La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

INSTANCES DU RÉCIT. Définition de récit Genette distingue trois concepts: histoire, récit et narration. histoire: lensemble des événements racontés récit:

Présentations similaires


Présentation au sujet: "INSTANCES DU RÉCIT. Définition de récit Genette distingue trois concepts: histoire, récit et narration. histoire: lensemble des événements racontés récit:"— Transcription de la présentation:

1 INSTANCES DU RÉCIT

2 Définition de récit Genette distingue trois concepts: histoire, récit et narration. histoire: lensemble des événements racontés récit: discours oral ou écrit qui les raconte Narration: le fait même de raconter Genette distingue trois concepts: histoire, récit et narration. histoire: lensemble des événements racontés récit: discours oral ou écrit qui les raconte Narration: le fait même de raconter

3 Selon Jaap Lintvelt. Essai de typologie narrative.Le « point de vue ». Théorie et analyse, Paris, José Corti, 1989, (1981) Les instances narratives se situent sur quatre plans

4 Instances du récit Auteur concret Auteur abstrait Narrateur fictif Acteur Auteur concret Auteur abstrait Narrateur fictif Acteur Lecteur concret Lecteur abstrait Narrataire fictif Acteur

5 Auteur et lecteur concrets Ce sont des personnalités historiques et biographiques situées dans le monde réel Exemples: Michel Tournier, Marguerite Duras Ce sont des personnalités historiques et biographiques situées dans le monde réel Exemples: Michel Tournier, Marguerite Duras

6 Auteur et lecteur abstraits Auteur abstrait: Producteur du monde romanesque quil transmet à son destinataire: le lecteur abstrait Non représentés directement dans lœuvre littéraire car ils ne sénoncent jamais ni directement ni explicitement Auteur abstrait: Producteur du monde romanesque quil transmet à son destinataire: le lecteur abstrait Non représentés directement dans lœuvre littéraire car ils ne sénoncent jamais ni directement ni explicitement

7 Au niveau idéologique il peut y avoir des divergences entre lidéologie de lauteur abstrait et la vision du monde de lauteur concret Lauteur concret peut avoir un pseudonyme: Yasmina Khadra est le pseudonyme féminin de Mohammed Moulessehoul, Émile Ajar est le pseudonyme de Romain Gary; Maïssa Bey est le pseudonyme de Samia Benameur. Au niveau idéologique il peut y avoir des divergences entre lidéologie de lauteur abstrait et la vision du monde de lauteur concret Lauteur concret peut avoir un pseudonyme: Yasmina Khadra est le pseudonyme féminin de Mohammed Moulessehoul, Émile Ajar est le pseudonyme de Romain Gary; Maïssa Bey est le pseudonyme de Samia Benameur.

8 Narrateur et narrataire Narrateur: voix qui parle et qui peut établir une relation dialectique avec le narrataire. Exemple: Il conviendrait sans doute que je raconte ici une histoire de mon invention. Je nen ai pas le goût: ou plutôt je me sens démuni face à tous les récits que se présentent à mon esprit, comme sils étaient condamnés davance à ne porter en eux quun flot vide. (…) Eh bien! Mon cher et estimable public, il me faut avouer ici la vérité (…) Frédérick Tristan, Les égarés, pp Narrateur: voix qui parle et qui peut établir une relation dialectique avec le narrataire. Exemple: Il conviendrait sans doute que je raconte ici une histoire de mon invention. Je nen ai pas le goût: ou plutôt je me sens démuni face à tous les récits que se présentent à mon esprit, comme sils étaient condamnés davance à ne porter en eux quun flot vide. (…) Eh bien! Mon cher et estimable public, il me faut avouer ici la vérité (…) Frédérick Tristan, Les égarés, pp

9 TYPES DE NARRATAIRES Virtuel : non identifié Présent : identifié et qui apparaît dans la situation dénonciation Absent : identifié mais qui napparaît pas dans la situation dénonciation Virtuel : non identifié Présent : identifié et qui apparaît dans la situation dénonciation Absent : identifié mais qui napparaît pas dans la situation dénonciation

10 Narrataire virtuel Exemple: Si le lecteur y consent, nous essaierons de retrouver par la pensée limpression quil eût éprouvé avec nous en franchissant le seuil de cette grandsalle au milieu de cette cohue (…). Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, p. 39. Exemple: Si le lecteur y consent, nous essaierons de retrouver par la pensée limpression quil eût éprouvé avec nous en franchissant le seuil de cette grandsalle au milieu de cette cohue (…). Victor Hugo, Notre-Dame de Paris, p. 39.

11 Narrataire présent Exemple: Mademoiselle, répondit la vieille, vous ne savez pas quelle est ma naissance; et si je vous montrais mon derrière, vous ne parleriez pas comme vous faites, et vous suspendriez votre jugement. » Ce discours fit naître nue extrême curiosité dans lesprit de Cunégonde et de Candide. La vieille leur parla en ces termes. Chapitre Onzième Histoire de la vieille. « Je nai pas toujours eu les yeux éraillés et bordés décarlate; mon nez na pas toujours touché Exemple: Mademoiselle, répondit la vieille, vous ne savez pas quelle est ma naissance; et si je vous montrais mon derrière, vous ne parleriez pas comme vous faites, et vous suspendriez votre jugement. » Ce discours fit naître nue extrême curiosité dans lesprit de Cunégonde et de Candide. La vieille leur parla en ces termes. Chapitre Onzième Histoire de la vieille. « Je nai pas toujours eu les yeux éraillés et bordés décarlate; mon nez na pas toujours touché

12 à mon menton, et je nai pas toujours été une servante. Je suis la fille du pape Urbain X, et de la princesse de Palestrine. On méleva jusquà quatorze ans dans un palais auquel tous les châteaux de vos barons allemands nauraient pas servi décurie; et une de mes robes valait mieux que toutes les magnificences de Westphalie. Je croissais en beauté, en grâces, en talents, au milieu des plaisirs, des respects et des espérances. Voltaire, Candide ou loptimisme, p.33.

