La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan 1. Les différentes échelles de latmosphère 2. Sources dénergies nécessaires à la formation des ondes équatoriales et des perturbations tropicales.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan 1. Les différentes échelles de latmosphère 2. Sources dénergies nécessaires à la formation des ondes équatoriales et des perturbations tropicales."— Transcription de la présentation:

1 Plan 1. Les différentes échelles de latmosphère 2. Sources dénergies nécessaires à la formation des ondes équatoriales et des perturbations tropicales 3. Climats tropicaux déchelle régionale 4. Ondes équatoriales piégées et oscillations déchelle planétaire (MJO,QBO) 5. Modèles conceptuels de perturbations tropicales déchelle synoptique de lhémisphère dété 6. Interactions entre tropiques et moyennes latitudes 7. El Niño

2 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale 3.2 Circulations océaniques 3.3 Structure de la Zone de Convergence InterTropicale (ZCIT) 3.4 Circulations de mousson et jets associés sommaire général Chap 3. Climats tropicaux déchelle régionale

3 Origine des anticyclones subtropicaux de lhémisphère dhiver: branche subsidente de la cellule dhiver de Hadley Mais quelle est lorigine des anticyclones subtropicaux en été sachant que la cellule dété de Hadley est très faible ? Atmosphère tropicale quasi-barotrope = faibles gradients horizontaux de pression Hypothèse formulée par Rodwell et Hoskins (2001) : le forçage thermique ( ) au niveau de la mousson indienne génère une onde de Rossby stationnaire déchelle planétaire. Sa vitesse de groupe horizontale (cg x ) est dirigée vers lest ce qui expliquerait la formation des anticyclones subtropicaux au milieu des océans (Hawaï et Açores) Pression mer en été boréal : juin-juillet-août; Source : RéAnalyses du CEP Cg x >0 sommaire chap Climatologie de latmosphère tropicale : champ de pression en été boréal

4 Circulations de surface de latmosphère tropicale en juillet. Source : Atlas Bordas, 1985, Page 5. Anticyclones subtropicaux de lhémisphère sud : Ile de Pâques, S t Hélène, Mascareignes Anticyclones subtropicaux de lhémisphère nord : Hawaï, Açores Pression mer maximale sur les flancs Est des océans = correspond à la branche subsidente de la cellule de Walker + interaction locale océan-air (upwelling côtier) 3 branches ascendantes des cellules de Walker situées au niveau des dépressions thermiques sommaire chap Climatologie de latmosphère tropicale : Situation de surface en été boréal

5 Haute troposphère : - Hauts géopotentiels (H) sur le Plateau Tibétain, générés par forçage thermique, donnant naissance à de forts vents dEst appelés Jet dEst Tropical ou TEJ - Le Jet dOuest SubTropical (JOST) est maximum dans lhémisphère dhiver (100 kt at 30°S) puisque la cellule dhiver de Hadley est 10 fois plus développée que la cellule dété. H TEJ JOST 200 hPa 850 hPa sommaire chap.3 Source : Atkinson et Sadler, Climatologie de latmosphère tropicale : Circulation en haute tropo en été boréal Latmosphère tropicale en juillet : vent (kts) et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa

6 Basse troposphère : - Sur lOcéan Indien, le Pacifique Ouest : flux dalizés (flèches vertes) uniquement dans lhémisphère dhiver - Sur lAtlantique (sauf Golfe de Guinée), le Pacifique Est, le Pacifique Central : flux dalizés (flèches vertes) dans l hémisphère dété et dhiver; la zone de confluence des alizés de chaque hémisphère se situe entre 7 et 11°N et sappelle équateur météo (EM) > illustration de ce flux dalizés sur le Pacifique sur la diapositive suivante 200 hPa 850 hPa 7 à 11°N Source : Atkinson et Sadler, Climatologie de latmosphère tropicale : Circulation en basse tropo en été boréal Latmosphère tropicale en juillet : vent et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa

7 A Équateur météorologique A Équateur géographique 10°N 20°N 30°N Carte danalyse du vent à 1000 hPa le 12/07/2005 CEP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie atmosphère tropicale : Circulation en basse tropo en été boréal : flux dalizés sur Pacifique

8 Définition : vents dest issus des flancs est des anticyclones subtropicaux de surface Direction : NE dans lhémisphère nord, SE dans lhémisphère sud Localisation - Le flux dalizés sobserve en basse troposphère entre la surface et 700 hPa - le flux dalizés est maximum (15 kts) vers 900 hPa - les alizés les plus forts sobservent entre 10 et 15° de latitude - les alizés recouvrent quasiment 50% du globe et représentent lune des structures les plus permanentes de latmosphère = persistant dans le temps et spatialement Origine : Ils sont situés sur la face équatoriale des anticyclones subtropicaux et sont générés par la force de pression entre ces anticyclones et la zone de basse pression équatoriale Dun point de vue énergétique, les alizés sont très importants : comme ils ont un parcours essentiellement maritime, ils se chargent dhumidité et vont alimenter la convection au niveau de la ZCIT. sommaire chap Climatologie atmosphère tropicale : Caractéristiques du flux dalizés

