La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Diaporama littéraire N°78 A la rencontre des vietnamiens Partie 2 sur 5 Contes et histoires d'amour Jai fait un voyage au Vietnam en janvier 2011 et jen.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Diaporama littéraire N°78 A la rencontre des vietnamiens Partie 2 sur 5 Contes et histoires d'amour Jai fait un voyage au Vietnam en janvier 2011 et jen."— Transcription de la présentation:

1

2 Diaporama littéraire N°78 A la rencontre des vietnamiens Partie 2 sur 5 Contes et histoires d'amour Jai fait un voyage au Vietnam en janvier 2011 et jen ai ramené plein démotions et dimages… qui illustrent ces diaporamas et vous pourrez ainsi ressentir un peu ce quest le Vietnam… Cliquez tout au long du diaporama pour avancer

3 Photos Villaperla 01/ 2011

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15 Racontez nous des « contes et histoires damour » du Vietnam

16 Sommaire de la 2ème partie / 5 Bétel, noix d'arec et feuilles vertes en forme de cœur La légende de « La Montagne de l'Attente » Le mythe des « Dieux Lares » Lamour impossible entre Truong Chi et My Nuong Lhistoire de « La Femme de Nam Xuong » Le gâteau de riz gluant offert au roi Lhistoire de la princesse « Patate douce » La légende du Bouvier et de la Princesse et en complément : Lhistoire du chapeau pointu, le nón Lhistoire de la tunique vietnamienne - Áo dài

17 Racontez nous dabord pourquoi lors de la fête de mariage il y a toujours du bétel, des noix d'arec et des feuilles d'un vert intense en forme de cœur? Photos Villaperla 01/ 2011

18 Et bien voilà… Jadis, sous le règne du roi Hùng Vuong IV, vivaient deux frères jumeaux, Cao Tân et Cao Lang. Ils se ressemblaient tellement qu'il était difficile de les distinguer. Ils suivaient les cours d'un vieux maître du village qui avait une fille unique dont la beauté recueillait tous les hommages de tous les jeunes de la région. Le vieux maître se prit d'affection pour les deux. Il désirait accorder la main de sa fille à l'un d'eux, de préférence l'aîné car selon la coutume vietnamienne, l'aîné se mariait le premier. Photos Villaperla 01/ 2011

19 Pour arriver à les distinguer, il eut recours à un petit subterfuge en les invitant à dîner chez lui. Le premier à prendre les baguettes serait l'aîné. Ce fut ainsi que Cao Tân reçut la main de sa fille sans se douter que son cadet vouait à cette dernière un ardent amour. Ils continuaient à vivre ensemble dans une harmonie complète et connaissaient un bonheur sans faille. Cao Tân n'en continuait pas moins à aimer son cadet comme avant et faisait tout pour rendre ce dernier plus heureux. Mais celui-ci, malgré cela, n'arriva pas à refouler les peines de son coeur. Il décida de les quitter et s'adonna à l'aventure. Après tant de jours de marche, il finit par tomber d'épuisement sur la route et fut transformé en un bloc de calcaire d'un blanc immaculé. L' aîné, pris d'une inquiétude grandissante pour son frère partit à sa recherche. Il suivit le même chemin pris par son cadet. Un beau matin, après tant de jours de marche, il arriva près du bloc calcaire, s'y assit et succomba d'inanition. Il fut métamorphosé en un bel arbre haut avec des palmes vertes et des petits fruits oblongs. L'arbre commença à étendre sa ramure et son ombre au dessus de l'amas calcaire comme pour le protéger des intempéries. Photos Villaperla 01/ 2011

20 Restée sans nouvelles de son mari, la jeune femme, quitta à son tour, la maison et se mit en quête de son époux. Elle parcourut des champs et des prairies, traversa des villages et arriva enfin un jour tout près de l'arbre. Fatiguée par la marche, elle s'adossa au pied de l'arbre, mourut à son tour et fut changée en une plante dont les lianes s'enroulèrent autour du tronc de l'arbre avec de larges feuilles d'un vert intense en forme de cœur. Voilà pourquoi il faut respecter cette coutumes vietnamienne de bétel, des noix d'arec et des feuilles d'un vert intense en forme cœur qui font partie des cadeaux de mariage et qui symbolisent l'union éternelle. Photos Villaperla 01/ 2011

