La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire."— Transcription de la présentation:

1 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

2 2 PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kW) Air / Eau (chauff. seul – non réversible) Puissance calorifique : 38,4 kW 2 modèles: LT (45°/55°) et HT (55°/65°) Modulation de 50 à 100% Possibilité de cascade jusquà 27 PAC maxi en association dune chaudière à condensation C230 ECO ou MCA Produits destinés au tertiaire et bâtiments collectifs en neuf et rénovation

3 3 LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA PGA 38

4 4 Par compression: moteur électrique ou gazPar absorption:

5 5 Le circuit noir (Black Box) cycle à double condenseur Le brûleur de la pompe à chaleur gaz (1 - identique à celui d'une chaudière gaz) chauffe une solution aqueuse d'ammoniaque(2) afin de séparer l'ammoniac sous forme de vapeur haute pression de l'eau qui reste liquide. En passant dans un premier condenseur (4), cette vapeur cède son énergie et reprend la forme d'un liquide basse pression. Après passage dans le détendeur (7) et dans l'évaporateur (5), l'ammoniac se vaporise à nouveau à basse pression et basse température. Le gaz passe ensuite dans un absorbeur (3). Là, une réaction exothermique donne naissance à un mélange liquide/gazeux à très haute température. Le passage dans un second condenseur (4) permet de céder à nouveau de l'énergie à la source chaude. Le mélange se retrouve alors en phase liquide et retourne dans le bouilleur (1) à proximité du brûleur (2), via une pompe à membrane (6).

6 6 Circuit eau-ammoniac scellé en usine : pas dappoint, pas de vidange, entretien extrêmement simple; Circuit eau-ammoniac scellé en usine : pas dappoint, pas de vidange, entretien extrêmement simple; Système hydraulique : pas de CFC, HCFC, HFC; Système hydraulique : pas de CFC, HCFC, HFC; Un seul composant mouvant (pompe de la solution) : très haute fiabilité; Un seul composant mouvant (pompe de la solution) : très haute fiabilité; Condensation de la vapeur deau dans la fumée : réduction des pertes à la cheminée; Condensation de la vapeur deau dans la fumée : réduction des pertes à la cheminée; Modulation de la charge : très haut rendement même à la charge partielle, flexibilité opérationnelle ; Modulation de la charge : très haut rendement même à la charge partielle, flexibilité opérationnelle ; Isolation améliorée : réduction des pertes thermiques, insonorisation. Isolation améliorée : réduction des pertes thermiques, insonorisation. La technologie

7 7 Le circuit noir (Black Box)

8 8 LE CONTEXTE DE LA PAC GAZ A ABSORPTION

9 Couplage EnR (solaire thermique, photovoltaïque…) 10% 0%0% 20% 30% 40% 50% Pile à combustible Pompe à Chaleur moteur gaz Ecogénérateur Stirling Pompe à Chaleur absorption Mini Cogénération Économies dÉnergie primaire par rapport à une chaudière Standard Chaudière basse température Chaudière standard Chaudière à condensation Grenelle de lenvironnement Règle des 3 X 20 % …(GES, EnR, Effic.)

10 10 Niveau BBC / RT 2012 Chaudière à condensation + isolation renforcée ou Chaudière à condensation + solaire (thermique ou photovoltaïque) ou PAC gaz ou Eco générateur Énergie passive Chaudière à condensation + Solaire / PAC GAZ / Ecogénérateur + isolation renforcée + solaire photovoltaïque + solaire thermique Les solutions gaz naturel, adaptées aux évolutions réglementaires, existent déjà ou émergent sur le marché des nouvelles technologies innovantes. Chaudière basse température + isolation standard Réf. RT 2005

11 11 LES PERFORMANCES DE LA PAC GAZ A ABSORPTION

12 12 Rendement jusquà 165% pour la version air/eau 30 à 50% plus efficace que les meilleures chaudières 30 à 50% de réduction des émissions de CO2 et des coûts énergétiques Récupération de chaleur renouvelable sur air Chaleur à lutilisateur Gaz 38 kW 23 kW 1 kW 16 kW Pertes Part EnR = 16/39 = 41%

13 13 Très bonne tenue de la puissance et des performances en comparaison dune PAC électrique

