La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La mondialisation du téléphone mobile. 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La mondialisation du téléphone mobile. 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain."— Transcription de la présentation:

1 La mondialisation du téléphone mobile

2 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU FRA ITA ALL RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud

3 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Les sièges de deux des firmes emblématiques de lhistoire du mobile : Motorola, près de Chicago, qui commercialisa le premier téléphone portable en 1983 et de RIM, dans lOntario, qui fût fondée en 1984 et lança le Blackberry en Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Les sièges de deux des firmes emblématiques de lhistoire du mobile : Motorola, près de Chicago, qui commercialisa le premier téléphone portable en 1983 et de RIM, dans lOntario, qui fût fondée en 1984 et lança le Blackberry en 2002 Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU FRA ITA ALL RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud

4 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Les sièges de deux des firmes emblématiques de lhistoire du mobile : Motorola, près de Chicago, qui commercialisa le premier téléphone portable en 1983 et de RIM, dans lOntario, qui fût fondée en 1984 et lança le Blackberry en 2002 LAmérique, premier marché arrivé à saturation (vers 2000) et principal centre de décision 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Les sièges de deux des firmes emblématiques de lhistoire du mobile : Motorola, près de Chicago, qui commercialisa le premier téléphone portable en 1983 et de RIM, dans lOntario, qui fût fondée en 1984 et lança le Blackberry en 2002 LAmérique, premier marché arrivé à saturation (vers 2000) et principal centre de décision Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud ALL FRA

5 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Les sièges de deux des firmes emblématiques de lhistoire du mobile : Motorola, près de Chicago, qui commercialisa le premier téléphone portable en 1983 et de RIM, dans lOntario, qui fût fondée en 1984 et lança le Blackberry en 2002 LAmérique, premier marché arrivé à saturation (vers 2000) et principal centre de décision Les autres foyers majeurs dinnovation et de recherche, des marchés parfois encore en croissance (sous équipement relatif des PECO dans lUnion Européenne, marché Mexicain en expansion pour des raisons démographiques) 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain Les sièges de deux des firmes emblématiques de lhistoire du mobile : Motorola, près de Chicago, qui commercialisa le premier téléphone portable en 1983 et de RIM, dans lOntario, qui fût fondée en 1984 et lança le Blackberry en 2002 LAmérique, premier marché arrivé à saturation (vers 2000) et principal centre de décision Les autres foyers majeurs dinnovation et de recherche, des marchés parfois encore en croissance (sous équipement relatif des PECO dans lUnion Européenne, marché Mexicain en expansion pour des raisons démographiques) Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud ALL FRA Turquie Chine

6 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain suite Les autres foyers majeurs dinnovation et de recherche : des marchés parfois encore en croissance (sous équipement relatif des PECO dans lUnion Européenne, marché Mexicain en expansion pour des raisons démographiques) Les marchés longtemps les plus porteurs, confirmant le rôle des pays du G20, qui regroupe depuis 1999 les pays les plus riches : 85 % des échanges, 75% des êtres humains, 90 % de la production, des sommets réunissant aussi les chefs détat ou de gouvernement depuis 2008 (Le nom des états membres du G20 est indiqué) Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud ALL FRA

7 2 Une filière dominée Les implantations des principaux opérateurs : la confirmation de lexistence dun oligopole mondial partagé par quelques puissances ascendantes et les grands états capitalistes LUnion Internationale des Télécommunications, un organisme de régulation basé à Genève, comme lOMC, au cœur dune Europe restant au centre des grands réseaux mondiaux Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud FRA UIT ALL

8 2 Une filière dominée Les implantations des principaux opérateurs : la confirmation de lexistence dun oligopole mondial partagé par quelques puissances ascendantes et les grands états capitalistes LUnion Internationale des Télécommunications, un organisme de régulation basé à Genève, comme lOMC, au cœur dune Europe restant au centre des grands réseaux mondiaux Des flux de communication particulièrement intenses entre les pôles de la Triade Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud FRA UIT ALL

9 2 Une filière dominée Les implantations des principaux opérateurs : la confirmation de lexistence dun oligopole mondial partagé par quelques puissances ascendantes et les grands états capitalistes décision Un organisme de régulation basé à Genève, comme lOMC, au cœur dune Europe restant au centre des grands réseaux mondiaux Des flux de communication particulièrement intenses entre les pôles de la Triade Lexportation des déchets et lexternalisation des réparations, massivement orientées vers la Chine et lInde Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Turquie Arabie Saoudite Russie Chine Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud ALL FRA UIT

10 2 Une filière dominée (par le « Nord ») Suite Lexportation des déchets et lexternalisation des réparations, massivement orientées vers la Chine et lInde LAsie continentale et l Afrique subsaharienne marginalisées : encore peu équipées, mais avec le potentiel de croissance le plus fort Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon Corée du Sud ALL FRA UIT Union Européenne Turquie Chine

11 3 Un fonctionnement typique de la mondialisation industrielle 3A UNE PRODUCTION DE PLUS EN PLUS DELOCALISEE Des fabricants essentiellement est-asiatiques (les « Dragons » et la Chine Littorale) Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon ALL FRA UIT Union Européenne Turquie Corée du Sud Chine

12 3 Un fonctionnement typique de la mondialisation industrielle et de la nouvelle DIT 3A UNE PRODUCTION DE PLUS EN PLUS DELOCALISEE Des fabricants essentiellement est-asiatiques (les « Dragons » et la Chine Littorale) Quelques métropoles industrielles privilégiées en RPC Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon ALL FRA UIT Union Européenne Turquie Corée du Sud Chine Tientsin Beijing Shenzen

13 3 Un fonctionnement typique de la mondialisation industrielle et de la nouvelle DIT 3A UNE PRODUCTION DE PLUS EN PLUS DELOCALISEE Des fabricants essentiellement est-asiatiques (les « Dragons » et la Chine Littorale) Quelques métropoles industrielles privilégiées en RPC Dautres zones de production, dans les pays émergents, notamment Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon ALL FRA UIT Union Européenne TurquieCorée du Sud Chine Tientsin Beijing Shenzen

14 3 Un fonctionnement typique de la mondialisation industrielle 3B UNE PREDATION MASSIVE DES RESSOURCES DU SUD Un foyer de tensions en Afrique centrale alimenté par la présence de Coltan (dont on extrait leTantale) et dautres minerais nécessaires aux constructeurs de téléphones (trafics, guerres…) Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon ALL FRA UIT Union Européenne TurquieCorée du Sud Chine Tientsin Beijing Shenzen Congo

15 LA MONDIALISATION DU TELEPHONE MOBILE titres possibles leffacement progressif des frontières un processus industriel typique de la nouvelle division internationale du travail NOTE : les parties 1 et 2 sont sans doute suffisantes pour produire un croquis schématique recevable au Baccalauréat. Dans tous les cas, veillez à produire un dessin expressif, une légende ordonnée et rédigée. Etats-Unis Canada Mexique Brésil Argentine RU ITA RSA Arabie Saoudite Russie Inde Australie Indonésie Japon ALL FRA UIT Union Européenne TurquieCorée du Sud Chine Tientsin Beijing Shenzen Congo


Télécharger ppt "La mondialisation du téléphone mobile. 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain 1 Une diffusion rapide depuis le berceau Nord-Américain."

Présentations similaires


Annonces Google