La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE J.F. Guérémy Météo-France/CNRM.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE J.F. Guérémy Météo-France/CNRM."— Transcription de la présentation:

1 LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE J.F. Guérémy Météo-France/CNRM

2 PLAN 1) Introduction sur le GIEC 2) Observations du changement climatique 3) Attribution des causes du changement climatique 4) Projections du changement climatique futur

3 1) Introduction sur le GIEC Le Groupe dexperts Intergouvernemental sur lEvolution du Climat (GIEC ou IPCC en anglais) a été mis en place en 1988 par lOrganisation Météorologique Mondiale et par le Programme des Nations Unis pour lEnvironnement. Depuis sa création, le GIEC a notamment produit 3 séries de 3 rapports dévaluation correspondant aux travaux de trois groupes qui se focalisent sur les bases scientifiques du changement climatique (groupe I), sur les impacts, ladaptation et la vulnérabilité (groupe II), et sur latténuation (groupe III). Lensemble du quatrième rapport du GIEC sera publié courant Le rapport du groupe I le 2 février, celui du groupe II le 6 avril, celui du groupe III le 4 mai et le rapport de synthèse le 17 novembre.

4 Résumé pour décideurs du 4 ème rapport du groupe I du GIEC (2007) ipcc-wg1.ucar.edu serre.gouv.fr

5 2) Observations du changement climatique Reconstructions à partir de carottages glaciaires et observations récentes (GIEC, 2007)

6 Températures moyennes globales

7 Tendances de lévolution des températures sur la période (°C / décennie) Niveau de la mer (anomalie / 61-90) rouge: estimation bleu: marégraphe noir: satellite

8 Températures minimum et maximum à Fort de France

9 Précipitations à Fort de France

10 Activité cyclonique sur larc antillais

11 3) Attribution des causes du changement climatique Forçage naturel: les paramètres orbitaux (Milankovitch, 1920)

12 Forçage naturel: la variabilité solaire et le volcanisme Refroidissement en surface : entre 0,2° et 0,4° pendant 1 à 2 ans

13 Forçage naturel et anthropique: leffet de serre

14 Concentration de CO2 sur les 10 derniers milliers dannées (GIEC, 2007)

15 Forçage naturel et anthropique: leffet de serre Composantes du forçage radiatif entre 1750 et 2005 (GIEC, 2007)

16 Les modèles Source: IPSL

17 Forçages naturels et anthropique: les impacts sur les simulations GIEC, 2007 Simulations avec forçages naturels Simulations avec forçages naturels et anthropiques Températures de surface moyennes sur le globe simulées et observées

18 Lessentiel de laccroissement observé sur la température moyenne globale depuis le milieu du 20 e siècle est très probablement dû à laugmentation observée des concentrations des gaz à effet de serre dorigine humaine. On peut maintenant discerner des influences humaines dans dautres aspects du climat, comme le réchauffement de locéan, les températures continentales moyennes, les températures extrêmes et la structure des vents. (GIEC, 2007)

19 3) Projections du changement climatique futur Scénarios pour le XXIième siècle (GIEC, 2001) Concentration du Gaz carbonique (ppm) Émissions de sulfates (MTS/an)

20 Changement climatique simulé et observé (GIEC, 2007)

21 Changement climatique simulé (GIEC, 2007)

22 Projections des températures de surface par les modèles de circulation générale couplés (GIEC, 2007)

23 Projections des températures de surface, des précipitations et des pressions, en anomalies (GIEC, 2007)

24 Projections des températures et les précipitations pour les Caraïbes à la fin du siècle pour le scénario A1B (GIEC, 2007) T est le nombre dannées à partir duquel le changement devient significatif Le pourcentage de saisons extrêmes est calculé comme étant le nombre dannées à la fin du siècle caractérisée par une température ou précipitation supérieure à la valeur extrême (5% dans la distribution) du siècle précédent

25 Les températures pour la fin du siècle : scénario A2 Simulation réalisée avec ARPEGE-Climat (grille étirée) HiverPrint. Autom.Été

26 Les précipitations pour la fin du siècle : scénario A2 Simulation réalisée avec ARPEGE-Climat (grille étirée) HiverPrint. ÉtéAutom.

27 Les précipitations pour la fin du siècle (GIEC, 2007)

28 Projections pour les cyclones 1) Deux simulations de 10 ans chacune (Big Brother) Résolution : ~50 km Climat présent : moyenne des SST observées sur la période Climat futur : ajout de lanomalie de SST futur-présent ( moins ) suivant un scénario B2 du CNRM 2) Deux simulations grille basculée/étirée de 30 ans chacune Résolution : ~50 km près du pôle détirement (sur lAtlantique à 60° Ouest et 20° Nord) et ~300km à lantipode Climat présent : SST observées sur la période Climat futur : ajout de lanomalie de SST futur-présent ( moins ) suivant un scénario A2 du Hadley Centre

29 Projections pour les cyclones Anomalie du nombre de jours cycloniques par 5° (futur moins présent) Scénario B2Scénario A2

30 Projections pour les cyclones Anomalie de lintensité des précipitations cycloniques (futur moins présent) Scénario B2Scénario A2Climat présent

31 Résumé Le Changement Climatique observé : Hausse des températures ~3°C/siècle sur les 40 dernières années Pas de tendance sur les précipitations Tendance sur le nombre de cyclones ? Les projections pour le futur : Températures en hausse (~2° à 3°C) Précipitations en baisse, surtout lété Nombre de cyclones en baisse ? Intensification des précipitations extrêmes (cyloniques)

32

33 Reconstruction de la température moyenne de lhémisphère nord (GIEC, 2007)


Télécharger ppt "LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES METEORLOGIQUES POUR LA CARAIBE J.F. Guérémy Météo-France/CNRM."

Présentations similaires


Annonces Google