14 14 ENERGIE PRIMAIRE – RENDEMENT – COP Positionnement Réglementaire

15 15 Les rendements: Energie primaire 61% pertes Turbines gaz Générateur 39% Electricité 65% Energie renouvelable PAC électrique 100% Besoins 8% Déperditions 100% Besoins 50% Energie renouvelable PAC Gaz absorption 100 % Gaz 100 % Gaz Circuit refroidissement Condensateur 1 kWh dénergie finale = 2,58 kWh ep 1 kWh dénergie finale = 1 kWh ep

16 16 Repères pour la pompe à chaleur à absorption gaz: Par exemple pour lélectricité produite à lorigine augmentée des pertes diverses, ce coefficient est de 2,58, cest à dire que 1 kWh dénergie finale = 2,58 kWh dénergie primaire, quand il est de 1 pour le gaz naturel, soit 1 kWh dénergie finale = 1 kWh dénergie primaire.gaz naturel Rendement de la PAC Gaz Absorption autour de 165 % sur PCI Avec le coefficient dénergie primaire cela correspond à un COP PAC Gaz = 1,65 x 2,58 = 4.26 Rendements ou coefficient de performance

17 17 Lénergie primaire = lénergie prélevée sur la planète Exemple comparatif entre une PAC gaz à absorption et une PAC électrique Le label écologique sur les pompes à chaleur (décision 2007/742/EC) La PGA respecte les critères minimaux de la Directive Européenne quelque soit le type démetteurs, elle peut prétendre à la valorisation dEnR au niveau européen. Le label incite à lutilisation des PAC fonctionnant avec des fluides à faible GWP –(Potentiel de Réchauffement Global) - cest le cas de lammoniac car cest un fluide naturel

18 18 PAC PGA 38 et équivalent CO2 +40 % Source : contenu CO2 des énergies électriques consommées pour le chauffage en hiver («consommations marginales » selon Note du 8 octobre Réseau de Transport Electrique RTE+ ADEME) 1.PGA 38 H COP annuel en énergie finale est de 137%, émission de kg CO 2 /kWh de chauffage 2. PAC Electrique COP annuel sur énergie finale de 2,50 émission de kg CO2/kWh de chauffage selon lhypothèse démission basse de kg/kWh (note RTE en hiver) Émissions dune PAC élec. en moyenne + 15%

19 19 Calculs thermiques pour la RT 2005 Matériel intégré dans la base EDIBATEC Mode chauffage intégré Titre V pour la production ECS via la PAC Paru au JO du 13 janvier 2010 ; Revient à considérer la PAC comme une chaudière condensation de 120% de rendement environ. PAC absorption intégrée dans la nouvelle méthode de calcul (chauffage et ECS)

20 20 IMPLANTATION

21 21 Implantation des machines 21 Cadre détude ERP 2 réglementations peuvent sappliquer : - Appareil de combustion - Appareil utilisant un fluide frigorigène + Norme (non réglementaire) EN 378

22 22 Implantation des machines 22 Cadre détude ICPE Contraintes réglementaires Réglementation ICPE 2920 – installation de réfrigération sous pression (+ de 1bar relatif ) SOUMIS A DECLARATIONSOUMIS A AUTORISATION PAC MOTEUR R410A Pa > 50 kWPa > 500 kW PAC ABSORPTION AMMONIACPa > 20 kWPa > 300 kW Pa = puissance absorbée pour lensemble de linstallation de PAC Pa = P gaz sur PAC ABSORPTION & Pa = P compresseur sur PAC MOTEUR ( = environ 1/3 de P gaz – voir constructeur ) NB VIDE REGLEMENTAIRE SUR LA DEFINITION EXACTE « Vide réglementaire » + en cours de révision – demander à la DRIIRE au cas par cas

