La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Dr. Mohamed-Khireddine KHOLLADI

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Dr. Mohamed-Khireddine KHOLLADI"— Transcription de la présentation:

1 Dr. Mohamed-Khireddine KHOLLADI
Intranet dans les Entreprises Présenté par: Dr. Mohamed-Khireddine KHOLLADI Diplômé de l'INSA de Lyon Enseignant-chercheur à l’université Mentouri Faculté des Sciences de l ’Ingénieur Chef de Département Informatique Président de l’Association Sciences et Développement « ASD » Communication sur les NTIC 28 Février Constantine

2 Internet & Intranet Informations Online Internet?
Web, le service le plus utilisé d’Internet Configuration de connexion à Internet Comment accéder à Internet? Navigateurs Web Autres Services Online Internet ou Intranet? HTML ou Java?

3 Informations Online Internet est un cyberespace permettant de :
chercher des données dans le monde entier; s’entretenir avec des gens de cultures différentes; et mettre à la disposition de tous une présentation de votre entreprise. Les Données sur Internet proviennent de divers domaines Les annonces insérées dans les quotidiens contiennent des adresses Internet et les bases de données commerciales; La plupart des chaînes de télévision et des journaux disposent de leur propre page Web; Les cours de la bourse; les catalogues de bibliothèques; La bibliothèque virtuelle et le commerce électronique; Les horaires d’avions, de bateaux, de cinémas et de théâtres; Les prévisions météo du monde entier; Les archives publiques et gratuites et les services gouvernementaux.

4 Informations Online Toutes ses informations peuvent être consultées.
Il y a la possibilité de : Echanger des messages par ; Commander des produits; IRC (Internet Relay Chat) : Forums de Discussions en direct et Téléphoner à partir de votre PC via Internet

5 Introduction Principaux objectifs de l’introduction de S.I. informatisés sous Intranet Amélioration de la qualité de la prise en charge des problèmes Evaluation des activités des services Maîtrise de la gestion administrative Maîtrise de l’augmentation continue des coûts de gestion La gestion de l’énorme masse d’informations avec des moyens conventionnels : meilleure organisation, bonne administration et personnel qualifié et suffisant Entraîne une gestion difficile & complexe Pas de contrôle sérieux de gestion & des hommes Pas de transparence dans les activités & mauvaise gestion administrative

6 Apports des outils NTIC dans le domaine de la gestion
Introduction Apports des outils NTIC dans le domaine de la gestion Meilleure organisation des activités Gain considérable en temps Minimum de dépenses Meilleure exploitation des informations en temps réel Améliorer efficacement les méthodes, les moyens de stockage, les traitements de données et leurs transmissions.

7 Solutions susceptibles de satisfaire nos objectifs
Introduction Solutions susceptibles de satisfaire nos objectifs Visant à optimiser l’utilisation rationnelle des énormes ressources matériels, humains et financiers des entreprises. Introduisant les techniques les plus modernes de traitements de l’information par la mise en place d’un schéma directeur de l’entreprise orienté NTIC.

8 Objectifs Introduction Améliorer la qualité de l’information fournie
Assurer sa fiabilité Uniformiser les sources d’informations Homogénéiser les données au niveau de l’ensemble Rationaliser et automatiser les procédures de gestion

9 Internet? C’est un réseau formé lui-même de milliers de réseaux informatiques permettant à des ordinateurs répartis partout dans le monde de communiquer entre eux. C’est l’autoroute de l’information. Depuis 1994, c’est un réseau de plus de : à réseaux informatiques, environ 2 à 50 Millions d’ordinateurs répartis dans plus d’une centaine de pays et 10 à 100 Millions de personnes y ont accès. Il a été fondé en 1969 par le ministère de la défense américain (ARPANET : Advanced Research Projects Agency de réseaux de chercheurs). Il a été surtout utilisé par les services de la défense et les universitaires.

10 Internet? Internet s’est développé des USA vers les autres pays.
Il a pris son ampleur grâce à des sociétés comme Netscape ou Mosaic, qui ont développé des programmes d’accès, qui permettent de trouver rapidement les sujets souhaités sur Internet. Le tableau suivant donne les volumes moyens échangés chaque mois sur Internet.  Go  Go  Go  Go D’où, les problèmes de saturation du réseau durant les heures de pointe, où il est difficile de se connecter et même Internet ne fonctionne pas du tout. ISOC (Internet Society) et son journal ISOC News

11 Internet? Routeur Routeur PC Réseau Local PC PC PC PC

12 Web, le service le plus utilisé d’Internet
Les termes Internet, World Wide Web, Web ou WWW sont souvent utilisé comme des synonymes. Le Web n’est qu’un sous-ensemble d’Internet. Le Web (World box) est le système d’information le plus répandu sur Internet. Il existe d’autres systèmes comme FTP pour transmettre des fichiers et Gopher ou Usenet. Le Cœur du Web est le document HTML, qui regroupe des textes, des sons, des données vidéo et des liens appelés hyperlink, ou liens hypertexte, qui renvoient vers d’autres documents HTML.

