La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présente… © Production septembre 2012. 50 ème anniversaire de louverture du Concile Vatican II Doyenné dAlbertville. Dimanche 16 septembre 2012.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présente… © Production septembre 2012. 50 ème anniversaire de louverture du Concile Vatican II Doyenné dAlbertville. Dimanche 16 septembre 2012."— Transcription de la présentation:

1 présente… © Production septembre 2012

2 50 ème anniversaire de louverture du Concile Vatican II Doyenné dAlbertville. Dimanche 16 septembre 2012 Ecole Jeanne dArc

3 « respirer à lair libre dun dialogue spirituel avec le monde » (D. Bonhoeffer).

4 Dietrich Bonhoeffer, pasteur et théologien protestant allemand. ( ) Au lieu de se réfugier de manière identitaire et finalement nombriliste dans des formes conservatrices de religiosité, il faut aux chrétiens et chrétiennes daujourdhui le courage et la générosité de « respirer à lair libre dun dialogue spirituel avec le monde »

5 Il ouvre le concile le 11 octobre 1962, à Saint-Pierre de Rome … voilà aujourd'hui jours soit presque 50ans ! Il ouvre le concile le 11 octobre 1962, à Saint-Pierre de Rome … voilà aujourd'hui jours soit presque 50ans ! Jean XXIII annonce le concile le 25 janvier 1959 basilique Saint-Paul-hors-les-murs, dates : 1 événement respirer à lair libre dun dialogue spirituel avec le monde : il la fait et nous le fait faire ! Un personnage central Jean XXIII

6 Mais qui a donc participé à cet événement

7 Composition Pères étaient présents à l'ouverture du Concile. (moyenne 2200 à être présents tout au long du Concile.) observateurs chrétiens non catholiques -s-sans droit à la parole ni au vote orthodoxes, anglicans, vieux-catholiques et protestants auditeurs (laïcs pouvant assister aux congrégations générales, sans avoir droit à la parole ni au vote). Origines des participants : (Sources : Daniel Moulinet, Le Concile Vatican II, Ed. de l'atelier, 2002.) (106 à la fin du Concile) à la fin du Concile dont 7 femmes

8 Selon le mot de Yves Congar, Ce fût un évènement majeur un Concile doctrinal /pastoral. Il est vrai que, contrairement à la quasi-totalité des précédents conciles, il ne condamnait pas des erreurs …. Né le 8 avril 1904, religieux dominicain fut l'un des plus influents théologiens catholiques du XX e siècle. Il est connu en particulier pour ses travaux en ecclésiologie et en œcuménisme. Tout d'abord exposé aux soupçons puis aux sanctions de lautorité ecclésiale, il fut ensuite réhabilité, nommé expert au concile Vatican II et fut élevé au cardinalat par le pape Jean Paul II en Il meurt à Paris le 22 juin Selon le mot de Yves Congar, Ce fût un évènement majeur un Concile doctrinal /pastoral. Il est vrai que, contrairement à la quasi-totalité des précédents conciles, il ne condamnait pas des erreurs …. Né le 8 avril 1904, religieux dominicain fut l'un des plus influents théologiens catholiques du XX e siècle. Il est connu en particulier pour ses travaux en ecclésiologie et en œcuménisme. Tout d'abord exposé aux soupçons puis aux sanctions de lautorité ecclésiale, il fut ensuite réhabilité, nommé expert au concile Vatican II et fut élevé au cardinalat par le pape Jean Paul II en Il meurt à Paris le 22 juin De droite à gauche Yves Congar etJoseph Ratzinger «Il n'y a rien à faire de décisif tant que l'Église romaine ne sera pas sortie de ses prétentions seigneuriales et temporelles. Il faudra que tout cela soit détruit. Et cela le sera» Y. Congar (1962)

9 Dans ce mot il y a litalien giorno : jour ! Il sagit dune volonté dadaptation de la tradition de l'Église à la réalité contemporaine. Trois mots clef pour le Concile Vatican II Le Mouvement oecuménique entend répondre à la prière du Christ : « que tous soient Un (…) afin que le monde croie que tu m'as envoyé » (Jn 17,21). du grec oikoumené : l'ensemble de la terre habitée cela désigne chez les chrétiens ce qui concerne l'ensemble des Églises chrétiennes. D'un lat. pop.*opertura, (apertura ) = «trou, ouverture » : fenêtre ?