21 Racontez nous la légende de « La Montagne de l'Attente » Photos Villaperla 01/ 2011

22 Et bien voilà… Cette montagne, connue sous le nom Hon Vong Phu (ou la Montagne de la femme qui attend son mari) est située non loin de Lang Son, tout proche de la frontière sino-viêtnamienne. Au sommet de cette montagne se dresse un rocher rappelant la forme d'une femme debout avec son enfant dans ses bras. Cette ressemblance est étonnante lors du coucher du soleil à l'horizon. Le récit sur ce rocher est tellement émouvant qu'il devient ainsi l'une des légendes préférées des vietnamiens et qu'il donne tant d'inspirations aux poètes et compositeurs vietnamiens... Photos Villaperla 01/ 2011

23 Autrefois, dans un village de la haute région, vivaient deux orphelins, l'un, un jeune garçon d'une vingtaine d'années et l'autre, sa soeur n'ayant que sept ans. Comme ils étaient seuls au monde, ils étaient tout l'un pour l'autre. Un beau jour, un astrologue de passage dit au jeune garçon lors de la consultation sur leur avenir: "Si je ne me trompe pas, vous épouserez fatalement votre soeur avec les jours et les heures de vos naissances. Rien ne pourra détourner le cours de votre destin". Photos Villaperla 01/ 2011

24 Tourmenté par cette terrible prédiction, il décida de tuer un beau matin sa soeur en proposant d'emmener cette dernière dans la forêt pour aller couper du bois. Profitant de l'inattention de sa soeur, il l'abattit d'un coup de hache et s'enfuit. Il décida de changer de nom et de s'établir à Lang Son. De nombreuses années passèrent. Il épousa un beau jour la fille d'un commerçant. Celle-ci lui donna un garçon et le rendit heureux. Photos Villaperla 01/ 2011

25 Un beau matin, il trouva dans la cour intérieure sa femme en train de sécher ses longs cheveux noirs et assise en plein soleil. Au moment où celle-ci faisait glisser le peigne sur la chevelure qu'elle soulevait de l'autre main, il découvrît une longue cicatrice au dessus de sa nuque. Abasourdi, il lui en demanda la cause. Photos Villaperla 01/ 2011

26 Hésitante, elle commença à raconter son histoire en pleurant: "Je ne suis que la fille adoptive du commerçant. Orpheline, je vivais avec mon frère qui, pour des raisons inconnues, il y avait quinze ans, me blessa d'un coup de hache et m'abandonna dans la forêt. Photos Villaperla 01/ 2011

27 Je fus sauvée par les brigands qui m'ont revendue à un commerçant qui venait de perdre sa fille et qui avait pitié de ma situation. Je ne sais pas ce qu'est devenu mon frère et il est difficile pour moi d'expliquer son geste insensé. Pourtant nous nous aimions tellement." Photos Villaperla 01/ 2011

28 Le mari maîtrisa son émotion et demanda à sa femme les renseignements concernant le nom de son père, celui de son frère et de son village natal. Pris par le remords tout en gardant pour lui l'épouvantable secret, il eut honte et horreur de lui-même. Il s'efforça de s'éloigner de sa femme et de son enfant en profitant de la mobilisation décrétée pour s'enrôler dans l'armée et en espérant trouver la délivrance sur le champ de bataille. Photos Villaperla 01/ 2011

29 Depuis son départ, dans l'ignorance de la vérité, sa femme attendit, patiente et résignée. Chaque soir, elle prenait son garçon dans ses bras et grimpait sur la montagne pour guetter le retour de son mari. Elle faisait le même geste depuis tant d'années. Un beau jour, arrivée au sommet de la montagne, épuisée et restée debout, les yeux fixés à l'horizon, elle fut changée en pierre, immobile dans son éternelle attente. Photos Villaperla 01/ 2011

