La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ARS 00/011 Création : –1998 : Jean-Paul Gautier (UREC) Modifications : –2000-2001 : Christian Hascoët (CCR)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ARS 00/011 Création : –1998 : Jean-Paul Gautier (UREC) Modifications : –2000-2001 : Christian Hascoët (CCR)"— Transcription de la présentation:

1 ARS 00/011 Création : –1998 : Jean-Paul Gautier (UREC) Modifications : – : Christian Hascoët (CCR)

2 ARS 00/012 Plan Historique Pourquoi s'intéresser aux réseaux sans fil ? Les réseaux locaux sans fil –Les techniques –Les standards et les normes Interconnexion de réseaux –Faisceaux hertziens –Satellites

3 ARS 00/013 Historique : Marconi réalise les premières transmissions sans fil (Télégraphie sans fil) -Ensuite technologie sans fil réservé aux militaires avec un développement important durant la 2ième guerre mondiale. -Aux États-Unis, dans les années 80, apparition des terminaux de saisie portables. -En France, le développement est freiné par des réglementations plus que contraignantes développement de technologie utilisant soit des ondes infrarouges, soit des puissances démission dondes hertziennes en dessous du seuil législatif => résultat insuffisant.

4 ARS 00/014 Bref historique -Années 80, des progrès sont faits au niveau des débits dus à la multiplication des terminaux portables, lidée du "réseau sans fil" devient réaliste. -Parallèlement, la mode de la téléphonie cellulaire => maîtrise des problèmes liés à la communication sans fil à grande échelle. -Début des années 90, les réseaux sans fil ne cessent de simplanter dans le milieu des LANs. Les produits utilisent des technologies performantes mais propriétaires. - Les principaux acteurs du marché (Lucent, Proxim...) décide alors la création de la norme IEEE (groupe de travail créé en 1990, norme ratifiée en juin 1997).

5 ARS 00/015 Bref historique En France, depuis Septembre 1995, France Télécom a libérée une partie de la plage de fréquence autorisant dorénavant les communications sans fil via des technologies de types Hertziennes En parallèle, les militaires libèrent aussi des fréquences –Processus long, –Lobby militaire puissant...

6 ARS 00/016 Pourquoi sintéresser au sans-fil ? –Besoin croissant des terminaux portables dans différents milieux (industrie, logistique, hôpitaux …) –Besoin d'un accès permanent des populations nomades au système d'information de l'entreprise, –Pour transmettre La voix Des messages courts (bips, numériques, alphanumériques), Des données informatiques (fax, fichiers,textes, images).

7 ARS 00/017 Pourquoi sintéresser au sans-fil ? Réaliser des installations temporaires, Mettre en place des réseaux en un temps très court (réunions, salons, show …) Eviter le câblage de locaux (chantiers, usines automobile ou maritime), de liaisons inter-bâtiments, Créer une infrastructure dans –des bâtiments classés ou de grandes valeurs, –des lieux ou le passage de câbles est prohibé (Jussieu & amiante).

8 ARS 00/018 Pourquoi s intéresser au sans-fil ? –Maturité des technologies sans fil: Maîtrise de la téléphonie cellulaire sur une large échelle, Numérisation des communications, Miniaturisation des interfaces –Assouplissement des réglementations Disponibilité de nouvelles fréquences Ouverture à la concurrence Suppression des monopoles

9 ARS 00/019 Pourquoi s intéresser au sans-fil ? Standardisation européenne (ETS ) par ETSI –European Telecommunications Standards Institute –Attribution des bandes de fréquences (bande des 2.4 Ghz) Normalisation IEEE Technologies des ondes : –Radioélectriques : radio, micro-ondes –Lumineuses : infrarouge, laser

10 ARS 00/0110 Technologies du sans fil : Principes Ondes radioélectriques –Cadre réglementaire contraignant (en France surtout) –Traverse les parois, antenne omni ou uni directionnelle –Portée de 100 m à quelques Kms ( lieu d'installation) Ondes lumineuses –Ne traverse pas les parois, –Débit faible (diffusion infrarouge), mais pas de danger pour l'homme (œil) –Débit important en point à point (laser)