13 Narrataire absent Exemple: Je suis né à Bologne, le 5 mars Que de choses, cher Gennariello, contenues dans ces quelques mots! Et comme je me réjouis que tu aies le cœur assez simple, assez pur, et lesprit encore tout frais et ouvert au spectacle du monde! Je naurai pas besoin de brouiller artificiellement lordre de mon récit, ni peur de commencer par le début. Tu es mon destinataire, mon seul destinataire, je nen veux pas dautres. Reste toujours le garçon napolitain Exemple: Je suis né à Bologne, le 5 mars Que de choses, cher Gennariello, contenues dans ces quelques mots! Et comme je me réjouis que tu aies le cœur assez simple, assez pur, et lesprit encore tout frais et ouvert au spectacle du monde! Je naurai pas besoin de brouiller artificiellement lordre de mon récit, ni peur de commencer par le début. Tu es mon destinataire, mon seul destinataire, je nen veux pas dautres. Reste toujours le garçon napolitain

14 (…) prêt à entrer dans chaque nouveau livre avec le sérieux dun enfant pauvre qui va pour la première fois à lécole, mais aussi à le rejeter en riant aux éclats si lauteur tassomme par un style compliqué et obscur. Eussé-je choisi pour audience le frivole public littéraire et ses pédants mentors (…) me sentirais-je aussi libre de relater ma vie, un épisode après lautre, comme ils sont arrivés? Il faudrait, pour plaire à ces messieurs, briser la suite naturelle des événements, mépriser les dates, raconter à lenvers, bousculer présent, passé et avenir dans un casse-tête prétentieux. Dominique Fernandez, Dans la main de lange, p. 13. (…) prêt à entrer dans chaque nouveau livre avec le sérieux dun enfant pauvre qui va pour la première fois à lécole, mais aussi à le rejeter en riant aux éclats si lauteur tassomme par un style compliqué et obscur. Eussé-je choisi pour audience le frivole public littéraire et ses pédants mentors (…) me sentirais-je aussi libre de relater ma vie, un épisode après lautre, comme ils sont arrivés? Il faudrait, pour plaire à ces messieurs, briser la suite naturelle des événements, mépriser les dates, raconter à lenvers, bousculer présent, passé et avenir dans un casse-tête prétentieux. Dominique Fernandez, Dans la main de lange, p. 13.

15 STATUT DU NARRATEUR On le définit à partir de trois facteurs: Le niveau auquel appartient le narrateur La présence ou absence du narrateur en tant que personnage dans lhistoire quil raconte Sil est présent en tant que personnage dans lhistoire quil raconte, il peut soit en être le protagoniste soit un personnage secondaire On le définit à partir de trois facteurs: Le niveau auquel appartient le narrateur La présence ou absence du narrateur en tant que personnage dans lhistoire quil raconte Sil est présent en tant que personnage dans lhistoire quil raconte, il peut soit en être le protagoniste soit un personnage secondaire

16 Selon le niveau auquel il appartient, le narrateur sera soit: Extradiégétique Intradiégétique Métadiégétique Méta-métadiégétique Et ainsi de suite en ajoutant pour signaler un nouveau niveau le préfixe « méta » Selon le niveau auquel il appartient, le narrateur sera soit: Extradiégétique Intradiégétique Métadiégétique Méta-métadiégétique Et ainsi de suite en ajoutant pour signaler un nouveau niveau le préfixe « méta »

17 Selon sa présence ou absence en tant que personnage dans lhistoire quil raconte, le narrateur peut être: Hétérodiégétique: absent Homodiégétique: présent Selon sa présence ou absence en tant que personnage dans lhistoire quil raconte, le narrateur peut être: Hétérodiégétique: absent Homodiégétique: présent

18 Sil est homodiégétique (présent en tant que personnage dans lhistoire quil raconte) Sil est le protagoniste de cette histoire: on le qualifiera comme autodiégétique Sil est un personnage secondaire: il sera considéré comme simple témoin Sil est homodiégétique (présent en tant que personnage dans lhistoire quil raconte) Sil est le protagoniste de cette histoire: on le qualifiera comme autodiégétique Sil est un personnage secondaire: il sera considéré comme simple témoin

19 Narrateur extradiégétique hétérodiégétique Exemple: Le narrateur du Jardin dacclimation dYves Navarre. Le 9 juillet. Dix heures du matin. Henri Prouillan se tient debout, mains croisées dans le dos, la tête légèrement penchée, le front contre la vitre, derrière lune des trois portes-fenêtres, celle du centre, dans le grand salon. Il regarde la place dAntioche, 75017, Paris, de son premier étage. Il a soixante-quatorze ans. Enfant, au même endroit, il se postait ainsi, parfois, les mains dans le dos, la tête légèrement penchée, le ront contre la vitre du bas. Sil laissait une trace, on le grondait après. Exemple: Le narrateur du Jardin dacclimation dYves Navarre. Le 9 juillet. Dix heures du matin. Henri Prouillan se tient debout, mains croisées dans le dos, la tête légèrement penchée, le front contre la vitre, derrière lune des trois portes-fenêtres, celle du centre, dans le grand salon. Il regarde la place dAntioche, 75017, Paris, de son premier étage. Il a soixante-quatorze ans. Enfant, au même endroit, il se postait ainsi, parfois, les mains dans le dos, la tête légèrement penchée, le ront contre la vitre du bas. Sil laissait une trace, on le grondait après.

20 Si on le surprenait, il fermait les yeux et attendait quon larrache à son poste. Les domestiques avaient le droit de lécarter, pas celui de le toucher. Henri, petit, unique fils, était intouchable. (…) Suzanne, Suzy, jalousie, venait de naître. Henri voyait peu ses parents. Il les voit mieux là, maintenant. Ils sont pourtant morts depuis cinquante et cinquante et un ans, lun après lautre, il y a si longtemps. Henir Prouillan sourit, si peu à lui-même ou à qui que ce soit, un sourire dans le vide de la place. Autrefois, il y avait une statue, là, au centre, des pavés tout autour, des voitures plus lentes, toutes noires, et souvent les attelages des Grandes Glacières de la porte Clichy, en livraison, va-et-vient, toute la journée, boulevard Malesherbes, la plaine Monceau, les beaux quartiers sans ombres. Yves Navarre, Le Jardin dacclimation, pp

21 Narrateur extradiégétique homodiégétique autodiégétique Exemple: Le narrateur dAnne Marie de Lucien Bodard. Jappréhende la France maintenant que je vais laborder, la connaître, poser mon pied sur elle. France tant aimée, tant exaltée par mon père et les messieurs blancs, même les missionnaires à grandes barbes, France inconnue dont on ma empli le cœur, patrie douce, magnifique, merveille jusqualors trop lointaine, mère du monde, berceau des Arts et des Lettres, beauté de la grandeur guerrière, songe dorgueil. Exemple: Le narrateur dAnne Marie de Lucien Bodard. Jappréhende la France maintenant que je vais laborder, la connaître, poser mon pied sur elle. France tant aimée, tant exaltée par mon père et les messieurs blancs, même les missionnaires à grandes barbes, France inconnue dont on ma empli le cœur, patrie douce, magnifique, merveille jusqualors trop lointaine, mère du monde, berceau des Arts et des Lettres, beauté de la grandeur guerrière, songe dorgueil.

22 Terra incognita… La France, je laime, je vais men repaître. Mais comment est-elle cette terre où sont nés mes parents, quils ont servie sur les confins du monde, là où les dragons se battent? Le sourire de mon père, sirupeux et circonspect, devenait beau quand il parlait delle avec gourmandise. Sa poitrine de coq consulaire sélargissait, flamboyait, des mots nobles coulaient de sa bouche, large fleuve. Il proclamait que la France était la générosité et la perfection, la première nation du monde. Lucien Bodard, Anne Marie, p. 7. Terra incognita… La France, je laime, je vais men repaître. Mais comment est-elle cette terre où sont nés mes parents, quils ont servie sur les confins du monde, là où les dragons se battent? Le sourire de mon père, sirupeux et circonspect, devenait beau quand il parlait delle avec gourmandise. Sa poitrine de coq consulaire sélargissait, flamboyait, des mots nobles coulaient de sa bouche, large fleuve. Il proclamait que la France était la générosité et la perfection, la première nation du monde. Lucien Bodard, Anne Marie, p. 7.