13 Web, la facilité pour surfer sur Internet
Il est très facile de passer d’un sujet à un autre. Son succès résulte de sa facilité d’utilisation et la présentation agréable des données. Il n’a pas été conçu pour le plus grand nombre. Il a été conçu pour permettre aux chercheurs physiciens du CERN d’accéder le plus simplement possible aux résultats de ses recherches. Un système d’information, basé sur HyperText Markup Language « HTML», a été installé en 1992 sur Internet. Les données sont transférées grâce au protocole HyperText Transfert Protocol «HTTP».

14 Configuration de connexion à Internet
Pour être connecté à Internet, il faut : Ordinateur 486 ou Pentium 16 Mo de mémoire (ou mieux 128 Mo) Système d ’exploitation WindowsNT, XP, Me, 2000, 98, 95, 3.1 ou 3.11 Un lecteur CD-Rom pour les logiciels Internet Une carte son et de haut-parleurs (ou d’écouteurs) pour profiter de toutes les animations sonores de l’Internet. Une ligne téléphonique analogique (modem externe sur com1 ou com2 et interne carte à installer) ou numérique (carte RNIS). Vitesse de transmission de données de bps, de bps et de bps. Modem

15 Comment accéder à Internet?
Un fournisseur d’accès Internet (Internet Service Provider ou « ISP ») est nécessaire pour lire et charger des données. En Algérie, le CERIST joue le rôle de l’ISP. Introduction de l’Internet date de 1991 et son expansion depuis Maintenant, il y a aussi CEGOS, TDA, EEPAD, PTT (1515) et autres. Le décret exécutif n° du 25/08/98 définissant les conditions et les modalités de mise en place et d ’exploitation des services Internet (JO n°63 du 26/08/98). Son rôle consiste à mettre à la disposition des internautes un accès à Internet et à entretenir les ordinateurs qui enregistrent les données pour Internet. L’accès à ce prestataire est réalisé à l’aide d’un modem et d’une liaison téléphonique ou d’une liaison RNIS. La vitesse du modem doit être de l’ordre de bauds et bauds (Standards des modems modernes).

16 Comment accéder à Internet?
Il existe d’autres services en ligne comme Internet et possèdent leurs propres réseaux et de nombreuses informations. Ces services en ligne offrent un accès au réseau Internet. Ils sont devenus eux aussi des ISP. Une fois que la connexion à Internet est établie, on peut surfer sur le réseau à l’aide d’un navigateur. Le travail sur Internet génère des coûts : Prix des communications (mieux vaut avoir un nœud local), et abonnement chez le prestataire. Inutile de lire de très longs textes en ligne, il vaut mieux les charger sur votre PC pour les lire en Offline (en mode hors connexion).

17 Browsers Web ou Navigateurs Web
Ce sont des outils incontournables pour lire les données sur Internet. Ce sont des programmes de recherche à l’aide desquels, on peut afficher des pages Web d’Internet sur l écran. Ces pages incluent des images et d’autres éléments multimédias en plus du texte. Elles sont enregistrées sur un serveur HTTP et créées en langage HTML. Les 2 browsers les plus diffusés sont Netscape Navigator et Microsoft Internet Explorer aussi bien pour les PC sous Windows que pour les Apple Macintosh. Il existe d’autres navigateurs Web comme le Browser Mosaic ou le Web Scout-Browser de Sun.

18 Netscape Navigator Sa Version actuelle disponible est 3.01 voir5.0
Dispose du langage de Programmation Java de Sun MicroSystems. Il permet de créer soi-même des extensions (Plug-Ins) permettant la transmission en temps réel de contenus multimédias. Amélioration des routines de cache pour la reprise au bon endroit d’un processus de chargement interrompu. Dispose de fonctions de sécurité efficaces. Identification de l’utilisateur par des certificats digitaux lors de l’accès aux données protégées. Intégration de la messagerie et du lecteur de nouvelles ( et news-reader) dans le navigateur.

