La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1. 2 Le plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés de l'Indre --------- a défini la notion de « déchet ultime » a organisé le.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1. 2 Le plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés de l'Indre --------- a défini la notion de « déchet ultime » a organisé le."— Transcription de la présentation:

1 1

2 2 Le plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés de l'Indre a défini la notion de « déchet ultime » a organisé le département en 4 zones a retenu pour chaque zone, la filière tri recyclage (emballages, JRM, déchets de déchetteries, encombrants) valorisation des fractions fermentescibles (FFOM, déchets verts, boues) collecte des déchets ménagers spéciaux et élimination en centres agréés élimination des déchet ultime en centre de stockage agréé a défini des objectifs de recyclage valorisation pour juillet 2002 pour juillet 2007, et globalement 50 % de valorisation des déchets collectés par les collectivités (emballages, JRM, FFOM, déchets verts, encombrants et boues)

3 3 Le plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés de l'Indre mais aussi des déchets industriels banals, des sables de fonderie les déchets de bois des déchets non biologiques de lagriculture des déchets dactivités de soins les déchets de lautomobile...

4 4

5 5 les structures de collecte et traitement en 2003 une réduction faible mais constante du nombre de structures compétence collecte : 30 structures 19 EPCI : 95,9 % de la population, 11 communes encore indépendantes (5,1%) compétence traitement : 20 structures 16 EPCI : 99 % de la population, 4 communes encore indépendantes (1,0%) habitants des départements voisins rattachés à lIndre

6 6

7 7

8 8 les gisements de déchets tonnes de déchets ménagers 500 kg / habitant / an dont tonnes dordures ménagères 360 kg / habitant / an

9 9

10 10

11 11 les installations de traitement et les collectes sélectives en 2003

12 12

13 13

14 14 une collecte sélective des emballages et JRM auprès de 97 % de la population de lIndre, un taux global de recyclage des emballages supérieur à la moyenne nationale

15 15 aucune collecte sélective de FFOM mais une collecte déchets humides par le SYTOM région de Châteauroux 42 % de la population, compost dordures ménagères de bonne qualité, respectant : régulièrement et par anticipation les futures limites de qualité AFNOR sur les amendements organiques le compost OM nest plus déchet mais produit compost valorisé à 100 % en agriculture, avec suivi agronomique.

16 16 un réseau de déchetteries désormais bien développé, permettant : une collecte - compostage déchets verts pour 84 % de la population de lIndre, un compost de haute qualité, 100 % valorisé 6 structures doivent encore sengager une collecte et élimination des DMS assez généralisée 4 structures doivent encore sengager un recyclage partiel des encombrants seules les ferrailles sont valorisées, soit 18 % des encombrants ( tonnes/an) bien en deçà de lobjectif de 50 % du plan une très bonne valorisation en agriculture des boues de station d'épuration, maintenue autour de %

17 17

18 18

19 19 le taux de valorisation 2003 des déchets de lIndre est de : 37 % en déchets ménagers dont 32 % en ordures ménagères ___________________________ pour rappel, en labsence de valorisation énergétique : le taux de valorisation maximal théorique est de 57 % le taux de valorisation maximal réaliste est de lordre de 50 %

20 t dordures ménagères t de déchets ménagers

21 21

22 22 Zone Sud-Ouest 26 % de valorisation DM, dont 22 % de valorisation OM une collecte sélective incomplète à engager par le tout récent SIVOM de la région de Châtillon sur Indre aucune valorisation FFOM une valorisation trop faible des déchets verts une bonne récupération élimination DMS Zone Sud-Est 34 % de valorisation DM, dont 22 % de valorisation OM de très bons résultats de recyclage des emballages et JRM : des records atteints par SIVOM Marche Berrichonne et SIVOM de Solidarité région dEguzon, aucune valorisation FFOM dexcellents résultats de valorisation des déchets verts et DMS : des records atteints CC La Châtre Ste Sevère,

23 23 Zone Nord-Est 30 % de valorisation DM, dont 21 % de valorisation OM de bons résultats de recyclage - valorisation notamment pour SICTOM de Champagne Berrichonne et CC Pays dIssoudun, aucune valorisation FFOM un compostage des déchets verts partiel des progrès à réaliser en déchets verts et DMS pour CC Pays de Bazelle et SICTOM de Levroux Zone SYTOM 47 % de valorisation DM, dont 44 % de valorisation OM de bons résultats de recyclage, une valorisation FFOM complète compost de bonne qualité, valorisé à 100 % en agriculture, une bonne valorisation des déchets verts, ferrailles et DMS

24 24

25 25

26 26

27 27

28 28

29 29

30 30 valorisation 2003 contribution par zone


Télécharger ppt "1. 2 Le plan départemental d'élimination des déchets ménagers et assimilés de l'Indre --------- a défini la notion de « déchet ultime » a organisé le."

Présentations similaires


Annonces Google