23 Narrateur extradiégétique homodiégétique simple témoin Exemple: le narrateur du Grand Meaulnes dAlain-Fournier. Chapitre premier. Le pensionnaire. Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189… Je continue à dire « chez nous », bien que la maison ne nous appartienne plus. Nous avons quitté le pays depuis bientôt quinze ans et nous ny reviendrons certainement jamais. (…) Nous étions pourtant depuis dix ans dans ce pays lorsque Meaulnes arriva. (…) pp Exemple: le narrateur du Grand Meaulnes dAlain-Fournier. Chapitre premier. Le pensionnaire. Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189… Je continue à dire « chez nous », bien que la maison ne nous appartienne plus. Nous avons quitté le pays depuis bientôt quinze ans et nous ny reviendrons certainement jamais. (…) Nous étions pourtant depuis dix ans dans ce pays lorsque Meaulnes arriva. (…) pp

24 Narrateur intradiégétique hétérodiégétique Exemple: Oisille, la narratrice de la deuxième nouvelle de la première journée (LHeptaméron). (…) elle accepta et, en riant, commença à dire: « Il me semble, mesdames, que celui qui ma donné sa voix a tant dit de maldes femmes par une histoire véritable dune malheureuse, que je dois remémorer tous mes vieux ans pour en trouver une dont la vertu puisse démentir sa mauvaise opinion. Et pource quil men est venu une au-devant digne de nêtre mise en oubli, je la vous vais conter. » Exemple: Oisille, la narratrice de la deuxième nouvelle de la première journée (LHeptaméron). (…) elle accepta et, en riant, commença à dire: « Il me semble, mesdames, que celui qui ma donné sa voix a tant dit de maldes femmes par une histoire véritable dune malheureuse, que je dois remémorer tous mes vieux ans pour en trouver une dont la vertu puisse démentir sa mauvaise opinion. Et pource quil men est venu une au-devant digne de nêtre mise en oubli, je la vous vais conter. »

25 DEUXIÈME NOUVELLE Piteuse et chaste mort de la femme dun des muletiers de la Reine de Navarre. En la ville dAmbroise, y avait un muletier qui servait la reine de Navarre, sœur du roi François premier de ce nom, laquelle était à Blois accouchée dun fils. Auquel lieu était allé ledit muletier, pour être logé de son quartier. Marguerite de Navarre, LHeptaméron, p. DEUXIÈME NOUVELLE Piteuse et chaste mort de la femme dun des muletiers de la Reine de Navarre. En la ville dAmbroise, y avait un muletier qui servait la reine de Navarre, sœur du roi François premier de ce nom, laquelle était à Blois accouchée dun fils. Auquel lieu était allé ledit muletier, pour être logé de son quartier. Marguerite de Navarre, LHeptaméron, p.

26 Narrateur intradiégétique homodiégétique autodiégétique Exemple: Destin racontant son histoire et celle de Mademoiselle de lÉtoile. La Rappinière sen retourna chez lui, les autres sen retournèrent dans leur chambre, et Destin dans celle des comédiennes, où La Caverne le pria de ne différer pas davantage de lui apprendre ses aventures et celles de sa sœur. Il leur dit quil ne demandait pas mieux et commença son histoire de la façon que vous allez voir dans le suivant chapitre. Exemple: Destin racontant son histoire et celle de Mademoiselle de lÉtoile. La Rappinière sen retourna chez lui, les autres sen retournèrent dans leur chambre, et Destin dans celle des comédiennes, où La Caverne le pria de ne différer pas davantage de lui apprendre ses aventures et celles de sa sœur. Il leur dit quil ne demandait pas mieux et commença son histoire de la façon que vous allez voir dans le suivant chapitre.

27 CHAPITRE XIII Plus long que le précédent. Histoire de Destin et de Mademoiselle de lÉtoile. « Je suis né dans un village auprès de Paris. Je vous ferais bien croire, si je voulais, que je suis dune maison très illustre, comme il est fort aisé à ceux que lon ne connaît point; mais jai trop de sincérité pour nier la bassesse de ma naissance. Mon père était des premiers et des plus accommodés de son village. Je lui ai ouï dire quil étati né pauvre gentilhomme (…) Scarron, Le roman comique, p CHAPITRE XIII Plus long que le précédent. Histoire de Destin et de Mademoiselle de lÉtoile. « Je suis né dans un village auprès de Paris. Je vous ferais bien croire, si je voulais, que je suis dune maison très illustre, comme il est fort aisé à ceux que lon ne connaît point; mais jai trop de sincérité pour nier la bassesse de ma naissance. Mon père était des premiers et des plus accommodés de son village. Je lui ai ouï dire quil étati né pauvre gentilhomme (…) Scarron, Le roman comique, p. 116.

28 Narrateur intradiégétique homodiégétique simple témoin Exemple: le vieillard de Paul et Virginie. Un jour que jétais assis au pied de ces cabanes, et que jen considérais les ruines, un homme déjà sur lâge vint à passer aux environs. Il était, suivant la coutume des anciens habitants, en petite veste et en long caleçon. (…) Je le saluai avec respect. Il me rendit mon salut, et mayant considéré un moment, il sapprocha de moi, et vint se reposer sur le tertre où jétais assis. Excité par cette marque de Exemple: le vieillard de Paul et Virginie. Un jour que jétais assis au pied de ces cabanes, et que jen considérais les ruines, un homme déjà sur lâge vint à passer aux environs. Il était, suivant la coutume des anciens habitants, en petite veste et en long caleçon. (…) Je le saluai avec respect. Il me rendit mon salut, et mayant considéré un moment, il sapprocha de moi, et vint se reposer sur le tertre où jétais assis. Excité par cette marque de

29 confiance, je lui adressai la parole: « Mon père, lui dis-je, pourriez-vous mapprendre à qui ont appartenu ces deux cabanes? » Il me répondit: « Mon fils, ces masures et ce terrain inculte étaient habités, il y a environ vingt ans, par deux familles qui y avaient trouvé le bonheur. Leur histoire est touchante: mais dans cette île, située sur la route des Indes, quel Européen peut sintéresser au sort de quelques particuliers obscurs? (…) Mon père, repris-je, (…) si vous en avez le temps, racontez-moi, je vous prie ce que vous savez des anciens habitants de ce

