La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Veille stratégique, évaluation et innovation avec des approches sémantiques (français, arabe, anglais) Annotation automatique des citations catégorisées,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Veille stratégique, évaluation et innovation avec des approches sémantiques (français, arabe, anglais) Annotation automatique des citations catégorisées,"— Transcription de la présentation:

1 1 Veille stratégique, évaluation et innovation avec des approches sémantiques (français, arabe, anglais) Annotation automatique des citations catégorisées, en arabe et en français Motasem Alrahabi Université de Paris-Sorbonne LaLIC (Langages, Logiques, Informatique et Cognition) Lyon, 26 et 27 mars 2010

2 2 Importance des citations

3 3 Intérêt grandissant : En linguistique: Modalités, médiatif, prise en charge, dialogisme, polyphonie, autonymie, classification des verbe, typographie... En TAL : [Mourad 2001), [Krestel et al., 2008], InQuotes de Google, [Pouliquen et al., 2008], [Audebert et al., 2009], [De la Clergerie et al. 2009]... En veille : savoir ce qui a été dit, éventuellement de manière « précise ».

4 4 La presse

5 5

6 6

7 7

8 8

9 9

10 10 La presse

11 11 La presse

12 12 Notre approche : Les citations catégorisées

13 13 Notre approche : Les citations catégorisées Différents types de discours rapporté : DR direct ou indirect, DR indirect libre, DR nominalisé, conditionnel journalistique, DR hybrides (ilôts textuels, style direct introduit par que...) [Rosier, 1999] Principes [Alrahabi et Desclés, 2009] Définir les citations Catégoriser les citations identifiés selon les modalités de prise en charge énonciatives Cadre d'analyse : linguistique de l'énonciation Traitement en différentes langues (français et arabe)

14 14 Les citations catégorisées L'énonciateur peut rapporter un discours de trois manière (au moins): En rapportant à un locuteur un acte explicite : – Locution (X dit...), Interlocution (X informe Y...)... En rapportant à un locuteur un propos, par un acte de « réception » – J'ai entendu... En rapportant à un locuteur un acte de locution implicite – Selon X...

15 15 Les citations catégorisées

16 16 Les citations catégorisées Analyser les marqueurs dans la formule introductrice d'une citation : 600 marqueurs pour le français et 700 marqueurs pour larabe Deux types de marqueurs : Les « Introducteurs » : acte de locution (déclarer, selon, affirmation, en ajoutant...) Les « Modalisateurs » : marqueurs de modalités énonciatives (franchement, mensonge, ennuyeux, aborder, encourager...) Différentes catégories lexicales : verbes, noms, gérondifs, adverbes, locutions adverbiales...

17 17 Les citations catégorisées Carte sémantique du DR-D : Modalités de prise en charge – Engagement (assertion), simple énonciation, désengagement (médiatif), rumeur, opinion, distance... Deux niveaux : énonciateur et locuteur Deux types de marqueurs : introducteurs et modalisateurs Multilinguisme – Arabe, français [Alrahabi et Desclés, 2008] – Coréen [Alrahabi, Suh et Desclés, 2010]

18 18 Carte sémantique

19 19 Exemple de catégorie (I) Simple énonciation : Il sagit dune énonciation négociable entre lénonciateur et le co- énonciateur Schème énonciatif : JE-DIS (X-DIT(ce qui est dit)) Exemples (dire, ajouter, conversation, en discutant...) Elle a dit : « plus tard, jai retiré plus de cinquante pièces de ces cartons. »

20 20 Exemple de catégorie (II) Assertion Prise en charge de la « vérité », engagement Lassertion engage complètement la responsabilité du locuteur vis-à-vis de la vérité de ce quil énonce. Schème énonciatif : JE-DIS (X-DIT(EST-VRAI(ce qui est dit))) Exemples (confirmer, asserter, affirmer / nier, réfuter...) Ce que Materazzi a démenti catégoriquement, affirmant qu'il ne savait "même pas ce que ce mot veut dire".

