La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les observations photométriques des astéroïdes François COLAS La Rochelle 25 mai 2006 Observatoire de Paris.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les observations photométriques des astéroïdes François COLAS La Rochelle 25 mai 2006 Observatoire de Paris."— Transcription de la présentation:

1 Les observations photométriques des astéroïdes François COLAS La Rochelle 25 mai 2006 Observatoire de Paris

2 Sommaire 1.Les occultations 2.Les courbes de lumière 3.Les astéroïdes doubles 4.Les réseaux d observateurs 5.Les résultats 6.Le futur

3 Stéreoskopia 23 mars 2004

4

5

6

7

8

9

10

11 vitesse relative de lastéroïde (km/s) (30/h = 10 km/s à 250 millions de km) durée de disparition de létoile (s) dimension sur lastéroïde (km)

12 - 158 participants - 71 stations positives

13 Les besoins en astronomie Dater précisément les occultations depuis un lieu de position connue pour : Astrométrie pour les éphémérides des objets Dimensions et profils des astéroïdes Détecter les astéroïdes doubles Mesurer le diamètre réel des TNO (un enjeu actuel) Détecter une éventuelle présence datmosphère Détecter des étoiles doubles Mesurer la dimension angulaire des étoiles

14 Imaginons un astéroïde de 200 km de diamètre à 300 millions de km de la Terre VLT+AO résolution ~60km Occultation stellaire 25 cordes résolution ~1km Sonde spatiale résolution ~15m

15 Les besoins en précision La géométrie de lobservation: Vitesse de la Terre sur son orbite : 30km/s Vitesse relative entre lastéroïde et la Terre: ~15km/s Précision de localisation GPS ~10m Localisation relative entre les télescopes La précision sur le ciel: Précision sur les dimensions de lastéroïde: 15m/ms à 2UA une résolution angulaire de 10 mas/sec ou encore 10 µas/ms Le Soleil vu à 2,8 mille années lumières (magnitude 14,5) La résolution temporelle: Bande passante du récepteur Durée du transitoire dun obturateur ou dun transfert pixels Période dacquisition de 100ms à 1ms Temps dexposition

16

17

18 albédo pV = (1329*10 -H/5 /D) 2 = occultation stellairecourbe de lumière diamètre D = km magnitude absolue H (prise en compte de la phase) = 8.36 pV=0.25 à 0.60 pV=0.10 à 0.23 pV=0.07 à 0.20 pV=0.03 à 0.07 Type E type S type M type C C chondrite E chondrite, métallique aubritemésosidérite, O chondrite Type E type S type M type C C chondrite

19 5. Le futur Améliorer la précision des récepteurs LW Galileo Integration matérielle et soft conviviale de lAudine, Eternaude, Eventaude le tout géré par un soft dacquisition convivial. Enregistrement numèrique sur PC de caméra video via des ports à haut débit. Par des cartes dacquisition video Ou des ports USB2 or IEEE 1394 Camera numérique à haute cadence, bas niveau de lumière L3CCD EBCCD or EBCMOS Comptage de photons avec une camera haute cadence Utilisation des APN

20

21

22

23

24 Effet Yarkossky Augmentation de la périoide de rotation => rupture de lastéroïde

25

26

27

28

29 Courbe de lumière de Gaspra

30 Astéroïdes doubles Lapport des amateurs : 1) Observations systématiques sans biais observationnel 2) Campagnes coordonnées autour dun objet 2) Astéroïdes géocroiseurs 3) Astéroïdes de la ceinture principale 4) Astéroïdes Troyens 5) Objets trans Neptuniens (occultations)

31

32 Star Party AUDE - Barèges - Pic du Midi juillet 2006

33 Star Party AUDE - Barèges - Pic du Midi juillet 2006


Télécharger ppt "Les observations photométriques des astéroïdes François COLAS La Rochelle 25 mai 2006 Observatoire de Paris."

Présentations similaires


Annonces Google