La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction aux applications réparties

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction aux applications réparties"— Transcription de la présentation:

1 Introduction aux applications réparties
Noël De Palma Projet SARDES INRIA Rhône-Alpes ...

2 Applications réparties
Def : Application s’exécutant sur plusieurs sites reliés par un réseau de communication Intérêt des applications réparties Caractéristiques et besoins Outils de bases Modèles d’applications réparties

3 Intérêt des applications réparties
Besoin de communication et de partage d’information Besoin de tolérance aux fautes Besoin de puissance de calcul

4 Web Accès universel à de l’information Get/post Client Http
Serveur Http html

5 Qq problèmes de base en distribué
Hétérogénéité ? Passage à grande échelle ? Tolérance aux pannes ? Sécurité ? Plus difficiles à concevoir, à programmer, à déployer et à administrer Besoin de modèles & d’outils adaptés

6 Outils de programmation
Outils de base : socket Middleware (Intergiciel) Couche logiciel (répartie) destinée à : Masquer la répartition des traitements et des données Masquer l ’hétérogénéité des machines & des systèmes Fournir des services associés pour gérer : Fiabilité Sécurité Scalabilité Applications “Middleware” Site 1 Site 2 Interface Système de communication Services de gestion de la distribution

7 Catégorie d’intergiciel
Différents types d ’intergiciels pour adresser différents problèmes Analyse du problème => choix de l’ intergiciel Différents Modèle d’exécution Modèle client serveur Modèle de communication par message

8 Modèle de communication par messages
Message Passing (communication par messages) Message Queuing (communication par file de message) Publish/Subscribe (communication par abonnements)

9 Message passing Principes directeurs communication asynchrone
communication directe ou indirecte (via des “portes”) problème de désignation, localisation des entités coopérantes messages éventuellement typés producteur consomateur (nom_de_service, paramètres, port_C) exécution du service Port_C Port_S

10 Message Queuing Queue de messages
persistantes  asynchronisme et fiabilité Indépendance de l'émetteur et du destinataire Le destinataire n’est pas forcément actif send recv Client Serveur

11 Publish/Subscribe (1) Désignation anonyme Communication 1-N
L’émetteur envoie un message Basé sur un sujet (subject-based) Basé sur un contenu (content-based) Le récepteur s’abonne (à un sujet ou un contenu) Communication 1-N Plusieurs récepteurs peuvent s’abonner

12 Publish/Subscribe (2) consommateur producteur subscribe publish recv

13 Modèle client-serveur définition
Application client/serveur Appel synchrone d’un service au travers d’un échange de messages (requête/réponse) plutôt que par un partage de données (mémoire ou fichiers) serveur programme offrant un service sur un réseau (par extension, machine offrant un service) client programme qui émet des requêtes (ou demandes de service). Il est toujours l’initiateur du dialogue

14 Modèle client-serveur
Deux messages (au moins) échangés Le premier message correspondant à la requête est celui de l'appel de procédure, porteur des paramètres d'appel. Le second message correspondant à la réponse est celui du retour de procédure porteur des paramètres résultats. appel n_proc (p_in, p_out) client Procédure n_proc (p_in, p_out) begin end serveur Appel(p_in) Retour(p_out)

15 Client/Serveur en mode connecté
Si le connect() du client arrive entre le listen() et l’accept(), la connexion est mise en attente jusqu’à ce qu’elle soit acceptée. C ’est le schéma classique d’un client/serveur qui utilise TCP. La fiabilité est assurée par TCP mais il ne garantit pas la frontière des messages. C’est-à-dire que si l’on envoie un message de 10 Ko suivi d ’un autre de 5 Ko, il se peut que le read() lise les 15 Ko d’un seul coup. On a donc intérêt de savoir à l’avance la taille du message à lire.

16 Client/Serveur en mode non connecté
C ’est le schéma classique lorsque l ’on veut réaliser une application client/serveur en utilisant UDP. Attention, UDP n’est pas fiable et c’est au programmeur de l’application de gérer la perte, la duplication, la détérioration ou le déséquencement des paquets ! Sous Windows, il est possible d ’utiliser des sockets non bloquantes ou asynchrones. Dans ce cas, il est nécessaire de se synchroniser. Dans le schéma ci-dessus, si le serveur utilise des sockets non bloquantes, il faut trouver un moyen pour que le serveur attende l’arrivée de la requête avant d’envoyer la réponse. Sous Unix, nous n’utiliserons que des sockets bloquantes.