21 21 Exemple de catégorie (III) Jugement sur la valeur de vérité du propos du locuteur (vrai / non vrai) X prétend, X présume, X ment, X exagère... Ms Jin [...] a prononcé ces mots sincères : Divine Performing Arts est lespoir de lhumanité... (correct / non corrext) X a raison quand il dit... / X croit à tort... … le poète se trompait en disant : Il y a plus de choses entre le ciel et la terre que notre philosophie n'en peut concevoir.

22 22 Annotation automatique : EXCOM-2

23 23 Format XML DTD (DocBook) Corpus annoté selon un ou plusieurs points de vue Corpus brut Format : texte Codage : UTF Segmentation automatique Annotation automatique Annotation automatique : EXCOM-2 Applications : RI, veille, résumé...

24 24 Les règles d'annotation Une règle peut être décrite sous forme déclarative : Si les indices I p sont identifiés dans le contexte C p de lindicateur K i alors prendre la décision D j Exemple

25 25 أسرتنا الكاتبة وهي تطرح علينا هذه العبارة الساخرة : " كل الشموس تشرق من طاقة الحاجة أديبة, شمس الضفة الغربية وشمس الـ 48 وشمس بوش " ! The writer fascinated us by giving to us this mocking sentence: "all suns rise from the dormer window of Hajja Adiba, the sun of the West Bank, the sun of 48th and the sun of Bush"! Les règles d'annotation: Type 1 (exemple)

26 26 أسرتنا الكاتبة وهي تطرح علينا هذه العبارة الساخرة : " كل الشموس تشرق من طاقة الحاجة أديبة, شمس الضفة الغربية وشمس الـ 48 وشمس بوش " ! The writer fascinated us by giving to us this mocking sentence: "all suns rise from the dormer window of Hajja Adiba, the sun of the West Bank, the sun of 48th and the sun of Bush"! Indicateur de la citation Les règles d'annotation: Type 1 (exemple)

27 27 أسرتنا الكاتبة وهي تطرح علينا هذه العبارة الساخرة : " كل الشموس تشرق من طاقة الحاجة أديبة, شمس الضفة الغربية وشمس الـ 48 وشمس بوش " ! The writer fascinated us by giving to us this mocking sentence: "all suns rise from the dormer window of Hajja Adiba, the sun of the West Bank, the sun of 48th and the sun of Bush"! Indices de la citation (introducteur) Première catégorisation : « Relation interlocutive » Les règles d'annotation: Type 1 (exemple)

28 28 أسرتنا الكاتبة وهي تطرح علينا هذه العبارة الساخرة : " كل الشموس تشرق من طاقة الحاجة أديبة, شمس الضفة الغربية وشمس الـ 48 وشمس بوش " ! The writer fascinated us by giving to us this mocking sentence: "all suns rise from the dormer window of Hajja Adiba, the sun of the West Bank, the sun of 48th and the sun of Bush"! Indices de modalités énonciatives : « Attitude de l'énonciateur » Les règles d'annotation: Type 2 (exemple I)

29 29 أسرتنا الكاتبة وهي تطرح علينا هذه العبارة الساخرة : " كل الشموس تشرق من طاقة الحاجة أديبة, شمس الضفة الغربية وشمس الـ 48 وشمس بوش " ! The writer fascinated us by giving to us this mocking sentence: "all suns rise from the dormer window of Hajja Adiba, the sun of the West Bank, the sun of 48th and the sun of Bush"! Indice de modalité énonciative : « Qualité du propos » Les règles d'annotation: Type 2 (exemple I) Annotations attribuées au segment : « Citation » « Relation interlocutive » « Attitude de l'énonciateur » « Qualité du propos »

