La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Introduction et Concepts : De SGML à XML 1. Origines et Objectifs 2. SGML et HTML 3. Introduction à XML 4. XML pour quoi faire ?

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Introduction et Concepts : De SGML à XML 1. Origines et Objectifs 2. SGML et HTML 3. Introduction à XML 4. XML pour quoi faire ?"— Transcription de la présentation:

1 1 Introduction et Concepts : De SGML à XML 1. Origines et Objectifs 2. SGML et HTML 3. Introduction à XML 4. XML pour quoi faire ?

2 2 Au commencement… n SGML n Standard Generalized Markup Language n Langage à balises pour représenter des documents structurés n Complexe, difficile à apprendre n Réservé aux professionnels de la documentation n Difficilement extensible au Web n HTML ! (dérive de SGML) n Conçu dans loptique dafficher des « pages webs » n Cest ce qui a fait son succès n Problème de ces langages – Un document peut se définir par le fond et par la forme. n Forme = structure + présentation n Fond = structure + sémantique

3 3 SGML n 1969 C. Goldfarb, E. Mosher, R. Lorie inventent GML chez IBM n GML a été créé pour éditer des documents, les mettre en page et les partager au sein de systèmes de gestion éditoriaux n 1978 Goldfarb prend la tête dun comité « Computer Language for the Processing of Text » au sein de lAmerican National Standards Institute (ANSI). SGML

4 4 Qu'est-ce que SGML ? n Une norme internationale : – Standard Generalized Markup Language – ISO n Un métalangage de balisage de documents – lisible par lêtre humain et traitable par une machine – permet de définir des langages de balisage n Les documents sont balisés conformément à une grammaire (la DTD Document Type Definition) – permet un balisage sémantique du fond. n Implique la notion de validité d'un document SGML

5 5 SGML : objectifs n Séparation du fond et de la forme – possibilité de multiples présentations – un seul document en SGML – plusieurs formats : Postcript, HTML, etc. n Support de traitements sur le contenu des documents sans prise en compte de la forme n Proposition dun cadre défini pour lexpression des modèles documentaires (validité, contrôle) n Intégration d'un format de stockage et déchange normalisé SGML

6 6 SGML : critiques n Très lourd et complexe pour la mise en œuvre de documents respectant ce format n Une grande rigueur est demandée à l'entrée des documents n Standard complexe et complet pour le traitement des documents n Liens hypertextes possibles mais complexes SGML

7 7 HTML : présentation n Proposé par le W3C comme format de documents sur le Web. n Langage simple avec des balises standardisées permettant la mise en forme dun texte. n Standard reconnu par tous les navigateurs. n Langage très populaire sur le Web Exemple Contenu du document une référence externe HTML

8 8 HTML : inconvénients n Normalisation des différentes balises difficile : – les constructeurs ont eu tendance à définir leurs propres balises pour répondre à leurs besoins (incompatibilité) – HTML 4.0 n boutons, tables, applets, objects, graphiques, maths,... n styles, frames, protections,... n Mises à jour difficiles : – Données utiles et mises en forme ; – restructuration ou remise en forme de lensemble des pages du site fastidieux. – Pas de vérification syntaxique n Mélange le fond et la forme – méta-données avec la présentation – La sémantique du contenu est perdue – Pages conçues pour 1 type de terminal HTML

9 9 Feuilles de style n Introduite pour diversifier les présentations n CSS (Cascading Style Sheet) – mécanisme d'héritage entre nœuds – une balise hérite de la parente – seulement ce qu'elle spécifie est redéfini n Recommandation W3C en décembre 1996 n Mécanisme simple pour ajouter un style aux documents Web – fonte, taille, couleur, etc. n Utilisables avec XML HTML

10 10 XML : objectifs n XML= un nouveau langage d'échange basé sur le balisage n XML= plus simple que SGML n XML= plus complexe et performant que HTML n XML = développé par XML Working Group dirigé par le W3C (depuis 1996) n XML 1.0 = recommandation officielle du W3C depuis le 10 février 1998 Origines

11 11 les 10 objectifs d XML n XML doit pouvoir être utilisé sans difficulté sur Internet n XML doit soutenir une grande variété d'applications n XML doit être compatible avec SGML et HTML n Il doit être facile d'écrire des programmes traitant les documents XML n Le nombre d'options dans XML doit être réduit au minimum, idéalement à aucune Origines

12 12 les 10 objectifs D XML n Les documents XML doivent être lisibles par l'homme et raisonnablement clairs n La spécification de XML doit être disponible rapidement n La conception de XML doit être formelle et concise n Il doit être facile de créer des documents XML n La concision dans le balisage de XML est peu importante Origines

13 13 Introduction à XML n XML est un méta-langage universel pour les données sur le Web qui permet au développeur de délivrer du contenu depuis les applications à d'autres applications ou aux browsers n XML promet de standardiser la manière dont l'information est : – Échangée (XML) – Personnalisée (XSL) – Retrouvée (XQuery) – Sécurisée (Encryption, Signature) – Liée (XLink) –... XML

14 14 Les utilisateurs peuvent définir leurs propres tags Document bien formé: Volnay Bourgogne Dijon Les tags indiquent la signification des sections marquées Il est possible d'imposer une grammaire spécifique (DTD, Schéma) XML : la base SGML XML HTML XHTML XML

15 15 Concepts de base n Balise (ou tag ou label) – Marque de début et fin permettant de repérer un élément textuel – Forme: de début, de fin n Elément de données – Texte encadré par une balise de début et une de fin – Les éléments de données peuvent être imbriquées A. Briand Dijon n Attribut – Doublet nom="valeur" qualifiant une balise n XML

16 16 Pourquoi utiliser XML? n Définir vos propres langages déchange – Lisible : texte balisé avec marquage – Clair : séparation du fond et de la forme – Extensible : supporte les évolutions applicatives n Publier des informations – Commande, facture, bordereau de livraison, etc. – neutre du point de vue format – mise en forme avec des feuilles de style n Archiver des données (auto-description des archives) n Développé par le W3C – Pour le Web (Internet, Intranet) – S'étend à l'entreprise et ses partenaires n Supporté par les grands constructeurs – IBM, Microsoft.net, SUN, BEA, etc. – Des outils génériques et ouverts Pourquoi XML ?

17 17 Publication multi-supports XML Base de Données Application de publication (XSL) TV Numérique Pourquoi XML ? Middleware XMLizer

18 18 Échange de données Extractor JDBC Mapper BD relationnelle Datawarehouse Datamining Pourquoi XML ?

19 19 Gestion documents semistructurés Feuille de style XSL Feuille de style XSL Requêtes HTTP GET HTTP POST Requêtes Mapping XML-SQL Processeur XSL Feuille de style XSL HTML généré Serveur dApplications Interface avec les applications bureautiques Amendement SGBDR Pourquoi XML ?

20 20 XML EDI Échange B2B XML EDI XMLizer Internet (SOAP) Donneur dordre Fournisseur Pourquoi XML ?

21 21 Forces et faiblesses de XML n Une technologie structurante n Clarifie tous les échanges n Des standards internes et externes n Transversale à l'entreprise – Échanges de données – Bureautique – GED – Sites Web – EDI – Bases de données – Intégration e-business – … n Une syntaxe bavarde n Un méta-langage, mais de nombreux langages n Coûteux en CPU – Parsing n Coûteux en mémoire – Instanciation Pourquoi XML ?


Télécharger ppt "1 Introduction et Concepts : De SGML à XML 1. Origines et Objectifs 2. SGML et HTML 3. Introduction à XML 4. XML pour quoi faire ?"

Présentations similaires


Annonces Google