19 Netscape Navigator Possibilité de téléphoner avec le navigateur en utilisant l’Internet, si le PC Multimédia dispose d’un haut-parleur et d’un micro. Adaptation de l’interface de programme Netscape Navigator au guise de l’utilisateur. Les boutons de la barre d’outils peuvent afficher un texte, une image ou les deux. Réglage l’apparition au premier de la page du navigateur, du courrier ou des nouvelles lors du démarrage de Netscape. La page d’accueil de la fenêtre du navigateur peut contenir une adresse URL (Uniform Ressource Locator) particulière.

20 Microsoft Internet Explorer
Sa Version actuelle disponible est 3.2 améliorée voir 5.5 Dispose de barres d’outils personnalisables, des pages d accueil configurable et de didacticiel en ligne. Permet la mise en place des Quick Links pointant vers des pages Web particulières mises à jour régulièrement. Permet le réglage de l’apparition de la page d’accueil à afficher ainsi que l’arrière plan lors de l’appel d’Internet Explorer. Peut accéder au service Internet FTP pour charger des fichiers et à Gopher pour rechercher des informations particulières. Offre le support de tous les standards de sécurité courants : Secure Sockets Layer 2/3 (SSL) et Private Communications Technology 1 (PCT).

21 Microsoft Internet Explorer
Offre la possibilité de téléphoner par Internet. Comprend le langage de programmation Java de Sun, les fonctions Activex de Microsoft et le langage VRML (Very Reality Markup ou Modelling Language. Peut prendre en compte : les extensions de langage HTML versions 3.2; les tableaux avec des couleurs d’arrière plan et d’autres possibilités de formatage; la division de la fenêtre en plusieurs zones grâce aux différents types de frames (cadres); et la diffusion de la musique d’arrière plan et de vidéo grâce à l’active Movie.

22 Autres Services Online
Il existe d’autres services en lignes possédant leurs propres offres d’informations en plus de l’accès à Internet. Les plus connus d’entre-eux sont : CompuServe (CIS) AOL (America OnLine) Microsoft Network (MSN) et Wanadoo Infonie

23 Différents Moteurs de Recherche
Altavista Lycos Yahoo Excite Magellan Eureka Lokace Microsoft Infoseek Nomade MSN Ecila Echo Francite

24 Les Grandes Catégories USENET
UUCP = Unix to Unix Copy Protocol BITNET = Because It’s Time Network (réseau réservé aux universités et à la recherche) Catégorie Explication comp Discussion sur les ordinateurs, les logiciels et les protocoles. Misc Sujets sur les recherches d’emploi, les investissements et la musculation. News Groupe qui traite des logiciels Usenet, de l’administration des réseaux et des documents d’information. Rec Sujets de loisirs & détente (aviation, jeux, musique et cuisine). Sci Sujets scientifiques (recherche spatiale, maths et physique). Soc Groupe de discussions sur l’évolution sociale ou la culture mondiale. Talk Groupe de discussions sur la religion, la politique, l’environnement. Alt Groupe de discussions alternatives économie et trafic Gnu Discussions des projet GNU de la Free Software Foundation (FSF) Biz Tout ce qui traite des affaires.

25 Internet ou Intranet Aptitudes:
Manipulation de la souris (liens hypertextes) Capacité à mémoriser des adresses des sites Web (n° téléphone) Internet : Un média de communication de masse destinée au grand Public Intranet: Réservé au monde professionnel Point d’entrée unique au cœur de l’entreprise et de ses applications

26 Internet ou Intranet Internet est utile pour :
Obtenir des informations sur des sujets particuliers et Echanger des avec le monde entier. Beaucoup d’entreprise et des personnes privées ont leur propre page Web pour se présenter sans diffusion dans le monde entier de toutes leurs données. Un journal d’entreprise est destiné aux collaborateurs de l’entreprise. Des informations comme la description et le stock des différents produits rangées dans une base de données ne sont intéressantes qu’à l’intérieur de l’entreprise. Un réseau Intranet est utile pour diffuser ces données auprès des collaborateurs de l’entreprise.

27 Internet ou Intranet Intranet permet de : Transmettre des messages
Enregistrer des données pour chaque collaborateur et Lier entre eux des sujets comme sur Internet. Intranet est une plate-forme de communication pour des groupes fermés d’utilisateurs et aide à la diffusion de l’information dans l’entreprise. Les données sont présentées dans le format HTML. Elles sont enregistrées sur un serveur de fichiers, sur votre disque dur local ou même sur Internet. Intranet utilise la même technologie et le même protocole (TCP/IP, HTTP) qu’Internet et le Web Intranet est une sorte de Web fermé, qui peut être diffusé par un LAN (Local Area Network) à l’intérieur d’un bâtiment ou par un WAN (Wide Area Network) sur plusieurs continents.