17 Un exemple TCP + serialisation
Passage d’objets par valeur à l’aide de la serialization L’objet à passer à passer au serveur : public class voiture implements Serializable{ public String type; public int imm; public voiture(String type, int imm) { this.type = type; this.imm = imm; } public String toString() { return this.type+" "+this.imm;

18 Un exemple :TCP + serialisation
public class client { public static void main (String[] str) { try { voiture v0 = new voiture("peugeot",171838); Socket CNX = new Socket("electron.inria.fr",6666); ObjectOutputStream po = new ObjectOutputStream (CNX.getOutputStream()); ObjectInputStream pi = new ObjectInputStream (CNX.getInputStream()); po.writeObject(v0); voiture v1 = (voiture) pi.readObject(); CNX.close(); System.out.println(’’v0 :’’+v0 ); System.out.println(’’v1 :’’+v1 ); } catch (Exception e) { System.out.println("An error has occurred ...");

19 Un exemple : TCP + serialisation
Le serveur public static void main (String[] str) { ServerSocket ss; int port = 6666; ss= new ServerSocket(port); System.out.println("Server ready ..."); while (true) { slave rh = new slave(ss.accept()); rh.start(); }

20 Un exemple TCP + serialisation
public class slave extends Thread { Socket currentRq; public slave(Socket currRq) { this.currentRq = currRq; } public void run() { ObjectInputStream pi = new ObjectInputStream(currentRq.getInputStream()); ObjectOuputStream po = new ObjectOutputStream(currentRq.getOuputStream()); voiture v = (voiture)pi.readObject(); System.out.println("voiture recu : "+ v); v.imm = ; po.writeObject(v); currentRq.close();

21 Appel de procédure à distance (RPC)
Outils de base pour réaliser le mode client-serveur. L'opération à réaliser est présentée sous la forme d'une procédure que le client peut faire exécuter à distance par un autre site : le serveur. Forme et effet identique à ceux d'un appel local Simplicité (en l'absence de pannes) Sémantique identique à celle de l'appel local

22 RPC [Birrel & Nelson 84] Principe de réalisation
client réseau serveur Appelant Appel Service RPC (talon) return Protocole de communication Protocole de communication Service RPC (talon) appel Appelé return A B C E D

23 Evolution des architectures client/serveur : application 3-tiers
Présentation/logique applicative/données Implantation ad-hoc HTTP Serveur Web JDBC Client Web Servlet SGBD J2EE HTTP Client Web Serveur Web Servlet EJB SGBD

24 RPC Java RMI Un RPC objet intégré à Java
Interaction d'objets situés dans des espaces d'adressage différents sur des machines distinctes Simple à mettre en œuvre : un objet distribué se manipule comme tout autre objet Java

25 Appel de méthode à distance Remote Method Invocation (RMI)
objet client objet serveur état référence Methode_1 Talon client Talon serveur appel Methode_n Système de communication désignation envoi de requêtes exécution de requête retour de résultat Référence d'objet + méthode + arguments Résultat ou exception

26 Remote Reference Layer
Java RMI Architecture JVM JVM Objet Client Objet Serveur Proxy Skeleton Remote Reference Layer Transport

27 Java RMI Architecture  Œ Ž rmiregistry stub Naming Client Serveur
Skeleton JVM Client JVM Serveur

28 Java RMI Mode opératoire coté serveur
0 - A la création de l ’objet, un stub et un skeleton (avec un port de communication) sont créés coté serveur 1 - L'objet serveur s'enregistre auprès du Naming de sa JVM (méthode rebind) 2 - Le Naming enregistre le stub de l’objet (sérialisé) auprès du serveur de noms (rmiregistry) 3 - Le serveur de noms est prêt à donner des références à l’objet serveur

29 Java RMI Architecture   ‘ ’ ’ ’ rmiregistry Naming stub Naming
Client Serveur Stub Skeleton JVM Client JVM Serveur

30 Java RMI Mode opératoire coté client
4 - L'objet client fait appel au Naming pour localiser l'objet serveur (méthode lookup) 5 - Le Naming récupère le stub vers l'objet serveur, ... 6 - installe l’objet Stub et retourne sa référence au client 7 - Le client effectue l'appel à l’objet serveur par appel à l’objet Stub

31 Java RMI Manuel d'utilisation
Définition de l'interface de l'objet réparti interface : "extends java.rmi.Remote" methodes : "throws java.rmi.RemoteException" paramètres sérializable : "implements Serializable" paramètres référence : "implements Remote" Ecrire une implémentation de l'objet serveur classe : "extends java.rmi.server.UnicastRemoteObject"

32 Java RMI Mode opératoire
codage description de l’interface du service écriture du code du serveur qui implante l’interface écriture du client qui appelle le serveur compilation compilation des sources (javac) génération des stub et skeleton (rmic) activation lancement du serveur de noms (rmiregistry) lancement du serveur lancement du client

33 RPC Java RMI : écriture de l’interface
Mêmes principes de base que pour l’interface d’un objet local Principales différences l’interface distante doit être publique l’interface distante doit étendre l’interface java.rmi.Remote chaque méthode doit déclarer au moins l’exception java.rmi.RemoteException toute référence d ’objet (objet "remote" ou "sérialisable") doit être déclaré comme une interface

34 Java RMI Exemple : Interface
fichier Hello_itf.java public interface Hello_itf extends java.rmi.Remote { String sayHello() throws java.rmi.RemoteException; } Description de l’interface