30 désert (…) voici ce que ce vieillard me raconta. En 1726 un jeune homme de Normandie, appelé M. De la Tour, après avoir sollicité en vain du service en France et des secours dans sa famille, se détermina à venir dans cet île pour y chercher fortune. Il avait avec lui une jeune femme quil aimait beaucoup et dont il était également aimé. Elle était dune ancienne et riche maison de sa province; mais il lavait épousée en secret et sans dot, parce que les parents de sa femme sétaient opposés à son mariage, attendu quil nétait pas gentil-homme. Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, pp désert (…) voici ce que ce vieillard me raconta. En 1726 un jeune homme de Normandie, appelé M. De la Tour, après avoir sollicité en vain du service en France et des secours dans sa famille, se détermina à venir dans cet île pour y chercher fortune. Il avait avec lui une jeune femme quil aimait beaucoup et dont il était également aimé. Elle était dune ancienne et riche maison de sa province; mais il lavait épousée en secret et sans dot, parce que les parents de sa femme sétaient opposés à son mariage, attendu quil nétait pas gentil-homme. Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, pp

31 Récit métadiégétique Appelé aussi récit second ou récit dans le récit Il est produit par un narrateur intradiégétique qui introduit dans le récit premier un nouveau niveau de narration Définition: Appelé aussi récit second ou récit dans le récit Il est produit par un narrateur intradiégétique qui introduit dans le récit premier un nouveau niveau de narration Définition:

32 Fonctions du récit métadiégétique 1. Fonction explicative, par analepse métadiégétique 2. Fonction prédictive, par prolepse métadiégétique 3. Fonction thématique pure: Soit de contraste Soit danalogie 4. Fonction persuasive 5. Fonction distractive 6. Fonction obstructive 1. Fonction explicative, par analepse métadiégétique 2. Fonction prédictive, par prolepse métadiégétique 3. Fonction thématique pure: Soit de contraste Soit danalogie 4. Fonction persuasive 5. Fonction distractive 6. Fonction obstructive

33 Différence entre ces fonctions: Les fonctions distractive et obstructive ne dépendent pas dune relation thématique entre les deux diégèses, mais de lacte narratif lui- même. Différence entre ces fonctions: Les fonctions distractive et obstructive ne dépendent pas dune relation thématique entre les deux diégèses, mais de lacte narratif lui- même.

34 1. Fonction explicative Le récit second apporte une explication Exemple: Analepse où la vieille raconte à Cunégonde et à Candide son histoire. Mademoiselle, répondit la vieille, vous ne savez pas quelle est ma naissance; et si je vous montrais mon derrière, vous ne parleriez pas comme vous faites, et vous suspendriez votre jugement. » Ce discours fit naître une extrême curiosité dans lesprit de Cunégonde et de Candide. La vieille leur parla en ces termes. Le récit second apporte une explication Exemple: Analepse où la vieille raconte à Cunégonde et à Candide son histoire. Mademoiselle, répondit la vieille, vous ne savez pas quelle est ma naissance; et si je vous montrais mon derrière, vous ne parleriez pas comme vous faites, et vous suspendriez votre jugement. » Ce discours fit naître une extrême curiosité dans lesprit de Cunégonde et de Candide. La vieille leur parla en ces termes.

35 Chapitre onzième Histoire de la vieille « Je nai pas eu toujours les yeux éraillés et bordés décarlate; mon nez na pas toujours touché à mon menton, et je nai pas toujours été servante. Je suis la fille du pape Urbain X, et de la princesse de Palestine. p. 33. Chapitre onzième Histoire de la vieille « Je nai pas eu toujours les yeux éraillés et bordés décarlate; mon nez na pas toujours touché à mon menton, et je nai pas toujours été servante. Je suis la fille du pape Urbain X, et de la princesse de Palestine. p. 33.

36 Exemple 2: Histoire de Cunégonde racontée par elle-même à Candide Cunégonde (…) parla en ces termes à Candide (…) Chapitre huitième Histoire de Cunégonde « Jétais dans mon lit et je dormais profondément, quand il plut au ciel denvoyer les bulgares dans notre beau château de Thunder-ten-tronckh; ils égorgèrent mon père et mon frère, et coupèrent ma mère par morceaux. Un grand Bulgare, haut de six pieds, voyant qua`ce spectacle javais perdu connaissance, se mit à me violer (…) p. 26 Exemple 2: Histoire de Cunégonde racontée par elle-même à Candide Cunégonde (…) parla en ces termes à Candide (…) Chapitre huitième Histoire de Cunégonde « Jétais dans mon lit et je dormais profondément, quand il plut au ciel denvoyer les bulgares dans notre beau château de Thunder-ten-tronckh; ils égorgèrent mon père et mon frère, et coupèrent ma mère par morceaux. Un grand Bulgare, haut de six pieds, voyant qua`ce spectacle javais perdu connaissance, se mit à me violer (…) p. 26

37 2. Fonction prédictive Le récit second indique les conséquences ultérieures de la situation diégétique Exemples: les rêves prémonitoires, récits prophétiques, loracle dŒdipe. Exemple: le rêve de Jocabel sur lavenir de Moïse dans Moïse sauvé ou le conte corse. Le récit second indique les conséquences ultérieures de la situation diégétique Exemples: les rêves prémonitoires, récits prophétiques, loracle dŒdipe. Exemple: le rêve de Jocabel sur lavenir de Moïse dans Moïse sauvé ou le conte corse.

38 3. Fonction thématique pure Le récit métadiégétique est justifié par la relation thématique quil partage avec le récit premier. Exemple : Le récit métadiégétique est justifié par la relation thématique quil partage avec le récit premier. Exemple :

39 4. Fonction persuasive Le récit second prétend convaincre le narrataire. Il existe une relation thématique, qui entraîne des conséquences dans laction primaire, cest-à-dire dans la suite des événements.

40 5. Fonction distractive Quand lassemblée fut toute assise sur lherbe verte, si molle et délicate quil ne leur fallait carreau ni tapis, Simontaut commença à dire: « Qui sera celui de nous qui aura commencement sur les autres? » Hircan lui répondit: « Puisque vous avez commencé la parole, cest raison que vous commandez: car au jeu nous sommes tous égaux. » (…) Hircan (…) dit à Simontaut quil commençât. Ce quil fit. PREMIÈRE NOUVELLE Une femme dAlençon avait deux amis, lun pour le plaisir, lautre pour le profit; elle fit tuer celui des deux qui premier sen aperçut, dont elle impétra rémission pour elle et son mari fugitif, lequel depuis, pour sauver quelque argent, sadressa à un nécromancien, et fut leur entreprise découverte et punie. Quand lassemblée fut toute assise sur lherbe verte, si molle et délicate quil ne leur fallait carreau ni tapis, Simontaut commença à dire: « Qui sera celui de nous qui aura commencement sur les autres? » Hircan lui répondit: « Puisque vous avez commencé la parole, cest raison que vous commandez: car au jeu nous sommes tous égaux. » (…) Hircan (…) dit à Simontaut quil commençât. Ce quil fit. PREMIÈRE NOUVELLE Une femme dAlençon avait deux amis, lun pour le plaisir, lautre pour le profit; elle fit tuer celui des deux qui premier sen aperçut, dont elle impétra rémission pour elle et son mari fugitif, lequel depuis, pour sauver quelque argent, sadressa à un nécromancien, et fut leur entreprise découverte et punie.

