La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1/36 La PERTE DU LIEN PARENTAL et les Non Représentations dEnfants Situation en Belgique (statistiques et réflexions) Sur une chanson de TWARRES © Patrick.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1/36 La PERTE DU LIEN PARENTAL et les Non Représentations dEnfants Situation en Belgique (statistiques et réflexions) Sur une chanson de TWARRES © Patrick."— Transcription de la présentation:

1

2 1/36 La PERTE DU LIEN PARENTAL et les Non Représentations dEnfants Situation en Belgique (statistiques et réflexions) Sur une chanson de TWARRES © Patrick GARNIER – 02/02/2009 « géniteur » dune enfant née sans père en Défilement manuel des 36 diapositives (utilisez les flèches pour avancer/reculer)

3 2/36 Protégez les enfants

4 3/36 Non Représentations dEnfant(s) En parcourant les archives informatiques du Sénat, jai jadis pu récolter les données suivantes quant au nombre de plaintes pour "refus de droit de visite" : (Source : réponse de Mme la Ministre fédérale de la Justice L. Onkelinx à la question nº de Mme C. Nyssens (Sénatrice CdH) du 3/02/2004)Source Extrait : « Les articles 431 et 432 du Code pénal érigent la non- présentation d'enfant en délit. Force est cependant de constater que les parents qui agissent sur cette base voient rarement leur plainte aboutir. »

5 4/36 Dos dun tee-shirt imprimé lan passé, les chiffres sont en partie extrapolés sur base destimations, les "17.000" plaintes officiellement reconnues nétant que la partie émergente visible de liceberg ! Dos dun tee-shirt

6 5/36 A ces chiffres il faut rajouter : Toutes les statistiques non encodées : sur 3 ans ( ) on dénombrait officiellement 33 plaintes à Verviers (jen compte déjà plus de 78 à moi seul), 78 à Liège et 206 à Bruxelles… cherchez lerreur ! Les plaintes que parfois on refuse même dacter ! Les parents qui déposent plusieurs plaintes à la fois pour ne pas perdre inutilement des heures au commissariat… parfois X fois par semaine lorsque les droits de visite sont émiettés… sous prétexte, par exemple, du « jeune âge des enfants ».

7 6/36 … ou encore sans oublier : Les parents qui déposent plainte à propos de plusieurs enfants en même temps ( pondération). … et surtout le nombre incalculable de plaintes que les parents ne prennent même plus la peine de déposer, constatant comme moi quon en fait RIEN en pratique, du classement officiellement sans suite aux autres raisons enjolivées qui mènent au même résultat final : la perte de lien familial, voire le total rejet parental des enfants envers le parent « accessoire » et « secondaire », généralement papa, CONSTAT que nul ne peut mettre en doute.

8 7/36 Et moi plus de 78 Frédéric… tu penses que je peux postuler pour rentrer dans le Guiness Book des records du genre ? 2 articles de presse 31 mois à ce jour de la IXIEME séparation aussi ! Après 27 audiences en 11 ans on en est toujours au même point, quelques milliers deuros en moins… bien davantage si on compte tous les sacrifices consentis.

9 8/36 Condamnations Jai cherché à établir le rapport entre le nombre de délits et la suite qui leur est généralement réservée. Avant de me heurter à une véritable et interpellante rétention dinformations de la part des autorités judiciaires, jai pu obtenir de la part du service de politique criminelle le tableau du nombre de plaintes suivies dune condamnation pour ces délits : 2004 incomplet

10 9/36 Risque encouru : ZERO,x % On observe donc que, en gros, sur plaintes annuelles prises en compte par le système, une centaine dentre elles semble suivie dune dérisoire condamnation… soit quelques dixièmes de pourcent à peine ! Comment feindre de sétonner que certain(e)s sen donnent à cœur joie ? Pour lappareil judiciaire, le fait de vous kidnapper lentement mais sûrement vos enfants ne constitue apparemment pas une priorité majeure, CQFD. Sachant les conséquences graves de ces drames sur les enfants et sur leur Famille, quest-ce donc sinon de la NON ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER voire de lincitation au meurtre ?