30 Racontez nous le mythe des « Dieux Lares » Photos Villaperla 01/ 2011

31 Et bien voilà… Juste avant le retour du Nouvel An on fête les Tao-Quân (Dieux Lares) dont voici la légende. Photos Villaperla 01/ 2011

32 Leur histoire commença par celle d'un ménage sans enfant, où l'amour s'était refroidi et les disputes devenues si fréquentes que la femme partit un jour pour fonder un autre foyer. Le mari pris de remords partit à sa recherche; il arriva ainsi un jour au crépuscule devant la nouvelle demeure de son épouse. Épuisé, il s'affaissa sur le seuil, les vêtements en haillons et la face ravagée par les privations multiples. Alors la femme profondément touchée, le cacha dans une meule de foin, en attendant de pouvoir trouver un arrangement pour revenir à son ancien foyer. Entre-temps, le nouveau mari rentra au logis et, en préparant la fumure pour son travail du lendemain, mit accidentellement le feu à la meule. Alertée par les flammes, l'épouse se précipita dans le brasier pour essayer de sauver son ancien conjoint. Le nouvel époux, ne comprenant rien à un tel geste, se jeta dans le feu à son tour pour tenter de sauver sa femme. Et tous les trois moururent carbonisés: c'était la volonté d'un destin implacable, et le peuple les immortalisa sous les espèces d'un trépied de fourneau, en souvenir de leur amour tragique. Photos Villaperla 01/ 2011

33 Racontez nous lhistoire de lamour impossible de Truong Chi pour My Nuong Photos Villaperla 01/ 2011

34 Et bien voilà… Il était une fois un puissant seigneur ayant une fille unique s'appellant My Nuong, elle était très belle. Comme toutes les autres filles de son rang, elle était toujours cloîtrée dans son palais. Elle consacrait tout son temps à la peinture, la broderie et à la poésie. Photos Villaperla 01/ 2011

35 Elle se mettait souvent à la fenêtre pour admirer le paysage et regarder l'eau du fleuve qui coulait jusqu'en contrebas. Un beau jour, elle fut séduite par un chant mélodieux et mélancolique qui montait du fleuve. C'est la voix d'un pêcheur qui tirait son filet. Elle commençait à prendre l'habitude de l'écouter. Cette voix était si envoûtante qu'elle commençait à bercer son âme jusque-là insensible. C'était comme un rendez-vous qu'elle avait avec ce pêcheur. Un beau matin, cette voix se tut. Ce silence la rendit malade. Elle fut complètement alitée et aucun médecin n'arriva à déterminer les causes de sa maladie. Puis, un jour, la voix s'éleva de nouveau. Ce chant était si mélodieux que My Nuong reprit ses forces et retrouva sa beauté. Elle redevint heureuse à la grande joie de son père. Celui-ci commença à découvrir la cause de son mal. Elle fut replongée dans la léthargie désespérée chaque fois que cette voix se tut. Photos Villaperla 01/ 2011

36 Son père finit par rechercher ce pêcheur qu'on amena auprès de sa fille malade. Ce pauvre garçon était tellement laid que cela effraya My Nuong à sa première vue. De ce jour, le charme de la voix dont l'absence la rendait malade disparut. Elle commença à oublier cette habitude et reprit une vie normale. Photos Villaperla 01/ 2011

37 Par contre, la vie fut bouleversée complètement pour ce pauvre pêcheur, Truong Chi. Celui-ci menait jusque-là une vie paisible et n'avait aucun souci autre que la procuration journalière de la nourriture. Il tomba amoureux de la grâcieuse My Nuong lors de cette rencontre. Il savait que cet amour était sans espoir. Il commença à négliger son travail, tomba malade un beau matin et finit par mourir. Son corps fut enterré au bord du fleuve, à côté d'un arbre. Un jour, lors d'une crue violente, les berges furent ravagées par le fleuve. Sa tombe fut complètement dévastée. On trouva à cet endroit une boule de jade d'une pureté magnifique. Selon les gens de ce coin, il s'agit bien du corps du pêcheur qui s'était transformé en cette boule. Photos Villaperla 01/ 2011