41 (…) En la ville DAlençon, du vivant du duc Charles, dernier duc, y avait un procureur nommé Saint-Aignan qui avait épousé une gentille femme du pays, plus belle que vertueuse, laquelle, pour sa beauté et sa légèreté, fut fort poursuivie de lévêque de Sées qui, pour parvenir à ses fins, entretint si bien le mari que, non seulement il ne saperçut du vice de sa femme et de lévêque, mais, qui plus est, (…) Marguerite de Navarre, LHeptaméron, p. 49.

42 6. Fonction obstructive Le récit second veut faire obstruction au déroulement du récit premier Exemple: le cas des histoires racontées par Schéhérazade dans Les mille et une nuits, qui à coup de récits veut retarder sa mort. Le récit second veut faire obstruction au déroulement du récit premier Exemple: le cas des histoires racontées par Schéhérazade dans Les mille et une nuits, qui à coup de récits veut retarder sa mort.

43 FONCTIONS DU NARRATEUR Selon Lintvelt, le narrateur exerce des fonctions obligatoires et dautres qui sont optionnelles. Fonctions obligatoires: Fonction narrative: Fonction de régie: Selon Lintvelt, le narrateur exerce des fonctions obligatoires et dautres qui sont optionnelles. Fonctions obligatoires: Fonction narrative: Fonction de régie:

44 Fonctions optionnelles: Communicative Métanarrative Explicative Évaluative Généralisante Émotive modalisante Fonctions optionnelles: Communicative Métanarrative Explicative Évaluative Généralisante Émotive modalisante

45 FONCTION COMMUNICATIVE Rapport narrateur- narrataire : discours par lequel le narrateur s adresse à son narrataire, soit pour agir sur lui, soit pour maintenir le contact avec lui. Rapport narrateur- narrataire : discours par lequel le narrateur s adresse à son narrataire, soit pour agir sur lui, soit pour maintenir le contact avec lui.

46 Fonction communicative Exemple: La première chose que je peux vous dire cest quon habitait au sixième à pied et que pour Madame Rosa, avec tous ces kilos quelle portait sur elle [..] Émile Ajar, La vie devant soi, p.9.

47 Fonction communicative Exemple: Je suis trop homme dhonneur pour navertir pas le lecteur bénévole que, sil est scandalisé de toutes les badineries quil a vues jusques ici dans le présent livre, il fera fort bien de nen lire pas davantage; car en conscience il ny verra pas dautre chose, quand le livre serait aussi gros que le Cyrus;et si, par ce quil a déjà vu, il a de la peine à se douter de ce quil verra, peut-être que jen suis logé là aussi bien que lui, Exemple: Je suis trop homme dhonneur pour navertir pas le lecteur bénévole que, sil est scandalisé de toutes les badineries quil a vues jusques ici dans le présent livre, il fera fort bien de nen lire pas davantage; car en conscience il ny verra pas dautre chose, quand le livre serait aussi gros que le Cyrus;et si, par ce quil a déjà vu, il a de la peine à se douter de ce quil verra, peut-être que jen suis logé là aussi bien que lui,

48 Fonction communicative Exemple (suite): quun chapitre attire lautre et que je fais dans mon livre comme ceux qui mettent la bride sur le col de leurs chevaux et les laissent aller sur leur bonne foi. Peut-être aussi que jai un dessein arrêté et que, sans emplir mon livre dexemples à imiter, par des peintures dactions et de choses tantôt ridicules, tantôt blâmables, jinstruira en divertissant de la même façon quun ivrogne donne de laversion pour son vice et peut quelquefois donner du plaisir par les impertinences que lui fait faire son ivrognerie. Scarron, Le roman comique, p. 53. Exemple (suite): quun chapitre attire lautre et que je fais dans mon livre comme ceux qui mettent la bride sur le col de leurs chevaux et les laissent aller sur leur bonne foi. Peut-être aussi que jai un dessein arrêté et que, sans emplir mon livre dexemples à imiter, par des peintures dactions et de choses tantôt ridicules, tantôt blâmables, jinstruira en divertissant de la même façon quun ivrogne donne de laversion pour son vice et peut quelquefois donner du plaisir par les impertinences que lui fait faire son ivrognerie. Scarron, Le roman comique, p. 53.

49 FONCTION MÉTANARRATIVE Rapport narrateur- r é cit : discours m é tanarratif commentatif à travers lequel le narrateur se prononce dans le r é cit sur le r é cit. Il peut expliquer par exemple l organisation de son r é cit. Rapport narrateur- r é cit : discours m é tanarratif commentatif à travers lequel le narrateur se prononce dans le r é cit sur le r é cit. Il peut expliquer par exemple l organisation de son r é cit.

50 Fonction métanarrative Exemple: La Rappinière lui fit cent questions sur la comédie, et, de fil en aiguille (il me semble que ce proverbe est ici fort bien appliqué),lui demanda depuis quand ils avaient Le Destin dans leur troupe et ajouta quil était fort bon comédien. Scarron, Le roman comique, p. 14.

51 Fonction métanarrative Exemple: Mais je mégare et reviendrai plus loin sur cette question. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 21 Exemple: Mais je mégare et reviendrai plus loin sur cette question. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 21

52 Fonction métanarrative Exemple: Là-dessus deux hommes entrèrent dans le logis, qui furent reconnus par notre comédien pour être de ses camarades, desquels nous parlerons plus amplement au suivant chapitre. Scarron, Le roman comique, p. 20. Exemple: Là-dessus deux hommes entrèrent dans le logis, qui furent reconnus par notre comédien pour être de ses camarades, desquels nous parlerons plus amplement au suivant chapitre. Scarron, Le roman comique, p. 20.

53 Fonction métanarrative Exemple: Jaurais trop de difficultés à recomposer le détail des conversations pour my risquer, mais je dois en retracer les contours généraux. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 33. Exemple: Jaurais trop de difficultés à recomposer le détail des conversations pour my risquer, mais je dois en retracer les contours généraux. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 33.

54 Fonction métanarrative Exemple: Jai tenu à décrire par le menu le début de mes relations avec Jonathan Absalon Varlet car il me semblait nécessaire que mon lecteur pût comprendre par quelle logique, ou par quelle aberration jen étais venu à signer avec lui ce pacte qui nous lia jusquà ces derniers jours. Il est clair que je ne saurais poursuivre la relation de mon existence avec ce luxe de détails. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 83. Exemple: Jai tenu à décrire par le menu le début de mes relations avec Jonathan Absalon Varlet car il me semblait nécessaire que mon lecteur pût comprendre par quelle logique, ou par quelle aberration jen étais venu à signer avec lui ce pacte qui nous lia jusquà ces derniers jours. Il est clair que je ne saurais poursuivre la relation de mon existence avec ce luxe de détails. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 83.

