La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les stratégies dadresse dans différents types de texte Eva Havu & Johanna Isosävi Département des langues romanes Université de Helsinki Congrès International.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les stratégies dadresse dans différents types de texte Eva Havu & Johanna Isosävi Département des langues romanes Université de Helsinki Congrès International."— Transcription de la présentation:

1 Les stratégies dadresse dans différents types de texte Eva Havu & Johanna Isosävi Département des langues romanes Université de Helsinki Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, les 3-8 septembre 2007, Innsbruck

2 Introduction Adresse: compétence communicative difficile à maîtriser Projet du département des langues romanes, Helsinki -www.helsinki.fi/romaanisetkielet/tvprojekti Corpus examiné Dialogues authentiques -C-ORAL-ROM (Cresti & Moneglia 2005) -CLAPI (Corpus des langues parlées en interaction, Lyon) -Choix de texte de français parlé (Blanche-Benveniste & al. (2002) -Programmes dinformations et de débats politiques Dialogues cinématographiques : 34 films ( ) Dialogues littéraires : 14 romans ( )

3 Structure de la communication Point de départ Oral > oral stylisé non spontané > écrit stylisé imitant loral Variation ? Emploi des pronoms dadresse Appellatifs utilisés avec les pronoms dadresse Valeurs pragmatiques des appellatifs

4 Pronoms dadresse / 1 Travail Corpus oral + cinématographique -Variation T/V : âge, hiérarchie, degré de connaissance Corpus littéraire -V entre collègues sans différence hiérarchique même sils se connaissent bien Couples amoureux : V -> films Femme et homme après une nuit passée ensemble -F : Cest quoi votre proposition ? (…) -H : Si vous ne venez pas [= au Canada avec moi], je serais très malheureux…(Betty Fisher et autres histoires)

5 Pronoms dadresse / 2 V lié à lenvironnement Prisonniers - Cest bien, tu lui tiens la dragée haute. -Si vous ny voyez pas dinconvénient, je préfère le vouvoiement. -Je pensais que nous étions amies. -Précisément. Laissons le tutoiement à ceux qui nous veulent du mal. (Acide sulfurique de Nothomb) T/V non réciproques Jeune intervieweur T, fleuriste plus âgée V -L1 : […] jai travaillé vingt-cinq ans dans les fleurs voyez... -L2 : et comment on ta appris (CFP, p )

6 Appellatifs employés avec les pronoms dadresse T/V accompagné de Prénoms/patronymes seuls Prénom + patronyme Titres, termes de parenté, noms de métier Termes affectifs / dinjures -> Appellatifs napparaissent pas régulièrement Corpus oraux Peu dappellatifs -> tours de paroles, situations de service Corpus cinématographique et littéraire Emploi courant d appellatifs -> signaler au spectateur/lecteur à qui on adresse la parole

7 Pronom + appellatif V + Monsieur / Madame / Mademoiselle T + prénom : relations intimes et solidaires V + prénom Corpus oral -Professeur aux étudiants -Présentateurs de télévision entre eux Corpus cinématographique -Supérieurs à leurs secrétaires -Entre beaux-parents/enfants -Couples amoureux, amis damis -Quelques situations de service

8 Monsieur / Madame / Mademoiselle Les trois corpus : situations de service Corpus cinématographique M./Mme tout court : lorsquon aborde un inconnu M./Mme + patronyme -Au travail : aux supérieurs/subalternes Mlle Bertrand, chef de la comptabilité, et son comptable -C : Bonjour, Mademoiselle Bertrand. (…) -Mlle B : Cest pas de votre faute. Monsieur Pignon. (Le placard) -Entre voisins -Belles-filles/gendres aux beaux-parents

9 Autres appellatifs / 1 Prénom + patronyme Corpus oral : débats télévisés Corpus cinématographique : (rare) vérification/confirmation de lidentité Noms de métier Corpus cinématographique et littéraire - Docteur, Monsieur le Président, maître, inspecteur, Madame le Conseiller...(selon lintrigue) Termes de parenté Les trois corpus : maman et papa

10 Autres appellatifs / 2 Termes daffection (chéri(e), mon amour...) Corpus littéraire : toujours T Corpus cinématographique : majorité T, parfois V + reproche, ironie, condescendance... -Sup é rieur à son comptable : Cette histoire de harcèlement sexuel qui est un bon prétexte. Vous avez bien manœuvré, mon petit bonhomme. (Le placard) Termes dinjure (connard, ordure...) Corpus littéraire : toujours T Corpus cinématographique : V peut précéder -Patiente au docteur : Laissez-moi tranquille ! Pauvre tar é, esp è ce de malade ! (A la folie...pas du tout)

