La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Grammaire – Leçon 11 La concordance des temps Le discours indirect.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Grammaire – Leçon 11 La concordance des temps Le discours indirect."— Transcription de la présentation:

1 Grammaire – Leçon 11 La concordance des temps Le discours indirect

2 La concordance des temps Pour situer une action, le locuteur dispose de différentes formes verbales: les modes et les temps. Les formes verbales ont pour première fonction de différencier deux univers: lunivers du réel et lunivers du virtuel et de lirréel.

3 La concordance des temps Pour différencier ces deux univers, il existe des modes verbaux: –Le mode indicatif qui régit le réel; –Les modes subjonctif, conditionnel, infinitif et impératif qui expriment le monde du possible, de lincertain, du nécessaire, etc. Je sais que Pierre dort. Il se réveillera à 16 heures comme dhabitude. Elle a montré quelle était patiente. -indicatif Je souhaite quil vienne me voir. -subjonctif Vous voudriez un thé? - conditionnel Ce nest pas bien de faire la grasse matinée. -infinitif Dites-lui de venir! - impératif

4 La concordance des temps Les temps du verbe ont pour première fonction de préciser lépoque: –Lépoque présente: En ce moment, nous écoutons de la musique. –Lépoque passée: Hier, nous avons fait du sport. Hier, jétais absent, jétais malade. Hier, jétais malade, javais pris froid la veille. –Lépoque futur: Plus tard, il sera technicien. –Oui, quand il aura fini ses études.

5 La concordance des temps Aux trois époques, une seconde fonction des temps consiste à signaler les étapes du déroulement de laction envisagée. Une action peu être présentée comme: –Sur le point davoir lieu –Une action en train davoir lieu –Une action ayant eu lieu.

6 La concordance des temps Sur le point davoir lieu (vision prospective) –Paul va bientôt déjeuner. Il déjeunera dans un quart dheure. –A cette heure-là, Paul était sur le point daller déjeuner. –Il allait juste se mettre à table, quand il reçut une visite. –Dans un mois, à cette même heure, il sera sur le point de déjeuner. « aller + infinitif » « être sur le point de + infinitif » expriment cette vision prospective, par rapport à un moment de référence donné: présent, passer, futur.

7 La concordance des temps Une action en train davoir lieu (vision progressive) –Paul déjeune. Ne le dérange pas, il est en train de déjeuner. –Paul déjeunait. Il était en train de déjeuner quand le téléphone sonna. –Quand vous arriverez, il sera certainement en train de déjeuner. « être en train de + infinitif », le présent et limparfait expriment une action en progression, cest-à-dire que laction est en accomplissement, par rapport à un moment de référence: présent, passé ou futur.

8 La concordance des temps Une action ayant eu lieu (vision rétrospective) –Aujourdhui, Paul a déjeuné à 13 heures. –Il est 14 heures? Alors, il vient de déjeuner. –Ce jour-là, il était 14 heures, Paul avait fini de déjeuner. La vision rétrospective sexprime soit par un temps composé, soit par un temps périphrastique de type « venir de + infinitif » (passé récent), par rapport au moment de référence.

9 La concordance des temps Aux trois époques, les temps des verbes marquent le rapport temporel qui existe entre différentes actions: –simultanéité, –antériorité, –postériorité. En parlant ou en écrivant, tout locuteur se donne un point de référence. Ce moment est le « temps de son discours ». A partir de ce temps, seront racontées ou commentées des actions simultanées à ce moment ou des actions qui lui sont antérieures ou postérieures.

10 La concordance des temps Le locuteur raconte « ici et maintenant » des événements de son passé proche ou plus lointains. Cest le « discours »: –Il est midi. On déjeune? –Jai déjà déjeuné. Il y avait un bon déjeuner dans lavion. –Quest-ce que tu as pris? –Jai mangé tout ce que lhôtesse mavait servi! –Mais dès que jai eu fini, je me suis senti un peu malade. –Tu prendras bien quelque chose avec moi, quand même! –Non. –Pourquoi? –Je viens de te dire que javais trop mangé dans lavion. –Bon, alors on dînera ensemble ce soir? –Daccord, on ira dîner quand je me serai installé, si je me suis bien reposé de mon voyage et si je me sens mieux. *La référence est le présent. *Transformez ce dialogue en discours indirect.

11 La concordance des temps Au discours indirect, la référence choisie est le présent: –Paul lui propose de déjeuner. –Pierre répond quil a déjà déjeuné, quil y avait un bon déjeuner dans lavion. –Paul lui demande ce quil a pris. –Pierre répond quil a pris tout ce que lhôtesse lui avait servi. –Mais quil sest senti malade dès quil a eu fini. –Paul dit quils dîneront ensemble. –Pierre répond quils dîneront quand il se sera installé, sil est bien reposé et sil se sent mieux.

12 La concordance des temps Au discours indirect, la référence choisie est le passé: –Paul lui a proposé de déjeuner. –Pierre a répondu quil avait déjà déjeuné, quil y avait un bon déjeuner dans lavion. –Paul lui a demandé ce quil avait pris. –Pierre a répondu quil avait pris tout ce que lhôtesse lui avait servi. –Il a ajouté quil sétait senti malade dès quil avait eu fini. –Paul a dit quils dîneraient ensemble. –Pierre a répondu quils dîneraient, quand il se serait installé, sil sétait bien reposé et quils se sentait mieux.

13 La concordance des temps Quand le narrateur situe son récit à lépoque passé, il sagit non plu du « discours » mais de l « histoire ». Observons lemploi des temps à partir dun point événementiel passé: –1) Tout avait commencé le matin même par un mystérieux coup de téléphone. Cétait une femme qui appelait au secours: elle venait de trouver un homme pendu dans une cabane en bois, derrière chez elle... –2) Philippe Marchand regarda sa montre: il était 10 heures exactement. Encore sous leffet de létrange coup de téléphone quil venait de recevoir, il fit appeler son assistant Brisedoux... *Le point de référence se situe dans quelle phrase?

