENCE DE MARS mars 2002 Luxembourg Lavènement des Web Services Johann DUMSER – Centrale Lille – Promo 2002

2 Sommaire Présentation Introduction Fonctionnement Champ dapplication Mise en application Conclusion Bibliographie & Références Conférence sur les Web Services

3 Présentation Johann Dumser Elève en 3 ème Année à Centrale Lille, Option Informatique de Gestion Diplômé fin mars 2002 Depuis Juillet 2001 Freelancer sur des technologies Web (Aventis, Conseil Régional dAlsace, Syntegra BT, WROX Ltd, Mairie de Pont-à-Mousson) Octobre Juin 2001 Année en entreprise en tant que consultant R&D chez TechMetrix Research US, cabinet de veille technologique à Boston, USA Thèmes détudes Lessor des Web Services et du nouveau protocole SOAP Larrivée des solutions.Net de Microsoft Intervention daujourdhui

4 Introduction Historique Les Web Services sont nés il y a 2 ou 3 ans à présent aux Etats-Unis Le premier effort vient de HP et du développement de son middleware e-speak Définition « Des applications distantes qui travaillent ensemble via le web » Consiste à interconnecter des applications via des protocoles Internet, ce qui rappelle le mécanisme de type RPC (Remote Procedure Call) Les promesses sont séduisantes Technologiquement : Accéder de manière uniforme à partir d'un seul site web à plusieurs services applicatifs distants Economiquement : Contribuer à améliorer les échanges entre entreprises Les Web Services

5 Introduction Larchitecture répartie à léchelle du web Web Site Client HTML WebService WebService WebService XML XML XML WebService Web Services = Composants applicatifs exécutables via Internet Internet = Un réseau de services

6 Introduction Exemple de Document XML SOAP et les Web Services Johann Dumser 7/3/02 Luxembourg

7 Introduction La Technologie sappuie sur des Standards Protocole de communication entre Web Services Transport: HTTP mais aussi SMTP, FTP… Langage: XML SOAP : Simple Object Access Protocol WSDL : Web Service Description Language Annuaire global des Web Services Consultation via des appels SOAP UDDI : Universal Description, Discovery, and Integration Document de description dun Web Service Informations: localité, méthodes, paramètres des Web Services Format: XML

8 Introduction Exemple dune trame dun message SOAP POST /EventManager HTTP/1.1 Host: Content-Type: text/xml charset="utf-8" Content-Length: 60 Dumser SQLI Paris En-tête HTTP Enveloppe SOAP En-tête SOAP Corps SOAP

9 Introduction Les Implémentations BEA (Cajun) Borland (Kit for Java) HP (BlueStone) IBM (Web Services Development Environment) Microsoft (VS.Net, SoapToolkit2.0) Oracle (Oracle 9i Developer Suite) Sun (Forte for Java, iPlanet) Tout type de langages implémentés, ou presque…… Les outils de start-ups spécialisées et des géants Bowstreet CapClear Intalio Lucin Orhectra Networks Shinka The Mind Electric Java COM VB Javascript Perl XSL

10 Introduction Développement, déploiement et administration Générer linterface SOAP et le fichier WSDL à laide dassistants Les outils de développement Les outils de déploiement Les outils dadministration Faciliter le dialogue entre environnements hétérogènes [Nécessite un serveur web ou de messagerie] Inadaptés à la gestion de flux, à la supervision des services websupervision Problème autour de la qualité de service, la sécurité, la traçabilité

11 Fonctionnement Fonctionnement du protocole SOAP ClientSOAP ServeurSOAP Requête du Web Service Réponse du Web Service HTTP mais aussi SMTP, FTP Attention, ce nest pas un protocole qui permette dutiliser des objets instanciés à distance. Ce nest ni RMI, ni IIOP.

12 Fonctionnement Exemple dune trame dun message SOAP POST /EventManager HTTP/1.1 Host: Content-Type: text/xml charset="utf-8" Content-Length: 60 Dumser SQLI Paris En-tête HTTP Enveloppe SOAP En-tête SOAP Corps SOAP

13 Fonctionnement Exemple MSSOAP Toolkit 2.0 Calculator Web Service A calculator client implemented using a HTML form that sends a request to an ASP which in turn calls a calculator service using a SoapClient object to execute a remote procedure call (RPC). JScript is used for the HTML and ASP script code. Lancement