11 10/36 Hommage à un de ces pères qui se sont finalement suicidés, las de sêtre tant battus en vain. 5 articles de presse + hommage

12 11/36 3 articles de presse

13 12/36 Mes plus plates excuses Je vous aurais bien volontiers apporté davantage de précisions en vous proposant une modeste "analyse" de la situation : évolution et répartition des plaintes selon le sexe, larrondissement judiciaire, ou encore ventilation en ce qui concerne les condamnations… mais malgré mes multiples s et coups de téléphone depuis octobre 2007, je me suis heurté à un mur, au grand étonnement de certains employés de services SPF statistiques… Aurais-je donc osé poser une question qui dérange ?

14 13/36 3 articles de presse

15 14/36 Il est impératif et URGENT Dappliquer davantage les lois écrites et votées par les parlementaires, de faire respecter les traités, conventions et pactes internationaux ratifiés par notre pays qui consacrent notamment le droit au respect de la vie privée familiale (CEDH, CIDE…). La médiation et autres « espaces rencontres » ne constituent pas une solution miracle, un précieux alibi « fourre-tout » pour se dégager de ses responsabilités en reportant le problème sur autrui. Lapproche coercitive est parfois indispensable (avis de thérapeutes)… tout comme la prévention !avis de thérapeutes

16 15/36 2 articles de presse

17 16/36 2 articles de presse

18 17/36 Politique criminelle Les services de police ont reçu pour consigne des parquets de ne plus systématiquement se déplacer (officiellement pour ne pas "traumatiser" les enfants), tandis que les magistrats rédigent rarement des apostilles pour les charger de cette mission, pas plus quils ne poursuivent a posteriori. Les huissiers ne peuvent que jouer la carte de lintimidation (moyennant ±170 à chaque intervention !), sauf mention explicite dans le dispositif de lusage de la force publique au besoin. La solution proposée ? Transférer au SAJ, SPJ, Médiation pénale,espaces rencontres, etc. etc. etc.

19 18/36 STOP à la violence conjugale (…sous toutes ses formes !)

20 19/36 Les vols de nuit, Bruxelles-Hal-Vilvorde, les sans-papiers... … et enfants belges au bas mot qui ne voient plus (ou quasi plus pour les plus "chanceux") un de leurs parents, généralement le père... et donc souvent toute une moitié de leur Famille... cela n'intéresse-t-il donc personne ?

21 20/36 Daddys Pride 2008 Est-ce un hasard si des centaines dassociations composées essentiellement de papas ont vu le jour ces dernières années partout en occident ? Tous ces parents sont-ils des excités vindicatifs, des « masculinistes » revanchards ? Pourquoi se plaignent-ils tous de la façon révoltante dont les traite trop souvent la Justice, en les considérant comme parents « accessoires » titulaires dun hébergement « secondaire » (termes judiciaires révélateurs à eux seuls), comme de vulgaires cochons payeurs de pensions « alimentaires », parfois impayables, qui risquent de devenir un avantage parmi dautres pour le parent « principal » (allocations majorées, maison sociale, déductions fiscales…) pouvant inciter à disloquer la Famille plutôt que de la préserver ? Pourquoi ne reçoivent-ils pas un centime de subsides, tandis que dans le même temps les centres femmes pullulent à chaque coin de rue, sans compter les campagnes officielles dans les médias où lhomme est caricaturé comme violent, portant toute la misère du monde sur ses épaules… pendant que les femmes sont présentées en éternelles victimes, voire en héroïnes ? Est-ce par plaisir, par haine et vengeance, que certains se battent depuis dix ans et plus, en dépensant parfois des centaines de milliers deuros, en sacrifiant leur carrière ou même leur vie sentimentale ? Nont-ils rien de mieux à faire ? Est-ce une conspiration si la plupart soulignent le caractère foncièrement malsain du discours féministe quon nous sert en permanence à tour de bras ? Pourquoi la célèbre philosophe française Elisabeth BADINTER, ex-fervente militante du MLF sest-elle insurgée dans son essai « Fausse Route » contre les dérives des lobbys féministes ? Pourquoi souligne-t-elle le caractère simpliste des propos tenus en matière de "violence conjugale", comme ceux relatifs aux "discriminations salariales" me semblent largement irrationnels ? Cette opposition stérile des sexes contribue à la destruction de la Famille !

