La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De 1902 à 1904, la société "Berthaud frères" a édité une série de cartes postales en noir et blanc consacrée aux monuments de Paris. cliquer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De 1902 à 1904, la société "Berthaud frères" a édité une série de cartes postales en noir et blanc consacrée aux monuments de Paris. cliquer."— Transcription de la présentation:

1

2 De 1902 à 1904, la société "Berthaud frères" a édité une série de cartes postales en noir et blanc consacrée aux monuments de Paris. cliquer

3 l'Arc de Triomphe de l'Étoile : commandé par Napoléon Ier en 1806, achevé 30 ans plus tard, sous le règne de Louis-Philippe, il a pour vocation de symboliser la grandeur de la France.

4 Incendié par les Communards en 1871, l'Hôtel de Ville fut reconstruit à l'identique entre 1874 et 1882 sur des plans des architectes Théodore Ballu et Édouard Deperthes. On peut ici admirer sa façade Renaissance.

5 Pas de pyramides mais des parterres et des arbres dans la Cour Napoléon à la Belle Epoque !

6 Dans les années 1830, le gouvernement de Louis-Philippe fut soumis à la pression du mouvement romantique incarné par le roman de Victor Hugo, "Notre Dame de Paris". L'écrivain voulait retrouver dans le monument la rudesse du Moyen-Age. Les travaux furent confiés à Jean- Baptiste Lassus et Eugène Viollet-le-Duc.

7 Les travaux du Palais Bourbon commencèrent en 1722 mais c'est seulement en 1804 que le bâtiment se vit orner de cette façade de "style grec" : Napoléon Ier chargea en effet l'architecte Poyet de dessiner une façade en harmonie avec celle de la Madeleine, qui lui fait encore face aujourd'hui, dans le lointain, au bout de la rue Royale

8 Le Panthéon a plusieurs fois changé de statut : église dédiée à Sainte Geneviève lors de sa construction, au 18e siècle, l'édifice fut transformé en temple républicain en 1791, avant de retrouver sa fonction originale sous le règne de Louis Philippe. Mais après l'inhumation de Victor Hugo, en 1885, le bâtiment devint le lieu de repos des grands hommes honorés par la République.

9 Bâti en 1806 en imitation d'un arc romain, l'arc du Carrousel devait originellement marquer l'entrée du Palais des Tuileries et célébrer les victoires de Napoléon Ier. L'Histoire en décida autrement : en 1871, les Tuileries furent détruites par les flammes, laissant place, dans l'axe de cet arc, à une perspective Est-Ouest de 10 km.

10 En 1530, François Ier décide de fonder le Collège royal, où sont enseignées les matières que l'Université très religieuse de Paris dédaigne. Mais c'est seulement sous le règne d'Henri IV que l'institution s'installe à l'emplacement où elle se trouve aujourd'hui. Le Collège de France est encore aujourd'hui une institution à part : ni université, ni grande école, il ne prépare à aucun diplôme et est ouvert à tous.

11 Esplanade accueillant originellement la statue de Louis XV au milieu du XVIIIe siècle, cette place fut un centre névralgique pendant la Révolution : lieu de rassemblement révolutionnaire, elle fut le grand théâtre des exécutions après l'installation de la guillotine. En 1795, à la fin de la Terreur, elle fut rebaptisée Place de la Concorde. En 1836, on y érigea l'un des obélisque qui marquait l'entrée du palais de Ramsès II à Thèbes, don du vice-roi d'Egypte. Une façon d'effacer définitivement le passé tumultueux du lieu

12 Créée en 1795, l'Ecole Polytechnique avait pour vocation première de fournir à la République des cadres scientifiques et techiques. D'abord installée dans l'ancien Palais Bourbon, l'école déménagea en 1804 dans les locaux désaffectés du Collège de Navarre et du Collège de Boncourt (que l'on peut voir sur cette image), dans le Ve arrondissement. Des bâtiments peu commodes qu'elle ne quitta qu'en 1976