23 23 Implantation des machines 23 ICPE Déclaration en préfecture (2920) Concernant les installations PAC ABSORPTION AMMONIAC réversible (et de froid seul) de puissance au brûleur supérieure à 20kW (et PAC MOTEUR de puissance compresseur de plus de 50kW au R410A) Formulaire de déclaration selon article R du code de lenvironnement « Le déclarant doit produire un plan de situation du cadastre dans un rayon de 100 mètres et un plan d'ensemble à l'échelle de 1 / 200 au minimum, accompagné de légendes et, au besoin, de descriptions permettant de se rendre compte des dispositions matérielles de l'installation et indiquant l'affectation, jusqu'à 35 mètres au moins de celle-ci, des constructions et terrains avoisinants ainsi que les points d'eau, canaux, cours d'eau et réseaux enterrés. » + en cours de révision – demander à la DRIIRE au cas par cas

24 24 Principe de rentabilité pour les sites chauffés / climatisés Site favorable H3 H2 H1 Log. Collec. Bureaux Hôtels RPA Crèches ++ - ~ ~ Gains dexploitation Pas de gains dexploitation Cas tangents Zone géo. favorable

25 25 Les marchés visés Pour les versions chaud seul : le logement collectif et le petit tertiaire non climatisé (250 à 1000 m²), voire les gros pavillons Des solutions 100% gaz compétitives pour atteindre des labels de performance énergétique THPE ou BBC Des solutions « labellisées EnR » dans les critères de la Directive Européenne : répond aux attentes de + en + fréquentes des MOA (social)

26 26 LES ATOUTS DE LA PGA 38

27 27 Rendement très élevé jusquà 165% (30 à 50% supérieur aux meilleures chaudières) Très bon positionnement dans la RT -> atteinte plus facile du label BBC Une solution permettant de prétendre au label EnR : entre 25% et 40% de part dEnR (plus que pour les PAC élec) Produit robuste: Très peu de pièces en mouvement (pompe de solution) Fluide frigorigène sans impact sur leffet de serre à la différence des systèmes compression Maintenance très simple (entretien brûleur) Faible niveau sonore Puissance électrique très limitée Les atouts de la PGA 38

28 28 LES SOLUTIONS DE DIETRICH

29 29

30 30 Solutions hydrauliques avec PGA 38 et chaudières à condensation: Principe: PAC en relève de chaudière avec ballon tampon PS 800 WP + production ECS

31 31 Solutions hydrauliques avec PGA 38 et chaudières à condensation: Principe: PAC en relève de chaudières MCA en cascade avec ballon tampon PS 800 WP + production ECS

32 32 Evolution de la solution hydraulique avec PGA 38 : Principe: PAC seules avec ballon tampon PS 800 WP + production ECS avec régulation Diematic VM iSystem

33 33 Solutions hydrauliques avec PGA 38 et chaudières à condensation: Principe: PAC en relève de chaudière avec ballon tampon PS production ECS

34 34 Solutions hydrauliques avec PGA 38 et chaudières à condensation: Principe: PAC en relève de chaudière C Ballon tampon et Production ECS Volume tampon = 7,5 L/kW (PGA)

35 35 Solutions hydrauliques avec PGA 38 et chaudières à condensation: Principe: Circuit hydraulique avec ballon tampon - permet une optimisation de la PAC par des temps de fonctionnement plus long (moins de cycles marche-arrêt) et sur une plus grande période de la saison de chauffe - permet disoler le circuit PAC des circuits de chauffage en cas de nécessité dassurer une protection contre le gel (Glycol)

36 36 BALLON TAMPON SOLAIRE CARACTERISTIQUES Réservoir- tampon en acier forte épaisseur avec en-bas un serpentin solaire lisse, protégé par revêtement antirouille noir (non utilisé) Tous les raccordements à larrière Habillage amovible PS 500, 800-2, , , 2000, 2500

37 37 LES OUTILS DE DETERMINATION ET DAIDE A LA VENTE

38 38 Catalogue tarif

39 39 Largumentaire

40 40 Feuillet technique

41 41 Approche de préconisation sur PGA 38 (LT) ou PGA 38H (HT): La version HT se différencie de la LT par le rapport entre ammoniac / eau dans le circuit frigorifique. Pour une détermination simple, sappuyer sur le diagramme. En cas de production simultanée Chauffage + ECS opter pour la version PGA 38H

42 42 OUTIL DE PRECONISATION (Diematool)

43 43 OUTIL DE CHIFFRAGE (Diematool)

44 44 Merci pour votre attention


Télécharger ppt "1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire."

Présentations similaires


Annonces Google