9 Définition : couche dinversion de température (dT/dz>0) présente au sein de la couche dalizés. Origine : - la subsidence de grande échelle (Walker+Hadley) est à lorigine de cette couche dair chaude et très stable; - la base de linversion des alizés (h) est plus proche du sol et plus intense sur les bords E. des océans (branche subsidente de Walker) que sur les bords O. z surface base de linversion : h Convection sèche : θ est constant ; Résulte dune homogénéisation par mélange Turbulent; θ T Couche nuageuse stable : θ augmente Couche dinversion des alizés très stable : θ augmente et T augmente La turbulence dans la couche limite sous le nuage est le processus majeur qui maintient linversion des alizés à une certaine hauteur (h) du sol. 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale : Linversion des alizés

10 A A Équateur géographique NE SO = radiosondage analysé par CEP1.5 Mise en garde pour les prévisionnistes : lanalyse et la prévision de linversion des alizés sont de mauvaise qualité dans lensemble des modèles globaux. 10°N 20°N 30°N Carte danalyse du vent à 1000 hPa le 12/07/2005 CEP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale : i nversion des alizés analysée par les modèles (coupe NE-SO sur Pacifique)

11 - Inversion des alizés basse (925 hPa) et intense (+14°c à 925 hPa +18 °C à 850 hPa) - Type de temps associé à ce RS : convection peu profonde avec Sc ou St Radiosondage (RS) analysé par le CEP 1.5 à 25°N-133°O (Pacifique E.) : Base de linversion Radiosondage Analyse CEP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale : i nversion des alizés sur le Pacifique le long dune coupe NE-SO

12 Inversion des alizés + élevée (850 hPa) et – intense (le modèle ne présente pas dinversion de température mais cest un défaut du modèle, car le RS observé présente encore une inversion) Radiosondage analysé par le CEP 1.5 à 18°N-155°O (Pacifique central) : Base de linversion Radiosondage Analyse CEP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale : i nversion des alizés sur le Pacifique le long dune coupe NE-SO

13 Radiosondage analysé par le CEP 1.5 à 8°N-175°E (Pacifique O.) : -Absence dinversion des alizés sur le Pacifique ouest - Type de temps associé à ce RS : convection profonde avec Cb ou Cu Radiosondage Analyse CEP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale : i nversion des alizés sur le Pacifique le long dune coupe NE-SO

14 Basse troposphère : - Flux de mousson dété (flèche en rouge) sur le Nord de lOcéan Indien, la Chine du Sud, lAfrique de lOuest. 200 hPa 850 hPa 7 à 11°N sommaire chap.3 Source : Atkinson et Sadler, 1970, 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en basse tropo en été boréal Latmosphère tropicale en juillet : vent et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa

15 - Sur continents, les maximums sont situés près des tropiques : vers 25°N sur le Sahara et le Plateau Tibétain - Sur océans, les maxi. sont situés plus près de léquateur, notamment sur leurs flancs Est : -vers 10°N sur lAtlantique Est et le Pacifique Est -vers 15-20°N sur lOcéan Indien, Atlantique Ouest et Pacifique Ouest sommaire chap Climatologie de latmosphère tropicale T surface en été boréal Température de surface en juillet. Source : RéAnalyse NCEP 68-90

16 . Sur continent, les maximums de précipitations se situent au niveau des trois branches ascendantes de Walker : - les pôles de convection profonde situés sur lAfrique de lOuest (7°N-15°N) et lInde-Asie du SE (10°N-30°N) correspondent à des zones de mousson - le 3 ème pôle se situe en Amérique centrale (5°N-15°N). Sur océan, les maxis se situent au niveau de la ZCIT : vers 10°N sur Atlantique et Pacifique E. sommaire chap.3 Pôle convectif Amérique Centrale Précipitations (mm/mois) en juillet: moyenne Source : RéAnalyses NCEP. zones en vert > 200 mm/mois, en jaune > 250 mm/mois. Mousson indienne et Asie SEMousson dAfrique de lOuest ZCIT 3.1 Climato tropicale : Précipitations en été boréal

17 Pression mer maximale sur les flancs Est des océans =correspond à la branche subsidente de la cellule de Walker + interaction locale océan-air (upwelling côtier) 3 branches ascendantes des cellules de Walker situées au niveau des dépressions thermiques sommaire chap.3 Source : Atlas Bordas, 1985, page Climatologie de latmosphère tropicale : Situation de surface en hiver boréal Circulations de surface de latmosphère tropicale en janvier