22 21/36 Les conséquences ? Ce processus aboutit généralement à la perte de lien parental voire au REJET PARENTAL… aussi sûrement que si le parent "principal" kidnappait vos enfants au Kenya, au Liban, en Allemagne… Il sagit dès lors de "rapts INTRA nationaux", librement consentis avec la complicité indirecte (?) dun état pourtant dit démocratique et civilisé. Dans le meilleur des cas vous "récupérez" à lâge adulte vos enfants déjà "éduqués", en ayant le sentiment davoir raté le principal : votre présence pendant leur enfance et tous ces souvenirs perdus. Limpact socio-économique de ces cas banalisés est énorme en termes de santé, déducation, etc.

23 22/36 Olivier LIMET et ses deux enfants sur trois récupérés du Kenya grâce à la voie diplomatique font partie de ces témoins qui ont participé à lémission télévisée « les enfants du divorce » diffusée sur la chaîne nationale belge le 12 mars 2008 (voir sur mon site)…« les enfants du divorce » mais jattends toujours que quelquun vienne mexpliquer la différence entre un rapt inter et intra national… 2 articles de presse

24 23/36 Des mamans sont également victimes de ce fléau ! 5 articles de presse (mamans)

25 24/36 Nous réclamons : Que tout soit enfin mis en œuvre pour préserver la Famille, organe central de toute société civilisée, espace vital de tout épanouissement personnel. Que dorénavant les auteurs de ces délits soient lourdement sanctionnés dès les prémisses dun comportement suspect (avant que la gangrène ne sinstalle), mesure assortie au besoin du transfert dhébergement et de lautorité parentale exclusive. In fine nous exigeons la SIMPLE APPLICATION du droit belge, car la plupart des lois existent dores et déjà et cest souvent leur utilisation qui fait défaut !

26 25/36 Famiboom 2007 (Heysel - BXL) Quelques militants belges en tee-shirts Notre stand « 1 PAPA = 1 MAMAN » Explications au grand publicIntervention après la conférence officielle

27 26/36 « fugit irreparabile tempus » « Le temps s'enfuit inéluctablement » Virgile, ACN, Géorgiques, III, 284 Ce poète latin se reprochait de se laisser aller à des digressions alors que le temps passe et qu'il conviendrait d'aller droit au but... que penserait-il de notre Justice "moderne" ?

