La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Google Scholar Recherche Avancée Chérifa BOUKACEM-ZEGHMOURI URFIST de Lyon Laboratoire Symme, 18 et 21 janvier 2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Google Scholar Recherche Avancée Chérifa BOUKACEM-ZEGHMOURI URFIST de Lyon Laboratoire Symme, 18 et 21 janvier 2013."— Transcription de la présentation:

1 Google Scholar Recherche Avancée Chérifa BOUKACEM-ZEGHMOURI URFIST de Lyon Laboratoire Symme, 18 et 21 janvier 2013

2 Objectifs de la formation 1.Vous faire « découvrir » Google Scholar 1.Volet RI 2.Volet bibliométrique 2.Vous donner un aperçu des pratiques 3.Vous donner les clés pour exploiter au mieux Google Scholar dans une recherche 4.Connaître ses limites 2

3 Faire connaissance… Moteur de recherche spécialisé dans la littérature académique et universitaire Version Beta : Fin 2004, par Anurag ACHARYA Numérisation de corpus de revues : fin 2007 Gratuit et facile dutilisation : point de départ Concurrent des outils commerciaux : WOS, Scopus 3

4 Quel corpus ? Type de documents : articles, pré-prints, rapports, thèse, livres, résumés,… Articles : indexation des articles « peer-reviewed » Indexation du texte intégral Sources : Editeurs (ACS, après 2007), archives, sociétés savantes, … Du libre et du payant à part égale Langues : « plurilingue »…dominance de langlais Disciplines : pluridisciplinaire 7 grands domaines sur linterface en anglais Dominance STM, SHS : moins bien représentées 4

5 LOMERTA ! Sources indexées Couverture (qui varie en permanence) Période couverte Mise à jours (3 mois ?) Indexation : PageRank et taux de citation Quelques indices : 2007 : Accord avec Elsevier Indexation du contenu de ScienceDirect Mais aussi Sociétés savantes, bibliothèques, revues en OA, universités,,,, 5

6 Quid De la validité des sources Du statut des revues : A comité de lecture ou non Des titres marginaux, peu connus, peu indexés Des titres dans des langues minoritaires Sélection ? Si oui, laquelle ? 6

7 Google Scholar et la France HAL : Totalité INIST : contrastée ABES : contrastée Google Books => BNF 7

8 Quelle présence dans les usages ? PubMed, WOS, Scopus,… et les autres ! La Googlisation Compléments des grandes BDD Les services et contenus associés Localisation des contenus de bibliothèques Une place de plus en plus importante 8

9 Chez les chercheurs ? CV et Home Pages De plus en plus de comptes personnels Le volet bibliométrique est très apprécié La santé, comme exemple 9

10 Une vitrine Dear colleague, I am a researcher at a Max Planck Institute in Leipzig, Germany and one of the most widely cited theoretical linguists of my generation (see er=JoLnQhwAAAAJhttp://scholar.google.de/citations?hl=en&us er=JoLnQhwAAAAJ) Martin Haspelmath

11 Interfaces de recherche Recherche simple Dans la langue recherchée Opérateur ET implicite Pas de troncature « » pour rechercher une expression Automatic Stemming : Variations du mot, mais pas synonyme Ignore la ponctuation Ignore les articles et les mots communs Recherche avancée De plus en plus alignée sur les BDD commerciales SD, WOS, emrald, … Filtrage, sur la colonne de gauche 11

12 Zoom sur la recherche Des fonctionnalités limitées La recherche full-text se fait en langage naturel Utiliser les termes scientifiques Pas dindexation matière, pas de thésaurus Éviter les sigles, acronymes, … Différences de résultats entre linterface en anglais et en français Information Overload et Filtres 12

13 « Préférences » Scholar Langue dinterface 20, dont le français Langue de recherche Pas de limite Liens vers la bibliothèque Si la bibliothèque a fait le nécessaire… (Hartman, 2008) Exporter les références vers un logiciel de gestion bibliographique Paramétrage des résultats sur EndNote, RefWorks, BibTex, RefMan 13

14 Lancement dune recherche Sur le texte intégral des articles Syntaxe fondée sur Google Affichage des résultats par pertinence Préférer linterface anglophone qui sert de test aux fonctionnalités les plus avancées Ne pas être surpris par des incohérences, confusions sur certains noms dauteurs ou de titres darticles 14

15 Décryptage des notices, lecture des résultats Le type de document La source Le nombre de citations Les versions Les articles associés (related articles) La localisation des documents Limport des notices Les fonctionnalités de filtrage 15

16 Comparaison des résultats Quelques exemples 16

17 Comparaison des résultats 17 Santé Bonne couverture Pertinence des résultats Convergence avec les sources concurrentes Sciences Couverture contrastée Pertinence contrastée Décalage avec les sources concurrentes SHS Pertinence contrastée Comparaison difficile

18 Google Scholar, un média ? Jamais de silence Toujours « quelque chose » à proposer Des services associés Une exposition, une réception 18

19 Le volet bibliométrique 19

20 Que fait Google Scholar de « Bibliométrique » ? Il propose un ranking des résultats de la recherche qui est un arbitrage entre le contenu, lauteur, le type de publication, et le nombre de fois où litem a été cité dans la littérature … Décryptage ! 20

21 Démocratisation de la citation Les corpus du WOS et de Scopus élargis En type de documents (monographies, littérature grise,…) En couverture linguistique : ex. le chinois En couverture géographique : pays du sud, du tiers monde Mix du libre et du payant Possibilité danalyses bibliométriques ? « Scientificité » de la citation Quelques critiques partagées avec WOS et Scopus (domaines, auteurs, exhaustivité, …) Lantériorité du corpus : peut aller jusquau 18 ème Siècle Quid de la MAJ 21

22 Démocratisation de la citation Pas le premier ! => ex : Scirus Alternative, mais pas panacée Un champ de recherche pour de nouveaux indicateurs Un levier pour redimensionner les modèles économiques Un enjeu pour les politiques dévaluation 22

23 Variations du H-Index en fonction des disciplines Informatique WOS : 16 GS :23 Chimie WOS :36 GS : 22 Management WOS : 9 GS : 13 Médecine WOS : 19 GS : 19 Sciences Sociales WOS : 7 GS :23 Archéologie WOS : 2 GS :9 => Un complément …pas une alternative. 23

24 Faiblesse La recherche par auteur (perfectible mais conditionnée) Interface de recherche calquée sur Google Absence de troncature et de parenthèses Périmètre de résultats différents en fonction de la langue de linterface recherchée Date de publication pas toujours mentionnée Lantériorité limitée au début du XXème siècle En recherche de maturité Classement par « Ranking » Omerta et Algorithmes !!! 24

25 Avantages Interdisciplinarité dune recherche Le langage naturel Décloisonne les outils Inclut les ressources des Universités Élargit les résultats à dautres types de documents que les articles Augmente la visibilité de la littérature de recherche Une source pour la littérature grise Donne de la visibilité à la production des pays émergents Propose un indicateur dimpact 25

26 Sources Toutes les sources ayant servi à construire cette formation sont référencées au tag « google_scholar » de mon compte CiteUlike : Ce compte sera alimenté au fil de leau. 26


Télécharger ppt "Google Scholar Recherche Avancée Chérifa BOUKACEM-ZEGHMOURI URFIST de Lyon Laboratoire Symme, 18 et 21 janvier 2013."

Présentations similaires


Annonces Google