18 200 hPa 850 hPa H TEJ Haute troposphère : - Hauts géopotentiels (H) sur le Pacifique Ouest, générés par forçage thermique, donnant naissance à de forts vents dEst (Jet dEst Tropical : TEJ ) entre 0-10°S sétendant du Pacifique Central (vers la ligne de changement de date) à lAfrique de lEst en passant par lOcéan Indien (le vent géostrophique est fort au regard du gradient de pression car f est presque nul) retour : mousson indienne sommaire chap.3 Source : Atkinson et Sadler, Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en haute tropo en hiver boréal Latmosphère tropicale en janvier : vent et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa

19 200 hPa 850 hPa H TEJ JOST Haute troposphère : -Jet dOuest SubTropical (JOST) maximum dans lhémisphère dhiver (140 kt à 30°N/150°E) retour mousson indienne sommaire chap Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en haute tropo en hiver boréal Latmosphère tropicale en janvier : vent et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa Source : Atkinson et Sadler, 1970

20 Exemple de JOST en hiver boréal Vent >50kt à 200 hPa – 09/03/2005 Carte danalyse du vent à 200 hPa le 09/03/2005 ARP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en haute tropo en hiver boréal

21 200 hPa 850 hPa H TEJ JOST Haute troposphère : -Forts vents dOuest (40kt) traversant le Pacifique Central Equatorial chap sommaire chap.3 Source : Atkinson et Sadler, 1970 Latmosphère tropicale en janvier : vent et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en haute tropo en hiver boréal

22 Canal de vent douest sur le Pacifique Central Equatorial en hiver boréal. Vent >30kt à 200 hPa – Ce canal de vent dO-NO favorise la propagation vers léquateur des thalwegs voyageant dans le JOST de lhémisphère Nord. Ces trains dondes successifs (thalweg-dorsale) vont alors périodiquement moduler lactivité de la ZCIT sur le Pacifique Central. équateur Carte danalyse du vent à 200 hPa le 09/03/2005 ARP1.5 Source : Météo-France 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en haute tropo en hiver boréal

23 200 hPa 850 hPa Basse troposphère : -Alizés sur Atlantique et Pacifique Est; zone de confluence située entre léquateur et 5°N - Flux de mousson dhiver sur le N. de lOcéan Indien, la Chine du S., lAfrique du Nord (Harmattan) - Flux de mousson dété sur lAfrique de lEst et Madagascar, le Nord de lAustralie et LIndonésie 5°N sommaire chap.3 Source : Atkinson et Sadler, 1970 Latmosphère tropicale en janvier : vent et lignes de flux (a) 200 hpa (b) 850 hPa 3.1 Climatologie de latmosphère tropicale Circulation en basse tropo en hiver boréal

24 -Sur continents, les maximums sont situés près des tropiques : vers 25°S sur lAfrique Australe, lAmérique du Sud, lAustralie -Sur océans, les maxi. sont situés plus près de léquateur, notamment sur leurs flancs Est : – vers 2/3°N sur le Pacifique Est et lAtlantique – mais vers 10°S sur lOcéan Indien et entre 5°N/15°S sur le Pacifique Ouest sommaire chap Climatologie de latmosphère tropicale T surface en hiver boréal Température de surface et en janvier. Source : RéAnalyses NCEP 68-90

25 Précipitations (mm/mois) en janvier: moyenne Source : RéAnalyses NCEP zones en vert > 200 mm/mois, en jaune > 250 mm/mois ZCITZCPS Mousson indonésienne - Sur continent, les maxima de precipitations se situent au niveau de la mousson indonésienne (5°N/15°S), la Zone de Convergence du Pacifique Sud (ZCPS : 5°S/18°S), lAmazonie (5°N/15°S), lAfrique Australe et la mousson dAfrique de lEst (équateur/20°S) - Sur océan, les maxis se situent au niveau de la ZCIT : - vers 5°N sur Pacifique Est et Atlantique - vers 10°S sur lOcéan Indien Pôle convectif amazonien Chap 3.2: Océans Mousson dAfrique de lEst et mousson malgache 3.1 Climato tropicale : précipitations en hiver boréal

26 Bibliographie chap Atlas Bordas historique et géographique, Editeur Hözel à Vienne - Atkinson, G.D., Sadler, J.C., 1970 : Mean Cloudiness and gradient level wind charts over the tropic. USAF Air Weather Service, Technical Report N°215, vol.1 text, vol.2 charts. - Atkinson, G.D., 1971 :Forecasters guide to tropical meteorology. USAF, Air Weather Service, Technical Report N°240, 341pp. - Rodwell M.J. et Hoskins B., 2001 : Subtropical anticylones and summer monsoons. Journal of Climate, vol.14, p


Télécharger ppt "Plan 1. Les différentes échelles de latmosphère 2. Sources dénergies nécessaires à la formation des ondes équatoriales et des perturbations tropicales."

Présentations similaires


Annonces Google