10 La liturgie La reconnaissance de la collégialité des évêques La réintégration de l'histoire dans l'affirmation de la doctrine la proclamation du peuple de Dieu avec le sacerdoce royal et universel des fidèles, Les avancées dans les relations avec le judaïsme et dans l'œcuménisme L'acceptation de la liberté religieuse

11 En 1961 le pape Jean XXIII écrit lEncyclique Humanae Salutis dans laquelle il convoque le Concile et invite à : - « mettre en contact AVEC les énergies vivifiantes et éternelles de lEvangile le monde moderne » - ne pas avoir une vision trop pessimiste du monde mais SAVOIR DECOUVRIR les indices qui font ESPERER de lavenir de lEglise et du monde - « savoir « distinguer » les « SIGNES DES TEMPS » (Mat 16, 4)

12 Cette Encyclique est remaniée plusieurs fois par une commission mixte ( Commission théologique + Apostolat des laïcs) -:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:-:- A partir des faits sociologiques observés, il en ressort : Dans le domaine socio- économique, 3 signes des temps : - la socialisation (prise de conscience de linterdépendance de tous les hommes) - le personnalisme - la recherche par lhomme de son bien matériel 4 idées de base : - dignité de la personne - aspect social de la personne - dynamisme de la personne - épanouissement de lhomme dans la vie chrétienne et ecclésiale La Commission mixte met en place 10 sous- commissions : certains jugent le texte trop optimiste et pas assez fondé sur lEvangile, dautres y rajoutent lathéisme, le mariage (ses finalités), le remariage, La condamnation de toute guerre......

13 .... et le 7 décembre 1965 :

14 Parmi les écrits conciliaires Gaudium et spes « joie et espoir ». La constitution pastorale « sur l'Église dans le monde de ce temps » est l'un des principaux documents de l Église catholique romaine issus du IIe concile œcuménique du Vatican. Approuvée par des évêques présents, et refusée par 75 d'entre eux, elle est promulguée par le pape Paul VI le 8 décembre 1965, Approuvée par des évêques présents, et refusée par 75 d'entre eux, elle est promulguée par le pape Paul VI le 8 décembre 1965, le dernier jour du concile.

15 Constitution pastorale sur lEglise dans le monde de ce temps (« Gaudium es spes ») Avant propos et exposé préliminaire : La condition humaine dans le monde daujourdhui 1ère partie : LEglise et la vocation humaine - introduction - 1) la dignité de la personne humaine - 2) la communauté humaine - 3) lactivité humaine dans lunivers - 4) le rôle de lEglise dans le monde de ce temps 2ème partie : De quelques problèmes plus urgents - introduction - 1) dignité du mariage et de la famille - 2) lessor de la culture - 3) la vie économico- sociale - 4) la vie de la communauté politique - 5) la sauvegarde de la paix et la construction de la communauté des nations Conclusion.