11 ARS 00/0111 Technologies du sans fil : Principes 2 modes de transmission complémentaires :

12 ARS 00/0112 Sans fil Radio : Fréquences utilisées MHz GHz 400 MHz Radiotéléphone analogique 410/430 MHz 3RD 846/868 MHz Bi-Bop CT2 Abandonné 1880/1900 MHz DECT (RTC local) GHz (ETS ) norme réseaux locaux SST 5 GHz Hiperlan 169,4 à 169,8 MHz Radio Messagerie 414/424 MHz Mobipac 935/960 MHz GSM Ex : Itinéris, SFR 1710/1785 MHz DCS 1800 Ex : Bouygues 3RD : Réseaux Radioélectriques Réservés aux données CT2 : Cordless telephone 2 (2ième génération) DECT : Digital European Cordless Telecommunication GSM : Global System for Mobile DCS 1800 : variante GSM

13 ARS 00/0113 Réseau sans fil Radio : Éléments Le mobile se compose : –D'une unité logique PC, terminal portable, imprimante … –D'un émetteur /récepteur (adaptateur) Interne (carte PCMCIA) Externe

14 ARS 00/0114 Réseau sans fil Radio : Éléments Les antennes sont de type très variable En France le choix est plus limité (législation + stricte) Exemples : Source Breezecom

15 ARS 00/0115 Caractéristiques antennes Valable pour tous les types d'antennes –Facteur de Mérite (G/T) Sensibilité d'un système de réception Mesure globale du système de réception déterminé par la taille de l'antenne (G) utilisée et par la qualité (T) (niveau de bruit) du récepteur. –Puissance Isotrope Rayonnée Équivalente (PIRE) puissance rayonnée dans une direction donnée ou dans la zone couverte.

16 ARS 00/0116 Réseau sans fil Radio : Éléments Point d'accès (AP Access Point) : élément de base Interface du réseau sans fil réseau filaire Émetteur/Récepteur radio qui couvre une zone appelé "cellule de communication " La cellule de communication : zone ou peut s'établir la liaison entre le point d'accès et un mobile. –Point d'accès inclus dans la cellule du mobile et réciproquement

17 ARS 00/0117 Réseau sans fil Radio : Éléments Cellule de communication (BSS): De taille variable, –Liée à l'environnement d'installation –Liée à la puissance du mobile, car le point d'accès (fixe) dispose à priori d'une source d'énergie + puissante En moyenne : –100 m < Ø < 300 m BSS : Basic Set Service ESS (Extended) : plusieurs BSS plusieurs AP

18 ARS 00/0118 Réseau sans fil Radio : Éléments Fonctions du point d'accès : –Liaison filaire - sans fil –Gère le trafic des mobiles de sa cellule En réception et en transmission de données –Peut gérer en général jusqu'à 200 stations Type de matériel : Station (dédiée de préférence) avec : –carte réseau traditionnelle pour le filaire, –carte émission/réception radio (ISA,PCMCIA), –Couche logicielle adéquate

19 ARS 00/0119 Réseau sans fil Radio : Éléments Le pont radio : Fonction de pontage entre 2 réseaux câblés –100 à 200m de base –Jusqu'à 500m avec antenne unidirectionnelle –Peut aller jusqu'à 10kms (MAN) Se connecte à un réseau et non à une station Ne gère pas de cellule de communication

20 ARS 00/0120 Réseau sans fil Radio : Éléments Borne d'extension : –Mélange Point d'accès (gère une cellule) + pont radio –Pas de connexion au réseau filaire ( point d'accès) –Agrandit la zone de couverture sans ajout de câble –Gère le trafic de sa cellule comme les points d'accès –On peut en utiliser plusieurs pour atteindre les mobiles les + éloignés.

21 ARS 00/0121 Réseau sans fil Radio Prix approximatifs des éléments

22 ARS 00/0122 Réseau sans fil Radio : Topologie Topologie Peer-to-Peer (sans fil complet) –Stations dialoguant d'égal à égal –Pas de passage par un point d'accès –Mobile de puissance faible => courtes distances (30m) –La grande majorité des adaptateurs permettent ce genre de communication –Distribution de la gestion du réseau aux mobiles

23 ARS 00/0123 Réseau sans fil Radio : Topologie Topologie Point d'accès : –Toutes les communications passent par le point d'accès qui gère une grande cellule de communication Réseau filaire Cellule de communication Point d'accès

24 ARS 00/0124 Réseau sans fil Radio : Topologie Points d'accès l Topologie Point d'accès multiples : - augmenter la couverture (filaire + point d'accès) - augmenter le débit d'accès au filaire Etc...