28 Intranet, qu'est ce que c'est ?
Un intranet, c'est finalement un internet privé. Bâtir un intranet, c'est d'abord utiliser les protocoles de communication de l’Internet dans un cadre privé, en général sur un réseau local. Concrètement, cela veut dire qu'on construit un environnement de communication basé sur : les protocoles de réseau et de transport TCP/IP ; les protocoles du Web : HTTP, HTML…. les protocoles de messagerie : SMTP, POP3, IMAP4 Toutes les ressources et les services de cet intranet seront accessibles au moyen de l'interface "universelle" que constitue le navigateur. Cet environnement se construit, en général, au-dessus d'un réseau local existant.

29 Quel intérêt L'intérêt d'Intranet est de bâtir un environnement de communication et de circulation de l'information simple et à moindre coût. En effet, toutes les briques logicielles nécessaires à cette construction sont en générales gratuites, éprouvées, standardisées et relativement simples à déployer. Finalement, on applique à un domaine privé les solutions qui ont fait le succès de l'internet et on bénéficie sans arrêt des améliorations et des innovations apportées aux solutions logicielles.

30 Les fonctionnalités d'un intranet
Le premier niveau de fonctionnalités doit permettre : - d'accéder à des ressources : il s'agit de permettre aux utilisateurs du réseau interne d'accéder à des ressources sur un serveur web interne, à des ressources externes sur internet ou un extranet. - de mettre à disposition des ressources : les utilisateurs doivent également être autorisés à déposer des ressources qu'ils auraient produites sur le web interne ou sur un serveur de fichiers du réseau interne. - de communiquer : la communication interpersonnelle via la messagerie est le premier niveau de communication indispensable dans un intranet. Le deuxième niveau de fonctionnalités doit permettre le travail collaboratif. On parle alors de fonctionnalités de groupware : ensemble des technologies et des méthodes de travail associées qui, par l’intermédiaire de la communication électronique, permettent le partage de l’information à un groupe engagé dans un travail collaboratif.

31 Notion de Qualité de l’Information
On peut distinguer trois axes essentiels pour définir la notion de qualité appliquée à des informations sur un site : 1) La fiabilité de l'information : Est-elle exacte ? Cette exactitude est-elle pérenne dans le temps, comment lutter contre le risque d'obsolescence ? La sécurité des informations est-elle garantie ? Y a-t-il correspondance entre la fiabilité perçue et la fiabilité réelle de l'information ? 2) Le coût de production de l'information : Si l'information coûte plus cher à produire que les retombées positives qu'elle engendre, il y a évidemment non-qualité. Dans un web commercial, mais aussi associatif ou administratif, là où les ressources sont comptées, cette notion est essentielle, et hélas trop souvent oubliée par les décideurs. 3 ) Et enfin, bien sûr, l'efficacité de l'information : l'information émise va-t-elle engendrer chez le lecteur les comportements souhaités par l'éditeur ?

32 Différents Types de Réseaux
LAN (Local Area Networks) réseaux locaux - 10 Mégabits/s permet d’échanger des données entre postes d’une même entreprise. MAN (Metropolitain Area Networks) réseaux urbains étendus – 1,544 Mégabits/s WAN (Wide Area Networks) réseaux nationaux gigantesques - 45 Mégabits/s des réseaux isolés peuvent être assemblés pour former des WAN. FDDI (Fiber Distributed Data Interface) réseaux à fibres Mégabits/s WAIS (Wide Area Information Servers) Serveurs d’information

33 Création d’un petit Intranet
Facilité par la connexion en réseau des PCs dans la plupart des entreprises. Support de communication pour Intranet peut être formé des liaisons privées ou même utiliser Internet partiellement ou totalement. Installation d’un serveur Web sur lequel seront enregistrées les données destinées à Internet et les logiciels de communication. Les Collaborateurs peuvent accéder à partir de leur PC et d’un navigateur Web aux informations diffusées sur Intranet.

34 Création d’un petit Intranet
Pour réaliser un Intranet, il faut un ordinateur, un système d’exploitation Windows NT4 Workstation disposant d’emblée d ’un Peer Web Service. Ce service va permettre aussi la diffusion des pages Web sur Internet si pas très grands volumes de données. Pour installer Intranet, il faut d’abord installer le protocole et les accessoires de communication TCP/IP ainsi que le Peer Web Service de Windows NT4 Workstation. Par la suite, on peut proposer un service World Wide Web, un service Gopher et un service FTP sur l’Intranet. Données peuvent être accessibles sur le Web à l’aide d’ODBC (Open DataBase Connectivity) et les données de la base de données peuvent être diffusées sur Intranet et Internet.

