La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Paris13-10-2007 1 Grooming: lorsque c est toi qui a é lu(e) Ruud Bullens.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Paris13-10-2007 1 Grooming: lorsque c est toi qui a é lu(e) Ruud Bullens."— Transcription de la présentation:

1 Paris Grooming: lorsque c est toi qui a é lu(e) Ruud Bullens

2 Paris Grooming Le grooming d é signe le processus de planification et de pr é paration de l abus sexuel - le Grooming comporte un certain nombre de strat é gies de s é duction usuelles, comme porter une attention particuli è re à la future victime, lui offrir des petits cadeaux, la trouver unique et sp é ciale, ou encore s assurer de l isoler des autres - le Grooming peut aussi utiliser des strategies negatives comme la menace ou la violence

3 Paris Grooming *Le processus du grooming contient toutes les strategies que l auteur d abus met en oeuvre pour atteindre son but. Il atteindra ce but, peu importe le temps que cel à mettra *Quelqu un qui groome a ses propres r è gles de jeu, r è gles inconnues de la victime et de l environnement proche

4 Paris Grooming On distingue trois formes de grooming - l auto-grooming ( les d é formations mentales) - le grooming du contexte social - le grooming de la victime

5 Paris Grooming Les 4 conditions de l abus sexuel (d apr è s Finkelhor) -1) se motiver pour commettre l abus -2) vaincre les inhibitions internes -3) surmonter les inhibitions externes -4) casser les resistances de l enfant Seuls les conditions 3 et 4 appartiennent r é element au processus du grooming

6 Paris Les strategies du grooming *la pression gentille …. - par des questions ferm é es : si tu ne le veux vraiment plus, tu dois le dire - tu peux m en parler à moi, mais à personne d autre, autrement je me retrouve en prison *l é lue? Le hasard est aussi important; tout enfant aurait pu devenir victime …..

7 Paris Les strategies du grooming - La situation du bain; remplit le bain il (fils-adoptif de 11 ans) pensait que ce bain é tait pour lui - je savais que ce bain é tait rempli pour moi - je lui dis, si tu veux, tu peux aussi prendre un bain - il est mont é dans le bain et a innocemment lu sa bande dessin é e - j ai lav é mes cheveux et gliss é au fond de la baignoire - je l ai touch é par hasard - il a r é agi en riant, timidement - j ai r é agi à son rire, et je l ai encore attouch é quelques fois - je me suis rendu compte qu il avait une é rection; il riait toujours - je ne sentais aucune r é sistance chez lui et l invitais à faire de même avec moi - finalement, nous nous sommes masturb é s

8 Paris Les strategies du grooming *A partir de ce moment, je continue à d é velopper mes strat é gies *Lorsqu il prenait sa douche, je lui touchais son sexe en passant *J ai alors con ç u le plan d inviter les deux fr è res s é par é ment *X exigeait beaucoup d attentions, ce dont souffrait Y. J en ai parl é avec les instances comp é tentes. Pour des raisons p é dagogiques, j invitais dor é naveant Y seul – car Y aussi, avait besoin de mon attention

9 Paris Les strategies du grooming *Le lui portrait cette attention lorsque j é tais seul pour le weekend avec lui, mon é pouse travaillant un weekend sur deux comme aide-soignante *Je laissais la responsabilit é à Y, en lui posant des questions ferm é es (Si tu le veux, tu peux venir dans mon lit demain matin. Le veux-tu?) *Il venait et il avait des relations sexuelles avec moi, me masturbait. Ceci n arrivait d ailleurs pas souvent (se justifiant)

10 Paris Les strategies du grooming * à d autres moments, je lui montrais rapidement mon sexe en passant. J appelais cel à mes moments- é clairs *la premi è re fois que je l ai sodomis é, il avait mal. J ai toujours tenu ma promesse. Si il avait mal, j arrêtais imm é diatement! *Sans doute que cette situation é tait trop mena ç ante pour lui, car une fois renter chez lui il s est mis à pleurer et à raconter toute l histoire

11 Paris Les strategies du grooming *je n ai jamais vu chez lui un signe que ce que je lui faisais ne lui plaisait pas. *je ne voulais pas voir de signes chez lui me disant qu il n aimait pas çà. *je ne voulais pas y prêter d attention …


Télécharger ppt "Paris13-10-2007 1 Grooming: lorsque c est toi qui a é lu(e) Ruud Bullens."

Présentations similaires


Annonces Google