La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Michel GRELIER, janvier 2009 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Dia 01/27.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Michel GRELIER, janvier 2009 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Dia 01/27."— Transcription de la présentation:

1 Michel GRELIER, janvier 2009 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Dia 01/27

2 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION QUATRE OUTILS : CADRE(s) D'ANALYSE ACTEUR(s) MÉCANISME(s) TRAJECTOIRE-TEMPS Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 02/27

3 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION QUATRE OUTILS (visualisés) : CADRE(s) D'ANALYSE ACTEUR(s) MÉCANISME(s) TRAJECTOIRE-TEMPS Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 03/27

4 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION QUATRE OUTILS (visualisés) : CADRE(s) D'ANALYSE ACTEUR(s) MÉCANISME(s) TRAJECTOIRE-TEMPS Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 04/27

5 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION QUATRE OUTILS (visualisés) : CADRE(s) D'ANALYSE ACTEUR(s) MÉCANISME(s) TRAJECTOIRE-TEMPS Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 05/27

6 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION QUATRE OUTILS (visualisés) : CADRE(s) D'ANALYSE ACTEUR(s) MÉCANISME(s) TRAJECTOIRE-TEMPS Michel GRELIER, janvier 2009 « t » Dia 06/27

7 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION ANALYSER QUOI ? Un ÉVÉNEMENT Une SÉRIE D'ÉVÉNEMENTS Une DÉPÊCHE D'AGENCE Un GROUPE DE DÉPÊCHES Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 07/27

8 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION ANALYSER COMMENT ? NE RETENIR QUE : L'ÉVÉNEMENT et SA DATE LE (ou LES) FAIT(S) LE (ou LES) ACTEUR(S) IMPLIQUÉ(S) LE (ou LES) MÉCANISME(S) CONCERNÉ(S) CE QUI S'APPELLE : OBJECTIVITÉ Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 08/27

9 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION DEUX ARMES REDOUTABLES D'INTELLIGENCE : LE(S) CADRE(S) D'ANALYSE et LA TRAJECTOIRE-TEMPS Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 09/27

10 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION DEUX OUTILS DE COMPRÉHENSION ET D'EXPLICATION : LES ACTEURS et LES MÉCANISMES Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 10/27

11 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Quelques explications complémentaires sur les CADRES : Partez de VOUS et préparez un « cadre » que vous appellerez « MOI »,... Plus tard, « MOI » rencontre « LUI ou ELLE » et les « cadres » évoluent ainsi... Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 11/27

12 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Michel GRELIER, janvier 2009 MOI ELLE ou LUI NOUS D'où = 3 Dia 12/27

13 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Un cran d'analyse plus loin : le couple a un enfant. Nos « cadres » deviennent... Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 13/27

14 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Michel GRELIER, janvier 2009 ELLE ou LUI NOUS 2 D'où = 5 ELLE ou LUI NOUS 3 MOI Dia 14/27

15 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Remarques : Un « cadre » nouveau ne détruit pas le(s) « cadre(s) » précédent(s). Quand on augmente le nombre de « cadres », on augmente la complexité de l'analyse. Pour rendre l'analyse plus performante, limiter le nombre de « cadres » ; un « cadre » unique est souhaitable. Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 15/27

16 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Quelques explications complémentaires sur la TRAJECTOIRE-TEMPS : Elle se compose de 4 parties de part et d'autre de l'instant « t » : HISTOIRE, MÉMOIRE, ANTICIPATION, PROSPECTIVE. Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 16/27

17 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Michel GRELIER, janvier 2009 « t » HISTOIRE MÉMOIRE ANTICIPATION PROSPECTIVE Dia 17/27

18 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Remarques : Une date est incontestable et pérenne. Il y a des dates réalisées (bases sûres de la trajectoire-temps) et des dates prévisonnelles (bases plus ou moins fiables pour bâtir des hypothèses). L'échelle des dates est contraignante pour les « ACTEURS », ce qui les rend prévisibles. Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 18/27

19 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Quelques explications complémentaires sur les ACTEURS Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 19/27

20 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION S'ils restent à l'état de « silhouettes », les ACTEURS ne seront guère utiles, c'est ce qui se passe quand ils ne sont désignés que par leur fonction. Pour être utiles, les ACTEURS doivent être rendus visibles, identifiables, personnalisés. Une galerie de « silhouettes » devient la galerie de personnalités, avec noms, prénoms et visages. Les CADRES et la TRAJECTOIRE-TEMPS en seront particulièrement enrichis. Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 20/27

21 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 21/27

22 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Remarques : La durée d'un mandat électif donne sa date de fin ; la « trajectoire » d'une personnalité devient plus prévisible. La compilation des trajectoires personnelles sur une même « TRAJECTOIRE-TEMPS » est riche d'informations visualisables. L'analyse qui s'en suit devient plus pertinente. Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 22/27

23 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Quelques explications complémentaires sur les MÉCANISMES Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 23/27

24 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Nos MÉCANISMES ne relèveront pas de l'horlogerie, visiblement trop complexe. Ils identifient les « comment cela marche », les « pourquoi cela marche comme cela », et les « modes d'emploi ». Ils ressembleront plus à cela : Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 24/27

25 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Pour l'Union européenne (UE), le principal MÉCANISME s'appelle le TRAITÉ EN VIGUEUR qui dit ses limites d'action, comment elle marche, pourquoi elle marche comme cela, et qui la fait marcher ainsi. Pour l'UE-27 d'aujourd'hui, ce MÉCANISME s'appelle le TRAITÉ DE NICE (signé en février 2001, entré en vigueur le 01 février 2003). Pour l'UE-27 (et +) de demain, le principal MÉCANISME s'appelle les TRAITÉS DE LISBONNE (signés le 13 décembre 2007). Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 25/27

26 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 26/27

27 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION « Avec ces 4 OUTILS et ces éléments de méthode d'analyse de l'INFORMATION, je vous souhaite de bonnes lectures, de bonnes analyses, de bonnes hypothèses, de bonnes déductions et prévisions. C'est ce que les Britanniques appellent « INTELLIGENCE ». Pour moi, c'est une des bases essentielles de la Citoyenneté individuelle et de notre démocratie. Merci. » 10 janvier 2009 Michel GRELIER, janvier 2009 Dia 27/27


Télécharger ppt "Michel GRELIER, janvier 2009 Une méthode d'analyse de l'INFORMATION Dia 01/27."

Présentations similaires


Annonces Google