La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4-10 avril 9411-17 avril 9418-24 avril 9425 avril-1 er mai 94 7 avril : Dix casques bleus belges devant protéger le Premier ministre sont exécutés par.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4-10 avril 9411-17 avril 9418-24 avril 9425 avril-1 er mai 94 7 avril : Dix casques bleus belges devant protéger le Premier ministre sont exécutés par."— Transcription de la présentation:

1 4-10 avril avril avril 9425 avril-1 er mai 94 7 avril : Dix casques bleus belges devant protéger le Premier ministre sont exécutés par la garde présidentielle. 9 avril : La France et la Belgique constituent 2 opérations militaires d'évacuation (Amaryllis & Silver Black). 6 avril : Attentat contre l'avion du président Habyarimana 7 avril : Assassinats du 1er ministre et de responsables modérés. Les assassinats de tutsi commencent à Kigali, Gisenyi et Ruhengeri 8 avril : Mise en place du gouvernement intérimaire 9 avril : Les massacres de tutsis deviennent systématiques à Kigali et se développent dans les préfectures de Byumba, Cyangugu, Gikongoro, Kibungo et Kibuye. 10 avril: Le ramassage des cadavres par camion commence à Kigali. Les FAR rejettent la proposition de force commune darrêt des massacres 14 avril : La Belgique annonce le retrait de ses troupes de la MINUAR 16 avril : Départ du contingent militaire belge de la MINUAR (780 hommes) 17 avril : Fin des opérations d'évacuation Amaryllis et Silver Black 19 avril : A Kigali, les massacres se poursuivent en ville lors de contrôles didentité filtrant la population. 7 avril : Les troupes du FPR à Kigali engagent les combats avec la garde présidentielle et les troupes stationnées à la frontière ougandaise font mouvement vers Kigali 8 avril : Offensive majeure lancée par le FPR dans le but de s'emparer de la capitale 9 avril : Le FPR abandonne ses bases du Nord et attaque Byumba et Ruhengeri 21 avril : Le Conseil de sécurité de lONU décide de retirer la majeure partie de la MINUAR après la mort des 10 Casques bleus belges 18 avril : Echec d'une attaque du FPR contre la Radio des Mille Collines 21 avril : Le FPR prend Byumba et y transfère son quartier général. Ses soldats tuent 300 personnes, dont certaines auraient participé aux massacres Afin de rétablir sa réputation, le gouvernement intérimaire ordonne que les massacres deviennent moins visibles et met en place une campagne de « pacification ». Mais les meurtres continuent : des groupes armés viennent chaque jour prélever des groupes de tutsis dans les églises de Kigali et vont les exécuter dans des endroits isolés. Des représentants du gouvernements se rendent en Europe et devant lONU 26 avril : Radio Rwanda annonce la mise en place officielle du « programme dautodéfense civile » 28 avril : En deux jours, personnes auraient traversé la frontière avec la Tanzanie 1 er mai : La RTLM annonce l'extermination totale des tutsis de Kigali et réclame lassassinat de tous les tutsis rwandais avant le 5 mai, jour des funérailles dHabyarimana Les autorités somment les tutsis de se rassembler dans des lieux publics, stades, ou édifices religieux 12 avril : Le gouvernement provisoire part pour Gitarama tandis que le FPR avance vers Kigali 14 avril : Le génocide atteint les préfectures de Gitarama et Butare 30 avril : Le FPR prend la ville frontière tanzanienne de Rusumo Le FPR se déclare opposé à toute nouvelle intervention del ONU 1 er mai : Le FPR contrôle la frontière tanzanienne 28 avril : Discussion à l'ONU sur le terme de génocide 30 avril : Comme la résolution de lONU qui condamne les massacres nutilise pas le terme génocide, lONU n'intervient pas, puisqu'elle n'en a pas l'obligation. Le secrétaire général demande au Conseil de sécurité de réexaminer sa décision de réduire la MINUAR FAR / gouvernement intérimaire FPR ONU / communauté internationale