35 Adresse Web http://www.univ-Constantine.dz
http = protocole www = serveur Univ-Constantine = sub-level-domain dz = top-level-domain

36 Informations sur Intranet
Adresses Web pour des Informations sur Intranet Adresses Internet avec Type d’Informations Description des concepts, FAQ (Frequently Asked Questions) Présentation d’Intranet, Nouveautés Installation et maintenance Liens vers des informations Intranet de Microsoft, Netscape et Lotus

37 Open DataBase Connectivity
ODBC : Open DataBase Connectivity Est constitué d’une série de protocoles grâce auxquels un client peut accéder aux fonctions d’un serveur. La réalisation d’une connexion par ODBC nécessite 3 composants : Un réseau pour lequel le PC client peut communiquer avec l’ordinateur sur lequel la base de données se trouve Une unité de gestion pour le pilote ODBC et Un pilote ODBC enregistré sur le PC et capable de collaborer avec la base de données back-end sur le serveur, ainsi qu’une source de données. Les tâches principales d ’ODBC sont : Etablissement de la connexion Gestion des sources de données et Analyse des requêtes

38 Gestion des Données sur Internet et Intranet
Fichiers HTML représentent les pages Web sur un serveur Web (serveur de fichiers sur un réseau local) chargé de la gestion des fichiers. Au Départ, Internet avait des serveurs UNIX comme serveurs Web, maintenant, on a le logiciel Internet Information Server « ISS » permettant de réaliser des projets importants. ISS peut être chargé gratuitement à partir d’Internet et peut être installé sur serveur Windows NT. Informations peuvent être diffusées sur Internet et sur Intranet.

39 Internet Information Server « ISS »
Gestion des Données sur Internet et Intranet Internet Information Server « ISS » Il prépare les données, les gère, les envoie et les documente. Il permet l’accès à tous les services Internet comme WWW, FTP, Gopher et SMTP (Simple Mail Transfert Protocol) utilise les 128 premiers caractères de l’ASCII. Il n’inclue aucun caractère spécial, ni accentué. Il supporte les standards Internet TCP/IP, HTML, Java et ODBC. Il utilise aussi les services de sécurité et la gestion d’utilisateurs de Windows NT pour exécuter ses tâches.

40 Autres Serveurs Internet
Gestion des Données sur Internet et Intranet Autres Serveurs Internet Microsoft propose, pour construire un serveur Internet, FrontPage Server, qui est une partie du logiciel Microsoft FrontPage et supporte les standards HyperText Transfert Protocol « HTTP » et Common Gateway Interface « CGI ». Sun Microsystem diffuse Solaris Internet Server, qui comporte tous les outils nécessaires pour développer et gérer des pages Web. Un logiciel de serveur Web, un support DNS (Domain Name System) complet et une interface destinée aux administrateurs basée sur HTML font partie de cet ensemble. Il fonctionne sur station Sparc ou Intel sous le système d’exploitation Solaris 2.4. Le domaine des PCs comporte différents variantes de serveurs de la série Suitespot de Netscape et le serveur IntranetWare de Novell qui fonctionnent, comme ISS, sous Windows NT.

41 Protection des données contre des accès indésirables
Ouverture d’Intranet sur le réseau Internet rend possible l’accès à votre PC à partir d’Internet. Nécessité d’un système permettant de dresser un mur de feu (Firewall) pour se protéger de toutes intrusions. Il existe 2 stratégies de protection contre des accès indésirables: La première autorise tout ce qui n’est pas interdit. La seconde n’accepte que ce qui est explicitement autorisé. La seconde méthode doit être utilisée si un haut niveau de sécurité est nécessaire. Elle est moins facile à mettre en œuvre, mais les nouveaux documents sont automatiquement protégés. Les utilisateurs doivent se procurer l’autorisation d’accès Dans la première méthode, les nouveaux documents ne sont pas protégés.

42 Différents Types de Firewalls
Ils portent le nom de Application Gateway, de Circuit Gateway ou de filtre de paquets. La différence essentielle résulte dans le mode de travail. Le filtre de paquets est le Firewall le plus universel, car il analyse tous les paquets indépendamment de l’application. Des serveurs Proxy, appelés ordinateurs intermédiaires sont mise en œuvre comme Firewalls frontaux entre Internet et le réseau interne Intranet. Le mécanisme de protection consiste à convertir les adresses internes. Les ordinateurs d’Intranet sont invisibles de l’extérieur.