25 ARS 00/0125 Réseau sans fil Radio : Topologie Point d'accès Borne d'extension Augmenter la zone de couverture avec une borne d'extension :

26 ARS 00/0126 Réseau sans fil Radio : Topologie Réseau Filaire Pont radio Réseau Filaire Pont radio

27 ARS 00/0127 Radio LAN : Problèmes à résoudre –Législation selon les pays Produits différents –Environnement avec atténuation élevée CSMA/CA –Phénomène d'écho spectre étalé –Interférence venant des autres utilisateurs spectre étalé + acquittement (ACK) –Partage du spectre avec d'autres LAN Identifiant de domaine (BSS ID) –Nœuds cachés Option CTS & RTS –Sécurité WEP

28 ARS 00/0128 Technologie sans fil : Radio LAN Narrow Band –Technologie + ancienne (AM ou FM) (fréquence unique) –Nécessite une licence d'utilisation de la fréquence –Sensible aux interférences de même fréquence => remplacé par : Spread Spectrum –Technique la plus utilisé dans les réseaux sans fil –Origine militaire (protection espionnage 2ième guerre mondiale) –Technique d'étalement du signal sur une bande de fréquence (ISM), moins sensible aux interférences et protection contre des écoutes éventuelles.

29 ARS 00/0129 Technologie sans fil : Radio LAN Bandes ISM (Industrial, Scientific and Medical) –US : 902/928 MHz, 2.4/ GHz, 5.725/5.875 GHz –Europe : 2.4/ GHz –En France : à GHz seulement –Nécessite autorisation individuelle auprès de l'ART (automatique si population > habitants -:) –Libération prochaine de 5.15/5.25 GHz,sans demande préalable pour la mise en place des réseaux HIPERLAN –A l'étranger libération de 5.25/5.3 GHz & 17.1/17.3 GHz

30 ARS 00/0130 Deux techniques d'étalement de spectre –FHSS: Frequency Hopping Spread Spectrum Spectre étalé à saut de fréquence –DSSS: Direct Sequence Spread Spectrum Spectre étalé à fréquence directe Rq : Incompatibles entre elles Technologie sans fil : étalement de spectre

31 ARS 00/0131 –Découpage en canaux < 1MHz (79 canaux au total, 35 en France) –Algorithme de saut négocié au début (saut de fréquence 50 x/s) –+ règles de durée fonction des bandes (0.4s/30s bande 2.4GHz) –Synchronisation parfaite émetteur/récepteur Émission sur F 1 puis F 2 au paquet suivant, le récepteur fait de même (unicité statistique de la fréquence et du récepteur à un temps t) –Fréquences partageables, si séquence de saut différent (15) –Saut de fréquence limite l'effet des interférences (F x polluée) (paramétrable), –Sécurité : séquence de saut + BSS ID + cryptage des données (http://www.scssi.gouv.fr) Étalement de spectre : FHSS

32 ARS 00/0132 Étalement de spectre : FHSS Les sauts de fréquence du FHSS (semble aléatoire pour les autres mobiles)

33 ARS 00/0133 –L'étalement de spectre réalisé par application d'un code redondant (utilisation d'une bande de fréquence + large que nécessaire) –Pour chaque bit à transmettre, ajout d'un chip (longueur Xbits) X facteur d'étalement (10 dans la norme) + X grand, + le décodage sera simple (correction automatique en //) –Code d'étalement fournit par un générateur "aléatoire" de longueur fixe, qui se reproduit régulièrement dans le temps –Code d'étalement identique pour émetteur/récepteur –Sécurité : Code d'étalement, BSS ID, cryptage des données (http://www.scssi.gouv.fr). Étalement de spectre : DSSS

34 ARS 00/0134 Données à transmettre Code pseudo-aléatoire Signal de sortie : Données + Code pseudo-aléatoire Étalement de spectre : DSSS

35 ARS 00/0135 Étalement de spectre : Comparatif

36 ARS 00/0136 Roaming (Errance) Technique issue du monde GSM Roaming : permet d'être toujours joignable par le réseau et réciproquement (AP mobile)