55 Fonction métanarrative Exemple: Il eut querelle avec le cabaretier, qui prit le parti de sa maison et le menaça de la mettre en justice pour lavoir décriée. Mais il ny a que trop longtemps que je vous ennuie de la débauche de Ragotin; retournons à lhôtellerie des comédiens. Scarron, Le roman comique, p. 51. Exemple: Il eut querelle avec le cabaretier, qui prit le parti de sa maison et le menaça de la mettre en justice pour lavoir décriée. Mais il ny a que trop longtemps que je vous ennuie de la débauche de Ragotin; retournons à lhôtellerie des comédiens. Scarron, Le roman comique, p. 51.

56 Fonction métanarrative Exemple: Vous allez voir cette histoire dans le suivant chapitre, non telle que la conta Ragotin, mais comme je la pourrai conter daprès un des auditeurs qui me la apprise. Ce nest donc pas Ragotin qui parle, cest moi. Scarron, Le roman comique, p. 26. Exemple: Vous allez voir cette histoire dans le suivant chapitre, non telle que la conta Ragotin, mais comme je la pourrai conter daprès un des auditeurs qui me la apprise. Ce nest donc pas Ragotin qui parle, cest moi. Scarron, Le roman comique, p. 26.

57 FONCTION EXPLICATIVE Rapport narrateur- histoire : discours explicatif. Le narrateur fournit des explications de certains é l é ments de l histoire) Le narrateur ne se contente pas seulement de pr é senter l action romanesque, mais en propose aussi une explication plausible. Rapport narrateur- histoire : discours explicatif. Le narrateur fournit des explications de certains é l é ments de l histoire) Le narrateur ne se contente pas seulement de pr é senter l action romanesque, mais en propose aussi une explication plausible.

58 Fonction explicative Exemple: Il faut savoir que le curé de Verrières, vieillard de quatre-vingts ans, mais qui devait à lair vif de ces montagnes une santé et un caractère de fer, avait le droit de visiter à toute heure la prison, lhôpital et même le dépôt de mendicité. Stendhal, Le Rouge et le Noir, p. 30 Exemple: Il faut savoir que le curé de Verrières, vieillard de quatre-vingts ans, mais qui devait à lair vif de ces montagnes une santé et un caractère de fer, avait le droit de visiter à toute heure la prison, lhôpital et même le dépôt de mendicité. Stendhal, Le Rouge et le Noir, p. 30

59 Fonction explicative Exemple: Je rappellerai pour la compréhension de cette réaction, que lAngleterre venait de se donner un gouvernement dunion nationale. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 234 Exemple: Je rappellerai pour la compréhension de cette réaction, que lAngleterre venait de se donner un gouvernement dunion nationale. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 234

60 Fonction explicative Exemple: Le jeune homme dont je vous vient de parler prit la parole, et, sans mettre les mains au turban, parce que, de lune il tenait son fusil et de lautre la garde de son épée, de peur quelle ne lui battit les jambes, lui dit quils étaient Français de naissance, comédiens de profession; que son nom de théâtre était Le Destin; celui de son vieil camarade, La Rancune, et celui de la demoiselle (…) la Caverne. Scarron, Le roman comique, p. 5. Exemple: Le jeune homme dont je vous vient de parler prit la parole, et, sans mettre les mains au turban, parce que, de lune il tenait son fusil et de lautre la garde de son épée, de peur quelle ne lui battit les jambes, lui dit quils étaient Français de naissance, comédiens de profession; que son nom de théâtre était Le Destin; celui de son vieil camarade, La Rancune, et celui de la demoiselle (…) la Caverne. Scarron, Le roman comique, p. 5.

61 FONCTION ÉVALUATIVE Rapport narrateur- histoire : à travers des é pith è tes, comparaisons et commentaires, le narrateur prononce un jugement intellectuel ou moral sur l histoire ou sur les personnages impliqu é s. parfois, il est difficile de s apercevoir si le jugement moral est fait par le narrateur ou par un personnage, il sera donc essentiel d analyser le discours é valuatif à la lumi è re de la structure d ensemble du roman. Rapport narrateur- histoire : à travers des é pith è tes, comparaisons et commentaires, le narrateur prononce un jugement intellectuel ou moral sur l histoire ou sur les personnages impliqu é s. parfois, il est difficile de s apercevoir si le jugement moral est fait par le narrateur ou par un personnage, il sera donc essentiel d analyser le discours é valuatif à la lumi è re de la structure d ensemble du roman.

62 Fonction évaluative Exemple: Dans le fait, ces gens y exercent le plus ennuyeux despotisme; cest à cause de ce vilain mot que le séjour des petites villes est insupportable pour qui a vécu dans cette grande république quon appelle Paris. La tyrannie de lopinion, et quelle opinion est aussi bête dans les petites villes de France quaux États-Unis dAmérique. Stendhal, Le Rouge et le Noir, p. 26. Exemple: Dans le fait, ces gens y exercent le plus ennuyeux despotisme; cest à cause de ce vilain mot que le séjour des petites villes est insupportable pour qui a vécu dans cette grande république quon appelle Paris. La tyrannie de lopinion, et quelle opinion est aussi bête dans les petites villes de France quaux États-Unis dAmérique. Stendhal, Le Rouge et le Noir, p. 26.

63 Fonction évaluative Exemple: Un vieillard vêtu plus régulièrement, quoique très mal, marchait à côté de lui. Il portait sur ses épaules une basse de viole et, parce quil se courbait un peu en marchant, on leût pris de loin pour une grosse tortue qui marchait sur les jambes de derrière. Quelque critique murmurera de la comparaison, à cause du peu de proportion quil y a dune tortue à un homme; mais jentends parler des grandes tortues qui se trouvent dans les Indes et, de plus, je men sers de ma seule autorité.Retournons à notre caravane. Scarron, Le roman comique, p. 4. Exemple: Un vieillard vêtu plus régulièrement, quoique très mal, marchait à côté de lui. Il portait sur ses épaules une basse de viole et, parce quil se courbait un peu en marchant, on leût pris de loin pour une grosse tortue qui marchait sur les jambes de derrière. Quelque critique murmurera de la comparaison, à cause du peu de proportion quil y a dune tortue à un homme; mais jentends parler des grandes tortues qui se trouvent dans les Indes et, de plus, je men sers de ma seule autorité.Retournons à notre caravane. Scarron, Le roman comique, p. 4.

