La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dome C, Antarctique : Un hiver à -75°C www-luan.unice.fr/~aristidi/hivernage Eric Aristidi (LUAN) … de lintérêt daller faire de lastronomie dans le froid.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dome C, Antarctique : Un hiver à -75°C www-luan.unice.fr/~aristidi/hivernage Eric Aristidi (LUAN) … de lintérêt daller faire de lastronomie dans le froid."— Transcription de la présentation:

1 Dome C, Antarctique : Un hiver à -75°C www-luan.unice.fr/~aristidi/hivernage Eric Aristidi (LUAN) … de lintérêt daller faire de lastronomie dans le froid polaire alors quil existe des observatoires à Hawaï ou aux Canaries...

2 Base CONCORDIA 1100 km

3 La base franco-italienne Concordia Capacité : 18 places en hiver

4 Relief du plateau Antarctique Dome A/Argus 4100 m Dome C/Charlie 3300 m Dome F/Fuji 3800 m Advantages :. No wind. No clouds. altitude

5 Un peu dhistoire… er astronome a Dome C: J. Vernin campagnes dété -R&D - lachers de ballons -mesures de turbulence - préparation des hivernages 2005/06/07 Premiers hivernages : K. Agabi puis E. Aristidi puis D. Mekarnia et F. Jeanneaux -qualification du site -Mais aussi quelques manips comme CORONA ou pre-LUCAS

6 Lobservatoire Astro-Concordia En Janvier 2006

7 Wi-Fi LAN+Fiber optics connection Data acquisitionConcordia labo To the mast (700 m) 300 m Tout est contrôlé à distance depuis le labo à Concordia

8 Lété à Concordia… des températures entre -25°C et -40°C

9 Mesures de seeing : Differential Image Motion Monitor Celestron 11 d=28 cm, tube INVAR masque à 2 trous (diam. 6 cm,sep. 20 cm) CCD visible thermostatée à –20°C Glass prism

10 Le seeing est excellent en été Bon seeing observé quand le profil vertical de température au dessus du sol est plat. (Aristidi et al., A&A 2005) Temp. Gradient (6°/100m) No temp. gradient SiteSeeingIsoplan. angle Paranal La Silla Dome C (summer)

11 13h 00h 12h 18h 06h En route pour lhiver…

12 Observations visuelles (4-5 points par jour), E. Aristidi période Avr – Oct 2006 (2 nd hivernage) Moyenne : 94% de nuits dégagées (moins de la moitié du ciel couvert) Mauna Kea (Hawaï) 1 : 67% Paranal (Chili) 2 : 87% (avec le même critère) nuit polaire Une météo exceptionnelle… Fraction de ciel clair % de temps fraction 1 Kaufman & Vecchione, Sarazin, 2001

13 Les expériences de site testing en hiver Ballons « C n 2 » DIMM 2 DIMM 1 DIMM 3 2. DIMMs

14 h=8.5m h=20m h=3.5m All histograms stand for the period Jul-Oct 05 h= 3.5m : seeing<0.6 7% of the time h= 8.5m : seeing<0.6 18% of the time h=20m : seeing<0.6 42% of the time

15 Profils donnés par les ballons Hbl median =33 m T=20° (6° in summer)

16 Résultats : …depuis une hauteur de 8m Balloons* Seeing Balloons (32)*Dimms (2 WO) Seeing ms Mauna Kea ms 1.9 …depuis une hauteur de 33m Paranal ms 2.6 Trinquet et al., soumis à PASP

17 Et mon hivernage à moi ? DIMM (suite) GSM Mât instrumenté CORONALum. Cendrée (« pre-LUCAS ») SSS

18 Le mât instrumenté Monitorer la couche limite en bardant de capteurs une tour de 30 mètres. 2 types de capteurs utilisés : 1 : microthermes 2 : sonics (nont fonctionné quen été)

19 SSS : Single star scidar Le SSS au foyer du Meade 16 Cross-correlations between temporally spaced images computed in real time for increasing temporal lags (multiples of 7ms) Star Canopus at the SSS focal plane. The structure and the evolution of the flying shadows on the pupil give access to the turbulence profile

20 Corona : un coronographe stellaire Résultats sur Acrux (en été, T=-30°C). Extinction entre 10 et 30* Corona a Dome C en Décembre Principe : un 4 quadrants au foyer du télescope (35 cm) *Guerri et al., PASP, submitted

21 Lumière Cendrée et Chlorophylle… Le petit spectrographe utilisé pendant lhiver 2006 pour réaliser les spectres de la lumière cendrée. Exemple de spectre obtenu en Juillet 2006 Région éclairée par le « clair de Terre » Le spectre de la lumière cendrée contient la signature de la chlorophylle terrestre. Ce type dobservation est un premier pas vers la détection de végétation extra-terrestre.