37 ARS 00/0137 Handover (recouvrir) Technique issue du monde GSM Handover : Permet au mobile de continuer un transfert commencé dans une cellule, dans une autre –Intercellulaire : passage d'une cellule à une autre (AP AP) Si le signal est trop faible (en général) Si un point d'accès sature (partage de trafic) –Intracellulaire : Changement de canal (si signal fort) avec qualité faible

38 ARS 00/0138 Ondes lumineuses : Infrarouge Peu utilisées dans dans les réseaux sans fils Portée faible, mais "confidentialité" Plage 870/950 nm Débit 1Mb/s Puissance : 2W Transmission synchrone ou asynchrone Normalisé IEEE

39 ARS 00/0139 Ondes lumineuses : Laser Technologie non normalisée Pour le point à point (pas de mobilité) Plage 900/950 nm Débit important > 50Mb/s En France, limité aux besoins internes (maximum 300m réglementé par la loi du 29/12/1990), sinon autorisation nécessaire Portée de l'ordre du kilomètre

40 ARS 00/0140 Norme IEEE –Standard unique pour tous les équipements radios dans la bande 2.4GHz pour des débits de 1 à 2 Mb/s en half-duplex (sinon prix des produits trop important) –Définit une interface de "propagation aérienne" pour permettre l'interopérabilité entre les fournisseurs d'adaptateur –Définit méthode de codage et de modulation (physique) Utilisation des 2 standards FHSS et DSSS pour la radio Utilisation d'1 méthode de transmission pour l'infrarouge (1Mb/s) –Les puissances d'émission dépendent des pays France (ART) 100mW, USA (FCC) 1W pour la radio Infrarouge (bande 870/950nm) à 2W

41 ARS 00/0141 Norme IEEE

42 ARS 00/0142 Norme IEEE (PHY) USAEuropeFrance –Canaux FHSS (1Mz) Les canaux utilisables en France

43 ARS 00/0143 Norme IEEE (PHY) USAEuropeFrance –Canaux DSSS1192 –DSSS Chip de 10bits Plage de 5MHz 2 fréquences principales en France & GHz

44 ARS 00/0144 Norme IEEE (MAC) –Définit une couche d'accès au "média" (Medium Access Control) –Le protocole utilisé est le CSMA/CA (Carrier Sense Multiple Access with Collision Avoidance) –Collision impossible à détecter dans l'air : donc le protocole estime par un algorithme (CCA : Clear Channel Assessment) si le canal est libre ou non ("Évite" les collisions). –Mesure du signal radio au niveau de l'antenne (RSSI) et comparaison avec un seuil prédéfini > Seuil => canal libre (émission) transmission différée).

45 ARS 00/0145 Norme IEEE (MAC) –Options du protocole CSMA/CA pour minimiser les collisions RTS : Request To Send (destination,longueur message) CTS : Clear To Send ACK : ACKnoledge –Établissement communication par une courte trame RTS –Destinataire répond par CTS –Collisions pour RTS et CTS (en général) –Attente d'un timer (Network Allocation Vector) –ACK renvoyée à émetteur pour bonne réception

46 ARS 00/0146 Norme IEEE (MAC) Nœud caché : problème le + plus fréquent –peut perturber 40% ou plus de communications dans un environnement local très chargé. –Survient quand une station ne peut plus en joindre une autre => le canal est il occupé ? –A&B peuvent communiquer, mais pas A&C => état liaison A&C inconnu –A&C peuvent essayer de joindre B en même temps, d'où collision => Utilisation des trames RTS, CTS et ACK pour prévenir de telles perturbations.

47 ARS 00/0147 Norme IEEE : Sécurité Algorithme de cryptage complexe WEP (Wired Equivalent Privacy). Protection contre pirates utilisant le même matériel Protection contre pirates à "l'écoute" (eavesdropping) WEP protège les données sur le médium de fréquences radio en utilisant une clé primaire de 64 bits et l'algorithme de cryptage RC4. Ne protège que les données et non les en-têtes de trame, pour maintenir la gestion du réseau.

48 ARS 00/0148 Norme IEEE : Puissance PIRE : Puissance Isotrope Rayonnée Équivalente Économie batterie avec connectivité totale ( veille +) Gérée par la sous-couche MAC. Le protocole prévoit que l'AP puisse mettre le mobile en veille pendant certains intervalles de temps.

