La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Récupération du fluor et phosphate dans les eaux résiduaires de Prayon Alain Germeau.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Récupération du fluor et phosphate dans les eaux résiduaires de Prayon Alain Germeau."— Transcription de la présentation:

1 1 Récupération du fluor et phosphate dans les eaux résiduaires de Prayon Alain Germeau

2 2 Prayon SA 1. Notre groupe 2. Nos sites de production 3. Nos produits 4. Traitement des eaux - Puurs 5. Optimisations 6. Perspectives Questions / Réponses

3 3 1. Notre Groupe 1. Notre groupe Leader technologique dans la chimie du phosphore Plus de 1400 emplois dans le monde

4 4 Engis (maison mère) - Belgique Puurs - Belgique Les Roches de Condrieu - FranceAugusta (Prayon Inc.) - USA 2. Nos sites de production Quatre sites de production 100% Prayon dans le monde

5 5 3. Nos produits FertilisantsAlimentationTechnique 3.1. A cides et sels

6 6 3. Nos produits 3.2. Technologies et équipements PRT Savoir faire dans la production dacide phosphorique Profile Equipements associés Support technique et formation

7 7 Engis (maison mère) - Belgique Puurs - Belgique Les Roches de Condrieu - FranceAugusta (Prayon Inc.) - USA 4. Traitement des eaux – Puurs 4, traitement des eaux

8 8 4. Traitement des eaux – Puurs Moy.MIN.MAX.Spec. Débitm³/h pH 1, P2O5mg/l Fmg/l SO4mg/l CODmg/l Nmg/l5,55715 Femg/l0,100,050,251, Caractéristiques des effluents 4, Traitement des eeaux

9 9 4. Traitement des eaux – Puurs 4.2. Traitement chimique Présence de phosphate, fluor et chlore dans les eaux résiduaires à un pH de départ de lordre de 1. Ajout de Craie et de Chaux afin de remonter le pH jusquà 7 et précipiter les éléments présents. 4, Traitement des eaux

10 10 Polyelectrolyte Boue 50 % ~ T/an Chaux Influent : Q :70m³/h pH:0 - 3 P2O5 :1 250 mg/l F :1 100 mg/l pH Effluent : pH: 7 P2O5 :5 mg/l F :15 mg/l 4. Traitement des eaux – Puurs 4.3. Configuration initiale 4, Traitement des eaux

11 11 4. Traitement des eaux – Puurs Phosphate recovery from process Waste Water by crystallization Chaux hydratée Polyelectrolyte Boue 50 % h ~ T/an Flux P Q1400m³/j P2O5 2000mg/l F600 mg/l Cas de Puurs : fonctionnement actuel 11 Traitement des eaux Craie Flux F Q500m³/j P2O5 250 mg/l F1600 mg/l pH Effluent : pH: 7 P2O5 :5 mg/l F :15 mg/l

12 12 4. Traitement des eaux – Puurs 4.3. Optimisations requises Teneur des boues en Fluor / Phosphate Siccité des boues (30 à 50%) ; besoin dune étape de séchage (investissement lourd) Boues collantes – difficultés à manipuler 4, Traitement des eaux

13 13 4. Traitement des eaux – Puurs Phosphate recovery from process Waste Water by crystallization Lait de Chaux Polyelectrolyte Flux P Q1400m³/j P2O5 2000mg/l F600 mg/l Cas de Puurs : modifications des installations 13 Traitement des eaux Lait de Chaux Flux F Q500m³/j P2O5 250 mg/l F1600 mg/l pH Effluent : pH: 7 P2O5 :5 mg/l F :15 mg/l

14 14 4. Traitement des eaux – Puurs 4.4. Cristallisation Augmentation de la taille des particules Recirculation des boues en zone de réaction Configuration et design des réacteurs Augmentation de la taille moyenne des particules 5.. Optimisations

15 15 4. Traitement des eaux – Puurs Phosphate recovery from process Waste Water by crystallization Lait de Chaux Polyelectrolyte Flux P Q1400m³/j P2O5 2000mg/l F600 mg/l Cas de Puurs : modifications des installations 15 Traitement des eaux Lait de Chaux Flux F Q500m³/j P2O5 250 mg/l F1600 mg/l pH

16 16 5. Optimisation 5.1. Tri granulométrique Particules fines retiennent leau dans le gâteau Ségrégation des particules pour éliminer les fines Augmenter les siccités de boues (jusquà 70%) 5.. Optimisations

17 17 5. Optimisation Phosphate recovery from process Waste Water by crystallization Lait de Chaux Polyelectrolyte Flux P Q1400m³/j P2O5 2000mg/l F600 mg/l Cas de Puurs : modifications des installations 17 Traitement des eaux Lait de Chaux Flux F Q500m³/j P2O5 250 mg/l F1600 mg/l pH

18 Optimisations 5. Optimisations F PO4 Concentration (mg/l) pH , F / P séparation

19 19 6. Perspectives Faisabilité de la ségrégation du Fluor et du Phosphate prouvée échelle pilote. Ségrégation des tailles de particules montre une augmentation de la siccité des boues – mis en évidence à léchelle pilote Optimisation de la configuration et du design des réacteurs en cours à léchelle pilote

20 20 Alain Germeau PRAYON s.a. Rue Joseph Wauters, Engis – BELGIUM


Télécharger ppt "1 Récupération du fluor et phosphate dans les eaux résiduaires de Prayon Alain Germeau."

Présentations similaires


Annonces Google