35 Java RMI : écriture du serveur
Serveur = la classe qui implémente l’interface spécifier les interfaces distantes qui doivent être implémentées objets passés par copie (il doivent implémenter l’interface java.io.serialisable) objets passés par référence (en fait une référence à un stub) c’est un objet java standard définir le constructeur de l’objet fournir la mise en œuvre des méthodes pouvant être appelée à distance ainsi que celle des méthodes n’apparaissant dans aucune interface implémentée créer au moins une instance du serveur enregistrer au moins une instance dans le serveur de nom (rmiregistry)

36 Java RMI Exemple : Serveur
fichier HelloServeur.java import java.rmi.*; import java.rmi.server.UnicastRemoteObject; public class HelloServeur extends UnicastRemoteObject implements Hello_itf { private String msg; // Constructeur public HelloServeur(String msg) throws java.rmi.RemoteException { this.msg = msg; } // Implémentation de la méthode distante. public String sayHello() throws java.rmi.RemoteException { return "Hello world: " + msg; Réalisation du serveur

37 Java RMI Exemple : Serveur
fichier HelloServeur.java public static void main(String args[]) { try { // Crée une instance de l ’objet serveur. Hello_itf obj = new HelloServeur("Coucou"); // Enregistre l'objet créer auprès du serveur de noms. Naming.rebind("//suldrun/mon_serveur", obj); System.out.println("HelloServeur " + " bound in registry"); } catch (Exception exc) {… } } Réalisation du serveur (suite) ATTENTION : dans cet exemple le serveur de nom doit être activé avant la création du serveur

38 Java RMI Activation du serveur de nom par le serveur
fichier HelloServeur.java public static void main(String args[]) { int port; String URL; try { // transformation d ’une chaîne de caractères en entier Integer I = new Integer(args[0]); port = I.intValue(); } catch (Exception ex) { System.out.println(" Please enter: Server <port>"); return; } try { // Création du serveur de nom - rmiregistry Registry registry = LocateRegistry.createRegistry(port); // Création d ’une instance de l’objet serveur Hello_itf obj = new HelloServeur("Coucou"); // Calcul de l’URL du serveur URL = "//"+InetAddress.getLocalHost().getHostName()+":"+port+"/mon_serveur"; Naming.rebind(URL, obj); } catch (Exception exc) { ...

39 Java RMI Compilation Compilation de l’interface, du serveur et du client javac Hello_itf.java HelloServeur.java HelloClient.java Génération des talons rmic HelloServeur skeleton dans HelloServeur_Skel.class stub dans HelloServeur_Stub.class.

40 Java RMI Déploiement 1) Activation du serveur de nom
start rmiregistry (W95) ou rmiregistry & (Unix) 2) Activation du serveur java HelloServeur java -Djava.rmi.server.codebase=http://suldrun/… path indiquant à quelle endroit la machine virtuelle cliente va pouvoir chercher le code du stub Nécessaire si le client et le serveur ne sont pas sur la même station 3) Activation du client java HelloClient

41 Java RMI Principe de l’appel de procédure
Java VM Java VM Client R_objet1.m () R_objet1 m () Skeleton R_objet1 Stub R_objet1

42 Java RMI Passage en paramètre d’un objet sérialisable
Java VM Java VM O2 Objet objet1 m ( O2 ) Client R_objet1.m ( O2 ) clone_O2 Stub R_objet1 Skeleton R_objet1

43 Java RMI Passage en paramètre d’un objet remote
Objet O2 Java RMI Passage en paramètre d’un objet remote Java VM Java VM Stub R_O2 Objet objet1 m ( R objet ) Client R_objet1.m ( R O2 ) Stub R_objet1 Skeleton R_objet1

44 Java RMI Passage en paramètre d’un objet remote
Objet O2 Java RMI Passage en paramètre d’un objet remote Java VM Java VM Stub R_O2 Objet objet1 m ( R objet ) Client R_objet1.m ( R O2 ) Stub R_O2 Stub R_objet1 Skeleton R_objet1

45 Chargement dynamique et sécurité
Si le code du stub n’est pas présent sur le site local, le protocole RMI prévoit le chargement dynamique du stub en utilisant un serveur web et le protocole HTTP java -Djava.rmi.server.codebase=http://suldrun/… Si chargement dynamique… RMI impose l’utilisation d’un gestionnaire de sécurité (SecurityManager) interdit l’accès à des ressources protégées depuis du code téléchargé créer et installer le "gestionnaire de sécurité" System.setSecurityManager(new RMISecurityManager());

46 Java RMI : bilan Très bon exemple de RPC Des ouvertures
facilité d’utilisation intégration au langage Java et à l’internet utilisation de l’apport de Java Hétérogénïté des plateformes -> machine virtuelle Passage de référence -> sérialisation ou référence à distance Persistance -> sérialisation Absence de talon -> chargement dynamique Désignation -> URL Des ouvertures Serveurs multiplexés ? Appels asynchrones ? Utilisation d’autres protocoles réseaux ?


Télécharger ppt "Introduction aux applications réparties"

Présentations similaires


Annonces Google