22 Dans le futur proche (DC 5) : A-STEP Antarctica Search for Transiting Extrasolar Planets (PI Tristan Guillot) Suivre la photométrie dun grand champ détoiles pendant très longtemps pour détecter des transits Télescope de 50 cm de diamètre

23 Un futur plus lointain : KEOPS Un interféromètre imageur kilométrique (F. Vakili) Deployable array of 36 telescopes (diameter 1.5 m) surface totale ~60 m2 (equivalente au Keck) equivalent à un 30 m ELT in IR 3 concentric rings configuration of 250m, 600m and 1000m diameter with 6, 12 and 18 telescopes Spectral coverage : Mid and thermal infrared ( m ) up to 3 mag gain over classical sites Snap-shot direct imaging with coronographic capabilities (nulling) about 700² « pixels » in the FOV Angular resolution: m FOV ~1 arcsec

24 Un clin dœil aux hivernants 2007 Aujourdhui : J-2 avant le 1 er avion…

25 Le « seeing » Bon seeing : en dessous de 0.7 arcsec Mauvais seeing : au dessus de 2 arcsec

26 Isoplanatic angle 0 : Angular distance on the sky over which wavefront distorsions are correlated 0 : Maximum tolerable distance between an object and a reference star for Adaptive optics correction. High altitude layer Low altitude layer 0 : More sensitive to high altitude turbulent layers: bad news for winter (high altitude wind speed)

27 Estimating isoplanatic angle Principle : scintillation measurement with a circular 10cm diameter pupil with 4 cm central obstruction Ziad et al., 2000, Appl. Opt. 39, 30

28 GSM : a multi-DIMM combination Temperate GSM (La Silla 1997) B1B1 B2B2 2 DIMMs = 6 simultaneous bases Compute the covariance of the 4 sub- images at the focus of the 2 DIMMS Model-fitting (Von-Karman) Continuous access to all parameters: 0, L 0, 0 Antarctic GSM Dome C 2004 (Ziad et al., Appl. Opt. 2000)

29 Balloons In-situ soundings to obtain the turbulent energy profile C n 2 (h) RS80 radiosond Balloon r B =33 cm r A = 95 cm Thermometers Send : T A, T B P, T, U wind speed & direction Measurement of T A 2, T B 2 Calculation of C T 2 = r A -2/3 C T 2 = r B -2/3 2 estimates of C n 2 Then… Principle (Borgnino et al., 1979, A&A 79, 184)

30 Estimating turbulence parameters from balloon C n 2 (h) profiles Seeing Isoplanatic angle Coherence time C n 2 (h) h1h1 Parameters can be computed from C n 2 (h) and the wind profile v(h) Changing h1 : compute parameters that would be observed at alt. h 1 wind speed

31 Summer seeing : statistics N data31597 Std deviation0.39 Mean seeing (arcsec)0.66 Seeing max5.22 Median seeing0.54 Seeing min (based on 2 summer campaigns)

32 Isoplanatic angle: statistics Maidanak2.47Ziad et al Oukaimeden1.58Ziad et al South Pole3.23Marks et al Paranal1.91Ziad et al La Silla1.25Ziad et al Pachon2.71Ziad et al N data6328 Mean (arcsec)6.8 Median6.8 Std dev2.4 Max17.1 Min

33 Day & Night at Dome C « Night » Sun rises and sets Sun rises and sets May 4 Aug 10Feb 16Nov 1 1 st sunset1 st sunriselast sunriselast sunset First Sunset (feb 16) Last sunrise(may 4) The day was only 1 hour long

34 Getting rid of the SL turbulence ? Solution 1 Put the telescope above The surface layer… 30m Dunn solar telescope Sac Peak Height 41m … may introduce local turbulence Solution 2 Ground Layer adaptive optics From

35 Auroras (II) Dome C : needs long exposure South Pole (with full moon) From the movie « lunar pass on ARO » © Glenn 2004


Télécharger ppt "Dome C, Antarctique : Un hiver à -75°C www-luan.unice.fr/~aristidi/hivernage Eric Aristidi (LUAN) … de lintérêt daller faire de lastronomie dans le froid."

Présentations similaires


Annonces Google