28 27/36 Cali : le droit des pères ! Au diable ma fierté À genoux je viens supplier Je voudrais juste que la justice Soit un peu plus juste cette fois Au diable ma fierté À genoux je viens supplier Car la justice a été trop juste Encore une fois C'est une tragédie Une nouvelle marche en arrière Leur partielle, meurtrière justice A posé son gros cul sur le droit des pères C'est une tragédie Une nouvelle course à l'envers La justice a posé son gros cul Sur le droit des pères Si je t'écris aujourd'hui Mon enfant, de ma nuit C'est pour que tu saches Que si j'ai tout perdu Comme un chien je me suis battu Pour mon droit de t'aimer Comme un papa peut aimer Ils m'ont laisser errer sans toi Dans ma colère Ils ont piétiné encore une fois Le droit des pères Ils nous ont posé Toi et moi sur le bord Comme deux serpillières Et merde au droit des pères ! Mon amour Sache que mes mains se seront déchirées Sur l'infranchissable barbelé D'une machine à fric Qu'ils appellent justice La plus vieille des putes À la raie je lui pisse J'ai cette envie de meurtre Au fond de ma colère Je ne poserai pas de bombes Non, ça me dégoûte Il n'y a rien de plus bas Tu sais Celles qui arrachent Les jambes et les bras Elles n'arracheront jamais le coeur De ceux qui n'en ont pas Tu sais Ceux qui nous offrent Des miettes de jours pour tous les deux Chaque mois J'ai cette envie de meurtre Au fond de ma prière Ils m'ont volé Mon droit de père Si je t'écris aujourd'hui C'est que tu dois savoir Qu'ils ne m'ont laissé Que le droit de hurler Ton prénom dans le vent J'ai perdu la plus importante De mes guerres Te voir grandir tous les jours Mon enfant Nous sommes des milliers de pères Le nez dans la poussière Les milliers qu'ils ont jeté Dans ce cachot, ce piège à rat, cette misère Des milliers à pleurer Madame la justice, enlevez vos oeillères Des milliers à mendier Notre droit des pères Je m'en vais dans ma nuit Non, je ne te laisse pas Non, je veille de loin Puisque c'est le seul de mes droits J'aurais toujours une main sur le coeur L'autre sur ton épaule Je viendrais te renifler De loin, à la sortie de l'école Mon amour Ils ne m'arracheront pas ça Ni eux, ni ta pauvre mère Mes yeux de père Vous pouvez télécharger cette chanson « aux paroles "choc" » via le site de LPLM, (Les Papas = Les Mamans), une des associations françaises qui soutient lidée quun enfant a besoin de ses deux parents.le site de LPLM Déjà disponible en 8 langues ! Mais rendons à César ce qui est à César, une des premières associations à revendiquer légalité parentale est belge, à savoir le M(B)EP dont les statuts furent officiellement publiés au Moniteur Belge il y a déjà 23 ans !

29 28/36 Affiche Cap Enfance Cette affiche, récemment placardée aux valves des métros bruxellois, a été réalisée par une association de papas sur base dune étude universitaire portant sur un échantillon aléatoire et disparate de 1000 enfants. Cette donnée extrapolée, à présent reconnue (y compris dans les travaux des "Etats Généraux de la Famille"), est probablement optimiste, dautant quelle névalue pas le nombre total de citoyens, adultes inclus, ayant été confrontés à ce problème qui sévit depuis des années mais que lon tait généralement…

30 29/36 Evolution dhier à nos jours Le 8/07/1994, larticle du sérieux magazine hebdomadaire belge « Le Vif/LExpress » de la journaliste et à présent rédactrice en chef Dorothée KLEIN stipulait déjà notamment : « Un enfant sur deux perdrait tout contact avec l'un de ses parents après le naufrage du couple. », ou encore « en l'absence de statistiques fiables, le sociologue Pierre Delooz évalue à le nombre de mineurs concernés, chaque année, par un divorce. Or, selon Jean-Louis Renchon, avocat et chargé d'enseignement à l'UCL [NDLR: à présent doyen de la faculté de droit cette université], 49 % des enfants perdent le contact avec l'un des deux parents quelque temps après une séparation ou un divorce ». (référence obtenue grâce à laimable concours de la vie de pères).la vie de pères Je ne sais malheureusement pas confirmer ou infirmer ces chiffres, mais je constate simplement que le problème ne date pas dhier… et quil ne fait à mon humble avis que saggraver… puisquon ne fait visiblement pas grand-chose pour y remédier ! En effet, en 1994 on enregistrait "seulement" un taux national de 5,14 mariages pour 2,18 divorces (par habitants), alors quen 2006 il était de 4,27 contre 2,78, soit une augmentation significative du nombre de divorces par rapport aux mariages. Depuis quelques années, le taux (en chiffres relatifs) de divorces a même dépassé celui des mariages dans notre capitale. Lanalyse statistiques est certes grossière, dautant quelle ne tient pas compte des séparations des couples non mariés avec enfants et que les causes sont diverses… mais je doute personnellement que la situation se soit améliorée dans cet intervalle ! Je vous invite donc à faire un test tout simple : entrez dans des classes (a fortiori dans les milieux populaires, lisez la thèse de doctorat en anthropologie et les livres de Pascale JAMOULLE) et demandez à nos chères têtes blondes qui vit encore avec ses deux parents, puis qui entretient des contacts réguliers avec les deux côtés de sa Famille. Le résultant est parfois consternant.Pascale JAMOULLE En rouge les mariages, en bleu les divorces (source: INS Statbel, SPF Economie)