38 Attiré par la splendeur et la beauté de cette boule lors de son passage dans ce coin, le père de My Nuong réussit à l'acheter à prix d'or. Il fit tailler cette boule en forme de tasse et l'offrit à sa fille lors de son anniversaire. Quand celle-ci y versa du thé, elle vit apparaître au fond de cette tasse l'image de Truong Chi avec sa voix mélodieuse résonant quelque part. Émue et prise de pitié, My Nuong commença à pleurer. Ses larmes tombèrent dans la tasse. Par enchantement, celle-ci se désagrégea et disparut. L'âme du pêcheur fut ainsi libéré de son désespoir grâce à la compassion de My Nuong. Ainsi se termina l'histoire d'un amour impossible. Photos Villaperla 01/ 2011

39 Racontez nous lhistoire de « La Femme de Nam Xuong » Photos Villaperla 01/ 2011

40 Et bien voilà… Autrefois, il y avait un couple qui vivait dans un bonheur parfait. Photos Villaperla 01/ 2011

41 Il venait d'avoir un bébé lorsque la guerre éclata. Le mari fût enrôlé et envoyé combattre aux frontières. Photos Villaperla 01/ 2011

42 Jour et nuit, la femme attendait le retour de son mari en puisant toute sa force dans la présence de son enfant. Celui-ci grandissait et commençait à parler. Un soir, un violent orage éclata. Le tonnerre était tellement assourdissant et faisait trembler les fenêtres et les portes. Pris de panique, l'enfant se mit à hurler. Pour le calmer, sa mère lui dit que son père était là et le protégeait. Elle eut l'idée de montrer son ombre sur le mur en lui disant: "N'aie pas peur, voilà ton père". L'enfant regarda l'ombre et lui dit "Bonsoir, papa". Rassuré, l'enfant s'endormit. Photos Villaperla 01/ 2011

43 Depuis ce jour, l'enfant eut l'habitude de réclamer son père et de dire à ce dernier "Bonsoir" avant son coucher, ce qui obligea la femme à se pencher tous les soirs devant la lampe pour créer son ombre. Photos Villaperla 01/ 2011

44 La guerre se termina enfin. Le mari revint à la maison. L'homme découvrait avec tendresse et émotion l'enfant qu'il avait quitté quand il était encore bébé. Au lieu d'embrasser son père, l'enfant le repoussa avec virulence: "Laissez-moi tranquille, vous n'êtes pas mon père. Celui-ci ne vient que la nuit". Le mari, assommé de douleur et blessé dans son amour propre, crut que sa femme le trompait avec un autre homme et décida de ne pas l'interroger. Il se montra dès lors très froid et distant sans se préoccuper ni de l'enfant ni de sa femme qui continuait à lui témoigner son amour. L'incompréhension incita l'homme à s'en aller un beau jour sans laisser aucune adresse. Photos Villaperla 01/ 2011

45 Les jours passèrent, la femme inquiète, se posait des questions sur l'attitude de son mari et continuait à attendre son retour. Malheureusement, la tristesse et le désespoir s'emparèrent un beau jour de cette jeune femme. Elle décida de mettre fin à ses jours en se noyant dans la rivière après avoir confié son enfant à ses proches. Photos Villaperla 01/ 2011

46 Ayant appris la mort de sa femme et pris de remords, l'homme revint à la maison. Le soir, lorsqu'il alluma la lampe, son fils content de voir apparaître son ombre sur le mur, s'écria: "Voilà mon papa". L'homme comprit alors sa terrible méprise. Photos Villaperla 01/ 2011