43 Serveurs Proxy Ils ont un rôle de surveillance.
Ils enregistrent dans leur mémoire les informations qui sont fréquemment appelées sur Internet. Ainsi, les coûts de connexion à Internet sont diminués et les fichiers peuvent être chargés plus rapidement. Différentes sociétés offrent des serveurs Proxy. Celui de Microsoft s’appelle Catapult et fonctionne, comme IIS, sur un serveur Windows NT. Un administrateur d ’Internet peut déterminer des droits d’accès pour les utilisateurs et empêcher l’accès à certaines pages Web. Netscape a développé son propre serveur Proxy, qui peut fonctionner sur un système Sparc ou Intel.

44 Schéma d’Exemple d’Intranet
L'image suivante montre un exemple d’Intranet avec un serveur Web et des Firewalls. Toutes les stations de travail appartiennent à une seule société. Pour que les données des 2 services ne doivent pas être accessibles par l’autre, deux Firewalls ont été mis en place. Ils constituent naturellement une barrière d’accès vers Internet. Chaque service dispose de son propre serveur Intranet. Plus l’entreprise est grande, plus il faut de Firewalls et des serveurs Web.

45 Le web client-serveur De nombreuses ressources nécessitent maintenant des bases de données et il faut que celles-là soient accessibles via le navigateur . Pour cela, nous pouvons ajouter à notre intranet une dimension client-serveur avec des bases de données interfacées au serveur web interne

46 Les outils utilisés : schéma
Réseau Internet Ligne louée Téléphone Routeur Filtrant Adressage public (ex: ) Windows NT + ajouts Numéris Routeur Filtrant Serveur Principal Serveur Internet Serveur d’agence Site principal Adressage privé (ex: /24) Adressage privé (ex: /24) Agence

47 Exemple d’un réseau Intranet
FIREWALL SERVEUR Web Station de Travail INTERNET Serveur Intranet avec Serveurs Web et Firewalls INTRANET FIREWALL Station de Travail SERVEUR Web

48 Internet, la société ouverte
C’est un réseau évolutif permettant chaque jour le raccordement de nouveaux ordinateurs. Pas de centre de pilotage pour la surveillance des ordinateurs (structure décentralisée): Possibilité d’évaluer le nombre d’ordinateurs raccordés. Possibilité de connaître le nombre d’accès  d'utilisateurs sur Internet. Il y a des ordinateurs hétéroclites : Unix, Système Sun, Windows NT, etc.. Internet est utilisé dans divers domaines : Comme centre d’informations pour connaître les derniers développements. Comme bourse de contact pour des clients, des connaissances, d’autres développeur, etc., pour échanger des expériences et pour obtenir de l’aide. Comme outil de marketing pour diffuser des informations sur les produits 24H sur 24 et 7 Jours sur 7.

49 Protocole://Nom de domaine/chemin d’accès/ Fichier
Structure des adresses Internet Une adresse UNC (Universal Naming Convention) permet d’accéder à des fichiers sur votre disque dur ou sur votre réseau local. L’adressage unique sur Internet ou sur Intranet est réalisé par une adresse URL (Uniform Ressources Locator). La structure générale d’une adresse Internet est : Protocole://Nom de domaine/chemin d’accès/ Fichier Le tableau suivant donne la liste des différentes possibilités. Protocole Désignation d’un serveur Web (World Wide Web) ftp:// d’un serveur FTP (File Transfer Protocol) gopher:// d’un serveur Gopher telnet:// d’un serveur Telnet (opération sur ordinateur distant) File:// d’un serveur quelconque news: d’un newsgroup sur Usenet mailto: (courrier électronique)

50 Structure des adresses Internet
Le nom du protocole « http:// » est suivi par les 3 caractères « www » pour identifier le Web, puis le nom de domaine, identique à celui de l’organisation proposant la ou les pages Internet. Par exemple, on a deux bons moteurs de recherche : Le nom du domaine se termine par un ou plusieurs syllabes donnant des indications sur le type d’information et sur l’origine géographique des données. Il faut donner le chemin d’accès aux informations enregistrées dans différents dossiers sur le serveur Internet.

