La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Il sappellera Dieu-avec-nous Emmanuel (Réflexions de C. Carretto)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Il sappellera Dieu-avec-nous Emmanuel (Réflexions de C. Carretto)"— Transcription de la présentation:

1 Il sappellera Dieu-avec-nous Emmanuel (Réflexions de C. Carretto)

2 Le prophète Isaïe promet un signe de salut : la naissance miraculeuse de lEmmanuel, fils dune vierge. La prophétie est attribuée à la naissance de Jésus: Il est vraiment lEmmanuel, cest-à-dire Dieu avec nous. Se faisant homme, Il est venu habiter parmi nous et demeure avec nous, même aujourdhui, dans lÉglise et dans lEucharistie. Le Verbe sest fait chair

3 «Demande un signe au Seigneur ton Dieu, au fond, dans le shéol, ou vers les hauteurs, au-dessus. Mais Achaz répondit: Je ne demanderai rien, je ne tenterai pas le Seigneur". Alors Isaïe dit: Écoutez donc,maison de David! Ne vous suffit-il pas de lasser la patience des hommes, pour que maintenant vous vouliez lasser aussi celle de mon Dieu? Cest pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe. Voici: la vierge concevra et enfantera un fils, qui sappellera Emmanuel: Dieu avec nous"» (Is. 7,10-14)

4 Tu te demanderas en quel mode la divinité sest incarnée? : Comme le feu dans le fer, sans se transférer, mais en se communiquant. Le feu, en effet, ne sélance pas vers le fer, mais il se communique. Il ne subit pas de diminution, mais il remplit totalement le fer auquel il se communique. De la même manière Dieu, le Verbe qui demeure parmi nous, nest pas sorti de Lui-même. Le Verbe qui sest fait chair na pas subi de changement. Le Ciel ne fut pas privé de Celui quil tenait et la terre accueillit en son sein celui qui est dans les cieux. Laissez-vous pénétrer par ce mystère: Dieu sest fait chair pour tuer la mort qui sy cache.

5 La mort fut absorbée par la victoire, elle na pas pu résister à la présence de la vie. Nous aussi manifestons notre joie, fêtons le salut du monde, Le jour de la naissance de lhumanité. Aujourdhui est enlevée la condamnation dAdam. On ne dira plus: Tu es poussière et tu retourneras à la poussière", mais: "Unis à celui qui est dans les cieux, mais: "Unis à celui qui est dans les cieux, tu seras élevé au ciel". (S. Basile M.)

6 Le Verbe sest fait chair Verbe que tu étais depuis le commencement, de toute éternité, tu es devenu homme, tu as pris notre chair pour naître. Toi qui étais ainsi là-haut, tu es venu ici-bas ici-bas pour pour habiter avec nous, pour vivre notre vie, pour connaître nos joies, joies, nos peines. Immuable dans lêtre, tu as voulu entrer dans notre devenir, dans tous les changements, les secousses, les sursauts, de lexistence humaine. Toi qui étais si grand, tu test fait petit pour pouvoir nous parler, pour pouvoir nous sourire, pour nous accompagner, nous guérir, nous sauver. Parfaitement heureux,tu es venu souffrir les douleurs de la terre, les porter, les offrir, pour nous communiquer la joie éternelle. Marana thà, viens Seigneur Jésus!

7 Une mission très haute Le plan de salut de Dieu sest rencontré avec la volonté et la collaboration humaine de deux créatures: Marie et Joseph. Deux créatures merveilleuses, complètement disponibles à la volonté du Seigneur. La figure de Joseph qui apparaît hautement dramatique, sculptée de foi et dhumilité. Il ne peut pas encore comprendre le mystère de Dieu, mais lorsquil a la certitude de la volonté divine, il croit et obéit.

8 Lobéissance de Joseph Devant le mystère divin, Joseph a su garder la conduite du juste. Il ne sest pas laissé prendre par des sentiments humains. Il n'est pas en mesure de comprendre ce quil voit en Marie et ne veut pas pénétrer de force le mystère mystère ; il se retire plutôt à lécart, avec timidité et une vénération respectueuse, sabandonnant à la volonté de Dieu et Lui laissant toute linitiative.

9 Il ne veut rien pour lui, parce qu'il entend être simplement à disposition de Dieu. Il prend donc avec lui Marie, son épouse, pour accomplir la volonté de Dieu, pour quelle puisse donner à la lumière son Fils. Ce sera cependant à lui, Joseph, en toute obéissance, de lui donner son nom. Ce nom autour duquel tourna l'univers et par la volonté duquel chaque chose a été créée : Jésus, le Messie, le Sauveur. (R. Gutzwilier) Joseph donc obéit à la Parole, la met en pratique, en se déclarant avec ses oeuvres instrument docile dans les mains du Très-Haut.

10 Merci, ami Joseph, père aimé de Jésus, parce que tu as cru au Dieu de l'impossible, parce que tu as accepté de te faire rejeter pour avoir la vie de Dieu, parce que tu as cru, sérieusement, que le Dieu de la promesse pouvait se servir de ton aimée Marie pour entrer dans l'histoire. Nous rendant capables de rêver, de laisser Dieu changer notre vie, si cela sert à sauver l'humanité, et toi continue à veiller sur l'Église. Marana thà, viens Seigneur Jésus !

11 La foi est un don de Dieu, qui a besoin, pour se réaliser, de notre Oui. Modèle de foi Dieu qui donnes la barque et les rames puis ensuite dit: «Cest à toi de ramer».

12 Faire «des actes positifs de foi» cest comme entraîner cette faculté; et lentraînement développe la faculté comme la gymnastique les muscles. David développa sa foi en acceptant de se battre avec Goliath. Abraham devint un géant de la foi en acceptant jusquà lextrême limite la nuit dune obéissance qui lui demandait le sacrifice du fils. La lettre aux Hébreux dira: «Or, cest elle (la foi), qui valut aux anciens (nos pères) un bon témoignage. et continuait plus avant en disant que par la foi, beaucoup furent mis à la torture, nacceptant pas la délivrance qui leur était offerte. Dautres subirent lépreuve des dérisions et des fouets, et même celle des chaînes et de la prison.» (Eb. 11, )

13 Tous les hommes et toutes les femmes qui vécurent de la foi, furent appelés par Dieu à une vocation tellement unique et grandiose que le ciel est resté suspendu dans lattente de leur réponse: comme pour Marie et Joseph. Pour ces deux créatures, la foi ne fut pas seulement obscure, mais fut vraiment douloureuse. Marie et Joseph, sont maître dans la foi, exemples parfaits pour inspirer nos actions, pour corriger notre route, et soutenir notre faiblesse.

14 Marie et Joseph, comme alors auprès de Jésus, soyez encore auprès de nous pour nous accompagner vers lÉternel, pour nous enseigner à être petits et pauvres dans notre travail, patients dans lexil, humbles et cachés dans la vie, courageux dans les épreuves,fidèles dans la prière,ardents dans lamour. Et quand viendra lheure de notre mort, cest-à-dire, quand laurore jaillira de notre nuit amie, puissent nos yeux, fixant le ciel, apercevoir la même étoile qui illumina votre ciel quand Jésus est venu sur cette terre. Marana thà, vieni Signore Gesù ! Élaboré par Antonio Barone


Télécharger ppt "Il sappellera Dieu-avec-nous Emmanuel (Réflexions de C. Carretto)"

Présentations similaires


Annonces Google