La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

FICHE TECHNIQUE N°7 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "FICHE TECHNIQUE N°7 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE."— Transcription de la présentation:

1

2 FICHE TECHNIQUE N°7 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE

3 Rappel sur les effets du courant sur le corps humain Un défaut disolement conduit a une électrisation pouvant conduire à une électrocution Par contact direct par contact indirect Tension V courant I contact accidentel liaison à la masse ? Tension V courant I R Quand un individu touche un conducteur sous une tension V. Le courant vaut alors: Le contact indirect à une tension électrique provient lorsque un conducteur sous tension est en contact accidentel avec la carcasse d'un appareil

4

5 4 Schémas des Liaisons à la Terre (SLT) Définitions et rappels La 1 ere lettre caractérise la source : – T -> un point du transformateur (le neutre) est relié à la terre locale. – I -> le point neutre du transformateur est isolé (ou impédant) de la terre locale. La 2 nde lettre caractérise les masses : – T -> les masses des équipements sont reliées à une terre locale. – N -> les masses des équipements sont reliées a la terre du neutre de la source. La 3 eme lettre caractérise le conducteur de protection en TN : – C -> confondu avec le conducteur de neutre. – S -> séparé du conducteur de neutre.

6 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE LE REGIME T.T.

7 6 Schéma TT : terminologie PE N Neutre du transformateur relié à la terre T Masse des équipements reliée à la terre T

8 7 Mise en œuvre du schéma TT PE 3P+N RBRB RARA Déclenchement par DDR : 3 Défaut disolement => courant de défaut phase / terre La valeur du courant de défaut dépend de la valeur des impédances des prises de terre R A et R B UdUd

9 -D:type

10

11 Tous ces courants de fuite associés peuvent faire déclencher les DDR Déclenchement intempestifs:TYPE SI Ordinateur, machine automatisée, instrumentation médicale,congélateur Risque de choc de foudre -Lignes perturbées (utilisation des fluo) -grandes longueurs de lignes

12 -E:technologie utilisée Ouverture des contacts lorsque le courant différentiel atteint Ouverture des contacts lorsque le courant différentiel atteint +protection magnétique + thermique Relais différentiel: comporte un détecteur de défaut qui émet un signal il est associer mécaniquement ou électriquement à un disjoncteur

13 DDR DDR On comprend ici la nécessité de mise à la terre ! BB B B

14 I1+I2+I3+IN=0

15 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE LE REGIME T.N.

16 15 Schéma TN : terminologie Neutre à la terre et... : Neutre du transformateur relié à la terre Masse des équipements reliée au neutre TN N PE TNSTNC

17 16 Mise en œuvre du schéma TN PE 3P+N Défaut disolement => court circuit phase / neutre La valeur du courant de défaut dépend principalement de la longueur de ligne et de la section des câbles (méthode simplifiée) : Déclenchement par DPCC : I m < I d I k3 > I d

18 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE LE REGIME I.T.

19 18 Schéma IT : terminologie PE N Neutre du transformateur isolé ou impédant / à la terre I Masse des équipements reliée à la terre T

20 19 Mise en œuvre du schéma IT 1 er défaut disolement sans danger : I d nul, ou de lordre de quelques dizaines de mA, U d très inférieur à U L. signalisation par le CPI et recherche immédiate du défaut.

21 20 Mise en œuvre du schéma IT Déclenchement par DPCC : I m < I d I k3 > I d 2 eme défaut disolement => court circuit phase / neutre ou entre phases : I d et U d équivalent au schéma TN (ou à 3 près).

22 LE C.P.I : CONTROLEUR PERMANENT DISOLEMENT Qu'est - ce qu'un CPI ? Un CPI est un Contrôleur Permanent d'Isolement. Son rôle est de contrôler l'impédance du neutre (en permanence), et ainsi d'avertir de tout défaut d'isolement. Son rôle : LA SIGNALISATION DUN DEFAUT D'ISOLEMENT Celui-ci est placé entre le neutre et la terre.

23 LE C.P.I : CONTROLEUR PERMANENT DISOLEMENT quelques exemples déquipements Indication de lisolement Réglage du seuil de signalisation

24 Limiteur de surtension choix- constitution la tension nominale dun limiteur de surtension doit être adaptée à la tension du réseau. principe dun limiteur de surtension (type :Cardew de Merlin Gerin). Fig.1

25 Limiteur de surtension Fonctionnement Un limiteur de surtension est constitué de deux éléments séparés conducteurs par un film isolant voir fig 1 Les surtensions impulsionnelles provoquent des amorçages entre les deux éléments conducteurs sans mise en court-circuit du limiteur. Les surtensions énergétiques font fondre le film isolant ce qui permet le passage dun fort courant à la terre. Il faut alors changer la cartouche dont la mise en court-circuit est signalée par le CPI au même titre quun défaut disolement..Par exemple : La rupture disolement sur une phase devient un court-circuit Le limiteur doit alors avoir une tenue suffisante correspondant au temps délimination du courant de défaut (Par exemple supporter 40 kA pendant 0,2 s pour des limiteurs Cardew de la marque Merlin Gerin).

26 25 Schémas des Liaisons à la Terre (SLT) Synthèse Tous les régimes assurent la sécurité des personnes de façon équivalente : – Régime TT : neutre à la terre, carcasses métalliques à une terre locale. clients BT, lieux destinés au public mise hors tension automatique au premier défaut par dispositif différentiel – Régime TN : neutre à la terre, carcasses métalliques à la terre du neutre. sites industriels mise hors tension automatique au premier défaut par DPCC – Régime IT : neutre impédant ou isolé, carcasses métalliques à la terre. sites industriels critiques,continuité de services signalisation du premier défaut par CPI sans coupure de l'alimentation mise hors tension automatique au deuxième défaut par DPCC obligation davoir un électricien habilité présent dans lentreprise

27 1. Dans un régime de neutre IT, le T signifie : Neutre du transformateur à la terre Masses de l'installation à la terre Neutre et masse de l'installation à la terre 2. Dans un régime de neutre TT, la protection contre les contacts indirects est assurée par: des fusibles des disjoncteurs magnéto-thermique des disjoncteurs différentiels 3. La sensibilité d'un disjoncteur différentiel dépend de: du courant nominal des récepteurs de la valeur de la résistance de terre de la tension du réseau 4.Pour protéger les personnes contre les contacts directs, il faut: Isoler, mettre hors de portée les parties actives Utiliser des disjoncteurs différentiels Mettre une pancarte avertissant du danger 5. A la piscine, quelle est la tension limite de sécurité ? 12V 25V 50V

28 6. Dans quel régime de neutre utilise t-on obligatoirement un CPI ? TT IT TN 7.Que signifie le terme CPI ? Controleur permanent d'intensité Cache pour isoler Controleur permanent d'isolement 8. Quel est le rôle d'un CPI ? Détecter et réparer le premier défaut Détecter et signaler le premier défaut Détecter et couper le premier défaut 9. Quel est l'intêret principal d'utiliser un régime de neutre IT ? Assurer la continuité de service de l'installation en cas de 1er défaut« Protéger les personnes contre les contacts indirects Protéger les personnes contre les contacts directs 10. Que se passe t-il lors d'une détection 1er défaut par le CPI ? Le CPI le signale par une alarme sonore et visuelle Les disjoncteurs déclenchent Il ne se passe rien


Télécharger ppt "FICHE TECHNIQUE N°7 LES SCHEMAS DE LIAISON A LA TERRE."

Présentations similaires


Annonces Google