47 Le lendemain, il emmena son fils au bord de la rivière pour implorer le pardon de sa femme. L'homme lui promit de rester seul jusqu'à la fin de sa vie pour s'occuper de l'enfant et qu'aucune autre femme ne la remplacerait dans son cœur. Photos Villaperla 01/ 2011

48 Racontez nous lhistoire du gâteau de riz gluant offert au roi par Van et Xuân… Photos Villaperla 01/ 2011

49 Et bien voilà… Le fils du premier roi Van- Lang, le Viêt-Nam d'autrefois, régnait sous le nom de Hùng-Vuong. Il avait trois épouses, chacune d'elles donnant naissance à un garçon. Le fils de la première, Long, épousa Kim, orgueilleuse et jalouse. Le fils de la seconde, Hô`, épousa Ngoc, méchante et acariâtre envers son mari. Le fils de la troisième, décédée, Van, vivait avec sa grand'mère maternelle et s'occupait des travaux agricoles. Il pratiquait la culture sur brûlis, cultivait les légumes ou allait pêcher aux heures de loisir. La grand'mère maria Van à Xuân, une demoiselle sage et laborieuse du village. Le couple menait une vie modeste mais heureuse. Photos Villaperla 01/ 2011

50 Un jour, convoqués par le roi, ils durent vendre leurs deux buffles pour préparer le voyage. A la cour, ils virent leurs aînés et leurs épouses habillés élégamment et parés de bijoux. Van et Xuân se sentaient confus. Tout le monde se moquait d'eux en leur reprochant de se présenter au roi sous une simple apparence. Par contre, le roi se montrait affectueux pour Van, orphelin de mère. Accablé par la vieillesse et en règne depuis 50 ans, le roi voulut céder le trône à celui qui pût préparer les mets les plus savoureux. Les épouses des deux grands, confiantes de leur talent, rivalisaient pour gagner le trône à leur mari. Seuls, Van et Xuân étaient très inquiets car ils étaient très pauvres. Photos Villaperla 01/ 2011

51 Une nuit, dans un songe, Van vit sa mère qui lui fit savoir qu'il serait l'élu du trône. Il lui suffisait de faire un gâteau de riz gluant, en forme de carré avec de la viande, de la graisse au milieu pour symboliser le coeur. Le gâteau carré représentait la terre car on croyait à cette époque que la terre était carrée. Van se réveilla et raconta le songe à sa femme. Le couple décida de suivre les conseils de leur mère pour confectionner les gâteaux, puis les faire bouillir dans une marmite en argile cuite. Au jour fixé, les deux brus Kim et Ngoc offrirent au roi des plats coûteux. Mais ce dernier ne trouva rien d'exceptionnel. Quant aux gâteaux offerts par Van et Xuân, il fut ravi par leur délicatesse et par leur signification ( il fallait gouverner le pays avec sagesse). Il combla Van de louanges et le désigna comme son successeur. Généreux, Van n'hésita pas à élever au titre de vicomtes ses frères. Le gâteau de riz gluant (ou banh chung en vietnamien) est l'une des friandises traditionnelles des vietnamiens lors de la fête du Têt. On le sert souvent avec du porc au caramel. Photos Villaperla 01/ 2011

52 Racontez nous lhistoire de la princesse « Patate douce »… Photos Villaperla 01/ 2011

53 Et bien voilà… Il était une fois, il y a très longtemps, un jeune prince beau et dote de toutes les qualités. Ses parents étaient très fiers de lui. Aussi, quand le prince fut en age de se marier, ses parents lui dirent : « Oh, notre fils bien aimé, nous ta faisons entièrement confiance et nous savons que tu choisiras pour épouse la femme qui te conviendra le mieux et assumera parfaitement sa fonction de future reine. » Photos Villaperla 01/ 2011

