La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

« Francs chevalers », dist li emperere Carles, « Francs chevaliers, dit l'empereur Charles, « Car m'eslisez un barun de ma marche choisissez-moi un.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "« Francs chevalers », dist li emperere Carles, « Francs chevaliers, dit l'empereur Charles, « Car m'eslisez un barun de ma marche choisissez-moi un."— Transcription de la présentation:

1

2

3 « Francs chevalers », dist li emperere Carles, « Francs chevaliers, dit l'empereur Charles, « Car m'eslisez un barun de ma marche choisissez-moi un baron de ma marche, Qu'a Marsiliun ne portast mun message. qui porte au roi Marsile mon message. » Co dist Rollant : « Co ert Guenes mis parastre. » Roland lui dit : « Ce sera Ganelon, mon parâtre. » Dient Franceis : « Car il le poet ben faire. Les Français disent : « Certes, il le peut très bien faire. Se lui lessez, n'i trametrez plus saive. » Si vous ne le prenez, vous n'en enverrez pas de plus sage. » Anonyme, La Chanson de Roland Quels mots terminent les vers ?Carles / marche ; message / parastre ; faire / saive

4 message / parastre faire / saivefaire / saive : son commun « ai » message / parastre ; faire / saive message / parastre : son commun « a » Quels sont les sons communs aux deux mots ? L'assonance L'assonance est la répétition de la voyelle finale accentuée, mais pas des sons qui la suivent : lune / brute.

5 LE RENARD ET LES RAISINS Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand, Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille Des raisins mûrs apparemment Et couverts d'une peau vermeille. Le galand en eût fait volontiers un repas ; Mais comme il n'y pouvait atteindre : Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre ? LA FONTAINE (Jean de), Fables, III, 11 LE RENARD ET LES RAISINS Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand, Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille Des raisins mûrs apparemment Et couverts d'une peau vermeille. Le galand en eût fait volontiers un repas ; Mais comme il n'y pouvait atteindre : Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre ? LA FONTAINE (Jean de), Fables, III, 11 Quels mots présentent des sons communs en fin de vers ? Normand – treille – repas – atteindre Apparemment – vermeille – goujats - plaindre

6 rime La rime est une répétition de la même sonorité à la fin de deux vers : brune / prune. Quels sont les sons communs aux deux mots ? Normand – treille – repas – atteindre Apparemment – vermeille – goujats - plaindre Normand – treille – repas – atteindre Apparemment – vermeille – goujats - plaindre

7 Quels sont les sons communs aux deux mots ? treille – vermeille : sons communs « [ ] + [j] » repas – goujats : sons communs « [A] » atteindre – plaindre : sons communs « [ e~ ] + [d] + [R] » Normand – Apparemment : sons communs « [m] + [ã] » « [ ]+[j] » : sons voyelle + consonne : rime suffisante « [A] » : son voyelle seul : rime pauvre « [ e~ ]+[d]+[R] » : sons voyelle + cs(s) : rime suffisante. « [m]+[ã] » : sons consonne + voyelle : rime riche

8 La rime dissyllabique dissyllabique répète les 2 dernières syllabes du vers : fructueuse / défectueuse. La rime pauvre pauvre répète un seul son voyelle : matin / lapin. La rime suffisante suffisante répète la voyelle + consonne : blanches / branches. La rime riche riche répète la consonne + voyelle : enflammée / fumée.

9 LE RENARD ET LES RAISINS Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand, Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille Des raisins mûrs apparemment Et couverts d'une peau vermeille. Le galand en eût fait volontiers un repas ; Mais comme il n'y pouvait atteindre : Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre ? LA FONTAINE (Jean de), Fables, III, 11 Quelle différence y a-t-il entre les rimes roses et les rimes bleues ? Les rimes roses se terminent par un « e » muet, pas les rimes bleues. LE RENARD ET LES RAISINS Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand, Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille Des raisins mûrs apparemment Et couverts d'une peau vermeille. Le galand en eût fait volontiers un repas ; Mais comme il n'y pouvait atteindre : Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre ? LA FONTAINE (Jean de), Fables, III, 11

10 nature Selon sa nature, féminine une rime est féminine (terminée par un « e » muet), masculine ou masculine (non terminée par « e » muet).

11 Quels vers riment dans ce poème ? Le 1 er rime avec le 2 ème, le 3 ème avec le 4 ème : les rimes sont dites plates. Épigramme Lautre jour, au fond dun vallon, Un serpent piqua Jean Fréron. Que croyez-vous quil arriva ? Ce fut le serpent qui creva. Voltaire, Satires

12 Quels vers riment dans ce poème ? Le 1 er rime avec le 3 ème, le 2 ème avec le 4 ème : les rimes sont dites croisées. LE RENARD ET LES RAISINS Certain Renard Gascon, d'autres disent Normand, Mourant presque de faim, vit au haut d'une treille Des raisins mûrs apparemment Et couverts d'une peau vermeille. Le galand en eût fait volontiers un repas ; Mais comme il n'y pouvait atteindre : Ils sont trop verts, dit-il, et bons pour des goujats. Fit-il pas mieux que de se plaindre ? LA FONTAINE (Jean de), Fables, III, 11

13 Quels vers riment dans ce poème ? Le 1 er rime avec le 4 ème, le 2 ème avec le 3 ème : les rimes sont dites embrassées. CHANSON DAMOUR Dieu ! quil la fait bon regarder La gracieuse bonne et belle ! Pour les grands biens qui sont en elle, Chacun est prêt de la louer. Charles dOrléans

14 schéma Selon le schéma, les rimes sont plates plates (aabb), croisées croisées (abab), embrassées ou embrassées (abba).

15

16 L'assonance L'assonance est la répétition de la voyelle finale accentuée, mais pas des sons qui la suivent : lune / brute. rime La rime est une répétition de la même sonorité à la fin de deux vers : brune / prune.

17 La rime dissyllabique dissyllabique répète les 2 dernières syllabes du vers : fructueuse / défectueuse. La rime pauvre pauvre répète un seul son voyelle : matin / lapin. La rime suffisante suffisante répète la voyelle + consonne : blanches / branches. La rime riche riche répète la consonne + voyelle : enflammée / fumée.

18 nature Selon sa nature, féminine une rime est féminine (terminée par un « e » muet), masculine ou masculine (non terminée par « e » muet).

19 schéma Selon le schéma, les rimes sont plates plates (aabb), croisées croisées (abab), embrassées ou embrassées (abba).

20 L'assonance L'assonance est la répétition de la voyelle finale accentuée, mais pas des sons qui la suivent : lune / brute. rime La rime est une répétition de la même sonorité à la fin de deux vers : brune / prune.

21 dissyllabique La rime dissyllabique répète les 2 dernières syllabes du vers : fructueuse / défectueuse. pauvre La rime pauvre répète un seul son voyelle : matin / lapin. suffisante La rime suffisante répète la voyelle + consonne : blanches / branches. riche La rime riche répète la consonne + voyelle : enflammée / fumée.

22 nature Selon sa nature, féminine une rime est féminine (terminée par un « e » muet), masculine ou masculine (non terminée par « e » muet).

23 schéma Selon le schéma, les rimes sont plates plates (aabb), croisées croisées (abab), embrassées ou embrassées (abba).

24 STOP OU ENCORE


Télécharger ppt "« Francs chevalers », dist li emperere Carles, « Francs chevaliers, dit l'empereur Charles, « Car m'eslisez un barun de ma marche choisissez-moi un."

Présentations similaires


Annonces Google