11 Valeurs pragmatiques des appellatifs Les appellatifs Actes de langage -Interpellation -Salutations et remerciements -Requêtes Mécanique de la conversation -Tours des parole Niveau relationnel -Négociation des identités -Déférence/mépris, tendresse/injure, flatterie/sarcasme... (Kerbrat-Orecchioni 1992, Parkinson 1985)

12 Interpellations Rares dans le corpus littéraire Clochard qui mendie : -Eh ! Isabelle ! Taurais pas un petit soleil pour moi ? Eh ! Jeannot ! Tas rien pour moi aujourdhui ? Rico, il appelait tout le monde Isabelle et Jeannot. [...] (Izzo, 216) Corpus oral Interpellation dun enfant par un adulte Message sur répondeur -« Remplacement » dune salutation Corpus cinématographique Attirer lattention de linterlocuteur

13 Salutations (initiales) Rares dans le corpus littéraire Appellatif ajouté Par celui occupant une position inférieure (vendeurs, etc.) Plutôt dans lacte initiatif que réactif Docteur et sa patiente -D : Bonjour, Madame. - P : Bonjour. (Nathalie) Aucun appellatif Situations de service, avec inconnus Femme et le surveillant de plage -S.P. : Bonjour. -F : Excusez-moi. Bonjour. Mon mari a disparu.(Sous le sable)

14 Remerciements Corpus oral : pas dappellatifs (sauf à la télévision) Client fait un chèque -Propriétaire : merci bien mer[ci -Client : [cest moi cest moi cest moi (.) on range bien comme ça (.) bonne journée merci [au rvoir -Propriétaire : [merci beaucoup [au rvoir monsieur merci (CLAPI : Conversation dans un magasin de retouches) Corpus cin é matographique, appellatif : A un supérieur / inférieur, souvent aux clients Corpus litt é raire, appellatif : A un sup é rieur / groupe de personnes (Merci, mes amis)

15 Requêtes Corpus oral, rares : Requêtes dinformation sans appellatifs -V : excusez-nous dvous déranger on réalise une petite enquête auprès des habitants du quartier est-ce que vous avez quelques ptites minutes à nous accorder/ (CLAPI : Vendeur à domicile) Corpus cinématographique : requêtes directes/indirectes, souvent appellatifs Vieux couple -Georges, la porte ! - Jy vais, Mamyvonne. (Je reste !) Corpus littéraire : demandes déférentielles / familières -Du calme, et […], monsieur Cazenave ! (Kristeva, 273)

16 Mécanique de la conversation Distribuer/prendre les tours de parole (questions, etc.) Corpus oral Ecole/université, télévision/radio, etc. -SEV :... la possibilité de la double nationalité parce que comme: Sophie donc t` as t` es: t` as la double nationalité toi aussi -SOP : oui mais moi... (CLAPI : Débat d'étudiants sur l'immigration) Corpus cinématographique et littéraire : appellatifs courants Films : 1ère/dernière position, romans : jamais 1ère position

17 Niveau relationnel / 1 « Modification » des relations interpersonnelles Déférence/mépris, distance/intimité, tendresse/injure, flatterie/sarcasme mais aussi Emploi « expressif » -Communiquer une information importante Corpus oral : napparaît guère Exception, interview : intervieweure universitaire, interviewée 58 ans, Certificat dEtudes Primaires : -..cette mer madame regardez euh non mais regardez ça mon mari a passé toute sa vie là dessus [...] ce nétait pas une minette cétait la mer madame regardez ça remue [...] et encore si je vous disais madame... (CFP, )

18 Niveau relationnel / 2 Corpus cinématographique et littéraire Distance/intimité, tendresse/injure, etc. -Monsieur vs. prénom, chéri / connard Emploi dun appellatif formel au lieu dun appellatif informel -> ironie Michel et son patron -P : Tu sais quoi, Michel. Si tu prenais ton boulot un petit peu moins par-dessus la jambe, jaccepterais peut-être de t é couter. [... ] je vais te demander de me dispenser de tes commentaires quant à ma stratégie, tu comprends ? -M : Stratégie ? -P : Parfaitement, stratégie, Monsieur ! Maintenant tu la fermes ! (Les portes de la gloire)