64 Fonction évaluative Exemple: Ce valet qui le connaissait pour un grand brutal, lui dit en toute humilité que ce nétait pas lui. Et qui donc, barbe de cocu? Ajouta-t-il. Le pauvre valet nosait en accuser La Rappinière en sa présence; mais lui, qui était le plus insolent de tous les hommes, lui dit en se levant de sa chaise: Cest moi, quen voulez-vous dire? Scarron, Le roman comique, p. 4. Exemple: Ce valet qui le connaissait pour un grand brutal, lui dit en toute humilité que ce nétait pas lui. Et qui donc, barbe de cocu? Ajouta-t-il. Le pauvre valet nosait en accuser La Rappinière en sa présence; mais lui, qui était le plus insolent de tous les hommes, lui dit en se levant de sa chaise: Cest moi, quen voulez-vous dire? Scarron, Le roman comique, p. 4.

65 Fonction évaluative Exemple: Dans toutes les villes subalternes du royaume, il y a dordinaire un tripot où sassemblent tous les jours les fainéants de la ville, les uns pour jouer, les autres pour regarder ceux qui jouent; cest là que lon rime richement en Dieu, que lon épargne fort peu le prochain et que les absents sont assassinés à coups de langue. On ny fait quartier à personne, tout le monde y vit de Turc à Maure et chacun y est reçu pour railler selon le talent quil en a eu du Seigneur. Cest en un de ces tripots-là, si je men souviens, que jai laissé trois personnes comiques (…) Scarron, Le roman comique, pp Exemple: Dans toutes les villes subalternes du royaume, il y a dordinaire un tripot où sassemblent tous les jours les fainéants de la ville, les uns pour jouer, les autres pour regarder ceux qui jouent; cest là que lon rime richement en Dieu, que lon épargne fort peu le prochain et que les absents sont assassinés à coups de langue. On ny fait quartier à personne, tout le monde y vit de Turc à Maure et chacun y est reçu pour railler selon le talent quil en a eu du Seigneur. Cest en un de ces tripots-là, si je men souviens, que jai laissé trois personnes comiques (…) Scarron, Le roman comique, pp. 7-8.

66 Fonction évaluative Exemple: La Rancune donc était de ces misanthropes qui haïssent tout le monde, et qui ne saiment pas eux- mêmes (…) dailleurs, nullement homme dhonneur, malicieux comme un vieil singe, et envieux comme un chien. Scarron, Le roman comique, p.13. Exemple: La Rancune donc était de ces misanthropes qui haïssent tout le monde, et qui ne saiment pas eux- mêmes (…) dailleurs, nullement homme dhonneur, malicieux comme un vieil singe, et envieux comme un chien. Scarron, Le roman comique, p.13.

67 Fonction évaluative Exemple: Ragotin mena la Rancune dans un cabaret (…) On a cru quil ne le mena pas chez lui, à cause que son ordinaire nétait pas trop bon; mais je nen dirai rien, de peur de faire des jugements téméraires (…). Scarron, Le roman comique, p.47. Exemple: Ragotin mena la Rancune dans un cabaret (…) On a cru quil ne le mena pas chez lui, à cause que son ordinaire nétait pas trop bon; mais je nen dirai rien, de peur de faire des jugements téméraires (…). Scarron, Le roman comique, p.47.

68 FONCTION GÉNÉRALISANTE Rapport narrateur- histoire : discours abstrait, par lequel le narrateur é nonce des r é flexions g é n é rales, abstraites ; le discours é valuatif concerne directement l histoire romanesque et ses personnages, tandis que le discours abstrait vise une port é e plus g é n é rale en pr é sentant une r é flexion sous la forme d une maxime, d un proverbe, etc. Rapport narrateur- histoire : discours abstrait, par lequel le narrateur é nonce des r é flexions g é n é rales, abstraites ; le discours é valuatif concerne directement l histoire romanesque et ses personnages, tandis que le discours abstrait vise une port é e plus g é n é rale en pr é sentant une r é flexion sous la forme d une maxime, d un proverbe, etc.

69 Fonction généralisante Exemple: Il y a toujours, après la mort de quelquun, comme une stupéfaction qui se dégage, tant il est difficile de comprendre cette survenue du néant et de se résigner à croire. Mais, quand il saperçut pourtant de son immobilité, Charles se jeta sur elle en criant : - Adieu ! adieu ! Flaubert, Madame Bovary, p. 401 Exemple: Il y a toujours, après la mort de quelquun, comme une stupéfaction qui se dégage, tant il est difficile de comprendre cette survenue du néant et de se résigner à croire. Mais, quand il saperçut pourtant de son immobilité, Charles se jeta sur elle en criant : - Adieu ! adieu ! Flaubert, Madame Bovary, p. 401

70 FONCTION ÉMOTIVE Rapport narrateur- histoire : le narrateur manifeste les é motions que l histoire suscite en lui ; le discours é valuatif exprime, surtout, l attitude intellectuelle du narrateur, tandis que le discours é motif fait plutôt ressortir sa disposition affective; Rapport narrateur- histoire : le narrateur manifeste les é motions que l histoire suscite en lui ; le discours é valuatif exprime, surtout, l attitude intellectuelle du narrateur, tandis que le discours é motif fait plutôt ressortir sa disposition affective;

71 Fonction émotive Exemple: Or, il me faut être honnête: jignore si ce fut Jonathan qui changea ou si ce fut le regard que je posais sur lui durant ces années. Sans doute la vérité procède-t-elle de lune et lautre hypothèses. Mieux : cest en rédigeant ces mémoires que je pris conscience de la personnalité de mon compagnon, et cela tandis que je changeais. Car, je le reconnais volontiers, ce livre ma transformé. Frédérick Tristan, Les égarés, p Exemple: Or, il me faut être honnête: jignore si ce fut Jonathan qui changea ou si ce fut le regard que je posais sur lui durant ces années. Sans doute la vérité procède-t-elle de lune et lautre hypothèses. Mieux : cest en rédigeant ces mémoires que je pris conscience de la personnalité de mon compagnon, et cela tandis que je changeais. Car, je le reconnais volontiers, ce livre ma transformé. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 432.

72 Fonction émotive Exemple: Bref, ce furent des mois abominables dont je ne souhaite pas entretenir mes lecteurs, par une pudeur fort compréhensible. Frédérick Tristan, Les égarés, p Exemple: Bref, ce furent des mois abominables dont je ne souhaite pas entretenir mes lecteurs, par une pudeur fort compréhensible. Frédérick Tristan, Les égarés, p. 335.

73 Fonction émotive Exemple: Je me suis efforcé décrire le livre que jachève avec ces dernières pages, persuadé que davoir retracé cette existence vive et troublée ma profondément servi à mieux comprendre celui que, peu à peu, jappris à aimer (…). Frédérick Tristan, Les égarés, p Exemple: Je me suis efforcé décrire le livre que jachève avec ces dernières pages, persuadé que davoir retracé cette existence vive et troublée ma profondément servi à mieux comprendre celui que, peu à peu, jappris à aimer (…). Frédérick Tristan, Les égarés, p. 432.

