La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Promo 1961- 1965 Musique: Marche pour la cérémonie des Turcs (J.B. Lully)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Promo 1961- 1965 Musique: Marche pour la cérémonie des Turcs (J.B. Lully)"— Transcription de la présentation:

1

2 Promo Musique: Marche pour la cérémonie des Turcs (J.B. Lully)

3 *Je suis née au 12 Bd Stalingrad (anciennement Bd Molle) à la Marine. -Moi aussi jai habité là-bas pendant 4 années, juste en face du cinéma qui était ma cour de récré à la sortie de lécole. Sur ce Bd il y avait lancienne préfecture et le Trésor Public. Jai vécu là jusquà notre départ pour la France le 25 Juin (Le jour où les cuves ont explosé dans le port. - Moi jai quitté Oran le 23 juin en avion. Laéroport de la Sénia fut ma dernière vision de la terre dAlgérie Le bateau est parti sous une épaisse fumée noire et cest ma dernière vision dOran. De la Maternelle jusquen 3° jai été au collège Sédiman situé à 200 m de la maison donc jamais de pension. Jai fait Sédiman du CP au CM1 -Et moi de puis le CP jusquau CM1 mais cétait bien avant toi.

4 Mon entrée à lENO Même si jétais stressée le jour de la rentrée, tout sest très vite estompé. Mes souvenirs de cette courte année scolaire sont très nombreux et tous agréables. Pour moi, cette année de pension a été super. Notre classe était très unie et il y régnait une formidable ambiance malgré les évènements. Je ne peux pas tout raconter ici car il me faudrait toute la nuit mais jespère vraiment pouvoir aller à Sète en 2013 et évoquer avec vous ces souvenirs. ( ma réservation est faite). SUPER ! Nous avons donc quitté Oran pour Toulouse où des amis nous ont accueillies maman ma sœur et moi, mon papa étant décédé. *Jai été mutée à lacadémie de Rouen en Seine Maritime. -Moi aussi jai fait partie de cette Académie de 1977 à Jai enseigné à La Rochelle

5

6 Sous les grands pins Nous faisions beaucoup de sport et nous avions décidé de courir tous les matins dans le parc. Je pense que Monique Guttierez – Ragetly faisait partie du petit groupe. Donc, à 6 h, discrètement, nous enfilions nos shorts et nous voila en train de courir dans le parc sous les grands pins. Je crois que nous ne lavons fait que 2 ou 3 fois car nous étions quand même mieux sous la couette. Monique était une fille charmante et assez timide. Je suis persuadée quelle aussi doit garder de bons souvenirs de lENO. Jaimerais bien la retrouver. Je nai aucun souvenir du prof de gym (Mme Lamouroux?) mais au cours dun match de basket, je me suis tordu la cheville et jai gardé une grosse boule sur la cheville droite pendant des années et qui me rappelait ces moments merveilleux et insouciants malgré les évènements dramatiques qui se déroulaient à lextérieur

7

8 Au théâtre La prof de Français nous avait demandé daller informer les dirigeants que le spectacle allait commencer. Nous étions toutes les deux très intimidées et en arrivant devant eux, Michèle a fait une belle révérence et nous avons transmis le message. Cest la première fois que je voyais sourire Melle Issarte qui me faisait très peur. Elle a été charmante et cela nous a réconfortées pour la suite. Michèle ma dédicacé la photo au verso par ces mots : « A ma chère Marie en souhaitant quelle se souviendra de sa chère Climène et quelle pensera avec nostalgie à cette si belle et si agréable première année à lEN. Affectueusement. Cest vrai que pour notre classe de 2° A, ce fût une merveilleuse mais trop courte première année.

9

10 devant une salle de classe. Laquelle ? Mes souvenirs sestompent

11

12

13 Pour lanecdote, nous avions confectionné un décor en papier crépon bleu ciel et blanc afin de rendre latmosphère des salons de lépoque. Faute de temps, nous avons conservé le décor du groupe précédent, de grandes tentures en velours rouge- grenat. Nous étions très déçues de ne pas mettre en place notre travail et pourtant, à la fin du spectacle, nous avons été félicitées pour le choix du décor car nos costumes tranchaient bien sur ces tentures sombres.