19 Niveau relationnel / 3 Appellatif seul + intonation -> reproche (Lucien !) Expressifs (Searle 1979) : excuses, attitudes/sentiments Docteur à sa patiente : Je suis content pour vous, Angélique. (A la folie…pas du tout) Atténuation dune mauvaise nouvelle -Je suis obligé, Madame, de vous faire le plus triste aveu... (Ormesson 1993 : 544) Correction de la parole de lautre -Mais, maman, cela na rien à voir ! (Kristeva 345) Autres

20 Conclusion / 1 Différences au niveau des types dinteraction Constitution de trois corpus identiques -> impossible ! -Corpus oral : aucun accès aux situations intimes -Corpus littéraire : rareté de certains actes de langage Tendances différentes Corpus oral -Appellatifs dans les interpellations et salutations initiales Corpus littéraire -Niveau relationnel et mécanique de la conversation Corpus cinématographique -Le plus dappellatifs : toutes les fonctions pragmatiques

21 Conclusion / 2 « Nouvelle » échelle : - appellatifs / + appellatif - appellatifs+ appellatifs oral « spontané » > écrit stylisé > oral stylisé imitant loral non spontané Pourquoi plus dappellatifs dans les corpus cinématographique et littéraire ? Pour que le lecteur / spectateur se souvienne des noms ? Pour montrer explicitement à qui est adressée la parole? Plus de situations intimes (termes affectueux, dinjure...)

22 Corpus oral Blanche-Benveniste, Claire & Rouget, Christine & Sabio, Frédéric (2002) Choix de textes de français parlé. Honoré Champion, Paris. CLAPI (Corpus des langues parlées en interaction), Cresti, E. & Moneglia, M. (éds) (2005) C-ORAL-ROM. Integrated reference Corpora for Spoken Romance Languages. John Benjamins Publishing Company, Amsterdam-Philadelphia Emissions de TV5, printemps 2007.

23 Corpus cinématographique / 1 A la folie… pas du tout (2002) : Laetitia Colombani A la place du coeur (1998) : Robert Guédiguian Alice et Martin (1997) : André Téchiné Betty Fisher et autres histoires (2001) : Claude Miller Décalage horaire (2002) : Danièle Thompson Dis-moi que je rêve (1998) : Claude Mouriéras / Philippe Carcassonne Froid comme lété (2002) : Jacques Maillot Généalogies d'un crime (1996) : Raoul Ruiz Harry, un ami qui vous veut du bien (2000) : Dominik Moll Je reste ! (2003) : Diane Kurys La répétition (2001) : Catherine Corsini La vérité si je mens 2 (2001) : Thomas Gilou

24 Corpus cinématographique / 2 Le boulet (2002) : Alain Berbérian & Frédéric Forestier Le double de ma moitié (1999) : Yves Amoureux Le fabuleux destin dAmélie Poulain (2001) : Jean-Pierre Jeunet Le goût des autres (2000) : Agnès Jaoui Le placard (2001) : Francis Veber Les portes de la gloire (2001) : Christian Merret-Palmair Les rois mages (2001) : Didier Bourdon & Bernard Campan Loin (2001) : André Téchiné Mademoiselle (2001) : Philippe Lioret Marie Jo et ses deux amours (2002) : Robert Guédiguian Mortel transfert (2001) : Jean-Jacques Beineix Nathalie (2003) : Anne Fontaine

25 Corpus cinématographique / 3 Ressources humaines (1999) : Laurent Cantet Rien sur Robert (1999) : Pascal Bonitzer Romance (1999) : Catherine Breillat Se souvenir des belles choses (2002) : Zabou Breitman Sex is comedy (2002) : Catherine Breillat Sous le sable (2000) : François Ozon Tais-toi (2003) : Francis Veber Tanguy (2001) : Étienne Chatiliez Taxi 2 (2000) : Gérard Krawczyk Une hirondelle a fait le printemps (2001) : Christian Carion

26 Corpus littéraire / 1 Daeninckx, Didier (1997 (1982)) Mort au premier tour, Denoël, Paris. (DD) Echenoz, Jean (1999) Je men vais, Les Éditions de Minuit, Paris (JE) Izzo, Jean-Claude (1999) Le soleil des mourants, Flammarion (Jai lu) (IZ) Malet, Léo (1981) Le soleil naît derrière le Louvre, Fleuve Noir, Paris. (LM) Nothomb, Amélie (2005) Acide sulfurique, Éditions Albin Michel (AN)