49 ARS 00/0149 Norme IEEE : Quelques offres

50 ARS 00/0150 Norme IEEE : Conclusion Premier standard des réseaux sans fil Base de développement pour de nouveaux standards à performances accrues Débits acceptables aujourd'hui Escalade permanente des débits qui touche obligatoirement le sans fil aussi Normalisation du b pour 11Mb/s en cours Développement Hiperlan (autres fréquences)

51 ARS 00/0151 IAPP : Inter-Access Point Protocol Développements de Aironet, Lucent et Digital Complète IEEE qui couvre seulement l'interface "propagation aérienne" - station à point d'accès Spécifie l'interconnexion d'AP d'origine différente –Permet le "roaming" entre ces AP IEEE : Protocole aérien normalisé –Interopérabilité entre types de mobiles vers un même AP IAPP : Protocole entre AP –Standard IAPP : AP d'origine dans même LAN –Spécifications disponibles pour fournisseurs désirant l'implémenter

52 ARS 00/0152 Sources d'informations sur les RLAN

53 ARS 00/0153 Démonstration Matériel Breezecom (Achat 03/1999) –WB-10DF17kF HTPont radio –AP-10DF12kF HTPoint d'accès –SA-40DF10kFAdaptateur 4 stations –OMNI20.5kFAntenne externe FHSS propriétaire jusqu'à 3Mb/s

54 ARS 00/0154 HIgh PErformance Radio LAN : Hiperlan En cours de normalisation ETSI : ETS Projet de recherche européen LAURA (Local Aera Network User Radio Access) (1993/1995) (Dassault) 5 GHz (5.15/5.25 en France) et 17 GHz (Pas en France) –plage de 100 MHz : 5.15 à 5.30 GHz autorisant 5 porteuses (Europe) –la bande de 5 Ghz sous tutelle de la DGPT –la bande de 17 GHz sous tutelle des Armées conditions d'utilisation –fonctionnement à l'intérieur des bâtiments –sous-réserve de non brouillage et sans garantie de protection

55 ARS 00/0155 HIgh PErformance Radio LAN : Hiperlan 4 classes d'Hiperlan Depuis hiperlan2 : renommer en BRAN (4/97) Broadband Radio Access Network Disponibilité de produits début 2000 ?

56 ARS 00/0156 Technologies du sans fil : Hiperlan Hiperlan + complexe que Distance entre 2 postes : 50 m (avec qualité optimale) Vitesse de déplacement des mobiles : 5 à 10 Km/h Débit utile au niveau MAC : 10 à 20 Mb/s Gestion réseau répartie & automatique (Intraforwarding) –pas de station de base (option) pour mise en place rapide –fonctions d'administration intégrées (MIB,...) Options –cryptage des données, service d'authentification,...

57 ARS 00/0157 Sources d'informations sur Hiperlan

58 ARS 00/0158 Débits importants sur des longues distances –34 Mbps sur plusieurs km, 2 Mbps jusqu'à 70 km. Spectre de fréquence : 2.4 GHz à 50 GHz 23 & 38 GHz : directivité importante (réseau urbain) Exemples offres : Couche physique : l'air (vitesse km/s) –milieu inhomogène : perturbations faibles sur courtes distances (pluie, brouillard pénalisant sur les longues distances) Modulation de fréquence (FSK) Interconnexion de réseaux Faisceau hertzien

59 ARS 00/0159 Interconnexion de réseaux Faisceau hertzien Réglementation stricte –équipements et installateurs agréés par la DGPT (Direction Générale des Postes et Télécommunications) –demande de licence et redevance qui dépend de la fréquence utilisée. Nécessite une étude avant implantation : bilan de la liaison –distance, situation (altitude, climat, environnement radio-électrique) –puissance isotrope rayonnée équivalente –topologie du réseau (maillage, point à point) Coût : Location (FT) de 2X2Mb/s : 70Kf/an ( 6Kf/mois)

60 ARS 00/0160 Faisceau hertzien : Type de données Numérique : –Télécommunications Liaison inter PABX (sites éloignés) –Transport de données –Débits en France de 1 x à 16 x E1 (2 Mbps HDB3/G703) 34 Mbps (E3) Analogique : –vidéo

