La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Eléments de contexte I Stratégie de Lisbonne (2000) -Développement du PCRD -Initiatives comme lEIT, visant à une approche intégrant enseignement, recherche.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Eléments de contexte I Stratégie de Lisbonne (2000) -Développement du PCRD -Initiatives comme lEIT, visant à une approche intégrant enseignement, recherche."— Transcription de la présentation:

1 Eléments de contexte I Stratégie de Lisbonne (2000) -Développement du PCRD -Initiatives comme lEIT, visant à une approche intégrant enseignement, recherche et innovation dans les communautés de connaissance (« KIC ») Parution du rapport Aghion/Cohen Education et croissance en Investissement en recherche et innovation, création des pôles de compétitivité, création de lANR

2

3 Eléments de contexte II Loi LRU(2007) -Autonomie budgétaire -Membres extérieurs au Conseil dAdministration -Fondations universitaires Colloque de la CPU en 2009 « Université, acteur économique » Dialogue intensifié entre CPU et les collectivités territoriales et les milieux socioprofessionnels

4 Première Partie Initiatives au niveau des établissements

5 Impact direct des universités Etudes menées à Strasbourg 1999, Orléans-Tours 2008, Savoie 2009 Impact des universités en termes de -achats, investissements directs, prestation de services -personnel universitaire -dépenses des étudiants

6 Exemple: Strasbourg Estimation (Etude 1999) pour lUniversité de Strasbourg: 5000 emplois directs 6000 emplois indirects A titre de comparaison: Peugeot, première entreprise Alsacienne: 9400 emplois directs 3500 emplois indirects

7 Transfert de technologie Les initiatives des incubateurs, centres de transfert se sont multipliées Tous les PRES (pôle de recherche et denseignement supérieur) ont une dimension valorisation Importance croissante de la valorisation des brevets CPU - Santander 10 septembre 2010

8 Exemple Lyon « Lyon Science Transfert » (bref bilan à rajouter – contact avec Lyon Science Transfert est établi, nous allons recevoir des données)

9 Formation au bénéfice de léconomie Valeur ajoutée des diplômes universitaires Création de formations fortement professionnalissantes dans le cadre du processus de Bologne; exemple: Licences professionnelles (évaluation du taux dinsertion) Développement de la formation tout au long de la vie (incluant la validation des acquis de lexpérience, VAE) Suivi amélioré de linsertion des diplômés

10 Université et territoire Renforcement du rôle des universités dans les CPER (contrats de projets Etat/Région) Volet innovation dans les projets du programme FEDER (fonds européens de développement régional) Université est au centre de la stratégie dinnovation régionale

11 Deuxième Partie Initiatives gouvernementales Loi Programme pour la Recherche Pôles de compétitivité Linitiative du Grand Emprunt

12 Loi programme pour la Recherche Création des Pôles de Recherche et dEnseignement Supérieur, les PRES, avec une mission de valorisation Fondations de coopération scientifique Création de lAgence Nationale de la Recherche (ANR) Création de lagence dévaluation AERES

13 Pôles de compétitivité Regroupement dentreprises, de centres de formation et dunités de recherche Autour dun même marché ou dun même domaine technologique ou dune même filière Engagés dans une démarche partenariale

14 Fonctionnement Appels à candidatures (ANR, Oséo) Critères: -Capacité à créer de richesses nouvelles -Visibilité internationale -Stratégie de développement économique -Fort impact territorial

15 Financement Environ 4 Mds de 2005 – pôles sélectionnés à partir de 2005, dont une quinzaine à vocation mondiale 738 projets soutenus

16 Pôles de compétitivité

17 17 ( 17 PRES validés )

18 Résultats Encore difficile à évaluer, exemples: Le pôle AERO SPACE VALLEY à Toulouse estime que le pôle à permis la création de près de emplois Pôle Fibres Grand-Est en Lorraine-Alsace a permis une reconquête du marché Mais: bilan des pôles de compétitivité est contrasté les entreprises risquent dutiliser les pôles comme vecteur de subventions Risque dune trop grande dispersion (multitude de projets et dacteurs)

19 Le Grand Emprunt Programme dun volume de 35 milliards dEuro, dont 22 milliards environ pour lenseignement supérieur et la recherche Objectifs: La stratégie du programme vise en premier lieu lémergence de cinq à dix pôles dexcellence de rang mondial Dans toutes les opérations, la création demplois sera un critère essentiel ainsi que le retour sur investissement pour chaque euro investi

20 Caractéristiques du Grand Emprunt Budget en grande partie non-consomptible, donc dotations en capital Volets les plus importants pour lenseignement supérieur: -Équipements dexcellence (1 milliard) -Projets en santé et biotechnologie (1,5 milliard) -Valorisation (3,5 milliards) -Initiatives dexcellence (7,7 milliards) Appels à candidatures gérés par lANR

21 Valorisation Budget: 3,5 milliards d (dotation en capital) Appel à projets« Satt » (Sociétés daccélération du transfert de technologie) But: émergence dune dizaine de sociétés avec un potentiel R&D minimal de 300 millions d Périmètre: opérateur avec un territoire défini autour dun grand campus universitaire

22 Dautres sous-programmes Renforcement des pôles de compétitivité: projets de R&D structurant le tissu industriel (300 millions) Contenus numériques innovants (4,25 Mrds ), développement dun réseau à haut débit et soutien dusages innovants du numérique

23 Conclusions Toutes les universités françaises ont une activité forte de valorisation de la recherche Plusieurs initiatives du gouvernement soutiennent les universités dans leurs efforts, relayées par la CPU La création demplois est un critère essentiel dans le cadre du Grand Emprunt

24 Perspectives Doctorat: meilleure articulation avec le marché de lemploi, meilleure valorisation par les entreprises privées (colloque CPU 2010) Renforcement des liens avec les collectivités territoriales et les entreprise (Rencontres Universités-Entreprises, co-organisées par la CPU) Développement ultérieur du suivi des diplômés et constitution dun sentiment dappartenance à létablissement

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

48

49

50 CPU - Santander 10 septembre 2010


Télécharger ppt "Eléments de contexte I Stratégie de Lisbonne (2000) -Développement du PCRD -Initiatives comme lEIT, visant à une approche intégrant enseignement, recherche."

Présentations similaires


Annonces Google