27 Corpus littéraire / 2 Corpus Frantexte Bienne, G. (1990) Les jouets de la nuit DOrmesson, J. (1993) La douane de la mer Kristeva, J. (1990) Les samouraïs Lanzmann, J. (1994) La horde dor Orsenna, E. (1993) Grand amour Rochant, E. (1990) Un monde sans pitié Romilly, J. de (1993) Les œufs de Pâques Rouaud, J. (1990) Les champs dhonneurI Sollers, P. (1993) Le secret

28 Bibliographie / 1 Ager, D. (1990): Sociolinguistics and modern French. Cambridge: CUP. André-Larochebouvy (1980) La conversation : jeux et rituels. Th è se de Doctorat d Etat, Univ. Paris IV. Braun, F (1988) Terms of address. Problems of patterns and usage in various languages and cultures. Mouton de Gruyter. Berlin – New York – Amsterdam. Brown, R. & A. Gilman (1960) : The pronouns of power and solidarity, in : Fishman, J. A. (éd) : Readings in the sociology of language, Mouton & Co. Printers, Hague, Coffen, B. (2002), Histoire culturelle des pronoms dadresse. Vers une typologie des systèmes allocutoires dans les langues romanes. Paris : Honoré Champion.

29 Bibliographie / 2 Dewaele, J.-M. (2004) « The acquisition of sociolinguistic competence in French as a foreign language : an overview ». Journal of French Language Studies, 14, Grimaud, M. (1989), « Les appellatifs dans le discours. Madame, Mademoiselle, Monsieur avec et sans nom propre ». Le français moderne, 1/2, p. 54–78. Guigo, D. (1991) « Les termes dadresse dans un bureau parisien ». Lhomme 119. Pp Havu E. (2004) « Les termes dadresse dans les traductions de romans policiers français et finnois ». Härmä, J. & Tuomarla, U. (éds) Actes du 6e colloque franco-finlandais de linguistique contrastive. Publications du Département des Langues Romanes de lUniversité de Helsinki 15, Helsinki,

30 Bibliographie / 3 Havu E. (2006a) « Quand les Français tutoient-ils ? ». Actes du XVIe congrès des romanistes scandinaves, Copenhague août Havu E. (à paraître dans les Actes du XXIV Congrès de Linguistique et de philologie romanes (Aberystwyth 2-5 août 2004)) « Lemploi des pronoms dadresse dans deux villes françaises (étude sociolinguistique) ». Havu, E. (à paraître dans les actes du colloque « Les Enjeux de la Communication Interculturelle », Montpellier 5-7 juin 2007) « Les stratégies dadresse en français et en italien ». Havu E. & Sutinen J. (2007) « Lemploi des termes dadresse dans le français parlé du film. Comparaison avec une enquête sur questionnaires », Broth, M. & Forsgren, M. & Norén, C. & Sullet-Nylander, F. (éds) Le français parlé des médias, Actes du colloque de Stockholm 8-12 juin 2005,

31 Bibliographie / 4 Kerbrat-Orecchioni, C. (1992), Les interactions verbales, tome II. Paris: Armand Colin. Kerbrat-Orecchioni, C. (2001) Les actes de langage dans le discours. Théorie et fonctionnement. Nathan, Paris Lagorgette, D. (2006) « Etudes des fonction pragmatiques des termes dadresse en ancien et en moyen français. » I. Taavitsainen – J. Härmä – J. Korhonen (eds.) Dialogic language use – Dimensions du dialogisme – Dialogisches Sprachgebrauch. Mémoires de la Société Néophilologique de Helsinki LXVI, 2006 Pp Olivieri C. (1980) : Les appellatifs, Français dans le monde, 154, pp Parkinson, D.B. (1985) Constructing a Social Context of Communication. Terms of Address in Egyptian Arabic, Berlin/New York/Amsterdam: Mouton

32 Bibliographie / 5 Sacks, H.(1992) Lectures on conversation, volume II. Blackwell Publishers, Oxford-Cambridge, Massachusetts. Schegloff, E. A. (1979) « On Opening Sequencing : a framing statement ». Psathas, G. (éd.) Everyday Language. Studies in Ethnomethodology. Irvington Publishers, INC., New York Searle, John R. (1979) Expression and meaning. Studies in the Theory of Speech Acts. Cambride University Press. Cambridge. Tomaszkiewicz, T. (1993), Les opérations linguistiques qui sous-tendent le processus de sous-titrage des films. Poznán : Uniwersytet im. Adama Mickiewicza.

33 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "Les stratégies dadresse dans différents types de texte Eva Havu & Johanna Isosävi Département des langues romanes Université de Helsinki Congrès International."

Présentations similaires


Annonces Google