51 Structure des adresses Internet
Si une adresse URL désigne une page particulière, le nom du fichier dans lequel la page est stockée est indiqué à la fin. Les pages Web créées avec HTML ont la terminaison « htm » ou « html ». Abréviations utilisées dans une adresse Internet dans les domaines d ’activité. Abréviations Significations edu Pages Internet d’organismes d’éducation (universités) com Pages Internet commerciales gov Pages Internet d’organisations gouvernementales org Pages Internet d ’organisation non commerciales mil Pages Internet d’organisations militaires net Pages Internet d’organisations relatives à Internet Abréviations utilisées dans une adresse Internet dans les domaines géographiques. de Allemagne, fr France, uk Royaume Uni, dz Algérie

52 Protocole TCP/IP Utile pour le transfert des données sur Internet et sur Intranet. Assure une bonne compréhension entre le client et le serveur. (votre PC avec son navigateur Web et l’ordinateur Internet où est enregistrée la page Web que l’on veut lire). TCP/IP est formé des éléments IP et TCP IP = Internet Protocol (protocole Internet) TCP = Transmission Control Protocol (protocole contrôle de transmission) Le protocole TCP/IP est utilisé par les systèmes d’exploitation : Windows 95, Windows 3.11, Windows NT, OS/2, Unix et Apple Macintosh, etc. Le couplage des 2 protocoles IP et TCP forme la base des échanges de données sur Internet.

53 Protocole IP Adresse les données Les envoie à leur destinataires
Ses composants divisent les données en paquets comportant chacun : un en-tête « header » contenant l’adresse IP cible avec un code de correction d’erreur ajouté au paquet. L’accès à un serveur Internet se fait par un nom comme Microsoft ou Yahoo (Adresse IP du serveur se cache derrière le nom du domaine « Domain Name »). Un serveur Internet ou Intranet est accessible par son adresse IP ou par son nom de domaine.

54 Protocole TCP Surveille la transmission des données.
Accuse réception des paquets de données. Tente de corriger les erreurs de transmission. En cas, d’erreur le paquet de données est rejeté et redemandé. Dès, la réception correcte de tous les paquets, les composants de TCP regroupent les morceaux pour reconstituer l’ensemble.

55 Adresses IP Dans un réseau Intranet, on a le choix entre le service DNS « Domain Name Service » ou le service WINS « Windows Internet Name Service » qui sont des composants du système d’exploitation Windows NT4 Server. Sur Internet ou sur Intranet, on rencontre en permanence des adresses IP que l’on assimile à un n° de téléphone. Derrière IP se cache une adresse cible constituée de 32 bits, qui est représentée par une suite de 4 octets séparés par des points : Un octet est un nombre compris entre 0 et 255. Si 4 octets sont groupés, on obtient une adresse sur 32 bits, d’où la possibilité d’identifier de manière univoque le réseau mais également l’ordinateur.

56 Adresses IP Le protocole IP découpe toutes les adresses IP en 4 Classes, faisant chacune partie d’un domaine d’adressage particulier. La classe est importante, s’il faut trouver la valeur du masque IP qui doit être indiqué lors de l’installation de TCP/IP. Classe IP Domaine d’adressages Masque A B C D/E réservé Protocole DHCP « Dynamic Host Configuration Protocol » permet l’affectation dynamique d’une adresse IP à chaque ordinateur par le serveur Windows NT.

57 Adresses IP L’adresse est constituée de manière différente selon le domaine d’adressage. Classe le réseau est désigné par l’ordinateur par A octet octets B octets octets C octets octet Un domaine particulier a été réservé aux adresses Intranet des premières classes afin d’éviter des interférences entre des adresses Intranet et celles d’IP. Adresses Intranet réservées : Classe Domaine d’adressage réservé A B C

58 Langage de programmation Java
Langage 32 bits orienté objet développé par Sun Microsystems et indépendant de la plate-forme du serveur. Permet l’accès à des objets sur Internet ou sur Intranet grâce à leur adresse URL. Supporte le multithreading et dispose de mécanismes de protection des zones mémoires. Très proche du langage C++ avec moins d’instructions. A des environnements de développement comme : Café de Symentec, Java Developpers Kit de Sun Microsystems ou de Visual J++ de Microsoft. Les programmes sont traduits par un compilateur Java en un code octal et peuvent être intégrés dans des pages Web.

59 Technologie ActiveX Permet :
l’inclusion de petits programmes « Applets » sous forme de contrôles dans les pages HTML constituant une extension des programmes Java sur Internet. L’animation des pages Web contenant des éléments interactifs pour représenter les informations de manière plus attractive. La meilleure exploitation du système d’exploitation. La possibilité de développer une certaine inter-activité sur Internet en s’appuyant sur les OLE. Les contrôles ActiveX étaient appelés contrôles OLE ou contrôles OCX utilisés dans tous les programmes Windows (non limités aux pages Web). Ils utilisent moins de code que les anciens contrôles OCX donc plus rapides et occupent moins d’espace mémoire.