13 Héritier du Jardin royal des plantes médicinales dont la création fut décidée en 1626, sous Louis XIII, le Jardin des Plantes s'est ouvert au public en Un ensemble aujourd'hui classé au patrimoine historique

14 L'architecture de l'Eglise de la Madeleine témoigne des hésitations qui ont présidé sa construction. Commencée sous Louis XV, l'église fut plusieurs fois remaniée : plan en croix grecque, en croix latine, surmontée d'un dôme ou d'un chapiteau, tantôt lieu de culte, bibliothèque ou Opéra, la Madeleine ne fut consacrée qu'en 1845.

15 Rare vestige du Moyen Age subsistant à Paris, l'Hôtel de Cluny était à l'origine un hôtel abbatial construit à la fin du XVe siècle. Au XIXe siècle, après avoir connu quelques détériorations durant la Révolution, il fut transformé en musée.

16 La colonne de Juillet, construite entre 1833 et 1840 au centre de la place de la Bastille, commémorait le renversement de la monarchie de Charles X. Quant à la colonne Vendôme, qui s'appelait originellement "colonne d'Austerlitz", elle était un monument à la gloire de Napoléon Ier

17 Construit en 1852 par l'architecte Jacques Hittorff, le Cirque d'hiver pouvait originellement accueillir 4000 spectateurs (1 500 aujourd'hui, du fait des normes de sécurité). Le bâtiment faisait office de cinéma

18 Devant la colonnade du Louvre, rue de l'amiral de Coligny, ce n'était pas les voitures que l'on entendait au début du siècle mais le tram, dont on peut ici apercevoir les rails

19 Le pont Alexandre III était au début du siècle une construction toute récente : la première pierre ne fut en effet posée qu'en 1896, en présence du tsar Nicolas II et de Félix Faure. La construction célébrait l'amitié franco-russe, décidée peu avant par Alexandre III et le président Carnot. Une amitié stratégique, qui avait pour but de faire contrepoids à la puissante Allemagne.

20 Situé au cœur de Paris, sur l'île de la Cité, le Palais de justice a eu une histoire qui s'est longtemps confondue avec celle de la ville et celle de l'autorité royale. C'était en effet la demeure du souverain, qui concentrait en sa personne tous les pouvoirs : législatif, exécutif mais aussi judiciaire.

21 Certes, la Porte Saint-Martin n'a guère changé depuis le début du siècle. Mais on ne peut pas dire la même chose de son environnement : cours de danse et enseignes de commerçants se disputaient alors les façades des immeubles alentours.

22 Située à côté du Louvre, l'église de Saint-Germain l'Auxerrois a été utilisée par l'architecte Hitorff pour redessiner l'Hôtel de Ville. Les façades des deux monuments se répondent aujourd'hui, dans un effet de symétrie

23 Vue depuis la rue des Ecoles, la Sorbonne offre une façade moins connue. Cette dernière avait été entièrement restaurée dans les années 1880.

24 Construit à l'occasion de l'Exposition universelle de 1900, le Petit Palais a été imaginé pour s'intégrer à un ensemble comprenant le Grand Palais et le Pont Alexandre III

25 On s'affaire devant le Palais de la Bourse. Conçu par Alexandre Théodore Brongniart, ce bâtiment, qui porte également le nom de son concepteur, a été achevé en 1826.

26 Construit par l'architecte Gabriel Davioud, pour l'Exposition universelle de 1878, le palais du Trocadéro n'a survécu que jusqu'en 1937, date à laquelle a été construit l'actuel Palais de Chaillot. Michèle M. Mai 2007Chanson : la romance de Paris de Charles Trenet


Télécharger ppt "De 1902 à 1904, la société "Berthaud frères" a édité une série de cartes postales en noir et blanc consacrée aux monuments de Paris. cliquer."

Présentations similaires


Annonces Google