54 On organisa dans le royaume de somptueux bals ou on invita toutes les princesses des alentours. Mais, le prince ne trouva parmi elles aucune qui ne le séduise. Ses parents sinquiétaient beaucoup de cette situation. Le Prince, lui, était bien triste de causer de la peine à ses parents. Aussi, pour oublier cette affaire, il consacrait de plus en plus de son temps à la chasse. Un jour, alors quil chassait dans une des forets du royaume, le prince aperçut au loin un beau et gros lapin blanc. Jamais dans sa vie il navait vu un aussi beau lapin. Mais, le lapin courrait très vite et le prince narrivait jamais à le rattraper. Il le suivit pendant des heures et des heures. Tant et si bien que le Prince se perdit dans la foret et narriva pas a retrouver son chemin pour rentrer au palais. Le soir commençait à tomber. Soudain, le Prince aperçut au fond dune clairière une maisonnée, très simple et modeste. Il se dirigea vers elle, toqua à la porte et se présenta. La bas, vivait un couple très age avec leur fille unique. Ils accueillirent le Prince les bras ouverts et le traitèrent avec beaucoup de respect et de bienveillance. Photos Villaperla 01/ 2011

55 Comme cadeau de bienvenue, le couple demanda à leur fille demmener au Prince une corbeille remplie de son fruit. Le Prince sétonna et demanda aux parents quel était ce fruit qui appartenait à leur fille. - « Oh », répondirent les parents, « Notre fille sappelle « Patate douce » car entre ses mains ce fruit pousse dune façon admirable et jamais sur la terre nous navons goûte un aussi bon fruit. La chair a lintérieur à une couleur entre le violet et le blanc. » Étonné, le Prince attendit la jeune femme pour goûter ce fruit merveilleux. Elle revint et présenta au Prince une corbeille pleine de patate. Daspect extérieur, ces fruits ne paraissaient pas extraordinaires mais des quil y eut goûte, le Prince comprit ce que les parents avaient voulu dire. Il en fut émerveille et demanda son secret à la jeune femme. Celle répondit simplement quelle soccupait avec beaucoup dattention de ses plantes et quen retour celles-ci acceptaient de donner de bons fruits.

56 La jeune fille était très belle et le Prince admira sa simplicité et sa bonté intérieure. Il trouva chez elle tout ce quil avait vainement recherche chez les princesses du monde entier. Ainsi, sa décision fut prise, il demanda des le lendemain la main de cette jeune femme. Photos Villaperla 01/ 2011

57 De son cote, le roi du pays avait lance son armée a la recherche de son fils adore disparu. Quand armée arriva a la maisonnée, il trouva le prince affairait dans les champs avec sa femme. Il leur dit quil avait trouve son bonheur a cette endroit et quil désirait plus que tout rester aux cotes de sa femme. Larmée rentra bredouille auprès du roi et lui annonça la terrible nouvelle. A cette annonce, le royaume fut attaque par tous les rois des alentours. En effet, ceux-ci étaient furieux que le fils du roi est ose refuse leurs propres filles au profit dune simple jeune fille pauvre qui vivait dans la forêt. Le roi était désempare, il tenta de résister mais bientôt le pays fut encercle et la nourriture vint à manquer. Le Prince, qui vivait dans la foret entendit la nouvelle et dit a son père : « Je peux taider, oh Père, avec ma femme, nous avons plante autour de notre maisonnée des patates douces, un fruit dont elle a le secret. Et notre récolte a tellement été bonne, que nous avons assez pour nourrir toute ton armée et toute la population pendant plusieurs mois. Photos Villaperla 01/ 2011

58 Toute la population goûta ainsi au délicieux fruit. armée, repue, put retourner aux combats. Mais, les rois des alentours navaient pas dit leur dernier mot et ils comptaient bien donner une leçon à ce prince orgueilleux. La guerre faisait rage dans le royaume et les troupes du roi avaient beaucoup de difficultés à les contenir. Le prince souvrit à sa femme sur ces difficultés que rencontrait son père. Celle-ci lui dit :« Si ton père et toi, vous me faites confiance et vous me laissez faire, dans deux jours, je vous promets que les armées des rois des alentours seront partis et que la paix reviendra dans le pays ». Le prince qui aimait et respectait sa femme énormément accepta sa proposition et ne posa aucune question. Photos Villaperla 01/ 2011