14 Fonctionnement Synthèse de la Technologie PlusMoins Disponibilité des services everytime, everywhere, by everyone (Partenaires, clients, compagnies). Possibilité dautomatiser les processus déchanges de données électroniques. Technologie standardisée Approbation du W3C pour SOAP1.1 et WSDL1.1. Nombre sont les vendeurs qui intègrent SOAP. Jeunesse du protocole Il y a moyen dêtre précurseur sur ce domaine. Surtout en France !!! XML et les Web Services Mots magiques en clientèle, car dun avenir prometteur. Sécurité Ce critère est laissé à la charge des développeurs, mais certains vendeurs proposent des solutions. Exigence Bonne bande passante, bonne performance et capacité du matériel. Ainsi que des environnements qui supportent ses nouvelles technologies. Administration Les outils existants sont inadaptés à la supervision de létat des services web.

15 Champ dapplication Quoi faire de ces Web Services? Portail, nouvelles fonctionnalités… Agrégation de plusieurs services sur un même site Dialoguer avec ses partenaires Intégrer ses applications en interne Vers des hébergeurs de services web HTTP, SMTP… - ebXML, Rosettanet Nouveaux Business Models

16 Champ dapplication Le Vent en Poupe Les solutions qui arrivent Fournisseur de Web Services Portail de Web Services : XMethods (www.xmethods.com)www.xmethods.com Portail de Web Services : Mediapps, Bowstreet… Produits SOAP-enabled Microsoft, Bowstreet, IBM, HP, Sun Microsystems, Borland….Net vs J2EE Orchestrer lappel des Web Services : XLANG, BPML ou WSFL Services SOAP-enabled Sevina (eCRM), Mediapps (EIP) HailStorm…

17 Mise en Application Sondage du Marché – 01 Informatique Lancement de projets Web Services 58% des entreprises se sont déjà lancées dans un projet basé sur les Web Services Choix du Fournisseur

18 Mise en Application Sondage du Marché – 01 Informatique Principaux freins à ladoption des Web Services 43% : Faible niveau de sécurité 37% : Manque de compétences XML 32% : Immaturité de standards 31% : Inadaptation au besoin de lentreprise 30% : Pas de leader clairement identifié Principaux bénéfices des Web Services 84% : Facilite les échanges électroniques entre partenaire sur Internet 64% : Facilite le déploiement de composants applicatifs distribués 45% : Facilite lintégration de mes applications internes 43% : Facilité lagrégation des composants sur mon portail entreprise 43% : Permet linteropérabilité des différents modèles de composants

19 Bilan Etats des solutions proposées Annuaire UDDI UDDI 2 propose un référencement privé, qui permet aux entreprises de contrôler l'accès à leur services web, à leur client et fournisseur uniquement par exemple Mais est-ce que UDDI est une réalité business. En revanche WS- Inspector ne serait pas un service plus probable? Outils Les outils de développement et de déploiement sont opérationnels, il ne reste plus que ceux dadministration pour former une solution complète A terme la plomberie SOAP et WSDL sera masquée au profit des processus métier - BizTalk par exemple

20 Bilan Applications des Web Services Web Services publics getTemp, ConvertInchToMeter,getStockQuote… Ce qui existe: Ce qui peut être fait: Web Services privés Clients de Bowstreet et leurs partenaires : Intégration de services Client de Sevina et leurs partenaires : eCRM Commencer à se familiariser avec les Web Services et XML et poser des bases. Développer des Web Services, puis les louer. Développer des Web Services pour clients, partenaires et fournisseurs. Réaliser des échanges automatisés de données en XML

21 Bilan Clés de succès des Web Services Au niveau des entreprises Confiance des entreprises dans cette technologie Applications qu'ils peuvent créer ou vendre Volonté de publier et faire communiquer ses applications avec des tiers Réel besoin Dici un an, ¾ des utilisateurs auront développés un projet dans ce domaine

22 Bibliographie & Références Pour aller plus loin… 01 Informatique du 25 janvier 2002 : Etude des outils (www.01net.com)www.01net.com SOAPLite : Site centralisant tout type de liens utiles (soaplite.com)soaplite.com TechMetrix : Etudes et benchmark de solutions (www.techmetrix.com)www.techmetrix.com XMethods : Portail de Web Services publics (www.xmethods.com)www.xmethods.com WebServicesArchitect : Applications (www.webservicesarchitect.com)www.webservicesarchitect.com


Télécharger ppt "ASSOCIATION DES CENTRALIENS CONFERENCE DE MARS 2002 7 mars 2002 Luxembourg Lavènement des Web Services Johann DUMSER – Centrale Lille – Promo 2002."

Présentations similaires


Annonces Google