60 Technologie ActiveX Dès l’accès à une page Internet contenant un code ActiveX, son code est chargé sur votre disque dur dans Windows\OCCACHE. Il est ensuite exécuté comme un programme WINS normal avec la seule différence qu’il appelé à partir d’une page Web. Lors des accès suivants, l’appel du contrôle est plus rapide, car il est déjà sur votre disque dur. Le serveur Internet ne transmet plus que des données brutes, dont la présentation est prise en compte par le contrôle ActiveX. Le développement des contrôles ActiveX n’est pas lié à un langage de programmation (Visual Basic à partir de la version 5.0 ou Visual C++ à partir de la version 4.2). Les contrôles ActiveX ne comportent pas de fenêtre propre, mais utilisent la fenêtre du « Container », par exemple Internet Explorer.

61 Besoins du Monde Professionnel
INFORMATION Base PRISE DE DECISION RECHERCHE D ’INFORMATIONS Point d ’accès unique à des données stockées de différentes manières Localisation rapide et intuitive des informations (organisation hiérarchique) Etablir des recherches et des liens directs entre les sources RECUPERATION DES INFORMATIONS EN TEMPS REEL Suppression de l’impression et Mise à jour en un lieu unique Prise de connaissances des documents les plus récents Disparition des frais de distribution MANIPULATION DES INFORMATIONS Transmission sous différents formats PARTAGE DES INFORMATIONS Facilité du partage et inclusion des groupe de discussions Publier des informations internes à l ’entreprise

62 Outils Intranet de Microsoft
Frontpage NT, XP, Me, 2000 Gestion et test des Sites Web Gestion des documents et création des images Internet explorer 5.0 OfficeXP, 2000 Microsoft Internet Information Server (IIS) Technologies personnalisées Activex INTRANET? Réseau local exécutant le protocole TCP/IP Utilise la technologie Internet Fournit des serveurs de publication HTML Publication des données internes via Internet

63 Exemple d’Intranet au CEM ou Lycée
Le prof prépare un exercice sous Works, tableau de nombres à compléter puis représentation de données avec recherche de proportionnalité. Les élèves se loguent ouvrent Works sur le poste client et vont chercher l’exercice sur un disque où ils ne peuvent que lire. Leur travail terminé, ils sauvent sur leurs espace personnel ou les sortent sur imprimante du réseau local. Des messageries fonctionnent sur un réseau local comme Microsoft Exchange avec la possibilité de créer un bureau de poste. La Maintenance d’un réseau local consiste en ouverture et suivi des comptes, organisation des droits donnés aux différents titulaires de compte, gestion des espaces disques et implantation de logiciels : le lecteur Z est un espace disque propriété de l’utilisateur. Le lecteur Y est commun à tous, tout le monde peut y lire, seuls les profs ont le droit d’écrire. Le lecteur G est réservé aux programmes sous Windows et aux multimédia créés au CEM ou Lycée Le lecteur I est réservé aux programmes sous DOS Le lecteur K est réservé aux documents HTML D’autres lecteurs servent à la gestion du réseau et du courrier. Plusieurs CEM ou Lycées travaillant sur un même projet pourraient interconnecter leurs réseaux pour mettre en commun données et recherches

64 Gestion d’un Intranet Mise en route et surveillance du matériel
Attribution des comptes et espaces disques Formation des personnes ayant accès à l’Intranet Sécurité du réseau Adresse Web Internet Intranet Extranet Réseau Ouvert Fermé Interconnecté Accès Public Privé Contrôlé Utilisateurs Toute personne ayant accès à l'internet Collaborateurs de l'entreprise Membres d'un club de réseaux Membres de la communeauté éducative Information Partagée Propriétaire Partagée par classes d'utilisateurs

65 Je vous remercie et à bientôt
Bibiographie Livres (Créer un Intranet avec Windows NT4 S&SM Macmillan 1997 et Intranet Grand Livre Micro Application 1998). Articles (Brochure Intranet publiée par Apple, etc.) Adresses Web Logiciels serveurs pour Intranet (Microsoft IIS) Logiciels de traitement des média (MédiaStudio et PhotoImpact avec les extensions Web) Logiciels de composition et de maintenant du serveur (Hml Last et Profree, Homesite et FrontPage de Microsoft)+ Je vous remercie et à bientôt


Télécharger ppt "Dr. Mohamed-Khireddine KHOLLADI"

Présentations similaires


Annonces Google