16 Comment le Concile envisage la présence et laction de lEglise dans le monde daujourdhui ? ( extraits ) « Les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il nest rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. Leur communauté, en effet, sédifie avec des hommes, rassemblés dans le Christ, conduits par lEsprit Saint dans leur marche vers le Royaume du Père, et porteurs dun message de salut quil faut proposer à tous. La communauté des chrétiens se reconnaît donc réellement et intimement solidaire du genre humain et de son histoire.... » (GS 1)

17 «...ses doutes, ses angoisses. Ces difficultés, lEglise les ressent à fond. Instruite par la Révélation divine, elle peut y apporter une réponse, où se trouve dessinée la condition véritable de lhomme, où sont mises au claire ses faiblesses, mais où peuvent en même temps être justement reconnues sa dignité et sa vocation.... » « La Bible, en effet, enseigne que lhomme a été créé « à limage de Dieu ».... «... Dieu na pas créé lhomme solitaire : dès lorigine, « il les créa homme et femme « (Gn 1, 27). Cette société de lhomme et de la femme est lexpression première de la communion des personnes... » (GS 12) «...le genre humain sinterroge,..., souvent avec angoisse sur lévolution présente du monde, sur la place et le rôle de lhomme dans lunivers...., enfin sur la destinée Ultime de choses et de lhumanité. » (GS 3)

18 DrogueGuerre « Le Concile, témoin et guide de la foi de tout le Peuple de Dieu rassemblé par le Christ, ne saurait donner une preuve plus parlante de solidarité, de respect et damour à lensemble de la famille humaine, à laquelle ce peuple appartient quen dialoguant avec elle sur ces différents problèmes, en les éclairant à la lumière de lÉvangile, et en mettant à la disposition du genre humain la puissance salvatrice que lEglise, conduite par lesprit saint reçoit de son Fondateur..... » (GS 3) Athéisme Individualisme Chômage Mariage Divorce Bioéthique Esprit du monde Vie économico- sociale corruption Pornographie

19 Le seul but que vise lEglise : «...continuer, sous limpulsion de lEsprit consolateur, lœuvre même du Christ, venu dans le monde pour rendre témoignage à la vérité, pour sauver, non pour condamner, pour servir, non pour être servi... » (GS 3)

20 Lexamen des « signes des temps » On peut lire les signes des évènements comme on peut lire les signes des temps : « Quand vous voyez un nuage se lever au couchant, aussitôt vous dites que la pluie vient, - et ainsi arrive t- il......Hypocrites, vous comprenez le visage de la terre et du ciel; et ce temps- ci alors, comment ne le comprenez- vous pas ? »(Lc12, ) « LEglise a le devoir, à tout moment, de scruter les signes des temps et de les interpréter à la lumière de lEvangile, de telle sorte quelle puisse répondre, dune manière adaptée à chaque génération, aux questions éternelles des hommes sur le sens de la vie présente et future et sur leurs relations réciproques » (GS 4)

21 Jonas sest levé pour dénoncer les comportements des habitants de Ninive et ces derniers ont reconnu leurs erreurs et leurs péchés et firent pénitence !... «...il y a ici plus que Jonas !.. »(Mat 12, ) Cest avec lEsprit Saint quon peut saisir ce que Dieu me dit à travers les évènements (les uns appellent cela cause, dautres hasard...!)

22 Comment Jésus lit- il les évènements ? Ce nest jamais dans leur apparence. 1) Devant la mort du fils de la veuve de Naïm ( Lc 7, ): « ne pleure pas ! » : Jésus entend lappel du Père à la compassion (qui va exercer jusquà sa puissance !) 2) Devant la pécheresse chez Simon le pharisien (Lc 7, ) : Jésus ne la repousse pas alors que les autres sindignent : Jésus lit lappel du Père à un amour miséricordieux. 3) Devant les vendeurs du temple (Jn 2, ) Jésus les chasse avec violence, avec un fouet parce quils pervertissent lusage dun lieu de culte, ils dénaturent ce qui est. Qui voulons- nous servir ? 4) Devant les ouvriers qui ont été tués par la chute de la tour (Lc 13, 1- 5) Jésus ne recherche pas les causes ou les coupables mais cet évènement est pour Lui un appel à la pénitence, au repentir, invitation à être prêts devant la mort ! 5) Jésus dénonce les pièges qui nous empêchent dentendre lappel du Père. Soyons familiers de lEcriture