59 Celle-ci disparut le soir même et senfonça dans la foret. Elle avait vécu toute sa vie à cet endroit et les animaux étaient devenus ses amis fidèles. Elle alla voir chacun dentre eux et leur demanda de laider dans sa quête. Chacun accepta de bon cœur car Patate douce avait toujours été dune grande aide pour eux. Pendant deux jours, tous les animaux du pays, les plus grands et les plus petits sattaquèrent aux armées ennemies et les vainquirent. Ainsi, comme elle lavait promis, Patate douce avait libéré le pays et sa population. A son retour à la maisonnée, elle fut acclamée par son mari et remerciée par le roi. Plus jamais, on nosa critiquer le Prince davoir choisi une jeune fille de la forêt comme épouse. Photos Villaperla 01/ 2011

60 Racontez nous la légende du Bouvier et de la Princesse, fileuse de soie… Photos Villaperla 01/ 2011

61 Et bien voilà… La Fête Thât-Tich (Sept Obscur) ou du Double Sept (7e jour du 7e mois), commémore le souvenir des amours malheureux du Bouvier et de la Filandière. Photos Villaperla 01/ 2011

62 Lui était gardien de buffles, mais plein de prétention, puisqu'il osait aimer la propre fille de l'Empereur de Jade. Informé de cet amour, l'Empereur permit cependant l'union des jeunes gens et leur accorda sa bénédiction. Photos Villaperla 01/ 2011

63 Mais les deux amoureux se donnèrent entièrement à leur passion, délaissant ainsi l'un, son travail de bouvier et l'autre son occupation de fileuse de soie. Photos Villaperla 01/ 2011

64 Cette conduite leur valut le grand courroux céleste et l'Empereur sépara les deux amants en traçant entre eux l'immense Voie Lactée. Mais tous les ans, au 7e jour du 7e mois, il leur accorda la permission d'une brève rencontre- sur le pont O- Thuoc jeté par dessus la Rivière Argentée (Ngân- Hà) par la grâce des Corbeaux, Aussi, à cette époque de l'année, la tête des Corbeaux se dégarnit-elle de plumes à force de porter les cailloux destinés à la construction du Pont de la Brève Rencontre. Photos Villaperla 01/ 2011

65 Et tous les ans, aux jours qui précèdent la Fête, la filandière, tout heureuse du bonheur en perspective, travaille avec une célérité telle qu'elle inonde le ciel de flocons de soie blanche et veloutée, appelés « fils de la Vierge ». Photos Villaperla 01/ 2011

66 Le soir de la rencontre, elle pleure son éphémère bonheur, et ses larmes perlées tombent sur la terre sous la forme d'une pluie fine et bien faisante, appelée « Mua Ngâu », ou Pluie du Bouvier. Photos Villaperla 01/ 2011

67 Raconte nous lhistoire du chapeau pointu des femmes, le nón… Photos Villaperla 01/ 2011

68 Et bien voilà… comme tout au Vietnam, les chapeaux pointus ont une histoire… Ils ne sont portes en théorie que par les femmes et symbolisent la lune, astre dont la femme tirerait ses principales qualités ; douceur, intelligence, etc... Les hommes, eux, portent un chapeau a la pointe arrondie, symbolisant le soleil, astre dont ils tirent, eux aussi, leurs principales qualités : force, courage, etc... Photos Villaperla 01/ 2011

69 Le nón qui est connu aujourd'hui comme un chapeau des femmes, mais en réalité, autrefois il était porté par des soldats. D'ailleurs, on a même raconté que Ph Đng Thiên Vương portait un nón en métal à chaque fois qu'il partait en guerre. Photos Villaperla 01/ 2011