61 ARS 00/0161 Faisceau hertzien : Éléments Une liaison hertzienne se compose au moins de 2 entités qui seront équivalentes à chaque extrémité : –Matériels extérieurs (Outdoor Unit (ODU)) Coffret aérien –Matériels Intérieurs (Indoor Unit (IDU)) Coffret d'exploitation

62 ARS 00/0162 FH : Éléments extérieurs (ODU) Antenne parabolique directive (Ø 30 ou 60 cm) fixé sur un mat à installer au sommet d'un bâtiment Unité de radiofréquence (oscillateur local hyperfréquence) –Convertit fréquence intermédiaire IF venant de l'IDU en 23 ou 38 GHz Un câble coaxial (type RG 58) pour –Alimentation électrique (48 volt continu) –Transporter les signaux en utilisant une fréquence intermédiaire (IF). –Longueur maximale : 200 m –Passage en FO au-delà (utilisation de convertisseur)

63 ARS 00/0163 FH : Éléments intérieurs (IDU) –Contrôle des fréquences (IF, signaux de puissance, télémétrie, alarme) –Interface, le signal HDB3/G703 est transcodé en format NRZ –Modulation numérique FSK (Frequence Shift Key BFSK ou QFSK) de la porteuse intermédiaire ( 100 Mhz), –Multiplexage/démultiplexage du signal composite sur canaux à 2 Mb/s –Voie de service téléphonique intégré entre les IDU –Interface utilisateur (console gestion locale)

64 ARS 00/0164 Faisceau hertzien : Schéma

65 ARS 00/0165 Faisceau hertzien : Exemple Réseau de l'Université Claude Bernard à Lyon –7 sites de l'agglomération lyonnaise, –300 laboratoires de recherche, –27000 étudiants. La solution hertzienne permet : –le transport de la voix (3500 postes téléphoniques), –le transport de données informatiques.

66 ARS 00/0166 Faisceau hertzien : Exemple UCB Lyon 1. La Doua INSA. La Doua Cardio Rockefeller Lyon Sud Observatoire La Buire Dorsale ROCAD Ethernet commuté 38 GHz 4x2 Mb/s 23 GHz 4x2 Mb/s 9 km 2 km 1 km 2 km 4 km 5 km

67 ARS 00/0167 Interconnexion de réseaux Services satellites Histoire + récente : 1er satellite 04/10/1957 (ex URSS) Réseaux informatiques limités aux zones urbaines (pays industrialisés) Besoin de communiquer avec des sites non atteignables simplement par des réseaux terrestres. Applications de diffusion : Enseignement, TV ou programme "on demand" Applications pour postes mobiles : bateaux, avions, camions... Technologie identique pour chaque site indépendamment de la situation géographique Construire de grands réseaux de plus de 1000 sites dispersés pour les grandes multinationales. Redondance possible garantissant un réseau disponible à 100%

68 ARS 00/0168 Satellite

69 ARS 00/0169 Les satellites Fonction de leur orbite terrestre GEO : Geostationary Earth Orbit MEO : Middle Earth Orbit LEO : Low Earth Orbit

70 ARS 00/0170 Satellite GEO 1er a être mis en place, les + simple à mettre en œuvre Même vitesse angulaire que la terre (semble fixe) Couverture globale : 3 satellites seulement Nombre total limité (angle 2° interférences entre satellites) Orbite: Kms Délai (A/R): 257ms (important) Applications : Diffusion, VSAT, liaison point à point Débit : jusqu'à 155 Mb/s Exemples: Astra, Hotbird …

71 ARS 00/0171 Satellite MEO Orbite : Kms Délai (A/R) : 82ms Applications : voix (mobiles), data bas débit Débit : 300b/s à 38.4 kb/s Exemples : Odyssey, Ellipso

72 ARS 00/0172 Satellite LEO Orbite: 640 à 1600 Kms Délai (A/R): 6 à 21 ms ( négligeable) Couverture globale : environ 40 à 900 satellites Applications : voix (mobiles), data haut & bas débit Débit : 2.4 kb/s à 155 Mb/s Exemples: Iridium, Globalstar, Télédesic...