2 2-8 mai mai mai mai 9430 mai-5 juin 94 4 mai : Le secrétaire général de lONU Boutros Ghali parle de génocide 6 mai : Le haut-commissaire de lONU au droits de lhomme annonce son voyage au Rwanda 5 mai : Lancement d'une directive présidentielle pour une politique de maintien de la paix 14 mai : Le chef détat-major, Augustin Bizimungu, donne son accord à Bernard Kouchner pour instaurer un couloir humanitaire 10 mai : Voyage jusquau 17 mai de Bernard Kouchner en Ouganda et au Rwanda. Il évoque, avec divers interlocuteurs, le principe dune intervention humanitaire de la France au Rwanda. 13 mai : Boutros Ghali propose au Conseil le plan de Dallaire dhéliporter troupes à Kigali 19 mai : En représailles du bombardement du FPR, les FAR bombardent le quartier général de lONU, situé dans la zone de Kigali contrôlée par le FPR 20 mai : A Murambi, où se sont repliées les autorités du gouvernement intérimaire, un Conseil de Gouvernement élargi aux chefs des principaux partis politiques publie une liste de douze officiers considérés comme des traîtres à la cause Power et devant être assassinés 22 mai : Les troupes gouvernementales continuent à fuir vers le sud face à l'avancée du FPR 6 mai : Le FPR encercle Ruhengeri 17 mai : Le Conseil de sécurité vote l'envoi de casques bleus et un embargo sur les armes mais aucune troupe n'est disponible 22 mai : Visite du secrétaire général adjoint de l'ONU, Iqbal Reza, et du conseiller militaire du secrétaire général, le Major- General Maurice Baril 22 mai : Le FPR s'empare de l'aéroport de Kigali, du camp militaire de Kanombe et étend son contrôle vers le Nord et l'Est du pays 25 mai : Directive du Premier ministre aux préfets pour lorganisation de lautodéfense civile. Le gouvernement, par cette directive, assume la responsabilité des actes perpétrés par les Interahamwe 27 mai : Les miliciens abandonnent Kigali 23 mai : Le FPR s'empare du palais présidentiel 29 mai : Prise de Nyanza par le FPR 25 mai : La commission des droits de l'homme de l'ONU décide de l'envoi d'un rapporteur, M. René Degni-Segui, pour enquêter sur les violation du droit humanitaire international. 27 mai : Les forces de l'ONU procèdent à une première évacuation de réfugiés de lhôtel des Mille collines 2 juin : Le FPR prend Kabgayi 31 mai : Rapport de la mission spéciale dIqbal Reza et Maurice Baril recommandant que le conseil de sécurité étende la durée du mandat de la MINUAR FAR / gouvernement intérimaire FPR ONU / communauté internationale

3 6-12 juin juin juin 9427 juin-3 juillet juillet 94 8 juin : Le conseil de sécurité vote la résolution 925 qui étend le mandat de la MINUAR jusqu'en décembre juin : Le rapporteur spécial Dégni-Séqui commence sa mission d'une semaine pour enquêter sur les violations des droits de l'homme 6 juin : Le gouvernement lance sa dernière attaque majeure contre les troupes du FPR dans la région de Kabgayi 7 juin : Contre-offensive des FAR dans Kigali. 10 juin : Des membres du gouvernement quitte Gitarama pour Gisenyi 17 juin : La France annonce au conseil de sécurité son plan de déployer des troupes au Rwanda comme force de paix intérimaire. Le secrétaire général et les USA soutiennent l'idée 13 juin : Le FPR prend Gitarama 22 juin : Le Conseil de Sécurité vote la résolution 929 autorisant la France à intervenir au Rwanda. Cest le début de lopération Turquoise 23 juin : militaires français prennent progressivement position à Goma et Bukavu au Zaïre. Sous la direction du colonel Didier Thibault, un détachement du contingent de Turquoise pénètre au Rwanda par le Sud- Ouest et se rend à Nyarushishi, où il supervise le démantèlement des barrières. Un détachement de 200 soldats français prend position à Gisenyi, où sest retiré le gouvernement intérimaire. 24 juin : Les forces françaises sont déployées dans l'Est du Rwanda 14 juin : Signature dun accord de cessez-le-feu, négocié par le président Mobutu 4 autres pays voisins du Rwanda 3 juillet : Le FPR prend Butare 28 juin : Le rapport de l'ONU sur le génocide des Tutsis et les massacres de Hutu au Rwanda est publié à Genève. Il estime que les massacres étaient planifiés et une campagne systématique de génocide a été mise en place 1 er juillet : Le conseil de sécurité de l'ONU met en place une commission d'experts chargée d'enquêter sur les actes de génocide au Rwanda 2 juillet : Boutros-Ghali soutient la proposition française de désigner une "zone humanitaire sûre" dans le sud- ouest du Rwanda pour protéger les populations vulnérable de la région 4 juillet : A Kigali, il ne reste que survivants tutsis 4 juillet : Prise de contrôle de la capitale par le FPR qui annonce sa volonté de former un gouvernement d'union nationale basé sur les accords d'Arusha 5 juillet : Établissement dune zone humanitaire sûre par les troupes françaises dans le quart Sud-Ouest du pays. 3 juillet : À Kigali, lévacuation du camp Kigali, le principal camp militaire, commence. Lémetteur de la radio RTLM est démonté et transporté à Gisenyi FAR / gouvernement intérimaire FPR ONU / communauté internationale

4 SOURCES BRAECKMAN Colette, Rwanda Histoire dun génocide, Fayard, 1994 MELVERN Linda: Conspiracy to Murder. The Rwandan Genocide. Verso, janvier Fully updated. MOREL Jacques, La France au cœur du génocide des Tutsis, Izuba Editions, LEsprit Frappeur, 2010 VIRET Emmanuel, Chronologie du Rwanda ( ), Encyclopédie en ligne des violences de masse, [en ligne], publié le 8 mars 2010, ISSN


Télécharger ppt "4-10 avril 9411-17 avril 9418-24 avril 9425 avril-1 er mai 94 7 avril : Dix casques bleus belges devant protéger le Premier ministre sont exécutés par."

Présentations similaires


Annonces Google