70 Le « chapeau conique aux poèmes », typique de Huê, est décrit ainsi dans les livres dhistoire de la dynastie des Nguyên ( ) : « mince comme un papier, léger comme le vol dune hirondelle, joli et solide, le chapeau conique aux poèmes de Huê est très estimé par tous». Monté sur un support de 16 cercles en bambou bien frottés et polis, recouvert de feuilles de latanier bien blanchies, tenu par une mentonnière en soie de couleur violet, bleu, rose, blanc ou noir selon le goût de celle qui le porte, avec des poèmes dissimulés entre les couches de feuilles quon peut lire par transparence, le chapeau conique est intimement lié à la vie quotidienne des gens de Huê et est devenu un des principaux souvenirs achetés par les touristes de passage dans la ville. Effectivement, lorsque les souverains Nguyên avancèrent vers le Sud du pays et implantèrent leur capitale à Phu Xuân, plusieurs villages dartisanat se formèrent le long de la rivière des Parfums et dans ses environs, dont Triêu Son qui a acquis une grande réputation dans la fabrication des chapeaux coniques. « Au marché de Dinh, on vend des vêtements de garçons, à Trieu Son des chapeaux coniques et à Mau Tai des aiguilles à coudre », dit une berceuse locale. Photos Villaperla 01/ 2011

71 Racontez nous lhistoire de la tunique vietnamienne - Áo dài… Photos Villaperla 01/ 2011

72 Et bien voilà… Le Áo dài est la tunique traditionnelle du Viet Nam. Il était à l'origine porté dans le centre et le sud du pays, porté par les femmes mais aussi par les hommes. Au fur et à mesure de l'histoire, la tunique a adopté de différentes formes avant d'atteindre la version actuelle. Photos Villaperla 01/ 2011

73 Le Áo dài est composée de 2 pièces séparées : - le pantalon à taille haute. Il est serré au niveau de la taille par une ceinture élastique ou par une fermeture, et adopte une forme plus ample vers le bas. Il est taillé long jusqu'aux chevilles ou plus. En général, le pantalon est fait du même tissu que la tunique. Photos Villaperla 01/ 2011

74 -la tunique : la tunique est divisée en deux parties. La partie supérieure comporte un col mao et des manches longues. Elle est taillée pour avoir une forme moulante permettant de mettre en valeur chaque ligne du corps. Cette partie se ferme sur le côté à l'aide de petits boutons-pression. La partie inférieure est fendue sur deux côtés à partir du bassin, formant 2 pans libres, descendant jusqu'au dessus des chevilles. Photos Villaperla 01/ 2011

75 Dans le passé, Le Áo dài était la tenue de tous les jours, portés par les hommes et les femmes. Actuellement, Le Áo dài n'est plus porté par les hommes si ce n'est que pour les grandes occasions comme le mariage. Toutefois, il garde toujours une place importante dans la vie quotidienne des vietnamiennes. Le Áo dài en tissu blanc est l'uniforme des lycéennes et des étudiantes au Viet nam. Le Áo dài est aussi adopté en uniforme des hôtesses de l'air, des employées de certains bureaux. Pour les grandes occasions, les vietnamiennes se font belles avec leurs Áo dài stylisés ou faits avec des tissus de très bonne qualité. Traditionnellement, au mariage, le marié est vêtu d'un Áo dài en soie bleue, la mariée en soie rouge.

76 Fin de la 2ème partie / 5, la suite dans la 3ème partie : « contes et légendes » traditionnels du Vietnam

77 Les photos ont été faites lors de mon voyage au Vietnam en janvier 2011 Musique: ly con sao par Phuong Oanh et Phuong Ca Daniel, La Roche-Posay le 13/04/2011 Ce diaporama « Diaporama littéraire N°78 A la rencontre des vietnamiens partie 2 sur 5, contes et histoires d'amour » est strictement privé (je nai pas de site, donc si vous souhaitez recevoir un de mes précédents diaporamas littéraires envoyez moi Tous mes diaporamas sont à usage non commercial. Photos Villaperla 01/ 2011


Télécharger ppt "Diaporama littéraire N°78 A la rencontre des vietnamiens Partie 2 sur 5 Contes et histoires d'amour Jai fait un voyage au Vietnam en janvier 2011 et jen."

Présentations similaires


Annonces Google