23 Jésus est vraiment Homme. Il a une sensorialité. Il a des émotions

24 La vue Il voit la nature : les blés, la vigne, les lys des champs, les arbres... Il voit les hommes : Zachée, Pierre..... Pour enseigner par parabole.... Pour appeler..... Pour aimer..... Louïe Il entend le bruit du vent,.... les hommes parler... ou penser Pour faire référence à son Père Pour leur dire doù viennent leurs paroles ou leurs pensées Le toucher La terre (la boue, le sable) Les malades, les lépreux, les infirmes, les aveugles Pour guérir Pour ne pas répondre Lodorat Il sent le parfum Il en fait un geste prophétique Le goût Le pain, le vin Le poisson Ils deviennent sacrement Pour montrer la résurrection de la chair

25 1) Il aime même ses ennemis (Judas...) 2) Il a de ladmiration (pour le centurion...) 3) Il est ému de compassion (guérison dun lépreux...) 4) Il pleure devant Jérusalem(elle na pas reconnue le temps où elle fut visitée..) 5) Il pleure la mort de son ami Lazare 6) Il eut pitié (de la foule...) 7) Il tressaille de joie 8) Il est envahi de tristesse et dangoisse 9) Il se met en colère violemment 10) Il dénonce les pensées perverses, tournées vers le mal )

26 Il est toujours vigilant. Il prie sans cesse. Il nabolit rien de la Tradition. Sa volonté est soumise à celle du Père. Mais cest TOUJOURS lEsprit Saint qui anime ses mouvements psychiques. Jésus est vraiment DIEU.

27 Face aux signes des temps, nous sommes appelés à cela : « Au fond de sa conscience, lhomme découvre la présence dune loi quil ne sest pas donnée lui- même, mais à laquelle il est tenu dobéir.... » (GS 16) « Le mystère de lhomme ne séclaire vraiment que dans le mystère du Verbe incarné. » (GS 22)

28 Et maintenant … Au jour de nos vies … ce nest pas tout de suite la Foi ! La foi en escalier ? La foi en escalier ?

29 Au jour de nos vies … ce nest pas tout de suite la Foi ! Se poursuit par lexpression des ressentis Tout commence avec les sens … Voir, sentir, gouter, toucher, entendre … Se développe dans le discernement et le choix; ouvert à lEsprit Et saccomplit dans le bonheur : Qu'est ce que le Bonheur ?!

30 Et maintenant … Temps personnel… Méditation du dimanche … à léglise ou dans les rues dAlbertville… à un coin de place, ici ou là, au café … u ailleurs … le choix est immense ! Allons seul pour exercer nos sens !

31 1) Jaime même …. 2) Jai de ladmiration pour …… 3) Je suis ému de …. par … 4) Je pleure devant 5) Jai pitié de … 6) Je tressaille de joie … 7) Je suis envahi de tristesse et dangoisse … 8) Je me mets en colère violemment car… 9) Je dénonce les pensées perverses …., 10) Ecouter ou déceler, voir ou examiner, sentir ou fleurer, toucher ou effleurer, entendre ou saisir …

32 Ne pas oublier de noter, (sommairement : un mot ou une ligne … ) ce que vous aurez « saisi! » ce qui « vous touche », « provoque… » Au retour on construit un « Mur dimages » … suit un échange libre à partir de ces images, de lintervention stimuli du matin… bref on laisse parler son cœur … On sécoute, on ne débat pas … Ecoute, écoute, Surtout ne fais pas de bruit, On marche sur la route, On marche dans la nuit. Ecoute, écoute, Les pas du Seigneur vers toi, Il marche sur ta route, Il marche près de toi.

33 © Production septembre 2012


Télécharger ppt "Présente… © Production septembre 2012. 50 ème anniversaire de louverture du Concile Vatican II Doyenné dAlbertville. Dimanche 16 septembre 2012."

Présentations similaires


Annonces Google