30 30 1 Choix du pdv (carte sémantique) Scénario de traitement

31 31 Scénario de traitement 2 Choix du corpus

32 32 Scénario de traitement 3 Annoter

33 33 Évaluation

34 34 Évaluation (catégories I & II) Corpus : 250 textes par langue (arabe et français) [Alrahabi et Desclés, 2008] Évaluateurs : 15 personnes pour le français et 9 pour l'arabe L'annotation correcte : l'annotation la plus fréquente attribuée par les sujets. Résultat sur corpus arabe : Catégorie I : 0,71 de précision et 0,75 de rappel Catégorie II : 0,73 de précision et 0,79 de rappel Résultat sur corpus français Catégorie I : 0,65 de précision et 0,92 de rappel Catégorie II : 0,87 de précision et 1 de rappel

35 35 Corpus [Alrahabi, Suh et Desclés, 2010] : 34 citations par langue (arabe, français et coréen) – 30 citations pour catégorie III – 4 segments non citationnels Évaluateurs : 11 pour l'arabe, 23 por le français et 18 pour le coréen Résultats : Évaluation (catégorie III)

36 36 Quelques cas pour la discussion

37 37 Les citations sans introducteurs L'avocat, ravi de son effet : « Et c'est signé Nicolas Sarkozy, sous l'en-tête » Introducteurs non attribués à un locuteur Voici la déclaration : « Nous déclarons, chefs dEtat et chefs de Gouvernement, que chacun dentre nous prendra [...] » Aux cris de "Mort au Danemark ! Mort aux Pays-Bas!", Afghans ont défilé vendredi dans la capitale pour dénoncer... Quelques cas pour la discussion

38 38 Les citations « déracinées » " C'est Big Brother, ici. " Les non citations Lire « L'Aurore » et le dossier « Comment l'OMC fut vaincue », Le Monde diplomatique, janvier Et on conclut que le prix de la viande "consommée" n'a pas augmenté… Quelques cas pour la discussion

39 39 Les auto-citations : J'étais au Danemark, en octobre, avant que la polémique ne commence, et j'avais alors dit : "Il faut prendre une distance intellectuelle critique et réagir calmement [...]" Les citations fictives : Elle aurait aimé quil lui dise « alors ma petite dame, quest-ce que je vous donne ce matin ? » Tu vas me répondre : « Mais ce nest pas ma souffrance qui me fait peur [...] » Quelques cas pour la discussion

40 40 Les citations non fidèles : Tapie dit en substance : « Je suis victime dun règlement de comptes, dune machination politique. Je veux parler, me défendre. » « Il est temps que vous veniez », lui dit une passante en alsacien. Les citations issues d'inférences (médiatif, abduction) Materazzi aurait donc dit : "Je préfère ta putain de soeur" après que « Zizou » lui ai demandé sil voulait son maillot. Quelques cas pour la discussion

41 41 Les marqueurs de titres, de réputation... Rodière était fier de son aptitude mais ne tolérait pas la moindre critique, aussi modeste soit-elle, et était réputé pour son caractère «très difficile». La négation combinée avec d'autres marqueurs : Le professeur Rémy Leveau ne disait pas autre chose : " Une gestion mesurée des risques électoraux …" Na-t-il pas affirmé : « Ce nest pas en me disant : Seigneur ! Seigneur ! quon entrera au Royaume des Cieux mais en faisant la volonté de mon Père. » ? Quelques cas pour la discussion

42 42 Les guillemets imbriqués Et Hitchcock de constater : " Je vous parie que neuf personnes sur dix, si elles voient de l'autre côté de la cour une femme qui se déshabille avant d'aller se coucher, ou simplement un homme qui fait du rangement dans sa chambre, ne pourront pas s'empêcher de regarder. Elles pourraient détourner le regard en disant : "Cela ne me concerne pas ", elles pourraient fermer leurs volets, eh bien ! elles ne le feront pas, elles s'attarderont pour regarder (12). " Quelques cas pour la discussion 1 2

43 43 Merci


Télécharger ppt "1 Veille stratégique, évaluation et innovation avec des approches sémantiques (français, arabe, anglais) Annotation automatique des citations catégorisées,"

Présentations similaires


Annonces Google