14 La concordance des temps –3) Sur une chaise en paille fort peu confortable, le suspect no1, Pierre Maussin, réfléchissait. Il navait pas lair disposé à répondre à la question que lui avait posée quelques instants auparavant le juge Marchand; mais celui- ci était patient: il attendrait le temps quil faudrait! –4) Dès que le juge eut échangé quelques mots avec Pierre Maussin, il sut que celui-ci ne serait pas bavard. *3) Les imparfaits coïncident avec le point de référence. Le plus- que-parfait marque lantériorité par rapport à limparfait. Les formes conditionnelles sont des futurs au passé, elles marquent une corrélation de postériorité par rapport au point de référence. Ce sont des transpositions au passé du discours direct du juge Marchand. *4) Le passé antérieur indique une antériorité par rapport au passé simple.

15 La concordance des temps Le point de référence est une sorte de clé donnant accès à des « tiroirs » temporels. Ce point de référence entraîne nécessairement lemploi de temps spécifiques qui lui sont affiliés pour indiquer lantériorité, la postériorité ou la simultanéité. Au discours indirect au passé (discours rapporté), on observe cet emploi systématique des tiroirs temporels spécifiques au temps de référence

16 La concordance des temps Temps employés en références au présent: –Présent –Passé composé –Imparfait –Plus-que-parfait –Futur –Futur antérieur Temps employés en référence au passé: –Imparfait –Plus-que-parfait –Imparfait –Plus-que-parfait –Futur du passé –Futur antérieur du passé

17 La concordance des temps « Je travaille. » –Pierre a dit quil travaillait. « Jai déjà mangé » –Pierre a dit quil avait déjà mangé. « Il pleuvait quand je suis sorti. » –Pierre a dit quil pleuvait quand il était sorti. « Maman ma dit que Papa était parti. » –Pierre a dit que maman lui avait dit que papa était sortit. « Jira à Shanghai. » –Pierre a dit quil irait à Shanghai. « Jira le voir quand jaurai fini ce travail. » –Pierre a dit quil irait le voir quand il aurait fini ce travail.

18 La concordance des temps Pour les trois époques, il existe toujours un temps simple et un temps passé. Le temps passé indique avant tout que laction est accomplie, par rapport au temps simple correspondant. Temps simples –Le présent –Limparfait –Le futur –Le passé simple Temps composés –Le passé composé –Le plus-que-parfait –Le futur antérieur –Le passé antérieur

19 La concordance des temps Pierre a fini son travaille, il est content. Il réfléchissait sur le crime qui sétait passé la veille. Elle ira en France quand elle aura fini ses études. Il mourut une semaine après que tout le monde fut parti.

20 La concordance des temps Entre les temps simples et les temps composés se tissent également tout un réseau temporel dantériorité/postériorité dont le plu large est le suivant: *Le plus-que-parfait peut être antérieur au –Passé composé –Passé surcomposé –Passé simple –Passé antérieur –Plus-que-parfait

21 La concordance des temps Des rapports de simultanéité peuvent exister, à lépoque passé, entre les temps simples ou composés: *Limparfait peut être simultané au –Passé composé –Passé surcomposé –Passé simple –Passé antérieur –Plus-que-parfait

22 La concordance des temps Conclusion En résumé, les modes et les temps verbaux permettent donc au locuteur de faire savoir cinq choses bien distinctes à ses interlocuteurs: –Laction envisagée est de lordre du réel ou de lordre du virtuel; –Laction envisagée se situe dans trois époques: présent, passé, futur; –Grâce aux temps, on distingue deux systèmes de référence: celui du « discours » et celui de l «histoire »; –A lintérieur dune époque, certaines actions peuvent être antérieures, postérieures ou simultanées à dautres actions; –A lintérieur dune époque, le déroulement dune action peut être envisagé comme accompli, résultatif ou en accomplissement.

23 Les expressions de temps et le discours indirect Les expressions du temps subissent un changement dans le passage du discours direct au discours indirect quand le verbe qui introduit le discours indirect est au passé. Aujourdhui ce jour-là Ce matin ce matin-là En ce moment à ce moment- là Cette année cette année-là hier la veille Avant-hier lavant-veille demain le lendemain Après-demain le surlendemain Le mois prochain le mois suivant/daprès Lannée dernière lannée précédente/davant Il y a deux semaines deux semaines plus tôt Dans huit jours huit jours plus tard

24 Les expressions de temps et le discours indirect « Jai beaucoup de travaille aujourdhui. » –Pierre a dit quil avait beaucoup de travail ce jour-là. « La vie est très difficile en ce moment. » –Annie nous a raconté que la vie était très difficile à ce moment-là. « Ce matin, je suis sorti très tôt. » –Le concierge a confirmé quil était sorti très tôt ce matin-là. « Nous aurons un examen le mois prochain. » –Le professeur nous a informé que nous aurions un examen le mois suivant. « Jean est rentré il y a deux semaine. » –Il nous a écrit que Jean était rentré deux semaines plus tôt. « Papa reviendra dans huit jours » –Maman nous a informé que papa reviendrait huit jours plus tard.

25 Leçon 11 Devoirs Pp : « complétez les phrases suivantes par on... » Pp83-84 –6: « Transformez les phrases suivantes au passé » –7: « Mettez le verbe entre parenthèses au temps... » –8: « Mettez les textes suivants au passé »


Télécharger ppt "Grammaire – Leçon 11 La concordance des temps Le discours indirect."

Présentations similaires


Annonces Google