31 30/36 Cette action citoyenne… … concerne aussi les grands-parents et tous les membres de la Famille ! Un cas parmi dautres : Mes parents, des gens simples et "normaux", mariés depuis 44 ans, famille daccueil depuis 25 ans et scandalisés du sort qui leur est réservé depuis 11 ans par cette Justice inadaptée qui parfois décide mais rarement applique…

32 31/36 Tous UNI(E)S contre linacceptable ! Allez visiter mes 230 liens déjà répertoriés !230 liens Débattez-en autour de vous : EN PARLER CEST DEJA AGIR ! Signez et diffusez nos pétitions ! Devenez membre actif ou sympathisant de lune ou lautre de ces associations ! Soutenez-les financièrement si possible ! Proposez-nous vos idées ! Davance merci pour toutes ces Familles…

33 32/36 Un site où des enfants sexpriment librement : Le nouveau jeu des Familles perdues, déjà adopté par des milliers de familles belges.nouveau jeu « DADDYs PRIDE » : manifestation internationale des associations de pères à Rome, le 16 mars 2008 Jaimepapaetmaman - Lostopoly

34 33/36 La Belgique souhaite-t-elle devenir un Royaume du rapt parental ? Liste de la cinquantaine de pays ayant déjà visité au 06/01/2009.

35 34/36 Eendracht maakt macht ! (Lunion fait la force – devise de la Belgique) Députés, Sénateurs, Ministres… fédéraux, régionaux ou communautaires… francophones, néerlandophones ou germanophones … de droite, de centre ou de gauche ; Papas et mamans, grands-pères et grands-mères, oncles et tantes, parrains et marraines, cousins et cousines (…) ; Riches ou pauvres, cadres ou ouvriers, noirs ou blancs, manuels ou intellectuels, croyants, agnostiques ou laïcs ; Jen appelle à votre élémentaire BON SENS : il y a des choses bien plus importantes dans la vie que la langue que lon pratique, que les frontières quon se trace, ou que les pourcents de "richesse" de plus quon pourrait posséder ! La sauvegarde de la Famille est de loin plus essentielle que des querelles communautaires infantiles qui coûtent des milliards aux contribuables en termes dimpact sur le PNB.

36 35/36 Children of the sun: paroles We're coming from far, over oceans of time We're coming from places we once left behind We're looking for love, in the heart of every man We're looking for reasons we'll all understand We are in need, we want a place for everyone We shine through love, we are the children of the sun We follow our dreams and we'll never stop We follow our hopes and we'll never give up Until we have found the warmth of the sun Until we are one We are in need, we want a place for everyone We shine through love We are forever on the run. We are in need, we want a place for everyone We shine through love, we are the children of the sun We're coming from far, over oceans of time We're coming from places we once left behind We're looking for love, in the heart of every man We're looking for reasons we'll all understand We follow our dreams and we'll never stop We follow our hopes and we'll never give up Until we have found the warmth of the sun Until we are one, the children of the sun. We shine Through love

37 36/36 Fin A vous de jouer à présent… Tapez sur la touche « Echap » (escape) pour quitter Sur ou barre despace pour revisionner ce diaporama Merci de votre attention et de votre soutien


Télécharger ppt "1/36 La PERTE DU LIEN PARENTAL et les Non Représentations dEnfants Situation en Belgique (statistiques et réflexions) Sur une chanson de TWARRES © Patrick."

Présentations similaires


Annonces Google