74 Fonction émotive Exemple: ( … ) à lheure où jachève ce livre, je ne sais guère à qoi jai servi jusquà ce jour. Ai-je été utile en composant mon œuvre, ai-je été utile en écrivant ces mémoires? Frédérick Tristan, Les égarés, p Exemple: ( … ) à lheure où jachève ce livre, je ne sais guère à qoi jai servi jusquà ce jour. Ai-je été utile en composant mon œuvre, ai-je été utile en écrivant ces mémoires? Frédérick Tristan, Les égarés, p. 438.

75 FONCTION MODALISANTE Rapport narrateur- histoire : le narrateur exprime son degr é de certitude à l é gard de ce qu il raconte, il cite ses sources, etc. Rapport narrateur- histoire : le narrateur exprime son degr é de certitude à l é gard de ce qu il raconte, il cite ses sources, etc.

76 Fonction modalisante Exemple: En ce moment je devais avoir sept ans ou peut- être huit, je ne peux pas vous dire juste parce que je nai pas été daté, comme vous allez voir quand on se connaîtra mieux, si vous trouvez que ça vaut la peine. Romain Gary, La vie devant soi, pp Exemple: En ce moment je devais avoir sept ans ou peut- être huit, je ne peux pas vous dire juste parce que je nai pas été daté, comme vous allez voir quand on se connaîtra mieux, si vous trouvez que ça vaut la peine. Romain Gary, La vie devant soi, pp

77 Fonction modalisante Exemple: La Rappinière fut si surpris dêtre prévenu dun coup, lui qui avait accoutumé den user ainsi, quil demeura comme immobile, ou dadmiration, ou parce quil nétait pas encore assez en colère et quil lui en fallait beaucoup pour se résoudre à se battre (…) Scarron, Le roman comique, p. 8. Exemple: La Rappinière fut si surpris dêtre prévenu dun coup, lui qui avait accoutumé den user ainsi, quil demeura comme immobile, ou dadmiration, ou parce quil nétait pas encore assez en colère et quil lui en fallait beaucoup pour se résoudre à se battre (…) Scarron, Le roman comique, p. 8.

78 Fonction modalisante Exemple: Par la faute du valet ou du maître, largent tomba sur la chaise où il était assis (…) La Rappinière en devint tout violet, sa femme en rougit, le valet en jura, la Caverne en sourit, la Rancune ny prit peut- être pas garde, et, pour Destin, je nai pas bien su leffet que cela fit sur son esprit. Scarron, Le roman comique, p. 11. Exemple: Par la faute du valet ou du maître, largent tomba sur la chaise où il était assis (…) La Rappinière en devint tout violet, sa femme en rougit, le valet en jura, la Caverne en sourit, la Rancune ny prit peut- être pas garde, et, pour Destin, je nai pas bien su leffet que cela fit sur son esprit. Scarron, Le roman comique, p. 11.

79 Fonction modalisante Exemple: Destin coucha seul en une petite chambre, la Caverne, avec la fille de chambre, dans un cabinet, et la Rancune, avec le valet, je ne sais où. Scarron, Le roman comique, p. 11. Exemple: Destin coucha seul en une petite chambre, la Caverne, avec la fille de chambre, dans un cabinet, et la Rancune, avec le valet, je ne sais où. Scarron, Le roman comique, p. 11.

80 Métalepse Transgression de niveaux narratifs opérée quand: Lauteur ou son lecteur sintroduit dans laction fictive de son récit Un personnage de cette fiction vient simmiscer dans lexistence de lauteur ou du lecteur Un personnage diégétique sintroduit dans un univers métadiégétique ou vice-versa, de manière transgressive. Transgression de niveaux narratifs opérée quand: Lauteur ou son lecteur sintroduit dans laction fictive de son récit Un personnage de cette fiction vient simmiscer dans lexistence de lauteur ou du lecteur Un personnage diégétique sintroduit dans un univers métadiégétique ou vice-versa, de manière transgressive.

81 Métalepse Interaction entre deux niveaux Celui que lon raconte: action ou histoire Celui où lon raconte: narration La temporalité de la narration et celle de laction ou de lhistoire semblent coïncider. Interaction entre deux niveaux Celui que lon raconte: action ou histoire Celui où lon raconte: narration La temporalité de la narration et celle de laction ou de lhistoire semblent coïncider.

82 Métalepse La métalepse démarcative sert dintroduction à une pause dans le fil narratif. Ainsi, pendant que les personnages se reposent, le narrateur utilise ce temps mort pour introduire une digression: Exemple: « Tandis que Jacques et son maître reposent, je vais macquitter de ma promesse, par le récit de lhomme de la prison » Jacques le fataliste et son maître, p, 128. La métalepse démarcative sert dintroduction à une pause dans le fil narratif. Ainsi, pendant que les personnages se reposent, le narrateur utilise ce temps mort pour introduire une digression: Exemple: « Tandis que Jacques et son maître reposent, je vais macquitter de ma promesse, par le récit de lhomme de la prison » Jacques le fataliste et son maître, p, 128.

83 Métalepse Exemple: On apaisa la noise, et la maîtresse du tripot, qui aimait la comédie plus que sermon ni vêpres, par une générosité inouïe en une maîtresse de tripot, permit au charretier de faire manger ses bêtes tout leur soûl. Il accepta loffre quelle lui fit, et, cependant que ses bêtes mangèrent, lauteur se reposa quelque temps et se mit à songer à ce quil dirait dans le second chapitre. Scarron, Le roman comique, p. 5.

84 Métalepse Exemple: « Pendant que le vénérable ecclésiastique monte les rampes dAngoulême, il nest pas inutile dexpliquer le lacis dintérêts dans lequel il allait mettre le pied » Balzac, Illusions perdues, t. V, p. 559

85 Métalepse Exemple: « Maintenant que les deux paniers à salade roulent sur les quais, lintérêt de cette histoire exige quelques mots sur la conciergerie pendant le temps quils mettront à venir […] [Il sagit du monument] le moins connu […] des gens qui appartiennent aux classes supérieures de la société; malgré limmense intérêt de cette digression historique, elle sera tout aussi rapide que la course des paniers à salade » Balzac, Splendeurs et misères des courtisanes, t. VI, p

86 Métalepse Exemple: « Pendant que Séverine traverse le pont en regardant si son père a fini de dîner, il nest pas inutile de jeter un coup dœil sur la personne, sur la vie et les opinions de ce vieillard» Balzac, Le Député dArcis, t. VIII, p. 766

87 Métalepse Les différentes métalepses révèlent la toute- puissance du narrateur qui peut suspendre à son gré lhistoire en abandonnant ses personnages. Création dun effet de simultanéité entre les événements et le moment où le narrateur les raconte. Les différentes métalepses révèlent la toute- puissance du narrateur qui peut suspendre à son gré lhistoire en abandonnant ses personnages. Création dun effet de simultanéité entre les événements et le moment où le narrateur les raconte.


Télécharger ppt "INSTANCES DU RÉCIT. Définition de récit Genette distingue trois concepts: histoire, récit et narration. histoire: lensemble des événements racontés récit:"

Présentations similaires


Annonces Google