73 ARS 00/0173 Offres Services satellites GEO Actuellement : Comsat, Hughes, MCI, Orion, Panamsat... Source : MDS

74 ARS 00/0174 Offres Services satellites GEO MPEG2 DVB. Micro ordinateur Carte PCI (pas cher et interface Plug & Play) Antenne Ø 80 ou + Matériels de réception (MDS)

75 ARS 00/0175 Offres Services satellites GEO HUB : station maîtresse –HyperProxy NMS Serveur de transfert HD Fonction proxy Network Management System –Multiplexeur 8/15 entrées MPEG2 DVB (TV, internet, voix) –HyperControl Authentification, cryptage, facturation, QoS –Routeur : connexion HUB Internet –HyperGate Encodeur MPEG2 DVB internet (sortie à 52Mb/s) Matériels d'émission (MDS)

76 ARS 00/0176 Expériences satellites GEO Matra/TPS & Alcatel/Inria Tenter de faire passer les applications consommatrices de BP par le satellite –news, multicast ip, www (proxy) Sites connectés à l'internet à faible débit ou avec accès saturé

77 ARS 00/0177 Interconnexion de réseaux Services satellites Problème TCP/IP et satellite GEO Délai de transmission peut atteindre 2s si on inclut les équipements de transmission/réception. TCP requiert l'acquittement des segments, ce délai est trop important pour le mécanisme de fenêtrage et celui de retransmission TCP émet à nouveau des segments qu'il considère comme perdu –Solution (groupe de travail de l'IETF) modifier les mécanismes de régulation de TCP, mais on touche au protocole => changer d'orbite (diminuer délai)

78 ARS 00/0178 Offre Services satellites LEO Iridium (1998), Globalstar (1999), Teledesic (2002), Motorola (2003) L'avenir est aux réseaux satellites LEO –Le nombre de projet le prouve –Bonne qualité de transmission, –Délai faible adaptée aux protocoles réseaux –Terminaux de petites tailles à prix raisonnables

79 ARS 00/0179 Offre Services satellites : Globalstar Services : voix, donnée, fax, radio-messagerie, positionnement, localisation Coût : 2,8 milliards de $ Projet du consortium Loral-Qualcomm (86) rejoint par France Telecom, Alcatel (94). Autorisation lancement satellite 01/95 Fréquences –Utilisateur : 1610/1626MHz (uplink) /2500MHz (downlink) –Passerelle : 5091/5250 MHz (uplink) 6700/7075MHz (downlink) Essentiellement Télécoms : téléphone mobile, cabines téléphoniques, suivi des flottes (camions, bateaux...) Données : Protocole CDMA (Code-Division Multiple Access) nouvelle technique de transmission numérique. Méthode ou les signaux sont émis sur une même porteuse, mais mélangés par une séquence pseudo aléatoire (étalement du spectre par répartition de code)

80 ARS 00/0180 Offre Services satellites : Globalstar Lancement débute début 97 –Lanceurs américains, russes et chinois. Ouverture du service en 1998 –24 premiers satellites (Couverture US) –24 derniers satellites pour fin satellites (8,5m x 2 m) de type Big LEO (orbite : 1400 Kms) (7.5ans) –tour de la terre en 114', inclinaison de 52° par rapport à l'équateur, –couverture de la planète sauf les pôles, –un point au sol est vu par plusieurs satellites (maximum 5). station terrestre avec un rayon d'action de 900 à 1000 km –peut servir plusieurs pays

81 ARS 00/0181 Offre Services satellites : Teledesic Projet le + cher (9 milliards de $) Début vers 2004 ? McCaw (leader GSM US) + Microsoft + Boeing (satellite & lanceur) 840 satellites de type LEO (10 ans) –couverture de la planète sauf les pôles Services : voix, donnée, fax, radio-messagerie, vidéo Protocole : TDMA, (division de la BP en IT), FDMA (division de la BP en sous bande), Débit : jusqu'à 2Mb/s (uplink) jusqu'à 64Mb/s (downlink) Fréquence : 28.6/29.1 GHz (uplink) 18.8/19.3 GHz (downlink)

82 ARS 00/0182 Informations Services satellites (Hughes) (Société française MDS) (Matra Grolier Network)


Télécharger ppt "ARS 00/011 Création : –1998 : Jean-Paul Gautier (UREC) Modifications : –2000-2001 : Christian Hascoët (CCR)"

Présentations similaires


Annonces Google