14

15 Dans notre salle de classe. Notre surveillante était Melle Lacan. Une adorable jeune femme que nous aimions beaucoup. Il y avait deux autres surveillantes, des sœurs jumelles avec de grands yeux bleus mais elles, nous ne les aimions pas trop car pas toujours sympas

16

17

18

19 Dehors la vie est moins tranquille Un soir, après létude, nous regagnions nos boxs dans les dortoirs et il y a eu une énorme explosion à lextérieur. (Plastiquage dune épicerie). Nous avons entendu les vitres tomber. Un grand silence sest fait et quand je me suis retournée, le couloir central était jonché de filles qui sétaient allongées par instinct de survie, dautres qui avaient perdu connaissance. 4 dentre elles ont dû être conduite à linfirmerie et y ont passé le nuit. Après, ça a été le grand chambardement ! Les cris et laffolement ! Je me rappelle dêtre restée très calme et davoir assisté celles qui paniquaient. Puis il a fallu ramasser tous les éclats de verre qui jonchaient le sol. Nous en avions même sur les lits. Quelques jours plus tard, on nous a placé de gros rideaux aux fenêtres afin déviter les projections si cela se reproduisait pendant que nous dormions.

20 A la cantine le jeudi, cétait couscous. Jaime toujours autant ce plat. Je me régalais. Il était délicieux. Jaimais aussi beaucoup les côtes de porc avec une persillade. Jai bien sûr reproduit la recette chez moi mais je nai jamais retrouvé cette saveur quavaient celles de la cantine. Christiane Terzi, avec qui jévoquais par téléphone ces plats savoureux, se rappelle pour sa part de la paella. Je nen garde aucun souvenir. Il faut dire que maman étant dorigine espagnole la confectionnait de façon magistrale ce qui devait me rendre plus exigeante.

21 En Métropole *Pour ne pas trop méloigner de ma famille, jai été accueillie à lEN de Tulle en Corrèze pour la durée des études mais je devais ensuite me rendre à Rouen pour enseigner. Cette première année a été un vrai cauchemar. Loin de ma famille, de mon futur époux que jai rencontré le 1er jour de mon arrivée à Toulouse, un hiver avec -22°, lambiance aussi froide que la température extérieure qui me changeait tellement de celle dOran. Jai beaucoup pleuré et je ne regrette pas davoir abandonné *Pendant les vacances scolaires 1963, jai retrouvé à Toulouse une camarade de Sédiman et qui elle aussi faisait partie de la promo 61/65. *Elle avait trouvé un poste denseignante dans le privé et ma donné les coordonnées de létablissement qui lavait placée. Je my suis rendue et jai eu un poste dans lAude pour la rentrée 63/64. *A la fin de cette année scolaire, ma sœur qui travaillait au Crédit Immobilier de France ma proposé dy travailler pour les deux mois de vacances et jy suis restée 40 ans. Je ne regrette rien. Jai été très heureuse dans cette société et surtout, je suis restée sur Toulouse. Je suis deux fois maman et quatre fois grand-mère - Comme moi

22 La suite… Du mardi 21 ( lendemain de Pentecôte ) au Vendredi 24 mai 2013 À Sète

23 Liste des élèves (transmise par Christiane Müller-Terzi et corrigée par Aïcha Bouabaci et Marie Llopis) Almendros Marie-France, Amsalem Simone, Andreu Lucie, Arbeille Raymonde, Armand Yvette Bermejo Andrée, Bouabaci Aïcha, Caillier Marie-Paule, Cara Raymonde, Charvet Lyne, Cosne Marie-Claude Delmas Renée, Dezan Pierrette Escanez Marie-Paule, Estève Sylvie Fabre Denise, Favier Josette Floch Madeleine, Gabay Lucienne, Garcia Danièle, Garcia Marie-Rose, Garcia Michèle Gimenez Marie-Antoinette, Guirado Marie-José, Guttierrez Monique Hennen Jacqueline, Hernandez Emmanuelle Ivanez Franceline, Favier Josette, Kalfon Marie-Claude Llopis Marie, Lopez Lyne (?), Lopez Marie-Claire Martinez Mireille, Monique Guttierez,, Montagut Louise, Müller Christiane Navarro Jocelyne, Nekrouf Fafa, Olivares Roselyne Perez Danielle, Prieur Arlette, Primatesta Miazza Reygaza Carmen, Rigeade Elisabeth, Ros Francine Saddiki Fatima, Sanchez Marie, Sanvoisin Marcelle, Schiano Di Lombo Claudine Sixdenier Brigitte Thomas Anne-Marie, Thomas Michèle Vinois Raymonde, Zerroubi Malouka (les noms en gras sont sur les photos)


Télécharger ppt "Promo 1961- 1965 Musique: Marche pour la cérémonie des Turcs (J.B. Lully)"

Présentations similaires


Annonces Google